La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La prévention du paludisme chez le drépanocytaire en Afrique à lère des résistances aux antipaludiques Atelier « drépanocytose Monaco» Novotel Hotel, Monaco,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La prévention du paludisme chez le drépanocytaire en Afrique à lère des résistances aux antipaludiques Atelier « drépanocytose Monaco» Novotel Hotel, Monaco,"— Transcription de la présentation:

1 La prévention du paludisme chez le drépanocytaire en Afrique à lère des résistances aux antipaludiques Atelier « drépanocytose Monaco» Novotel Hotel, Monaco, 29 Octobre 2013 Pr Dapa Aly Diallo * Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose (CRLD), Bamako, Mali

2 Drépanocytose et paludisme en Afrique Grandes fréquences du gène drépanocytaire (5 - 40%) Superposition entre les zones de grande fréquence du trait drépanocytaire (hétérozyte) et dendémie palustre (Haldane, 1949) Avantage de survie des traits drépanocytaires: polymophisme équilibré Endémie palustre Trait drépanocytaire

3 Lendémie palustre en Afrique En Afrique sub-Saharienne : Dû essentiellement au Plasmodium falciparum Risque élevé des formes graves surtout chez lenfant de 2-5 ans et la femme enceinte Risque de mortalité important Statistiques en 2010: 216 millions de cas de plaludisme clinique (3,03%) décès dus au paludisme (86%) décès chez les enfants âgés de moins de 5 ans.

4 La physiopathologie du paludisme à P. falciparum Evolution clinique de linfestation par le P. Falciparum (Miller, 2002) Formes sévères mortelles: Neuropaludisme Anémie sévère Acidose Parasitémie > Tf/µL

5 Drépanocytose et paludisme Le gène drépanocytaire protège contre lévolution du paludisme vers les formes graves de la maladie. Chez les drépanocytaires homozygotes, le paludisme est une cause majeure de: –Morbidité –Mortalité Nécessité de la prévention du paludisme chez le drépanocytaire homozygote, reconnue

6 Les moyens de prévention du paludisme en Afrique Utilisation de moustiquaires imprégnées dinsecticide (MII) Pulvérisation intra domiciliaire dinsecticides (PII) Chimioprophylaxie

7 Les moyens de prévention du paludisme en Afrique (suite) Lutilisation des MII réduit la mortalité de 20% la mortalité palustre chez lenfant en zone dendémie palustre ( Cochrane Database rev, 2004 ). Lutilisation combinée des MII et de la PII est plus efficace que leur utilisation isolée ( N. Fullman & al )

8 Les moyens de prévention du paludisme en Afrique (suite) La chimioprophylaxie intermittente par la sulfadoxine-pyriméthamine (SP) seule ou en association réduit significativement chez lenfant de moins de 5 ans: –Lincidence des cas de paludisme clinique (Dicko et al. 2011) –Toutes causes de décès (Dicko et al. 2012)

9 La chimioprophylaxie chez le drépanocytaire en Afrique Schémas variés Résultats contradictoires

10 La chimioprophylaxie chez le drépanocytaire en Afrique Selon Diop et al (2011) la chimioprophy- laxie intermittente saisonnière par la SP a montré : –Une réduction significative de lincidence du paludisme clinique des besoins transfusionnels Sans incidence sur la fréquence des CVO et des hospitalisations

11 La chimioprophylaxie chez le drépanocytaire en Afrique Selon une revue de Cochrane ( 2 études concernant 223 patients, 2004 ), la chimiothérapie intermittente saisonnière : –Améliore le taux moyen dhémoglobine –Réduit la fréquence : des transfusions sanguines des CVO des hospitalisations.

12 La chimioprophylaxie chez le drépanocytaire en Afrique Prévention par les combinaisons à base darthemesinine (CTA) –Traitement préventif intermittent (TPI). –Traitements présomptifs.

13 Limites de la prévention chez le drépancytaire Peu de drépanocytaires accèdent à un suivi en Afrique Efficacité limitée des moyens disponibles –MII seules ou en association ont une efficacité < 50% Résistance à la SP plus accessible actuellement (5 – 25%) Coût élevé des associations de moyens de prévention Pas de vaccin vaccin efficace

14 Futurs axes de recherche Extension du dépistage précoce des cas avec suivi régulier Développement des shémas de prophylaxie les plus efficaces et moins coûteux Développement des vaccins

15 CRLD MERCI DE VOTRE ATTENTION BAMAKO


Télécharger ppt "La prévention du paludisme chez le drépanocytaire en Afrique à lère des résistances aux antipaludiques Atelier « drépanocytose Monaco» Novotel Hotel, Monaco,"

Présentations similaires


Annonces Google