La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES PRESSIONS COMMECIALES SUR LES TERRES RURALES DANS LES PAYS SAHELIENS : CAS DU NIGER Abdoul Karim Mamalo, Secrétaire Permanent

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES PRESSIONS COMMECIALES SUR LES TERRES RURALES DANS LES PAYS SAHELIENS : CAS DU NIGER Abdoul Karim Mamalo, Secrétaire Permanent"— Transcription de la présentation:

1 LES PRESSIONS COMMECIALES SUR LES TERRES RURALES DANS LES PAYS SAHELIENS : CAS DU NIGER Abdoul Karim Mamalo, Secrétaire Permanent Secrétariat Permanent du Code Rural

2 Plan de la communication 1. Le contexte et le prétexte 2. Le choix politique 3. Les facteurs de risque 4. Conclusion et perspectives

3 1. Contexte et Prétexte

4 1. Contexte et prétexte 1. La pauvreté Au nombre de neuf (Cap Vert, Gambie, Guinée Bissau, Sénégal, Mauritanie, Tchad, Mali, Burkina Faso et Niger), les pays du Sahel totalisent environ 100 millions dhabitants. Les populations sont les plus pauvres dAfrique et du monde. Selon une enquête menée il y a quelques années au Niger, 63 % de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté et 34 % en dessous du seuil de pauvreté extrême. Lespérance de vie est en dessous de 50 ans.

5 1. Contexte et prétexte 2. Línsécurité alimentaire Le ratio de superficie cultivée par habitant de 0,4 ha; Le rendement moyen en céréales est de 400 kg/ha; la production moyenne par habitant est donc de 160 kg pour un besoin annuel de 250 kg. Doù un déficit céréalier structurel de 36 % bon an mal an, cause dune insécurité alimentaire devenue presque chronique.

6 1. Contexte et prétexte 3. Les faibles performances de lÉconomie nationale Le secteur rural dans son ensemble constitue le principal moteur de léconomie nigérienne. Il participe au PIB à hauteur de 38%. Il contribue pour plus de 80% à lemploi et pour 39% aux recettes totales dexportation. La balance commerciale demeure largement déficitaire.

7 1. Contexte et prétexte Pour les gouvernants, le défi majeur est donc posé, il sagit de : 1. Comment lutter contre la pauvreté rurale ? 2. Comment assurer la sécurité alimentaire des populations ? 3. Et comment promouvoir les exportations agricoles et améliorer la balance commerciale du pays ?

8 2. Le choix politique

9 Le pays manquant de ressources propres, la solution est vite trouvée, souvent sous la pression expresse des bailleurs de fonds qui recommandent généralement aux gouvernements de faire recours aux investissements privés.

10 2. Le choix politique 1. Dans cette perspective et à la faveur de lélaboration du Plan dactions de la Stratégie de Développement Rural en décembre 2005, le Gouvernement a décidé douvrir le développement rural aux investissements privés. 2. Il nous demanda de lui proposer un projet de loi facilitant aux investisseurs privés laccès à la terres aux fins dinciter leurs investissements.

11 2. Le choix politique Le projet de loi fut élaboré par le Secrétariat Permanent du Code Rural. Mais compte tenu du régime juridique du foncier au Niger et du caractère contraignant du texte proposé, le projet de loi na jamais été adopté par le gouvernement.

12 3. Les facteurs de risque

13 En conditionnant léligibilité des pays africains aux financements du Millenium Challenge Corporation à la satisfaction des indicateurs de la revue « doing business » les Etats-Unis, partenaire stratégique des Etats, risquent de piéger les pays africains non préparés en les entraînant vers des politiques foncières trop libérales et non facilement contrôlables.

14 3. Les facteurs de risque Il faut se préoccuper par des effets négatifs éventuels de tels investissements sur la sécurité foncière et la survie des exploitations familiales menacées de décapitalisation ainsi que les groupes de pasteurs dont laccès aux pâturages risque dêtre de plus en plus limité.

15 3. Les facteurs de risque Les éventuels impacts environnementaux, sociaux et économiques à court, moyen et long termes sont masqués par les promoteurs des projets plus enclins à préserver leurs profits quà prendre en compte les préoccupations légitimes des populations locales.

16 4. Conclusion et perspectives

17 1. Les pays dAfrique au Sud du Sahara regorgent de terres qui ont généralement souffert dune insuffisance dinvestissements de la part de lEtat et de ses partenaires, à cause dune idée fausse sur les faibles profits économiques liés à lutilisation actuelle desdites terres. 2. Certains investissements privés tels que la séquestration du carbone et les biocarburants pourraient sintéresser à ces terres et offrir une nouvelle opportunité aux pays en voie de développement.

18 4. Conclusion et perspectives 3. La société civile et lEtat devront mobiliser lexpertise et les financements des partenaires techniques et financiers pour combler le déficit des connaissances sur les effets que les pratiques agricoles pourraient avoir sur lenvironnement et sur les moyens de subsistance des exploitations familiales et des groupes socioprofessionnels faibles tels que les pasteurs. 4. Les ressources mobilisées pourront également servir à aider à renforcer les cadres politiques et institutionnels des pays dans le but de créer un environnement favorable à la production durable dans les pays du sud.

19 Je vous remercie de votre aimable attention!


Télécharger ppt "LES PRESSIONS COMMECIALES SUR LES TERRES RURALES DANS LES PAYS SAHELIENS : CAS DU NIGER Abdoul Karim Mamalo, Secrétaire Permanent"

Présentations similaires


Annonces Google