La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le développement embryonnaire des Amphibiens : de lovocyte à la larve Frédéric Sevelinge Décembre 2004 Introduction/Objectifs I) Fécondation et segmentation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le développement embryonnaire des Amphibiens : de lovocyte à la larve Frédéric Sevelinge Décembre 2004 Introduction/Objectifs I) Fécondation et segmentation."— Transcription de la présentation:

1 Le développement embryonnaire des Amphibiens : de lovocyte à la larve Frédéric Sevelinge Décembre 2004 Introduction/Objectifs I) Fécondation et segmentation chez le xénope 1) Lovocyte avant la fécondation 2) Réalisation dune fécondation in vitro chez lAmphibien Xenopus laevis 3) Observation des stades précoces du développement embryonnaire : de lovocyte fécondé à la blastula II) La gastrulation chez les Amphibiens 1) Méthodes détude et carte des territoires présomptifs 2) Observation histologique dune gastrula 3) Analyse des mouvements morphogenétiques III) Détermination des axes et inductions embryonnaires 1) Rotation corticale et détermination de laxe dorso-ventral 2) Induction et régionalisation du mésoderme 3) Induction neurale 4) Observations histologiques au stade neurula et bourgeon caudal IV) Deux exemples dorganogenèse 1) Organogenèse du système nerveux central 2) Organogenèse de loeil Conclusion Mots clefs : -Xénope -Pleurodèle -Pôles animal et végétatif -hCG -Rotation corticale -Micromères/mésomères/macromères -Blastula -Gastrula/gastrulation -Neurula/neurulation -Invagination -Epibolie/intercalation -Cellules en bouteille -Transition blastuléenne -Délamination -Carte des territoires présomptifs -Inductions -Centres de Niewkoop et Spemann -Bourgeon caudal -Vésicules céphaliques -Cupule optique -Vésicule cristalinnienne

2 Bibliographie : -F.GILBERT : Biologie du développement ; De Boeck Université A.LEMOIGNE et J.FOUCRIER : Biologie du développement ; Dunod 5ème édition L.WOLPERT : Biologie du développement : les grands principes ; Dunod T.DARRIBERE : Introduction à la biologie du développement ; Belin T.DARRIBERE : Biologie du développement : le modèle amphibien ; Diderot éditeurs 1997 Corrélations : Leçons de démonstration secteur A : -Informations de position lors du développement embryonnaire -Les mouvements lors du développement embryonnaire -Les gènes du développement Leçons de contre-option ab : -Gamètes et fécondation chez les animaux -Les phénomènes dinduction lors du développement embryonnaire -Vitellus et vitellogenèse -Les axes de polarité de lorganisme animal

3 Intoduction/Objectifs : -Connaissance du développement embryonnaire des Amphibiens car développement modèle -En maîtriser les aspects morphologiques, histologiques, cellulaires et moléculaires -Connaître les avantages et les limites du modèle Amphibien -Comprendre la démarche expérimentale qui a permis de caractériser ce développement -Acquérir une bonne connaissance des inductions embryonnaires -Réaliser une manipulation de fécondation in vitro qui peut être faite en lycée Les deux modèles utilisés : Avantages et limites du modèle amphibien : I)Fécondation et segmentation chez le xénope : 1) Lovocyte avant la fécondation :

4 2) Réalisation dune fécondation in vitro chez Xenopus laevis : -Protocole -Effets de la fécondation : Création de la membrane de fécondation et rotation déquilibration :

5 Rotation corticale : -Dégangage et élevage des embryons : -Cycle de développement : 1er clivage : 1 heure et demi après fécondation Durée de la segmentation : 8 heures Durée de la gastrulation : 10 à 12 heures Durée de la neurulation : 10 à 12 heures

6

7 3) Observation des stades précoces du développement embryonnaire : de lovocyte fécondé à la blastula :

8

9 II) La gastrulation chez les Amphibiens : 1) Méthodes détude et carte des territoires présomptifs :

10 2) Observation histologique dune gastrula :

11

12 3) Analyse des mouvements morphogénétiques :

13

14

15 III) Détermination des axes et inductions embryonnaires : 1) Rotation corticale et détermination de laxe dorso-ventral :

16

17 2) Induction et régionalisation du mésoderme :

18

19

20

21 3) Linduction neurale :

22

23

24 4) Observations histologiques au stade neurula et bourgeon caudal :

25

26

27 IV) Deux exemples dorganogenèse : 1) Organogenèse du SNC :

28 2) Organogenèse de lœil :


Télécharger ppt "Le développement embryonnaire des Amphibiens : de lovocyte à la larve Frédéric Sevelinge Décembre 2004 Introduction/Objectifs I) Fécondation et segmentation."

Présentations similaires


Annonces Google