La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prise en charge interdisciplinaire de la dyspnée Laurence NootensAnnie Morel Infirmière Principale, Equipe InterfaceInfirmière Equipe Mobile des soins.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prise en charge interdisciplinaire de la dyspnée Laurence NootensAnnie Morel Infirmière Principale, Equipe InterfaceInfirmière Equipe Mobile des soins."— Transcription de la présentation:

1 Prise en charge interdisciplinaire de la dyspnée Laurence NootensAnnie Morel Infirmière Principale, Equipe InterfaceInfirmière Equipe Mobile des soins Continus Equipe de soins palliatifs à domicileCliniques Universitaires Saint-Luc Cliniques Universitaires Saint-Luc 26 Avril 2014

2 RESPIRER… La respiration est une fonction vitale et spontanée, constituée dune inspiration et dune expiration. Respirer = vivre

3 Expressions populaires : Reprendre haleine Exhaler Aspirer à En avoir le souffle coupé Ne pas manquer de souffle Souffler le chaud et le froid Souffler sur le feu Reprendre ses esprits Regarder de quel côté souffle le vent Cet homme respire la santé Rendre son dernier souffle. Avoir du répit Répandre, rayonner Désirer fortement Etre étonné Oser Alterner douceur et menace Exciter Se concentrer Observer la tendance Etre en forme Mourir

4

5 LA DYSPNEE La respiration peut être perturbée par : Des facteurs physiques : la douleur Des facteurs psychologiques : le stress, lanxiété Des facteurs environnementaux : la position On parle alors de dyspnée

6 LA DYSPNEE selon Comroe, est une respiration : difficile laborieuse inconfortable responsable dune sensation désagréable Il sagit dune sensation subjective et difficilement quantifiable, pas toujours proportionnelle à la lésion causale. COMROE J.,"Some theories of the mecanisms of dyspnea". In HOWELL J., CAMBELL W., Breathlessness, Blackwell Scientific Publication, Boston, 1966; p. 1-7

7 Cycle daggravation de lanxiété et de la dyspnée Angoisse Peur de mourir Incompréhension Sentiment dimpuissance Anxiété croissante Dyspnée Sensation détouffer

8 Autres symptômes associés Tachycardie Douleurs thoraciques et musculaires Bouche sèche Toux Expectorations Hémoptysies Fatigue, intolérance à lactivité Difficultés de communication Râles, impressionnants aussi pour lentourage La dyspnée est un des symptômes qui peut conduire le patient à lhôpital

9 Dyspnée - Souffrance Inconfort, malaise généralisé du patient, Souffrance de son entourage, des soignants Influence sur la qualité de vie

10 Travailler en équipe… en soins palliatifs La notion déquipe se construit autour de la contribution apportée par chacun des acteurs. Patient Médecins Infirmières Aides- soignantes KinéPsy Assistante sociale Bénévoles Gardes- malades Aides- familiale s/ménag ères Aumônerie

11 Travailler en équipe… en soins palliatifs Avoir un projet de soin commun Cohésion de léquipe Difficultés de communication : Référentiels théoriques et pratiques ainsi que les modes de raisonnement diffèrent selon la formation professionnelle richesse : variété des champs dobservation et daction A la fois difficulté : utilisation dun langage commun

12 Flash sur le traitement médical Morphine à petites doses SC ou IV Benzodiazépines : pour diminuer lanxiété Corticoïdes : pour diminuer linflammation Anticholinergiques : pour diminuer les sécrétions Efficace dans 2/3 des cas Pas si infection bronchique Nassèche pas les sécrétions déjà présentes, mais prévient lapparition des nouvelles sécrétions Réduction apports hydriques dans ce cas Aspiration : utile mais traumatique Oxygène : peu efficace mais rassurant Desmedt M., Les troubles respiratoires, aspects médico-thérapeutiques, UCL, 26/04/2014

13 Rôle infirmier spécifique dans la prise en charge de la dyspnée 1. EVALUATION 1.1 Observation: Fréquence respiratoire ? Teint: cyanose ? Rythme respiratoire : régulier ? Cheynes Stokes ? (alternance dapnées et dhyperpnées, amplitude augmentée) Tirage ? Respiration abdominale ? Superficielle ? Spastique ? Bruit ? Stridor, obstacles? Encombrement ? Aspect ? Tachycardie ? Température ? Sueurs ? Toux ? Conscience ? Confusion ? Angoisse ? Comportement ? Mobilisation possible ? Agitation ?

14 Rôle infirmier spécifique dans la prise en charge de la dyspnée 1.2. Auto-évaluation : EVA Dyspnée Echelle verbale: : légère, modérée, importante, sévère Echelle comportementale : sait marcher ?, parler ?, dire quelques mots ? Ecoute de langoisse Douleur 1.3. Transmission : Transmettre les informations à léquipe : médecin, infirmières, kiné Expliquer en mots adaptés à la famille pour comprendre ce qui se passe Transcrire ces observations dans le dossier infirmier.

15 Rôle infirmier spécifique dans la prise en charge de la dyspnée 2. IDENTIFIER LES FACTEURS INFLUENCANT LA DYSPNEE 2.1. Environnement Impression dair et despace Aération, fenêtre, ventilateur, humidificateur dair Nombre de personnes limitées, présence rassurante au chevet du patient Lumière tamisée Ambiance calme et détendue Vêtements ouverts devant, pas de linge serrant Spray deau, lingettes fraîches…

16 Rôle infirmier spécifique dans la prise en charge de la dyspnée 2. IDENTIFIER LES FACTEURS INFLUENCANT LA DYSPNEE 2.2. Position Souvent semi-assise, parfois décubitus latéral (épanchement pleural) Accoudoirs ou coussins sous les bras(ne pas solliciter muscles thoraciques) Prévention des escarres Parfois possibilité de sappuyer sur une table Le patient veut changer de position très souvent fatiguant pour les proches ET les soignants!

17 Rôle infirmier spécifique dans la prise en charge de la dyspnée 2. IDENTIFIER LES FACTEURS INFLUENCANT LA DYSPNEE 2.3. Douleur Evaluer, prévenir et traiter en collaboration avec le médecin, car elle augmente la dyspnée et donc lanxiété Anxiété Importance de la relation, et du lien créé précédemment Savoir écouter langoisse sans se laisser contaminer Prendre du recul pour voir la gravité de la situation et agir en conséquence Importance découter et daccompagner calmement le vécu des proches Informer les autres intervenants de la composante « angoisse », et se concerter afin dagir dans une même optique Ecouter et rassurer les autres intervenants

18 Rôle infirmier spécifique dans la prise en charge de la dyspnée 3. INFLUENCE SUR LA QUALITE DE VIE DU PATIENT ET DES PROCHES 3.1. Intolérance à lactivité et fatigue Restreindre les objectifs au CONFORT Stimuler le patient dans un cadre donné pour lui permettre daugmenter sa capacité à vivre avec une respiration limitée Si fatigue intense, aucune stimulation Expliquer au proches cet état de fatigue et ladaptation des objectifs… Pas toujours facile! 3.2. Communication Limitée par le manque de souffle Prévenir lentourage de ne pas épuiser le patient Rejoindre le patient dans ses préoccupations à lui Poser des questions permettant des réponses brèves : oui/non Faciliter larticulation par une bouche propre et bien hydratée

19 Rôle infirmier spécifique dans la prise en charge de la dyspnée 3. INFLUENCE SUR LA QUALITE DE VIE DU PATIENT ET DES PROCHES 3.3. Nutrition Restreindre lalimentation Limiter les efforts : où manger ? À table ? Au lit ? Fractionner les repas Boire à la paille (courte pour limiter leffort daspiration) Culturellement : Manger et boire = VIVRE ! « Il ne peut pas rester sans manger! » 3.4. Sommeil La nuit est anxiogène ! Solitude, peur de mourir Préparer la nuit Proposer un passage supplémentaire de linfirmière (à domicile) Proposer des gardes-malades pour la nuit (à domicile) Bien dégager les voies respiratoires, aérosols, aspiration SN, position Laisser la porte de la chambre entrouverte Laisser une petite lumière allumée, musique douce ? Atmosphère apaisante

20 Rôle infirmier spécifique dans la prise en charge de la dyspnée 3. INFLUENCE SUR LA QUALITE DE VIE DU PATIENT ET DES PROCHES 3.5. Bouche sèche Respiration bouche ouverte les aérosols, dessèchent la bouche +++ les médicaments, loxygène SOINS DE BOUCHE

21 Soins de bouche Soigner la bouche = soigner la relation = Important ++ en fin de vie // image de soi, estime des autres = Lutte ++ contre douleur, faire la prévention Toutes les 4 h si possible Matériel : compresses, bâtonnets, Pagavit®, ce qu'aime le patient. (Coca, bière…)

22 Soins de bouche Lèvres : beurre de cacao Humidification : Oral balance, paraffine Aérosol de physio Oxygénothérapie + humidification Glaçons Paraffine pour ramollir les croûtes Bain de bouche : Isobétadine® buccale 3 à 4 fois par jour Bicarbonate de Na+ (bien rincer, aspirer si nécessaire) Vitamine C® effervescent : ¼ co à sucer BB non irritant : Kamillosan® Si possible, brosser langue et dents

23 Conclusion Lefficacité de la prise en charge du patient dyspnéique et de sa famille est le résultat dune SYNERGIE des interventions de tous les membres de léquipe. Sachons ne pas manquer dair pour y arriver!


Télécharger ppt "Prise en charge interdisciplinaire de la dyspnée Laurence NootensAnnie Morel Infirmière Principale, Equipe InterfaceInfirmière Equipe Mobile des soins."

Présentations similaires


Annonces Google