La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RDF(S) 1. Il étend le langage RDF en décrivant plus précisément les ressources utilisées pour étiqueter les graphes. en fournissant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RDF(S) 1. Il étend le langage RDF en décrivant plus précisément les ressources utilisées pour étiqueter les graphes. en fournissant."— Transcription de la présentation:

1 RDF(S) 1

2 Il étend le langage RDF en décrivant plus précisément les ressources utilisées pour étiqueter les graphes. en fournissant un mécanisme permettant de spécifier les classes dont les ressources étiquetées par ces classes seront des instances. en mettant en place des mécanismes d'héritage et des contraintes sur des classes d'objets et sur les propriétés (range, domain).” 2

3 Les primitives de RDFS Préfixe :“rdfs” et URI :”http://www.w3.org/2000/01/rdf-schema#” Les primitives de RDF plus 16 nouvelles primitives (6 classes et 9 propriétés). 3

4 Les classes Les ressources suivantes sont les classes de base définies comme une partie du vocabulaire de RDFS. rdfs:Resource Toutes choses décrites par des expressions RDF sont appelées ressources, et sont considérées comme des instances de la classe rdfs:Resource. Cette classe représente lensemble appelé Ressource dans le modèle formel de RDF. rdf:Property Représente le sous-ensemble des ressources de RDF qui sont des propriétés. 4

5 Les classes rdfs:Class Cela correspond au concept générique de type ou de catégorie, identique à la notion de classe en programmation orientée objet. Quand un schéma définit une nouvelle classe, la ressource représentant cette classe doit avoir une propriété rdf:type dont la valeur est la ressource rdfs:Class. Les classes RDF peuvent être utilisées pour représenter presque nimporte quoi (des pages Web, des personnes, des documents, des bases de données, des concepts abstraits). rdfs:Literal Correspond à lensemble appelé Literals dans le modèle formel de RDF. 5

6 Les propriétés Chaque modèle RDF qui utilise le mécanisme de schéma, inclut également les propriétés de base suivantes. Ce sont des instances de la classe rdf:Property et ces propriétés fournissent un mécanisme pour lexpression des relations entre les classes et leurs instances. rdf:type Cette propriété permet dindiquer quune ressource fait partie dune classe et que cette ressource possède toutes les caractéristiques quun membre de cette classe doit avoir. Une ressource peut être linstance de plusieurs classes. rdfs:subClassOf Cette propriété spécifie un sous-ensemble de relations entre les classes. Cette propriété est transitive. Seules les instances de rdfs:Class peuvent avoir la propriété rdfs:subClassOf. Une classe peut être une sous-classe de plusieurs classes. rdfs:subPropertyOf Cette utilisée pour spécifier que une propriété est une spécialisation dune autre. Une propriété peut être une spécialisation daucune, dune ou plusieurs propriétés. Une propriété ne peut jamais être déclarée comme étant une sous-propriété delle-même. 6

7 Les contraintes RDFS fournit un mécanisme pour décrire des contraintes, mais ne dit pas comment une application doit traiter ces contraintes. rdfs:ConstraintProperty Cette ressource définit une sous-classe de rdf:Property, dont les instances sont des propriétés utilisées pour spécifier des contraintes rdfs:range (le co-domaine) Est une instance de ConstraintProperty qui est utilisé pour indiquer aux classes que les valeurs dune propriété doivent en être membre. La valeur dune propriété range est toujours une classe. Les contraintes range sont seulement appliquées aux propriétés. rdfs:domain (le domaine) Est une instance de ConstraintProperty utilisée pour indiquer aux classes sur quels membres une propriété peut être utilisée. 7

8 Autres primitives: rdfs:seeAlso : indique une propriété proposant des informations complémentaires. rdfs:comment : documentation (pour l'être humain) d'une ressource rdfs:label : description du nom d'une ressource. 8

9 Exemple(01): 9

10 Exemple(02):RDFS La classe personne La classe vehicule La classe voiture 10

11 Exemple(02):RDF

12 Les limites de RDFS (1) RDFS est doté dun nombre minimum de primitives nécessaires à la définition d'un vocabulaire : Il définit la notion de "classe" qui est un ensemble de plusieurs objets. Il définit la propriété particulière "est une sous-classe de" qui permet de définir qu'une classe est un sous-ensemble d'une autre classe. Il définit la notion de "littéral" qui est une valeur comme une chaîne de caractère ou des chiffres. Il définit la propriété "s'applique à la classe" (range) permettant ainsi de spécifier le champ d'application d'une propriété. Il définit la propriété "est l'objet de la propriété" (domain) permettant ainsi de spécifier quelles sont les classes auxquelles ont peut affecter telle ou telle. 12

13 Les limites de RDFS (2) Cependant La sémantique sur le Web est très riche. Cest évident que les primitives offertes par RDFS sont insuffisantes pour la modélisation dans le Web Sémantique. Elles ne permettent pas, par exemple, de spécifier que : une propriété ne peut prendre quune seule valeur (comme par exemple a-pour-mère), deux classes nont aucun individu en commun (comme la classe HOMME et la classe FEMME), ou encore de définir une classe par un ensemble de contraintes sur ses individus (par exemple, la classe JEUNE-CADRE peut être définie comme lensemble des personnes dont la propriété AGE a une valeur inférieure à 30, et dont la propriété PROFESSION a une valeur cadre). Représentation d'ontologies simples (Pas de capacités de raisonnement intégrées dans le modèle ). Pas de distinctions entre classes et instances ……………… 13

14 Exemple Modélisation des connaissances 14

15 15

16 Exemple Modélisation des connaissances Log11 nom prenom sciences de ling 16

17 Héritage multiple Multi instanciation Une description peut être faite de plusieurs points de vue : instance de plusieurs classes lire info 17

18 Propriété Une propriété peut être associée à plusieurs classes 18

19 Une propriété peut être spécialisée -> 19

20 Limitation de RDFS Impossible de surcharger directement une propriété pour la raffiner Class Primate Class Man < Primate Class Chimpanzee < Primate On ne peut pas écrire : Mais on peut définir une sous-propriété : 20

21 Méta-données et annotations 21 W3C Semantic Web Activity Marja-Riita Koivunen and Eric Miller, Nov Le Web aujourd'hui Le Web Sémantique


Télécharger ppt "RDF(S) 1. Il étend le langage RDF en décrivant plus précisément les ressources utilisées pour étiqueter les graphes. en fournissant."

Présentations similaires


Annonces Google