La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. 2 Thème : Le tabagisme Enquête sur le tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. 2 Thème : Le tabagisme Enquête sur le tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine."— Transcription de la présentation:

1 1

2 2 Thème : Le tabagisme Enquête sur le tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine

3 3 Membres du groupe : Mediene Djamel Medjdoub Fethi Hasnaoui Belaïd Rostane Toufik Ghezzari Hocine Kribiche Salaheddine

4 4 Supervision : Pr Meggueni Dr Chabni

5 5 Plan : Introduction : *Historique *Importance du problème Épidémiologie analytique : *Agent pathogène *Réservoir *Transmission *Réceptivité Épidémiologie synthétique : *Morbidité *Mortalité Étude pratique : Prévention : *Sevrage tabagique *Recommandations Conclusion Bibliographie

6 6 INTRODUCTION Le tabagisme est un problème de santé publique majeur, cest le facteur de décès évitable le plus important dans les pays en développement et dans le monde mais qui reste toujours ignoré dans notre pays.

7 7 HISTORIQUE : Le tabac est une plante annuelle de la famille des solanacées du genre nicotiana. La pomme de terre, la tomate appartiennent également à cette famille. Après la découverte de lAmérique par Christophe Colomb en 1492, il a observé des Indiens fumer du tabac dans un long tube appelé « Tobago » doù le nom de tabac ( Tabacco). Il est introduit en Europe en 1520, la reine Catherine de Médicis a bénéficié du tabac comme un traitement pour sa migraine.

8 8 Au 17eme siècle le tabac avait atteint la Chine, le Japon, et la corne occidentale de lAfrique. La première cigarette a été fabriquée en Après la seconde guerre mondiale, des grande enquêtes épidémiologiques ont confirmé scientifiquement la toxicité du tabac. Les principaux pays producteurs du tabac sont : la Chine, USA, lInde; et le Brésil. LAlgérie en produit très peu, plus de 95% du tabac consommé dans notre pays est importé.

9 9 IMPORTANCE DU PROBLEME : 4 millions de décès annuels sont liés au tabagisme. Il tue prématurément 1 fumeur/4. Le tabac engendre 1.5 million de nouveaux cas de cancer par an dans le monde. LOMS estime que la mortalité liée au tabac ateint 7 à 10 millions de décès par an dici En Algérie, la consommation de tabac a triplé au cours de ces dernières décennies, la prévalence globale était en 1978 à 7.7% passant en 1998 à 25%, et elle est actuellement à 43.8% chez les hommes et 6.5% chez les femmes. 50% des fumeurs sont âgés de moins de 27 ans. La consommation moyenne de cigarettes a doublé chez les personnes de plus de 15 ans en passant de 4 à 8 cigarettes par jour.

10 10 EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE:

11 11 AGENT PATHOGENE: A) Principales substances toxiques du tabac: La fumée de la cigarette est composée de plus de 4000 substances identifiées : La nicotine ( C 6 H 14 N 2 ) découverte et isolée en 1826 : * principal alcaloïde du tabac. * passe rapidement dans le sang. * responsable deffets cardio-vasculaires et neurologiques. * cest le facteur essentiel de la dépendance. Le monoxyde de carbone ( CO ): * produit lors de la combustion en déficit dOxygène. * passe rapidement dans le sang. * se fixe 20 fois mieux que lO 2 sur lhémoglobine du sang. * facteur dathérosclérose.

12 12 Substances cancérigènes : Les goudrons induisent des lésions précancéreuses et ont une action pro-carcinogènes. Substances irritantes : (Aldéhydes, Acroleïnes, Phénols …) * provoquent linflammation chronique des muqueuses respiratoires. * induisent : une hyperplasie épithéliale, hypertrophie et hypersécrétion des cellules des muqueuses et des glandes bronchiques, et la paralysie des cils bronchiques.

13 13 B) physiopathologie: Laction néfaste du tabagisme sur lorganisme est liée à leffet: Direct de la chaleur. Direct de la fumée sur les voies respiratoires. Des produits toxiques passants dans le sang.

14 14 C) Maladies liées au tabagisme: Des nombreuses enquêtes épidémiologiques ont prouvé la relation directe entre le tabac et 25 pathologies chroniques qui mettent la vie en danger. Les cancers: * Cancers broncho-pulmonaires : trachée, bronches, poumons * Cancers aerodigestifs : Cavité buccale et Pharynx, Larynx, Œsophage et Pancréas. * Cancer des reins, de la vessie et des voies urinaires. Maladies cardiovasculaires : athérosclérose, IDM, HTA, AVC, Artérites des membres inférieurs, Anévrisme de lAorte. Maladies de lappareil respiratoire : BPCO, Bronchite chronique et emphysème, Pneumonie et grippe.

15 15

16 16

17 17 LE RESERVOIR: Cigarette, cigares, pipes, prisé, chiqué... Le mode de consommation le plus utilisé est la cigarette. La quantité de nicotine présente dans un paquet de cigarettes injectée en IV est mortelle. Une cigarette pèse 1g. Fumer un paquet de cigarettes par jour durant un an est équivalent à une consommation paquet année (7300 cigarettes ou 7,3 kg de tabac)

18 18 MODE DE TRANSMISSION: Direct: représenté par le sujet lui même qui fume et qui introduit dans son corps des substances toxiques. Indirect (tabagisme passif): Cest linhalation involontaire par les non fumeurs de la fumée dégagée dans lenvironnement par les fumeurs. Le tabagisme passif concerne, d'une part, les adultes pour lesquels les risques sont de même nature mais moindres que pour les fumeurs actifs; et d'autre part, de jeunes enfants qui ne sont donc pas fumeurs à cet âge et dont l'appareil respiratoire est immature. Chez l'adulte,le risque est identique à celui pris par le fumeur. Il s'agit en particulier des risques: cardio- vasculaires, respiratoires et cancéreux.

19 19 Chez le petit enfant,les risques liés au tabagisme passif croissent selon que le père seul,la mère seule,ou les deux parents fument. Chez les enfants,le tabagisme passif se traduit par une fréquence élevée des infections respiratoires hautes et basses. Certains travaux suggèrent une augmentation de l'incidence de la maladie asthmatique. L'expression "parents fumeurs,enfants tousseurs" traduit bien le retentissement sur l'appareil respiratoire du tabagisme passif domestique.

20 20 Tabac et grossesse: -le tabac est à lorigine dune diminution de la fertilité féminine et masculine -laugmentation du risque de GEU en France ( environ 35% des GEU serait attribuables au tabac ) -laugmentation des malformation foetales au cours du premier trimestre -laugmentation du risque dHRP, placenta bas insérée, rupture prématurée des membranes, retard de croissance intra-utérine, mort in Utero -le tabagisme agit sur le bien être foetale en entraînant : *une hypoxie chronique, un retentissement cardio- vasculaire (laugmentation du rythme, débit cardiaque, vasoconstriction), un retentissement respiratoire (modification du rythme respiratoire, hyperréactivité bronchique) *Diminution des mouvements foetaux *Augmentation du risque de cancérogenèse

21 21 LA RECEPTIVITE: linitiation au tabac commence dès lage de 9 ans, saccroît de11 à 17 ans et décline ensuite après 19 ans, mais larmée et luniversité sont encore des lieux dinitiation. En Algérie : 50%des fumeurs sont âgés de moins de 27ans. Le taux de prévalence est de 43,8% chez lhomme, 6,5% chez les femmes. En Europe : 60% des fumeurs sont des adolescents entre 16 et 18 ans. En France : 3% des fumeurs à 13 ans, 44% de fumeurs chez les filles et garçons de 18 ans, 37% des fumeurs sont des adultes.

22 22 EPIDEMILOGIE SYNTHETIQUE:

23 23

24 24 la morbidité: 1)Dans le monde : Le tabagisme est à lorigine de 43% des cancers de lhomme. 1,5 million de nouveaux cas de cancer par an dans le monde. En France: suite au tabagisme : 2 million de patients atteints de bronchite chronique malades porteurs dinsuffisance respiratoire grave (PAO2<55mmHg). 2)En Algérie : Selon le ministre de la santé « Ammar TOU » : 13% de la population masculine qui sadonne au tabac sont atteintes de cancer du poumon dont 7% décédés des suites de loncologie thoracique. La moyenne dage du cancer du poumon a diminué de 60ans à 55 ans nouveaux cas de cancer bronchique chaque année dont plus de 90% des malades sont des fumeurs.

25 25 la mortalité : Selon une étude de lOMS ( novembre 2006 ) : Le tabagisme est à lorigine de plus de 4 millions de décès par an ( soit environ décès /jour ). Augmentation du taux de mortalité liée au tabac plus de 53% dici 2030 avec 8,4 million de décès, dont 70% surviendront dans les pays en voie de développement, contre 5,4 million de décès en Le tabac sera responsable de 10% de décès annuels sur la planète. Il pourrait aussi tuer 50% plus de personnes que le SIDA dici 2015 ( SIDA : 2,8 million en 2002 / 4,3 million en 2015 / 6,5 million en 2030 ). En France, le tabac est responsable de : décès/an cancer bronchique insuffisance respiratoire maladie cardio-vasculaire cancer des voies respiratoires hautes cancer de la vessie.

26 26

27 27

28 28 Enquête sur le tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine de Tlemcen

29 29 PLAN: Introduction. Le contexte. Objectif de létude. Méthode. Résultats. Discussion. Références.

30 30 Introduction: Le comportement tabagique des étudiants « de santé » de Tlemcen est particulièrement méconnu. Pourtant, il s'agit d'une population qui aura, à courte échéance, des responsabilités importantes en terme de prévention et d'éducation pour la santé. Malgré cela, aucune étude n'a cherché savoir si ces étudiants avaient un comportement spécifique du fait de leur cursus universitaire ou au contraire un comportement semblable aux autres jeunes adultes.

31 31 Le contexte: Le tabagisme constitue lun des principaux facteurs de risque en santé publique, qui demeure toujours méconnu par les étudiants en sciences médicales.

32 32 Objectif de létude: Lobjectif de cette étude est de décrire les principales caractéristiques du comportement tabagique chez les étudiants de notre faculté, et de démontrer limportance du problème et la nécessité de le résoudre par la collaboration de tout le personnel de la faculté.

33 33 Méthode: Les informations ont été collectées grâce à une enquête par auto- questionnaire destiné aux étudiants concernés par le tabagisme ( les fumeurs ). Les question qui ont été posées (variables de létude) concernent:

34 34 Niveau détudes de létudiant. Avis de létudiant sur le tabagisme. Période de début. Rôle de lentourage. Lessai de lalcool ou de la drogue. Argent dépensée par mois. Volonté darrêter. Plus un score pour déterminer la dépendance par rapport à la nicotine (Test de Fageltröm).

35 35 Résultats

36 36 Leffectif de la population détude est composé de 132 étudiants fumeurs (garçons). La prévalence totale des fumeurs est de 12% (sur 1063 étudiants « garçons ») Il faut noter que personne ne fume chez les 2 ème, 5 ème année de pharmacie. La moyenne dargent dépensée chaque mois par étudiant fumeur est de 2065 DA.

37 37 Fréquences des fumeurs dans la faculté de médecine: Niveaux Effectif fumeurs Fréquence relatif (%) Total des effectifs (garçons) Prévalence (%) 1 ère M ème ème ème ème ème ème Chirurgie dentaire pharmacie Total

38 38 Fréquence des fumeurs selon le niveau détude et la filière: Le pourcentage des fumeurs est plus important chez les étudiants en 7 ème, 3 ème année de Médecine, en chirurgie dentaire et en 6 ème année de médecine ( respectivement :17%, 16%, 16% et 14%)

39 39 Selon leur avis sur le tabagisme: Pour la plupart des étudiants, le tabagisme est un besoin ou une habitude (respectivement 40%, 39%). Alors que 11% pensent quils font comme les autres.

40 40 Selon la période de début: 62% des étudiants sont des anciens fumeurs. Luniversité constitue une période dinitiation considérable (38%).

41 41 Influence de lentourage: La majorité des fumeurs ont été influencés par leur entourage (62%) surtout par leurs amis (79%)

42 42 Lessai de lalcool ou de la drogue: Au moins 45% des étudiants ont déjà fait lessai de lalcool ou de la drogue.

43 43 Les étudiants et larrêt du tabac: 66% des étudiants souhaitent arrêter de fumer.

44 44 Dépendance par rapport à la nicotine: Le pourcentage des fumeurs dépendants à la nicotine est de 43%. 34% des étudiants sont fortement dépendants à la nicotine.

45 45 Discussion: Notre étude a bien confirmer que les étudiants de la faculté de médecine fument comme le reste de la population, et ceci pose un véritable problème concernant les prochains combattants contre le tabagisme.

46 46 Références: The international journal of tuberculosis and lung disease. Sevrage tabagique:test de Fagelström. Enquête sur le tabagisme chez les jeunes: Institut de la Statistique du Québec.

47 47 NAPTHALENE ACETONEAMMONIAC CYANIDE HYDROGENE TOLUIDINEURETHANE DIBENZACRIDINE PHENOL TOLUENE ARSENIC NAPHTHYLAMINE METHANOL DIMENTHYLNITROSAMINE NICOTINE CADMIUM MONOXIDE CARBONE BENZOPYRENE VINYL CHLORIDE BUTANE POLONIUM-210 DDT INSP Décret exécutif : n° du 24/09/2001 DEFENSE DE FUMER DANS LES LIEUX PUBLICS –

48 48 PREVENTION

49 49 Plusieurs composantes interviennent dans la réussite de tout programme de lutte contre le tabagisme: la législation, linformation, léducation, ainsi que laide aux personnes qui veulent arrêter de fumer sont des élément à prendre en considération.

50 50 Le sevrage tabagique: Larrêt du tabagisme doit ÊTRE TOTAL,ABSOLU,ET DÉFINITIF. La réduction de la quantité de tabac n'est pas efficace. L'échec est presque toujours garanti.

51 51 BÉNÉFICES DE L'ARRÊT DU TABAC MORTALITÉ: La durée de vie des fumeurs après arrêt du tabagisme se rapproche de celle des non-fumeurs et d'autant plus significativement que l'arrêt aura été précoce. MORBIDITÉ: L'arrêt du tabagisme réduit significativement le risque de contracter une ou plusieurs affections liées à la consommation de tabac. QUELQUES EXEMPLES: ¤Le risque de cancer bronchique est diminué de 50 à 90% en 15 ans ¤Cancer des voies aéro-digestives supérieures:retour au risque du non-fumeur en 10 ans ¤Accident vasculaire cérébral:retour au risque du non- fumeur en 1 an ¤Asthme:diminution de la sévérité et de la fréquence des risques

52 52 Niveaux de dépendance: Avant d'arrêter de fumer,il faut évaluer votre degré de dépendance. LES DÉPENDANCES PSYCHOLOGIQUES ET COMPORTEMENTALES relèvent principalement d'un renforcement positif (recherche d'une satisfaction). LA DÉPENDANCE PHARMACEUTIQUE reconnaît à la nicotine une place centrale et relève surtout d'un renforcement négatif (évitement de la sensation de manque).

53 53 LES DIFFÉRENTES MÉTHODES D'AIDES À L'ARRÊT -LES SUBSTITUTS NICOTINIQUES:(patchs, gomme à mâcher,...) -LA MÉTHODE DE SEVRAGE TABAGIQUE:arrêt brutal et total de la consommation de tabac. On traite en même temps l'anxiété,on adapte les apports caloriques,on modifie l'hygiène de vie du fumeur,on renforce les motivations et on informe l'entourage afin qu'il puisse soutenir le fumeur dans sa démarche. -AUTRES MÉTHODES: acupuncture,homéopathie,méthodes provoquant le dégoût du tabac(méthodes d'aversion),...Ces méthodes sont cependant moins efficaces.

54 54 Recommandations: 1. Éducation, information du public. 2. Application du décret exécutif du 24/09/2001, concernant linterdiction de fumer dans les lieux publiques. 3. Renforcement du programme national de lutte contre le tabac. 4. Création dune commission nationale pour super visionner ce programme. 5. Les étudiants « de santé » doivent montrer lexemple en ne faisant pas usage du tabac et en participant aux compagnes antitabac. 6. Création dun centre de recherche sur la lutte contre le tabagisme. 7. Les compagnes de lutte doivent durer toute lannée et non pas seulement le 31 Mai. 8. Comme un premier pas, nous devons travailler pour que la faculté de medecine de Tlemcen soit: « TABAC FREE ZONE »

55 55 CONCLUSION

56 56 CONCLUSION: Les informations collectées par ce travail nous ont incité à conclure que le tabagisme représente un véritable problème dans la faculté de médecine de Tlemcen dont la reconnaissance par les étudiants facilitera lapplication de la législation à ce sujet.

57 57 BIBLIOGRAPHIE

58 58 Impact internat « pneumologie » « cardiologie ». Revue médico-pharmaceutique RMP Grossesse et tabac / ANAES. Journaux: Al Watan (28/01/2007),Al Moudjahid (18/02/2007). Sites internet: Les CD: Encomed, Nicocoeur.

59 59 *Service dépidemiologie. *Direction de la santé. *Administration de la faculté de médecine: départements de médecine, pharmacie et chirurgie dentaire. نشكر كل من ساهم في انجاز هدا العمل المتواضع من قريب أو بعيد

60 60

61 61 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "1. 2 Thème : Le tabagisme Enquête sur le tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine."

Présentations similaires


Annonces Google