La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fractures de lextrémité supérieure de lhumérus. Rappel anatomique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fractures de lextrémité supérieure de lhumérus. Rappel anatomique."— Transcription de la présentation:

1 Fractures de lextrémité supérieure de lhumérus

2 Rappel anatomique

3 Mécanismes des fractures Chute sur lépaule Trauma indirect

4 Fractures extra-articulaires Bras écarté de moins de 45° : fractures en adduction

5 Bras écarté de plus de 45° : fractures en abduction Fractures extra-articulaires

6 Diagnostic Douleur au niveau du col huméral Déformation surtout visible ds les fr en abduction Ecchymose Chercher les complications –vasculaires (pouls) –nerveuses : plexus brachial, circonflexe, radial –cutanées (ouverture rare) –musculaires (deltoïde, tendon du biceps, interposition)

7 Radiographie Analyser les traits de fractures et compter le nombre de fragments

8 (pas toujours facile sur des radios simples)

9 Analyser les traits de fractures et compter le nombre de fragments Intérêt parfois du scanner

10 Classification Fractures extra-articulaires –Tubérosités (trochiter, trochin) –Fractures sous-tubérositaires (col chirurgical) engrenées 70% Fractures articulaires Fractures céphalo-métaphysaires

11 Fractures extra-articulaires Fr trochiter Fr sous-tubérositaires

12 Fractures articulaires Engrenées Déplacées Très déplacées Fract-luxation

13 Fractures-luxations

14 Fractures du trochiter Réduction chirurgicale des fractures déplacées

15 Ostéosynthèse par vis ou cerclage 1/ Fractures du trochiter déplacées

16 Complications vasculaires Prise des pouls +++ Doppler ou artériographie

17

18 Fractures non déplacées : Bandage 30 jours Après 15 J : mobilisation douce J 30 : rééducation Traitement orthopédique

19 Après 15 J : mobilisation douce J 30 : rééducation

20 Fractures déplacées : réduction sous A.G Traction adduction réduction et relâchement Traitement orthopédique

21 (mobilisation de lépaule impossible avant 3 ou 4 semaines) La réduction manuelle est suivie dun bandage ou dun plâtre

22 Plâtre en rotation neutre pour les fractures non engrenées

23 Traitement orthopédique Fractures déplacées : réduction lente Le plâtre dit pendant réduit la fracture par son seul poids.

24 Traitement Fractures déplacées : réduction lente Le plâtre dit pendant réduit la fracture par son seul poids. Le réglage de la longueur de lattache est essentiel.

25 Traitement Fractures déplacées : réduction lente Le plâtre dit pendant réduit la fracture par son seul poids. Le réglage de la longueur de lattache est essentiel. La nuit, il faut ajouter une traction douce sur le plan du lit.

26 Fractures très déplacées : traction continue Traction dattente avant chirurgie ou blessé inopérable

27 Imagerie 3 D parfois utile pour la stratégie chirurgicale Traitement chirurgical

28

29 Traitement chirurgical des fractures proximales de lhumérus Ostéosynthèse classique –par broches –par vis –Par plaque vissée Enclouage élastique Enclouage verrouillé

30 Installation pour lostéosynthèse de lépaule ou pour lenclouage classique de lhumérus

31 Photo J. chouteau Embrochage simple

32 Broches percutanées à foyer fermé

33

34

35

36

37 Traitement chirurgical Simples vis : montage fragile (rééducation précoce : risque de démontage)

38 Traitement chirurgical Simples vis : montage fragile (rééducation précoce : risque de démontage)

39 Traitement chirurgical Une ostéosynthèse solide avec une plaque permet une rééducation précoce (inconvénients des plaques et de louverture du foyer)

40 Traitement chirurgical Embrochage élastique (Hacketal) Réalisé sous traction, à plat ventre avec contrôle radioscopique 2 à 5 broches sont introduites latéralement ou au centre, au dessus de la fossette olécranienne

41 Une autre modalité de lenclouage élastique

42

43 Installation pour pour lenclouage classique de lhumérus par le trochiter Photo J. chouteau

44 Lincision sur le trochiter Introduction du clou après alésage Verrouillage

45 Enclouage centro-médullaire Clou court verrouillé « Télégraph » Rééducation précoce possible

46 Photo J. chouteau Clou « telegraph »

47 Photo J. chouteau Clou verrouillé pour fracture comminutive métaphyso-diaphysaire Clou verrouillé « Télégraph » long

48 Complications des fractures de lESH Louverture du foyer est rare Lésions des vaisseaux axillaires Nécrose de la tête humérale (1 %) Pseudarthroses rares Arthrose omo-humérale Raideur (rôle de la chir et de la rééducation) Cals vicieux : –peu gênants au col chirurgical en dessous de 30° –Gêne ++ au trochiter

49 Nécrose de la tête humérale après traitement orthopédique

50 Cal vicieux du trochiter avec abduction limitée et douloureuse

51 Fractures chez lenfant Les traits sont parfois difficiles à voir Ne pas confondre avec la plaque de croissance (radios comparatives)

52 Développement de lépiphyse humérale supérieure

53 Fract en motte de beurre Décollement Salter II

54 Fractures de lenfant Idem à ladulte ds 80 % des cas Une seule vis dans le fragment sup. afin de ne pas léser le C de C

55 Évolution après 7 ans Pas de trouble de la croissance

56 Fractures décollements épiphysaires : 20 % Type 1

57 FIN


Télécharger ppt "Fractures de lextrémité supérieure de lhumérus. Rappel anatomique."

Présentations similaires


Annonces Google