La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Université Bordeaux IV 28 août 2013 ESPE 29 et 30 août 2013

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Université Bordeaux IV 28 août 2013 ESPE 29 et 30 août 2013"— Transcription de la présentation:

1 Université Bordeaux IV 28 août 2013 ESPE 29 et 30 août 2013
JOURNÉES D’ACCUEIL DES FONCTIONNAIRES STAGIAIRES (professeurs, documentalistes et conseillers principaux d’éducation) Université Bordeaux IV 28 août 2013 ESPE 29 et 30 août 2013

2 1/ ORGANISATION DE LA JOURNÉE D’ACCUEIL DU 28 AOÛT
9h h Réunion plénière 1. Présentation de la formation 2. Modalités d’évaluation et de titularisation 11h – 11h30 Informations diverses : DPE, Sécurité sociale (MGEN) 11h30 – 13h30 Repas libre et déplacement sur les lieux des ateliers de l’après-midi (Antennes ESPE de Mérignac et de Bordeaux Caudéran) 13h30 –14h30 Début des travaux disciplinaires avec un inspecteur et / ou un formateur académique : place et finalité de la discipline et /ou de la spécialité, réformes en cours, enjeux de la rentrée scolaire … 14h30 –16h30 Travaux interdisciplinaires sur les missions et les responsabilités du fonctionnaire (binôme Inspecteur et chef d’établissement)

3 RÉPARTITION PAR DISCIPLINES AU SEIN DES ATELIERS DE L’APRÈS-MIDI
ESPE, antenne de Mérignac : PLC Mathématiques, EPS, Physique-Chimie, Biologie, STMS, Eco-gestion, Arts appliqués. ESPE, antenne de Caudéran : PLC SVT, STI. Lycée Toulouse Lautrec : PLP.

4 2. PRÉSENTATION DE LA FORMATION
Textes réglementaires: Décrets n° /915/916/917/918/919 du 28 juillet 2009 relatifs aux statuts particuliers des professeurs. Arrêté du 12 mai 2010 publié au BOEN N°29 du 22 juillet 2010 (compétences à acquérir, modalités d’évaluation et de titularisation) Arrêté du 15 juin 2012 fixant le cahier des charges de la formation des professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation (JORF n°0150)

5 2. PRÉSENTATION DE LA FORMATION LES OBJECTIFS DE LA FORMATION
Assurer la professionnalité des stagiaires dans leur discipline ou spécialité de recrutement. Amener chaque professeur fonctionnaire stagiaire à une maîtrise suffisante des dix compétences professionnelles d’un professeur, documentaliste ou CPE

6 Agir en fonctionnaire de l’État et de façon éthique et responsable
Maîtriser la langue française pour enseigner et communiquer Maîtriser les disciplines et avoir une bonne culture générale Concevoir et mettre en œuvre son enseignement Organiser le travail de la classe Prendre en compte la diversité des élèves Évaluer les élèves Maîtriser les technologies de l’information et de la communication Travailler en équipe et coopérer avec les parents et les partenaires de l’école Se former et innover

7 2. PRÉSENTATION DE LA FORMATION LES ENJEUX DE LA FORMATION
Contribuer en tant qu’enseignant à atteindre les grands objectifs éducatifs de la nation.

8 Maîtrise du socle commun : 100%
« Niveau L » : 50% « Niveau BAC » : 80% Ces objectifs ont été fixés par les réformes successives: celle de 1989, celle de 2005 et s’inscrivent dans l’évolution actuelle des systèmes européens. On peut citer ici, les objectifs de Lisbonne liés à la stratégie du même nom (faire de l’Europe l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique au monde, capable d’une croissance économique durable accompagnée d’une amélioration qualitative et quantitative de l’emploi et d’une plus grande cohésion sociale) qui fixait entre 2000 et 2010 des objectifs chiffrés en terme d’éducation tout au long de la vie. 85% de diplômés du second cycle de l’enseignement secondaire sur l’ensemble de l’UE (France 82%) Moins de 10% des jeunes doivent sortir du système éducatif de manière précoce (France 13%) 12,5% de la population adulte (24/65 ans) qui doit participer à la formation tout au long de la vie au cours du mois précédent l’enquête (France 7,5%) Baisse de 20% des lecteurs les plus faibles soit pas plus de 15% de jeunes de 15 ans au niveau les plus bas de PISA Augmentation de 15% des flux de diplômés de l’enseignement supérieur scientifique Les projections des besoins en recrutement (BIPE bureau d’information et de prévision économique) mettent en avant le fait que l’on va devoir atteindre 50% d’une génération de diplômés de l’enseignement supérieur: 2/3 de l’enseignement supérieur long et 1/3 de l’enseignement supérieur court. Maîtrise du socle commun : 100% Classe d’âge ≈ élèves

9 Réduire le nombre de jeunes sortant sans qualification du système éducatif

10 LES SORTIES DU SYSTÈME ÉDUCATIF
10 % des jeunes quittent le système éducatif sans aucun diplôme. Grosso modo, il entre chaque année jeunes dans le système éducatif et il en sort à peu prés autant: Les études du CEREQ permettent de dresser un tableau grossier en divisant ce nombre en 5 paquets de jeunes qui quittent, chaque année, le système éducatif jeunes quittent sans diplômes (sauf le DNB): ni bac, ni BEP, ni CAP jeunes quittent avec un diplôme de niveau V (Cap ou BEP) jeunes quittent avec un diplôme de niveau IV le bac (une partie a échoué dans l’enseignement supérieur) jeunes quittent avec un diplôme de niveau III bac+2 jeunes quittent avec un diplôme de niveau II ou plus (L, M,D) On voit de suite que cela dysfonctionne aux deux extrémités: notre système forme autant de diplômés à bac+3 qu’il n’en laisse sortir sans diplôme! élèves, soit 18 % d’une classe d’âge quittent le système éducatif sans diplôme ou avec uniquement le brevet (35% en 1970) Sources : France, portrait social (INSEE édition 2009) Géographie de l’école, édition 2011

11 Améliorer la réussite dans l’enseignement supérieur

12 12

13 LE DEVENIR DES BACHELIERS 2008 INSCRITS EN LICENCE APRÈS L’OBTENTION DE LEUR DIPLÔME
Deux ans après le bac Ensemble Sont toujours inscrits en licence 65% En 3ème année 41% En 1er ou 2ème année 24% Ont changé d’orientation 25% Ont arrêté leurs études 10%

14 2. PRÉSENTATION DE LA FORMATION LE CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION
Elaboré par le rectorat de l’académie de Bordeaux, maître d’ouvrage de la formation. Mis en œuvre par le rectorat et l’ESPE d’Aquitaine, école interne de l’Université Bordeaux IV.

15 2. PRÉSENTATION DE LA FORMATION ORGANISATION DE LA FORMATION
Une journée d’accueil le 28 août Deux journée de formation disciplinaire les 29 et 30 août (rectorat + ESPE) Une journée d’accueil en établissement le 2 septembre 9 jours en EPLE pour mieux structurer la relation FST / tuteur et reduire les déplacements Une formation en établissement encadrée par le chef d’établissement et le tuteur tout au long de l’année scolaire : stage en responsabilité et formation ponctuelle de 9 jours (vendredis) Une formation hors établissement organisée par l’ESPE, 25 journées (toujours le vendredi) réparties sur l’année scolaire.

16

17 2. PRÉSENTATION DE LA FORMATION QUELQUES INFORMATIONS PRATIQUES
Des formations organisées : Au niveau départemental, dans les antennes ESPE: Construire une posture professionnelle  Construire une expertise professionnelle Au niveau académique, à Mérignac, voire dans d’autres centres délocalisés en fonction des effectifs de la formation : Construire une culture disciplinaire Autres dimensions éducatives, connaître l’institution scolaire Les certifications C2I2E et CLES2 devront être acquises au moment de la titularisation. Voir avec l’ESPE Des formations faisant l’objet d’un ordre de mission précisant jour, lieu et heure de chaque formation (O.M. arrivant par courriel dans les établissements).

18 LA FORMATION PONCTUELLE EN ÉTABLISSEMENT (9 journées)
But: faciliter les rencontres avec le tuteur dans sa classe ou en réunion de travail et élargir le champ des pratiques et observation sur le métier, la vie de l’établissement, les élèves. Exemples: Participation à une activité disciplinaire ou pluridisciplinaire dans l’établissement Observation d’autres pratiques dans sa discipline, dans d’autres disciplines ou d’autres types de prise en charge de l’élève (Documentation, Vie scolaire…) Accompagnement d’élèves hors établissement Le contenu de ces 9 journées sera défini avec le tuteur et le chef d’établissement dans le cadre prescrit par le cahier des charges de la formation

19 Des ressources nationales www.cndp.fr/tenue-de-classe/
L’ensemble des informations pratiques est mis en ligne sur le site de la Direction de la Pédagogie au rectorat (http://formation.ac-bordeaux.fr/pedagogie) ou du CRDP d’Aquitaine (http://crdp.ac-bordeaux.fr) Des ressources nationales sur le site du CNDP Sur le site de l’IFE Des précisions seront également apportées par l’intermédiaire de votre bureau virtuel géré avec l’ESPE.

20 QUI CONTACTER ? formation@ac-bordeaux.fr ce.ipr@ac-bordeaux.fr
Pour l’organisation pratique de la formation : La Direction de la Pédagogie : Pour les questions d’ordre pédagogique : Les corps d’inspection (IA-IPR et IEN ET/EG) Leurs coordonnées sont accessibles depuis les pages « Pédagogie » du site rectoral ou par courrier électronique : (Info : chacun des enseignants de l’académie de Bordeaux dispose d’une adresse électronique (de type que nous vous invitons à demander dans vos établissements et à utiliser).

21 3. MODALITÉS D’ÉVALUATION ET DE TITULARISATION
Celles-ci sont fixées par des arrêtés du 12 mai publiés au BOEN n° 29 du 22 juillet 2010

22 POUR LES CONSEILLERS PRINCIPAUX D’ÉDUCATION, LES PROFESSEURS CERTIFIÉS, LES PROFESSEURS D’ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE ET LES PROFESSEURS DE LYCÉE PROFESSIONNEL « Un jury académique nommé par le recteur est constitué par corps d’accès. » « Le jury se prononce sur le fondement du référentiel de compétences prévu après avoir pris connaissance de l’avis d’un membre des corps d’inspection de la discipline désigné à cet effet, établi après consultation du rapport du tuteur auprès duquel le fonctionnaire stagiaire a effectué son stage. L’avis peut également résulter, notamment à la demande du tuteur ou du chef d’établissement, d’un rapport d’inspection ; De l’avis du chef de l’établissement dans lequel le fonctionnaire stagiaire a été affecté pour effectuer son stage. »

23 « Le jury entend au cours d’un entretien tous les fonctionnaires stagiaires pour lesquels il envisage de ne pas proposer la titularisation. Les stagiaires qui n’ont pas été jugés aptes à être titularisés à l’issue de la première année de stage et qui accomplissent une deuxième année de stage subissent obligatoirement une inspection. » « Le recteur prononce la titularisation des stagiaires estimés aptes par le jury et arrête par ailleurs la liste de ceux qui sont autorisés à accomplir une seconde année de stage. Les stagiaires qui n’ont été ni titularisés ni autorisés à accomplir une seconde année de stage sont, selon le cas, licenciés ou réintégrés dans leur corps, cadre d’emplois ou emploi d’origine. »

24 POUR LES PROFESSEURS AGRÉGÉS
« L’évaluation du stage accompli par les professeurs agrégés stagiaires est effectuée par un inspecteur général de l’éducation nationale ou, le cas échéant, par un inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional de la discipline de recrutement concernée.» « L’évaluation s’appuie notamment sur le référentiel de compétences prévu par l’arrêté du 12 mai Cette évaluation se fonde sur le rapport d’inspection du professeur agrégé stagiaire dans l’une des classes dont il a la responsabilité ou dans le lieu où il exerce ses fonctions et sur le rapport établi par le chef d’établissement. Toutefois, pour les professeurs agrégés stagiaires qui n’exercent pas leurs fonctions dans un établissement public d’enseignement du second degré, l’évaluation résulte de l’avis du chef d’établissement »

25 « Les professeurs agrégés stagiaires qui ne sont ni titularisés ni autorisés à accomplir une seconde année de stage sont, après avis de la commission administrative paritaire nationale compétente, selon le cas, soit licenciés, soit réintégrés dans leur corps ou cadre d’emplois d’origine ».

26 Bonne rentrée à tous et bon travail avec les corps d’inspection!


Télécharger ppt "Université Bordeaux IV 28 août 2013 ESPE 29 et 30 août 2013"

Présentations similaires


Annonces Google