La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Salle de Reunion – Handicap International Bamako, 29 eme Octobre 2012 Groupe Pivot ADDA LES NORMES MINIMUM HUMANITAIRE EN WASH ET STANDARDS SPHERE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Salle de Reunion – Handicap International Bamako, 29 eme Octobre 2012 Groupe Pivot ADDA LES NORMES MINIMUM HUMANITAIRE EN WASH ET STANDARDS SPHERE."— Transcription de la présentation:

1 Salle de Reunion – Handicap International Bamako, 29 eme Octobre 2012 Groupe Pivot ADDA LES NORMES MINIMUM HUMANITAIRE EN WASH ET STANDARDS SPHERE

2 Groupe Pivot ADDA Introduction à WASH dans les Situations dUrgence Bamako, 29 eme Octobre 2012 "A la fin de la session, les participants seront familière avec les normes minimum et les indicateurs clé pour la réponse de WASH en urgence (SPHERE 2011)." OBJECTIF DU SESSION

3 Groupe Pivot ADDA Introduction à WASH dans les Situations dUrgence Bamako, 29 eme Octobre 2012 ORIGINES DE NORMES HUMANITAIRES SPHERE personnes 400 organisations 80 pays du monde 2004 manuel révisé 1997 consultation initiale 2000 manuel lancé 1994 inquiétude grandit 2011 manuel révisé

4 Groupe Pivot ADDA Introduction à WASH dans les Situations dUrgence Bamako, 29 eme Octobre Eau et Assainissement 2. Nutrition 3. Aide Alimentaire 4. Abri et Planification du Site 5. Services de Santé 6. Sécurité Alimentaire Normes minimales sectorielles pour les interventions en cas de catastrophe. HUMANITARIAN CHARTER + QU'EST-CE QUE CEST - SPHERE?

5 Groupe Pivot ADDA Introduction à WASH dans les Situations dUrgence Bamako, 29 eme Octobre 2012 APPLICATION DE SPHERE Urgences catastrophes naturelles Catastrophes humaines Apparition lente et rapide Milieu rural et urbain Pays en développement / pays développés Les climats chauds et froids Situations poste d'urgence?

6 Groupe Pivot ADDA Introduction à WASH dans les Situations dUrgence Bamako, 29 eme Octobre 2012

7 Groupe Pivot ADDA Introduction à WASH dans les Situations dUrgence Bamako, 29 eme Octobre 2012 APPLICATION DES STANDARDS SPHERE STANDARD MINIMUM Nature qualitative et précisent les niveaux minimums à atteindre au cours de lintervention humanitaire. INDICATEURS CLE Servent de « signaux » pour indiquer si oui ou non un standard a été atteint. Ils sont un moyen de mesurer et de communiquer les processus et les résultats des actions clés. NOTES DORIENTATION Portent sur des points spécifiques au contexte quil faut prendre en compte pour mener les actions clés et atteindre les indicateurs clés. Elles donnent des orientations pour résoudre les difficultés pratiques.

8 Groupe Pivot ADDA Introduction à WASH dans les Situations dUrgence Bamako, 29 eme Octobre 2012 STANDARD MINIMUM INDICATEURS CLE NOTES DORIENTATION EXAMPLE – APPROVISIONNEMENT EN EAU

9 Groupe Pivot ADDA INDICATEURS POUR LA RÉPONSE WASH AU MALI Quantité minimum deau disponible Ménages & camps de réfugiés 15 litres / jour / personne (boisson, cuisson, hygiène personnelle) Bétail 20 litres / animal de grande taille / jour 5 litres / petit animal / jour Qualité de leau Coliformes fécaux0 unité / 100 ml Normes OMS : Chlore résiduel0,5 – 1 mg / litre Turbidité 5 UTN Nombre de points deau Rural 1 puits ou forage pour 400 personnes 1 robinet privé pour 10 personnes Urbain 1 puits ou forage pour 200 personnes 1 robinet privé pour 5 personnes EAU

10 Groupe Pivot ADDA Introduction à WASH dans les Situations dUrgence Bamako, 29 eme Octobre 2012 Caractéristiques des latrines Distance par rapport à la source deau souterraine 30 m Distance par rapport aux habitations 50 m Profondeur de la fosse 2 m Fond de la fosse à au moins 1,5 m au-dessus du niveau hydro-statique Intimité Séparation par sexe Crochet de fermeture à lintérieur Hygiène Dalle lavable Lave-mains avec savon (à défaut : cendre) à proximité directe Nombre de latrines familiales 1 pour 20 personnes Quantité minimum deau disponible Toilettes privée ou publiques 1 litre / usager / jour (lavage des mains ) 2 litres / cabine / jour (nettoyage des toilettes) ASSAINISSEMENT

11 Groupe Pivot ADDA Quantité minimum deau à rendre disponible Centres de santé 5 litres / patient ambulatoire 60 litres / patient hospitalisé / jour 15 litres / soignant / jour Ecoles 5 litres / usager / jour (boisson, nettoyage anal, lavage des mains) 2 litres / cabine / jour (nettoyage des toilettes) Mosquées 2 litres / personne / jour Toilettes publiques 1 litre / usager / jour (lavage des mains ) 2 litres / cabine / jour (nettoyage des toilettes) Hygiène Lavage des mains au savonLave-mains (à livrer) ou « Tippy-taps » (à faire fabriquer sur place) Articles dhygiène de base 1 kit dhygiène comprenant au minimum savons, récipients, grésil, poubelles, bouilloires en plastique et postes deau potable Education à lhygièneSéances dIEC régulières sur les 4 thèmes clefs EAU

12 Groupe Pivot ADDA HYGIENE Nombre minimum de latrines à construire Ecole1 latrine pour 50 élèves Centre de santé1 latrine pour 20 lits ou 50 patients ambulatoires Marché1 latrine pour 50 stands Camp de réfugiés1 latrine pour 50 personnes Caractéristiques des latrines Distance par rapport à la source deau souterraine 30 m Distance par rapport aux salles (de classe, de soin…) Entre 20 et 50 m Profondeur de la fosse 2 m Fond de la fosse à au moins 1,5 m au-dessus du niveau hydro- statique Intimité Séparation par sexe (et entre élèves & enseignants dans les écoles) Crochet de fermeture à lintérieur ASSAINISSEMENT

13 Groupe Pivot ADDA HYGIENE Contenu dun kit dhygiène de base ElémentQuantité Bidon de litres pour le transport de leau (avec bouchon) 1 / famille Récipient de 20 litres pour le stockage (avec robinet, bouchon ou couvercle) 1 / famille 250 g de savon de toilette1 / pers. / mois 200 g de savon de lessive1 / pers. / mois Articles dhygiène menstruelle (en coton lavable par ex.)1 lot / femme Introduction à WASH dans les Situations dUrgence Bamako, 29 eme Octobre 2012

14 Groupe Pivot ADDA Introduction à WASH dans les Situations dUrgence Bamako, 29 eme Octobre 2012 STANDARD MINIMUM Nature qualitative et précisent les niveaux minimums à atteindre au cours de lintervention humanitaire. INDICATEURS CLE Servent de « signaux » pour indiquer si oui ou non un standard a été atteint. Ils sont un moyen de mesurer et de communiquer les processus et les résultats des actions clés. NOTES DORIENTATION Portent sur des points spécifiques au contexte quil faut prendre en compte pour mener les actions clés et atteindre les indicateurs clés. Elles donnent des orientations pour résoudre les difficultés pratiques. POINTS CLÉS A RETENIR


Télécharger ppt "Salle de Reunion – Handicap International Bamako, 29 eme Octobre 2012 Groupe Pivot ADDA LES NORMES MINIMUM HUMANITAIRE EN WASH ET STANDARDS SPHERE."

Présentations similaires


Annonces Google