La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quand penser à une intoxication chez lenfant ? Isabelle Claudet Urgences pédiatriques CHU Toulouse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quand penser à une intoxication chez lenfant ? Isabelle Claudet Urgences pédiatriques CHU Toulouse."— Transcription de la présentation:

1 Quand penser à une intoxication chez lenfant ? Isabelle Claudet Urgences pédiatriques CHU Toulouse

2 Les éléments de réponse Intoxication chez lenfant -> particularités et spécificités / adultes Y penser : fait appel à -culture toxicologique (au moins 1 par équipe) -connaissances principaux toxidromes « On ne trouve que ce que lon cherche et lon ne cherche que ce que lon connaît » Quand -> notion temporelle importante / accès antidote et cinétique dune intoxication ++++ Un patient intoxiqué grave peut avoir un examen normal à ladmission !

3 Intoxications de lenfant Expositions toxiques fréquentes, % intoxications faibles en rapport mais augmente avec lâge : absence de risque 42% avt 3 ans, 18% après 12 ans. Intoxications graves : 0.5 à 2% mais variable avec lâge et toxiques en cause (mortalité avant 6 ans 50 fois plus faible / âge > 19 ans) USA – rapports AAPCC Intoxications accidentelles le plus souvent, mono- intoxication avec témoin, médicaments (95%)

4 Y penser ! Exemple dune admission pour symptômes X Y Z Symptômes + Symptômes +++ H8-H12 Admission H0-H2 Ex. clinique H2-H8 Ex. complémentaires Toxiques DIAGNOSTICDIAGNOSTIC H12-H24 Toxiques Y penser CultureAide spécialisée

5 Importance du Quand ? Délai dapparition des intox graves : de quelques minutes à plusieurs jours MinutesHeuresJours Gaz toxiques Cyanures Erreurs injections IV 1 heure Chloroquine Ecstasy < 6 heures Cardiotropes Psychotropes >12 heures Alcools toxiques Fer > 24 heures Paracétamol Amanite Paraquat Colchicine

6 Des cinétiques différentes Délai administration antidote : perte de chance si disponible et administration tardive ou absente Importance du Quand ? Facteurs de Gravité Facteurs Pronostiques Cardiotropes Psychotropes Paracétamol Colchicine Mégarbane B, DIU toxicologie 2010

7 Situations typiques et pièges Y penser ! Pas trop tard…. Symptomatologie neurologique aiguë non fébrile chez un enfant en bonne santé jusque là (ataxie+++, convulsions, coma, malaise) Malaises inexpliqués à répétition Troubles du rythme inexpliqués Manifestations collectives Perturbations métaboliques inexpliquées (acidose+++) Décès inattendu du nourrisson (10 à 15% des cas = maltraitance)*,** Plvts à visée conservatoire+++ *Tursz A et al. BEH 2008;3-4:25-28 **HAS-Février 2007-Prise en charge mort inattendue du nourrisson

8 Conclusion Y penser ! Surtout si symptômes neurologiques aigus chez un enfant apyrétique sans ATCD (24-36 mois) Devant des malaises inexpliqués à répétition Face à des tbx cliniques dévolution atypique, de formes inhabituelles Se former -> culture/intox fréquentes et graves, antidotes, principaux toxidromes, protocoles Recherche orientée, pas de screening massif Lien avec spécialistes (CAP, laboratoires/particularités de détection) Ne pas se laisser intoxiquer par les familles !


Télécharger ppt "Quand penser à une intoxication chez lenfant ? Isabelle Claudet Urgences pédiatriques CHU Toulouse."

Présentations similaires


Annonces Google