La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Les tirs des Américains ont tout détruit, La Coucourde ressemble à lenfer, La Route de la mort de La Coucourde, des tas dhommes et de chevaux morts,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Les tirs des Américains ont tout détruit, La Coucourde ressemble à lenfer, La Route de la mort de La Coucourde, des tas dhommes et de chevaux morts,"— Transcription de la présentation:

1

2

3 « Les tirs des Américains ont tout détruit, La Coucourde ressemble à lenfer, La Route de la mort de La Coucourde, des tas dhommes et de chevaux morts, une vision terrible …. »

4 Cette bataille nest pas la confrontation de petites unités mais laffrontement du 6e corps darmée américain (trois divisions et de nombreuses unités indépendantes) et les troupes en retraite du 85e corps darmée de la 19e armée allemande (trois divisions et plusieurs régiments de fusiliers de lair et dartillerie de la Luftwaffe combattant au sol soutenus par cinq canons lourds sur voies ferrées).

5 La guerre à Montélimar débute réellement le 13 août 1944 avec lattaque de laérodrome dAncône par laviation américaine, à partir du 15 août, avec les bombardements par des nuées de Forteresses volantes de tous les ponts enjambant le Rhône détruisent le pont du Teil, mais aussi les villes de Bourg-Saint-Andéol et du Pouzin

6

7 Pourtant, à la date du 20 août, peu de gens envisagent léventualité de combats autour de Montélimar ; sans doute craint-on la violence des réactions de la troupe allemande en cas dembuscades menées par la Résistance armée, mais certainement pas le déroulement dune bataille mêlant des chars, de nombreuses batteries dartillerie, des attaques en piqué de laviation alliée, etc.

8 Le 15 août, à minuit sur les plages du Var, le débarquement de Provence commence. À 16 h 30, le commandant Legrand donne lordre à Albert de faire sauter le pont de Livron. le commandant Legrand le pont de Livron.

9 En vue de cette action, Henri Faure a regroupé sept cellules de plastic (environ 180 kilogrammes). Durant, l'après-midi du 16, il regroupe son commando qui est composé au total de 20 résistants. Ils appartiennent tous à la Section d'atterrissage parachutage et opèrent dans le secteur d'Allex-Livron4. Vers 22 h 30, après avoir disposé un groupe de protection au sud et un autre au nord, Faure et 4 hommes, attaquent le creusement de deux sapes dans le tablier du pont, juste au-dessus de la clé de voûte de l'arche sud. Tout cela, sous le nez des Allemands. Lexplosion se fit ressentir à 8 km. PARTIE DU PONT DETRUITE EN 1944

10 Les résistants allument la mèche et se retirent le plus rapidement possible. Un éclair, puis une énorme déflagration suivent ; le sol tremble, une volée de pierres s'abat. L'une des arches a disparu sur 27 mètres de longueur. C'est une réussite incontestable : les allemands ne peuvent plus passer et les ponts mobiles de leurs services de génies n'atteignent pas une telle longueur. Alger est avertie par radio. Ces " terroristes " avaient accompli un bel ouvrage, au péril de leur vie, avec des résultats non négligeables pour la libération de la France, en ces 16 et 17 août (Éléonore)

11

12 Le 17 aôut 1944 c'est le début du repli pour l'armée allemande dont les véhicules s'amoncellent entre Livron et Montélimar et sont contraints de livrer bataille. En effet, coincés entre le Rhône à l'ouest, les Alpes à l'est, la Drôme au nord, ils doivent affronter les 5000 hommes de la Task Force Butler, avant-garde de la 36e DI US et 2000 maquisards, appuyés par une forte aviation.

13 Les éléments américains, après être passés par Sisteron, se sont rabattus le 21 dans la vallée du Rhône, au nord de Montélimar, vers Marsanne. Les combats dans le secteur dureront jusqu'au 28. C'est la bataille de la vallée du Rhône ou bataille de Montélimar.

14 Seules, des troupes à pied peuvent fuir vers le nord véhicules abandonnés, 2500 morts, 3000 prisonniers au total dont le général Richter de la 716e division d'infanterie allemande.

15 Le général américain Lucian Truscott, Commandant le VIe corps d'armée US, écrit dans ses Mémoires, « de Montélimar à Livron, routes et voies ferrées étaient jonchées d'épaves de chars, de canons, de véhicules de toutes sortes.

16 Des centaines de cadavres d'hommes et de chevaux couvraient la plaine ». La retraite se transforme en déroute.

17

18 Les pertes : Soldats,deux divisions,2100 vehicules,1500 chevaux

19 Sur 14km des hommes et des chevaux la route de lhorreur

20 16 Bulldozer pour dégager la voie

21

22

23 Les americains dégagent les routes

24

25 Un carnage

26

27 Des chevaux réscapés

28

29

30

31 Prisonniers allemand qui ont eut de la chance

32 Les habitants heureux

33

34

35

36

37 Ce qui reste du convoi allemand aprés le passage de laviation Américaine

38 Derriére la colline Montélimar

39 Les américains prés de Montelimard

40 Les américains entrent dans Montelimard

41

42

43 Embarquement des prisonniers allemands pour lItalie

44

45


Télécharger ppt "« Les tirs des Américains ont tout détruit, La Coucourde ressemble à lenfer, La Route de la mort de La Coucourde, des tas dhommes et de chevaux morts,"

Présentations similaires


Annonces Google