La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bienvenue au cours « SKIPS » du Curling Club de Sion Dimanche 12 octobre 2008 Patinoire couverte de Sion.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bienvenue au cours « SKIPS » du Curling Club de Sion Dimanche 12 octobre 2008 Patinoire couverte de Sion."— Transcription de la présentation:

1 Bienvenue au cours « SKIPS » du Curling Club de Sion Dimanche 12 octobre 2008 Patinoire couverte de Sion

2 Pourquoi « Curling » ?

3 Explication technique Le sport se nomme curling parce que … la pierre, après être lâchée, tourne sur elle-même sur un axe perpendiculaire à la glace. Elle atteindra son but en décrivant une courbe (effet du curl) Cette rotation est déterminée par la manière du lâcher: in-turn = dans le sens des aiguilles dune montre out-turn = ou le sens contraire des aiguilles dune montre

4 Le « CURL » in-turn = dans le sens des aiguilles dune montre out-turn = dans le sens contraire des aiguilles dune montre

5 Les pierres

6 Caractéristiques techniques Le curling se joue avec une pierre … de granite … ronde … dont les mesure idéales sont : -> poids maximal 19,96 kg -> circonférence cm ( cm) -> hauteur minimale cm

7 Fabrication dune pierre Extraction du granit Sciage Taille Polissage Pierre

8 Le pebble La surface de la glace est recouverte de « gouttelettes » d'eau … appelées « pebble » Ces gouttelettes sont volontairement "giclées" sur la glace pour avoir un meilleur glissement de la pierre. En effet, la pierre ne touche que le pebble et plus la surface entière de la glace.

9

10 Le rôle des joueurs dans léquipe

11 Le N° 1 -> Lead Il commence chaque jeu, end, et il est déterminant pour lélaboration de la tactique qui suivra. En tant que lead, il lui faut particulièrement : - bien savoir jouer le draw (pierre à lavant la maison), - être un excellent balayeur et savoir évaluer avec précision la longueur des pierres lancées par ses co-équipiers. Son rôle est souvent sous-estimé, mais il a une place cruciale !!!

12 Le N° 2 Le N° 2 doit maîtriser aussi bien : - le draw (pierre à lavant la maison) que le take-out (pierre rapide qui doit enlever une pierre de ladversaire). !!! IMPORTANT !!! Les N° 1et 2 jugent principalement de la vitesse des pierres des co-équipiers et décident sil y a lieu de balayer ou non une pierre, pour en corriger sa distance. !!! Ils ne jugent que la distance pas la direction des pierres !!!

13 Le N° 1 et N° 2 contrôlent la vitesse des pierres

14 Le N° 3 ->Trouble shooter Le N° 3 -> Trouble shooter Il est le contre-skip et officie comme le trouble-shooter, celui ou celle qui résout les problèmes ou qui en cause à l'équipe adverse. Le N° 3 doit : - connaître et comprendre la tactique, - savoir estimer la situation - maîtriser chaque lâcher de pierre au mieux, afin de tirer le team de situations difficiles.

15 Le N° 3 ->Trouble shooter Le N° 3 -> Trouble shooter

16 Le N° 4 ->Skip Le N° 4 -> Skip Il est, en règle général et en tant que skip, maître de toutes les situations, quil sagisse : - de stratégie, - de tactique, - ou de situations de jeu

17 Le N° 4 ->Skip Le N° 4 -> Skip Le skip est tenu de garder le contrôle même lorsque la pression est extrême. Il doit savoir lire la glace rapidement pour diriger son team de la manière la plus exacte, tout au long du jeu (la glace change durant une partie).

18 En conclusion … Le skip … un génie !!! mais !!!

19 La piste de curling

20 Lire la glace … Comprendre la glace …

21 Lire la glace Le skip doit rapidement … lire la glace … connaître la glace … Il doit analyser : -les pentes de la glace - est-elle plate ? - est-ce que la glace penche dun côté ? - la vitesse de la glace - est-elle rapide … lente ?

22 Les pentes de la glace !!! IMPORTANT !!! Les pentes de la glace influencent la direction des pierres -augmentent ou modifient le « curl » des pierres

23 Comment lire la glace ? !!! IMPORTANT !!! Durant le premier et le deuxième end, le skip doit analyser la trajectoire des pierres 1) de son équipe 2) de léquipe adverse et à la fin de es 2 ends, il doit faire une synthèse de cette analyse pour établir dans sa tête un « plan » la glace = où sont les pentes !!! = comment sont les pentes !!!

24 Le plan des pentes de la patinoire de Sion

25 La vitesse de la glace ? La vitesse de la glace peut être est variable et peut évoluer rapidement dans un match. La vitesse de la glace dépend des facteurs suivants : - Température ambiante de la patinoire - Température de la glace - Température des pierres

26 La vitesse de la glace ? !!! RAPPEL !!! Plus une pierre met de temps pour venir au DOLLY, centre de la maison, plus la glace est rapide La vitesse de la glace influence la longueur des pierres … Le balayage influence également la longueur des pierres, deux bons « balayeurs » peuvent augmenter la longueur dune pierre denv. 3 mètres … !!! Aux excès de vitesse !!!

27 Quand faut-il balayer et pourquoi ?

28 Hypothèses Glace horizontale Trajectoire théorique sans balayage Modification de la trajectoire avec le balayage Conséquences du balayage La pierre est plus longue La pierre est restée plus droite = elle a moins « curlé »

29 Hypothèses Glace horizontale Trajectoire théorique sans balayage Modification de la trajectoire avec le balayage Conséquences du balayage La pierre est plus longue La pierre est restée plus droite = elle a moins « curlé »

30 Hypothèses La glace nest pas horizontale Pente vers lextérieur de la piste = CONTRE GLACE Trajectoire théorique sans balayage !!! Glace horizontale !!! Trajectoire théorique sans balayage !!! CONTRE GLACE !!! Modification de la trajectoire avec le balayage CONTRE GLACE Conséquences du balayage La pierre est plus longue La pierre est plus « tombée », sous leffet du balayage

31 Hypothèses La glace nest pas horizontale Pente vers lextérieur de la piste = CONTRE GLACE Trajectoire théorique sans balayage !!! Glace horizontale !!! Trajectoire théorique sans balayage !!! CONTRE GLACE !!! Modification de la trajectoire avec le balayage CONTRE GLACE Conséquences du balayage La pierre est plus longue La pierre est restée plus droite = elle a moins « curlé »

32 La tactique

33 Evaluation de la situation 1.Quelle équipe a lavantage de la dernière pierre? 2.Quelle pierre joue-t-on dans le end en cours? 3.Quelle est la situation actuelle dans la maison au plan tactique? 4.Quel est lend joué (début ou à la fin du match) ? 5.Quel est le score actuel; notre team mène-t-il ou est-il devancé? Avant de choisir sa tactique, le skip cherche à répondre à ces questions capitales

34 Evaluation de la situation 1.Il doit considérer les forces et faiblesses de son team, la nature de la glace et la qualité des pierres 2.Deux aspects déterminent sa tactique: sa propre force et les possibilités de jeu et, dautre part, les faiblesses de ladversaire. Outres les réponses aux 5 questions « clef », le skip doit encore prendre en compte dautres facteurs dans ses considérations tactiques...

35 La bonne tactique se reconnaît au fait quelle profite à son équipe et pose de gros problèmes à ladversaire. La tactique cest davoir les rouges

36 2 tactiques OFFENSIF -jouer des gardes -mettre des pierres dans la maison -le moins possible de take-out -prise de risque DEFENSIF -pas de gardes -peu de pierres dans la maison -beaucoup de take-out -peu de risque

37 OFFENSIF Quand ? Quand on a lavantage de la dernière pierre (!!! Pas au dernier end) Avec plus de 2 pierres de retard Au dernier end : sans la dernière pierre 2 règles offensives Toujours laisser le centre libre Toujours chercher à marquer 2 ou plus

38 DEFENSIF Quand ? 2 règles défensives Jouer des pierres au centre Ladversaire ne doit pas marquer plus que 1 pierre Au début du match Sans la dernière pierre Avec plus de 2 pierres davance Au dernier end : avec la dernière pierre

39 Les phases dun match Un match de curling se décompose en 3 phases

40 Les phases dun match Phase danalyse = 1 er et 2 ème end Les deux premiers ends servent dexpériences. Ils permettent de connaître la glace, de contrôler les « longueurs » à jouer et à étudier ladversaire. On joue sans prendre de risque, si possible avec un jeu défensif. Il est indiqué dessayer toute la largeur de la piste par différentes rotations. Caractéristique: Ne prendre aucun risque.

41 Les phases dun match Phase de compétition = 3 ème au 6 ème end Les points importants : mettre ladversaire sous pression, j ouer de manière offensive et essayer de prendre une avance aux points -> Faire le « Break ». Nattaquer toutefois que lorsque son propre team a la dernière pierre. Ne pas prendre de risque sans avoir lavantage de la dernière pierre !!! Caractéristique: Ladversaire ne doit pas pouvoir prendre lavantage Consolider son avance ou faire en sorte davoir une avance

42 Les phases dun match Phase de compétition = 7 ème et 8 ème end Lorsque le résultat est nul, il faut préparer la meilleure position de départ possible pour le dernier end. Eviter tout risque et essayer davoir lavantage de la dernière pierre au dernier end. Une avance aux points doit être maintenue par un jeu défensif. Si lon a du retard, on risque tout pour gagner en pratiquant un jeu extrêmement offensif, axé sur le « tout ou rien »

43 Conclusion POUR REUSSIR UNE PIERRE … Il faut être … 4 - un skip … qui donne juste la glace - un joueur qui joue bien sa pierre au balais - et deux bons balayeurs qui font la différence

44 MERCI POUR VOTRE ATTENTION LE COMITE DU CC SION VOUS SOUHAITE BEAUCOUP DE PLAISIR SUR LA GLACE


Télécharger ppt "Bienvenue au cours « SKIPS » du Curling Club de Sion Dimanche 12 octobre 2008 Patinoire couverte de Sion."

Présentations similaires


Annonces Google