La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Romans populaires français du XIX e siècle 4. Alexandre Dumas père.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Romans populaires français du XIX e siècle 4. Alexandre Dumas père."— Transcription de la présentation:

1 Romans populaires français du XIX e siècle 4. Alexandre Dumas père

2 Les débuts 1802, le père militaire sous la Révolution le théâtre romantique naissant La Chasse et lAmour, 1825 Henri III et sa cour, 1829 un premier triomphe financier le chef de bande de ces jeunes sauvages après Juillet 1830, toute une série de drames romantiques Antony, 1831 une femme adultère le jeune étourdi, le frénétique Elle me résistait. Je lai assassinée. La Tour de Nesle, 1832 des adultères dans le Paris moyenâgeux Kean ou Désordre et génie, 1836 un grand tragédien anglais

3 Une deuxième base dexpression Auguste Maquet ( ) une série de romans daventures Maquet: Mémoires dArtagnan le cycle des mousquetaires en 26 volumes Les Trois Mousquetaires, 1844 Vingt ans après, 1845 Le Vicomte de Bragelonne ou Dix ans plus tard, trilogie de la Renaissance: La Reine Margot, 1845 La Dame de Monsoreau, 1846 Les Quarante-cinq, romans du 18 e siècle: Le Chevalier de Maison-Rouge, Le Collier de la reine, La Comtesse de Charny, adaptations pour le théâtre

4 Un long travail déquipe les nègres sous le fouet du mulâtre sa grand-mère esclave de Saint-Domingue la Fabrique de romans, maison Alexandre Dumas et C ie Eugène de Mirecourt 1845 Dumas donne lidée de départ quelques mots dauteur, plaisanteries et digressions une marchandise industrielle un produit de marque déposé

5 Le Comte de Monte-Cristo collaboration Dumas- Maquet les droits dauteurs 1842, voyage en Italie le prince Napoléon Jérôme Bonaparte lîle de la Pianosa les matelots du Duc-de- Reichstadt lîle de Monte-Cristo A donner, en mémoire de ce voyage que jai lhonneur daccomplir avec vous, le titre de Lîle de Monte-Cristo à quelque roman que jécrirai plus tard. le succès dEugène Sue Jacques Peuchet: Mémoires historiques tirés des archives de la police de Paris pour servir à la morale et à la justice,

6 Le Diamant et la Vengeance Laffaire commence sous le Premier Empire, en A Paris, un jeune ouvrier cordonnier, François Picaud, est fiancé avec une riche orpheline. Picaud raconte son bonheur à un cafetier et des amis qui sont comme lui originaires de Nîmes. Loupian, le cafetier, et les amis jaloux décident de retarder le mariage en dénonçant Picaud comme agent des Anglais. Celui-ci disparaît dans la prison jusquen Pendant son séjour en prison Picaud a soigné un prisonnier politique italien. Au moment de sa mort, cet Italien laisse à son camarade un énorme trésor caché à Milan. Sorti de prison, Picaud apprend que sa fiancée a épousé son ennemi Loupian. Contre le cadeau dun diamant, un certain Antoine Allut lui confie les noms des complices de Loupian. A Paris, Picaud se fait engager comme limonadier dans le café de Loupian qui ne le reconnaît pas. La vengeance peut commencer.

7 Le Diamant et la Vengeance Un des complices est retrouvé un matin poignardé sous le pont des Arts. Le manche du couteau porte ces mots: Numéro un. La fille du premier mariage de Loupian doit épouser un marquis millionnaire. Mais après le mariage, cet ancien forçat prend la fuite. Le dimanche qui suit cette catastrophe familiale, la maison de Loupian est détruite par un incendie. Un autre complice est empoisonné. Sur le drap qui recouvre son cercueil on trouve un papier: Numéro deux. Le fils de Loupian est compromis dans un vol et condamné à 20 ans de prison. Mme Loupian, lex- fiancée de Picaud, meurt de chagrin. Un soir, Loupian rencontre aux Tuileries un homme masqué qui lui dit la vérité et le tue. En sortant des Tuileries, le meurtrier est enlevé par Antoine Allut qui la suivi et qui, de son côté, tue sauvagement Picaud. En 1828, sur son lit de mort, il confesse toute son histoire à un prêtre anglais qui communique son récit à la justice française.

8 Un crime de famille chapitres 72, 73, 79 et 80 La famille vit, parmi nous, sous la protection dune renommée de vertu que la magistrature tremble de suspecter. La famille est un répertoire de crimes, un arsenal dinfamie!.. Lhypocrisie des fausses caresses qui sy prodiguent a passé dans le style des songes creux. Ils font des romans pathétiques sur ce texte. Dans une famille de vingt personnes, la police devrait poser quarante espions. Edmé-Samuel Castaing ( ): Mémoires Marie Lafarge, septembre 1840

9 Un crime de famille Marie Capelle veuve Lafarge: Mémoires écrits par elle-même Denis Bertholet: Les Français par eux-mêmes , 1991 Sa tante, pressée de se débarrasser de cette presque vieille fille [elle a 23 ans], la marie en une semaine à un solide bourgeois du Limousin, gentil et trivial à souhait. Marie na guère le choix, essaie de se faire illusion sur la nature de la vie qui lattend, et se laisse faire. Ici commence lénigme: trois mois après le mariage, Charles Lafarge meurt, dans de terribles souffrances. Flaubert: Madame Bovary

10 Lord Byron Byron: Don Juan une jeune Grecque, Haydée Ali Tebelin, pacha de Janina bandit-dictateur en 1809 Pouqueville: Voyage à la Grèce pendu en 1822

11 Le Télégraphe 1837 à Tours les frères Blanc, banquiers bordelais un employé de ladministration télégraphique transmissions privées pour leurs affaires à la Bourse une loi sur le monopole du télégraphe lord Henry Seymour Jockey Club de Paris

12 Les ingrédients éléments historiques ou pseudo-historiques Journal des Débats 28 août janvier 1846 des événements et des endroits familiers la corruption des trois piliers: largent larmée la justice

13 Les moyens stylistiques lancer le récit les titres des chapitres largument principal [...] la paralittérature motive ses titres de la façon la plus claire, la plus directe, la plus littérale. [...] le paratexte titulaire, de nature langagière, participe intimement de lespace mental et de lunivers [...] auxquels il introduit. I. Marseille. - LArrivée II. Le Père et le fils III. Les Catalans IV. Complot V. Le Repas des fiançailles VI. Le Substitut du procureur du roi VII. LInterrogatoire VIII. Le Château dIf IX. Le Soir des fiançailles X. Le Petit Cabinet des Tuileries XI. LOgre de Corse XII. Le Père et le fils XIII. Les Cent-Jours XIV. Le Prisonnier furieux et le prisonnier fou XV. Le Numéro 34 et le numéro 27

14 Les titres XXX. Le Cinq Septembre XXXI. Italie. - Simbad le Marin XXXII. Réveil XXXIII. Bandits romains XXXIV. Apparition XXXV. La Mazzolata XXXVI. Le Carnaval de Rome XXXVII. Les Catacombes de Saint-Sébastien XXXVIII. Le Rendez-vous XXXIX. Les Convives XL. Le Déjeuner XLI. La Présentation XLII. Monsieur Bertuccio CII. Valentine CIII. Maximilien CIV. La Signature Danglars CV. Le Cimetière du Père- Lachaise CVI. Le Partage CVII. La Fosse-aux-Lions CVIII. Le Juge CIX. Les Assises CX. LActe daccusation CXI. Expiation CXII. Le Départ CXIII. Le Passé CXIV. Peppino CXV. La Carte de Luigi Vampa CXVI. Le Pardon CXVII. Le Cinq Octobre

15 Les titres 1 Marseille 3 Les Catalans 5 Le Repas des fiançailles 8 Le Château dIf 117 Le Cinq Octobre 6 Le Substitut du procureur du roi 64 Le Mendiant 42 Monsieur Bertuccio 49 Haydée 117 constructions 88 avec article défini 2 Le Père et le fils 7 LInterrogatoire 10 Le Petit cabinet des Tuileries Larticle défini semploie devant le nom qui désigne un être ou une chose connus du locuteur et de linterlocuteur [...] Larticle défini singulier peut aussi semployer quand on envisage une espèce, une catégorie, et non seulement un individu: LE chien est lami de lhomme.

16 Les titres 18 Le Trésor labbé Faria 61 Le Moyen de délivrer un jardinier des loirs qui lui mangent ses pêches un décor qui attire la curiosité une figuration nombreuse quelques éléments pittoresques et archaïques 115 La Carte de Luigi Vampa un menu spécial pour dépouiller le banquier Danglars un bandit social ce mélange des genres Victor Hugo: Préface de Cromwell lattention du lecteur 73 La Promesse le mariage entre Valentine et Maximilien attendre les actions du grand-père paralytique

17 La technique du feuilleton la plongée in medias res la suspension du récit à la fin du chapitre Le 24 février 1815, la vigie de Notre-Dame de la Garde signala le trois-mâts le Pharaon, venant de Smyrne, Trieste et Naples. Alain Robbe-Grillet: Louis Lambert de Balzac / LEtranger de Camus le narrateur qui sait tout et le narrateur qui se cherche Françoise Chandernagor: La Sans Pareille (1988) Léglise jetait son ombre sur la plaine comme un grand manteau.

18 La suspension du récit Seulement, il y avait une grande différence dans lexpression de ce double regard qui suivait le même homme. Le père Dantès se mourait de douleur et dinquiétude. Quant à Edmond, nous savons ce quil était devenu. Et il rentra dans le corridor souterrain où il disparut. Dantès le suivit. Alors il souleva lentement la dalle avec sa tête, et jeta un regard investigateur dans la chambre. La chambre était vide: Dantès sortit de la galerie. Dantès avait été lancé dans la mer, au fond de laquelle lentraînait un boulet de trente-six attaché à ses pieds. La mer est le cimetière du château dIf. Sur ce, les deux jeunes gens descendirent lescalier et montèrent en voiture.

19 La suspension du récit une certaine complicité du lecteur - En vérité! dit le comte, contez-moi cela, monsieur Bertuccio, car cela commence véritablement à mintéresser. » Et le comte, en chantonnant un petit air de la Lucia, alla sasseoir sur un banc, tandis que Bertuccio le suivait en rappelant ses souvenirs. Bertuccio resta debout devant lui. XLIV LA VENDETTA « Doù monsieur le comte désire-t-il que je reprenne les choses? demanda Bertuccio. - Mais doù vous voudrez, dit Monte-Cristo, puisque je ne sais absolument rien.

20 La suspension du récit Un mot dexplication sur cette visite, attendue peut-être de Monte-Cristo, mais inattendue sans doute pour nos lecteurs. - Mon ami, dit Valentine, le comte ne vient-il pas de nous dire que lhumaine sagesse était tout entière dans ces deux mots: « Attendre et espérer! » Françoise Chandernagor: « Atome sans molécule », « néant narcissique », petit rien détaché du Tout, je me trouvais au bord de moi- même comme au seuil dun monde inconnu, sans origine, sans limites et sans fin.

21 Largent partage les hommes - Merci, monsieur, dit en souriant Albert, mais au milieu de ce malheur, nous sommes demeurés assez riches pour navoir besoin de recourir à personne; nous quittons Paris, et, notre voyage payé, il nous reste cinq mille francs. » Le rouge monta au front de Debray, qui tenait un million dans son portefeuille; et si peu poétique que fût cet esprit exact, il ne put sempêcher de réfléchir que la même maison contenait naguère encore deux femmes, dont lune, justement déshonorée, sen allait pauvre avec quinze cent mille francs sous le pli de son manteau, et dont lautre, injustement frappée, mais sublime en son malheur, se trouvait riche avec quelques deniers. Ce parallèle dérouta ses combinaisons de politesse, la philosophie de lexemple lécrasa; il balbutia quelques mots de civilité générale et descendit rapidement.

22 Largent partage les hommes Théophile Gautier: Autrefois, cétait la Toison dor... le pourchas du Graal, qui symbolisaient linquiétude et laspiration humaines. Plus tard, une femme... a été le motif des poèmes, des drames et des romans. Maintenant, lidéal... est la conquête dune somme énorme, fabuleuse... Si à la possession de richesses invraisemblables, vous joignez la puissance secrète de récompenser et de punir en dehors de laction des lois, vous aurez la réalisation de lidéal du roman moderne.

23 La Providence - Je suis un de ces êtres exceptionnels, oui, monsieur, et je crois que, jusquà ce jour, aucun homme ne sest trouvé dans une position semblable à la mienne. Les royaumes des rois sont limités, soit par des montagnes, soit par des rivières, soit par un changement de mœurs, soit par une mutation du langage. Mon royaume, à moi, est grand comme le monde, car je ne suis ni Italien, ni Français, ni Indou, ni Américain, ni Espagnol: je suis cosmopolite. - Au-dessus de tous, monsieur! répondit Monte-Cristo avec un accent si profond que Villefort en frissonna involontairement. Jai mon orgueil pour les hommes, serpents toujours prêts à se dresser contre celui qui les dépasse du front sans les écraser du pied. Mais je dépose cet orgueil devant Dieu, qui ma tiré du néant pour me faire ce que je suis.

24 La Providence - Non, dit Caderousse, non, je ne me repens pas; il ny a pas de Dieu, il ny a pas de Providence, il ny a que du hasard. - Il y a une Providence, il y a un Dieu, dit Monte-Cristo, et la preuve, cest que tu es là gisant, désespéré, reniant Dieu, et que moi, je suis debout devant toi, riche, heureux, sain et sauf, et joignant les mains devant ce Dieu auquel tu essayes de ne pas croire, et auquel cependant tu crois au fond du cœur. - Madame, dit Monte-Cristo, vous confondez: ce ne sont point des malheurs, cest un châtiment. Ce nest pas moi qui frappe M. de Morcerf, cest la Providence qui le punit.

25 Le carré sémiotique Algirdas Julien Greimas: Maupassant. La sémiotique du texte: exercices pratiques, 1976 les principes actantiels le carré logique – les énoncés (universels ou particuliers, contradictoires ou contraires) le carré sémiotique – les actants (conjoints ou disjoints avec leur contradiction respective) un actant = une des fonctions du récit un individu, un groupe, un objet ou même une abstraction la fonction conjonctive: construire un seul monde sémiotique la fonction disjonctive: faire éclater ce système

26 Le carré sémiotique la non-conjonction et la non-disjonction les vecteurs des forces positifnégatif durable/ vie // mort / transitoire/ non-mort // non-vie / Providencecorruption Dantès Caderousse, Danglars, Fernand, Villefort Noirtier, Morel, Mme Danglars, Mme Villefort, Valentine, Maximilien Benedetto, Beauchamps non-corruptionnon-providence

27 Les montées et les descentes Dantès propulsé par les forces de négation de la Providence la redescente de linstrument de la Providence Dantès le surhomme sait également pardonner - Oh! oui, je me repens! je me repens! » sécria Danglars. Et il frappa sa poitrine de son poing amaigri. « Alors je vous pardonne », dit lhomme en jetant son manteau et en faisant un pas pour se placer dans la lumière.

28 Le roman du redresseur de torts Alain-Michel Boyer: La paralittérature, 1992 Paul Féval: Le fils du diable, 1846 Ponson du Terrail: Le trompette de la Bérésina, 1865; Le forgeron de la Cour-Dieu, 1868 [...] un méfait initial conduit à une injustice à lencontre du protagoniste; une ellipse assez longue au cours de laquelle celui-ci sefface du monde (prison, disparition) permet laccumulation dune quantité considérable dénergie prête à se manifester; le redresseur de torts se fait justice et réintègre éventuellement les autres victimes dans leurs droits. sacrifier les nuances psychologiques

29 Deux systèmes de valeurs [...] le système binaire, les antagonismes ont surtout pour rôle de proscrire lambiguïté, le flottement, les analyses psychologiques trop détaillées qui encombreraient lenchaînement des épisodes. 1863, toutes les œuvres de Dumas sur lIndex Librorum Prohibitorum Philippe Clairville Pittaud de Forges: Le Comte de Montéfiasco, ou La répétition générale dun drame en 30 actes et 100 tableaux par MM. Deforges et Clairville, 1847 René Reouven: Souvenez-vous de Monte-Cristo, 1996


Télécharger ppt "Romans populaires français du XIX e siècle 4. Alexandre Dumas père."

Présentations similaires


Annonces Google