La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vp 6 : CM 6 Sport et action publique: processus sociaux et usages politiques Nadine Haschar-Noé Mars 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vp 6 : CM 6 Sport et action publique: processus sociaux et usages politiques Nadine Haschar-Noé Mars 2012."— Transcription de la présentation:

1 Vp 6 : CM 6 Sport et action publique: processus sociaux et usages politiques Nadine Haschar-Noé Mars 2012

2 Texte dappui Haschar-Noé N. (2004), Lévolution des politiques sportives municipales en France: entre rationalisation et construction identitaire, Revue Loisir et société / Leisure and Society, vol. 27, n° 2, p Les processus à lœuvre dans la construction et lévolution des politiques sportives ?

3 Perspectives théoriques Sociologie des organisations (analyse stratégique) et du champ (conflits sport/politique et autonomie relative) –Le sport local comme enjeu et composante du politique –Une politique sportive: résultats des jeux et stratégies des acteurs pour la définition du sport légitime –Dans des conjonctures locales et nationales situées

4 Problématique Une définition sociologique dune politique sportive locale Des enjeux politiques et économiques : une double contrainte pour les élus Deux processus –Rationalisation : vers un management du sport local – Ajustement aux « identités » locales : identification et différenciation territoriales

5 Méthodologie Terrain: Val dYerres : 4 communes, région parisienne, « ville nouvelle », politiques sportives: émergence, évolutions et différenciation, Qualifier les caractéristiques des communes étudiées (données objectives) et faire qualifier par les acteurs les conditions dans lesquelles ils agissent = quels effets des conjonctures générales et locales sur la construction des politiques sportives ? Caractériser les « produits » des politiques sportives, leurs évolutions : équipements et aménagements, modalités de relations au monde sportif, aides directes et indirectes, animations et événements = mise en œuvre et instruments daction publique ? Entretiens semi-directifs: point de vue des acteurs, principes de légitimation, rapports de force et interactions = quelles modalités de relations entre sport et politique au niveau local ?

6 Conjonctures et rationalisation: les trois étapes dune municipalisation du sport Etape 1 : le sport mis à lagenda politique et instrument de régulation sociale ( ) –Urbanisation intensive –Forger une nouvelle « identité locale »: enjeux externes (aménageur) et internes (nouvelle population) –Complicité objective entre élus et associations sportives: création dun club omnisports « municipal » –Structuration des politiques sportives à partir de critères politiques

7 Conjonctures et rationalisation: les trois étapes dune municipalisation du sport Etape 1 : les « produits » –Équipements standardisés (LPESSE); plateaux EPS, terrains grands jeux, gymnases… –Un modèle unique de relations: le club « omnisports » contrôlé par un élu / président « association mère » –Aides « association mère » et associations intégrant club omnisports

8 Conjonctures et rationalisation: les trois étapes dune municipalisation du sport Etape 2 : autonomisation du sport / politique ( ) –Ralentissement urbanisation et stabilisation démographique, changement élus. –Eclatement des clubs omnisports, multiplication et diversification des associations sportives : groupes de pression –Relations conflictuelles élus – associations revendicatives –Structuration des politiques sportives à partir de critères sportifs

9 Conjonctures et rationalisation: les trois étapes dune municipalisation du sport Etape 2: les « produits » –Ralentissement construction équipements et refus de lexclusivité / co financement –Croissances subventions mais fixation de « règles » dattribution –Structures de concertation/ régulation : office, commission ou service municipal des sports

10 Conjonctures et rationalisation: les trois étapes dune municipalisation du sport Etape 3: autonomisation politique / sport (1983 …) –Restructuration urbaine, décentralisation et montée du gouvernement local –Stagnation associations sportives et développement pratiques de loisirs et auto- organisées –Structuration des politiques sportives à partir de critères de « développement local » et dadaptation à la demande sociale.

11 Conjonctures et rationalisation: les trois étapes dune municipalisation du sport Etape 3: les « produits » –Equipements sportifs intégrés / politiques de (re) aménagement espace urbain –Renforcement service municipal des sports ou délégation de gestion / objectifs fixés –Aides sous conditions : critères dattribution et formalisation des demandes / « efficacité » des associations à répondre aux objectifs municipaux

12 En synthèse: vers un management politique du sport local Equipements sportifs standardisés et fédéraux……intégrés, « personnalisés » et attentifs à la demande sociale Animation sportive pilotés par club omnisports….intégrée ou gérée directement par service municipal des sports Relations implicites et « clientélistes » aux associations….relations contractuelles explicites Aides reconduites automatiquement….critères dattribution / objectifs de la politique sportive et de l « efficacité » des associations

13 Lajustement aux « identités locales » : des politiques sportives différenciées 4 portraits : le sport comme instrument didentification et de gouvernance territoriales Ajustements: homologies entre –histoire des villages et type durbanisation, structure sociale des populations et leurs goûts sportifs, type dassociations sportives (fédérales ou loisirs) –choix de politiques sportives et actions mises en œuvre

14 Cité moderne, « dynamique et battante », une politique sportive « offensive » et « ambitieuse » : sport de haut niveau et intégration sociale Urbanisation intensive Logements collectifs et locatifs dont 70 % logements sociaux « abandon » du vieux village Croissance démographique brutale Composition sociale: employés, ouvriers et fort taux de population émigrée Restructuration urbaine « lourde » Associations « fédérales » dominent loffre de pratiques Equipements : pratiques compétitives et excellence technologique Soutien et médiatisation champions locaux et clubs HN Service municipal omniprésent Evénements sportifs denvergure nationale voire internationale Sport / insertion dans quartiers Une politique sportive de haut niveau à visée intégrative et médiatique

15 Pour une ville « ouverte, conviviale et solidaire »: sport loisir et lien social Urbanisation progressive: logements individuels, propriétaires Valorisation du vieux village et conservation espaces naturels Croissance démographique progressive Composition sociale: classes moyennes supérieures Aménagement urbain : qualité et préservation du cadre de vie Associations « loisirs » dominent loffre Equipements sportifs : intégrés espaces urbains et naturels, aménagements APPN ou itinérance, accès libre Commission extra municipale des sports et consultation des associations Soutiens : APS éducatives, « douces », familiales, liens sociaux, loisirs, festives.. Une politique sportive comme instrument danimation de la cité, de qualité de vie et de développement de liens sociaux

16 Pour une commune « familiale et paisible »: une politique sportive discrète Urbanisation partielle: centre ancien et pavillonnaire « coquet » / logements sociaux et collectifs à la périphérie Composition sociale : classes moyennes et classes populaires Croissance démographique faible Aménagement urbain: préserver le vieux centre, sa « tranquillité », ses « racines historiques » Deux clubs omnisports, le « laïque » et le « catholique »: monopole de loffre sportive Equipements sportifs classiques au centre et city stades en périphérie Délégation clubs omnisports et intégration obligatoire des nouvelles associations Soutien exclusif aux clubs omnisports Pas de service municipal Une politique sportive « libérale » et de maintien de loffre existante traditionnelle

17 Pour un village « préservé et privilégié »: sports distinctifs et sociabilités sélectives Refus urbanisation / protection des espaces agricoles Maisons individuelles, aucun logement collectif ou locatif Composition sociale: cadres supérieurs, chefs dentreprises, professions libérales Faible croissance démographique Aménagement: « le poumon vert de la vallée » Offre sportive: équitation, tennis, espaces grands jeux Equipements sportifs: co financement clubs, « privatisation » et conservatoire espaces naturels Clubs et « numérus clausus », un « entre soi » distinctif pour les habitants Pas de service municipal Soutien exclusif clubs de la commune et pour les habitants Une politique sportive « protectionniste » et des relations de proximité élus – présidents de clubs

18 Combinaison de deux processus dans la structuration progressive des politiques sportives Homogénéisation : instruments daction publique permettant aux élus de sassurer du contrôle du sport local (via principes de management / rationalisation de loffre publique) et de rendre visible leurs actions Différenciation : volonté politique de territorialiser leur politique sportive / souci dadaptation aux « besoins » et de renforcer leur légitimité politique délu local Dans la construction dune politique sportive : processus sociaux qui combinent facteurs sociaux, culturels, économiques dont lagencement participe à la construction dun territoire politique


Télécharger ppt "Vp 6 : CM 6 Sport et action publique: processus sociaux et usages politiques Nadine Haschar-Noé Mars 2012."

Présentations similaires


Annonces Google