La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TP histophysiologie des glandes endocrines L3 option endocrinologie UFR Sciences.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TP histophysiologie des glandes endocrines L3 option endocrinologie UFR Sciences."— Transcription de la présentation:

1 TP histophysiologie des glandes endocrines L3 option endocrinologie UFR Sciences

2 Le complexe hypothalamo-hypophysaire Lhypophyse est logée dans une cavité de los sphénoïde : la selle turcique

3 Le complexe hypothalamo-hypophysaire Adénohypophyse (hypophyse antérieure) Neurohypophyse (hypophyse postérieure) hypothalamus système porte hypothalamo- hypophysaire neurones sécrétant des " releasing hormones " Les cellules endocrines de ladénohypophyse sont sous la dépendance dhormones hypothalamiques libérées au niveau du système porte hypothalamo-hypophysaire.

4 Le complexe hypothalamo-hypophysaire neurones à ADH et neurones à ocytocine tige pituitaire artère veine hypothalamus La neurohypophyse est une projection de lhypothalamus. Elle ne produit pas ses propres hormones ; elle ne fait que stocker et libérer les hormones ocytocine et ADH synthétisées dans deux noyaux de lhypothalamus (NSO et NPV). Brooks/Cole- Thomson learning 2001

5 Les trois zones de lhypophyse Adénohypophyse Neurohypophyse lobe intermédiaire Remarque : le lobe intermédiaire disparaît à la puberté chez les humains par incorporation de ses cellules dans ladénohypophyse. coupe dhypophyse de cheval

6 Adénohypophyse et neurohypophyse Ladénohypophyse apparaît formée damas de cellules endocrines. La neurohypophyse présente un aspect fibreux lié à la présence daxones non myélinisés ; entre ces axones se trouvent des cellules gliales (pituitocytes). usc.edu

7 Ultrastructure des cellules endocrines de ladénohypophyse Toutes les hormones de lhypophyse sont des peptides ou des protéines. Les cellules sécrétant ce type dhormones sont caractérisées par une grande richesse en réticulum endoplasmique granuleux (REG), dictyosomes (Golgi) et granules de sécrétion. cellule lactotrope de mouton lifesci.sussex.ac.uk REG granules de sécrétion noyau REG

8 Ultrastructure de la neurohypophyse neurosécrétionendothélium capillaire Neurohypophyse au microscope électronique, montrant des grains de neurosécrétion dans les terminaisons axoniques de neurones issus du NSO ou du NPV. Noter le contact étroit entre ces terminaisons et un capillaire sanguin. P. Orkand S.L. Palay

9 Les hormones adénohypophysaires Hormones Effets physiologiques Cellules thyréotropes TSH (thyroid stimulating hormone) Stimule la sécrétion de T3 et T4 par la thyroïde Cellules somatotropes GH (growth hormone) Favorise la croissance des os et des tissus mous, notamment via la sécrétion de facteurs de croissance par le foie (IGFs) Cellules corticotropes ACTH (adreno-corticotropic hormone) Stimule deux zones de la corticosurrénale (fasciculée et réticulée) Cellules gonadotropes FSH (follicle stimulating hormone) Stimule la croissance des follicules ovariens et la sécrétion dœstrogènes par les follicules Stimule les cellules de Sertoli des testicules et la spermatogénèse LH (luteinizing hormone) Provoque lovulation et stimule le corps jaune Stimule les cellules de Leydig des testicules et la sécrétion de testostérone par ces cellules Cellules lactotropes prolactine Stimule la production de lait par la glande mammaire mature

10 Les hormones du lobe intermédiaire Hormone Effets physiologiques Cellules mélanotropes -MSH (melanocyte stimulating hormone) Assombrissement de la peau chez les vertébrés inférieurs par dispersion des grains de mélanine des mélanocytes (assombrissement aussi observé chez la femme pendant la grossesse). Stimulation de la sécrétion de GH. Remarque : l -MSH résulte du clivage de lACTH. Ce clivage se produit dans les cellules mélanotropes mais pas dans les cellules corticotropes de ladénohypophyse. Les hormones de la neurohypophyse Hormones Effets physiologiques Neurones magnocellulaires du NSO et du NPV ADH (antidiuretic hormone) Permet une rétention deau en stimulant la réabsorption deau par le canal collecteur du néphron. Neurones magnocellulaires du NSO et du NPV ocytocine Stimule les contractions utérines lors de laccouchement. Stimule léjection du lait en contractant les cellules myo- épithéliales entourant les acini de la glande mammaire. Stimule le comportement maternel chez les rongeurs.

11 trachée oesophage " pomme dAdam" thyroïde PT trachée oesophage PT thyroïde La thyroïde La thyroïde est localisée entre le larynx (pomme dAdam) et la trachée. Elle produit deux hormones iodées, T3 et T4, qui dérivent de la tyrosine. Ces hormones accélèrent le catabolisme oxydatif dans tout le corps. Lhyperthyroïdie se manifeste par une t° corporelle élevée, une perte de poids et de lirritabilité. Lhypothyroïdie entraîne les symptômes inverses (t° basse, obésité, léthargie). item.fraunhofer.deBrooks/Cole-Thomson learning 2001

12 udel.edu La thyroïde cloison fibreusetissu conjonctif follicule thyroïdien Aspect général de la thyroïde au microscope optique

13 Thyroïde en activité : cellules folliculaires cubiques à noyau sphérique Thyroïde au repos : cellules folliculaires aplaties à noyau allongé colloïde colloïde volumineuse La thyroïde biodidac.bio.uottawa.ca

14 La thyroïde Etapes de la synthèse de T3 et T4 par les cellules folliculaires. Létape 3 est détaillée sur le schéma à droite. DIT = di-iodotyrosine. La TSH lexpression du transporteur Na/I, de la thyroglobuline, de la peroxydase apicale et favorise lendocytose de la TG. thyroglobuline TYR colloïde sang Na + I-I- I-I- I-I- thyroglobuline T3T3 T4T4 T3T3 T4T4 T4T4 T3T3 enzymes synthèse protéique thyroglobuline + Pearson Education Inc., publishing as Benjamin Cummings peroxydase (mb apicale) peroxydase DIT T4T4 exocytoseendocytose

15 Le pancréas îlot de Langerhans acini (pancréas exocrine) canal cholédoque (bile) pancréas intestin canal excréteur vaisseau sanguin canal pancréatique

16 ac-grenoble.fr Le pancréas îlot de Langerhans (pancréas endocrine) acini (pancréas exocrine)

17 keele.ac.edusnv.jussieu.fr Le pancréas exocrine Sur la photo de droite, les grains blancs au pôle apical des cellules acineuses sont des grains de zymogène. Ils contiennent des enzymes digestives.

18 visualhistology.com Le pancréas exocrine Une cellule acineuse au MET. Noter la richesse en réticulum granuleux (pôle basal) et en grains de zymogène (pôle apical).

19 colorado.edu Le pancréas endocrine Localisation des cellules à glucagon (cellules ) et des cellules à insuline (cellules ) grâce à des anticorps spécifiques de ces deux hormones. Cellules

20 Le pancréas endocrine Hormones Effets physiologiques Cellules alpha glucagon Augmente la glycémie en stimulant la glycogénolyse dans le foie Cellules bêta insuline Diminue la glycémie (cest la seule hormone hypoglycémiante de lorganisme) Cellules delta somatostatine Inhibe la sécrétion de GH par les cellules somatotropes de lhypophyse

21 La glande surrénale

22 zone glomérulée zone fasciculée zone réticulée corticosurrénale médullosurrénale gaine fibreuse La glande surrénale

23 La corticosurrénale La zone glomérulée est formée damas cellulaires arrondis (glomérules). Elle apparaît fortement colorée du fait de la forte densité de noyaux (peu de cytoplasme autour des noyaux). La zone glomérulée synthétise et libère des minéralo-corticoïdes (aldostérone).

24 La corticosurrénale La zone fasciculée est formée de cellules disposées en faisceaux parallèles. Elle apparaît peu colorée du fait de la faible densité de noyaux (cytoplasme abondant). La zone fasciculée synthétise et libère des glucocorticoïdes

25 La corticosurrénale cytochemistry.net La zone réticulée est formée de cellules disposées en réseaux irréguliers. Elle apparaît bien colorée du fait de la forte densité de noyaux. La zone réticulée synthétise et libère des androgènes et précurseurs dandrogènes.

26 Toutes les hormones de la corticosurrénale sont des stéroïdes (dérivés du cholestérol). Les cellules sécrétant ce type dhormones sont caractérisées par la présence de mitochondries de forme sphérique avec des crêtes tubulaires crêtes tubulairescrêtes lamelleuses crêtes tubulaires crêtes lamelleuses La corticosurrénale

27 Les cellules à stéroïdes sont également riches en goutelettes lipidiques (L) et en réticulum endoplasmique lisse (REL). M REL La corticosurrénale Photo J.Long REL L

28 noyau paroi capillaire fenestrée capillaire goutelette lipidique mitochondrie à crêtes tubulaires réticulum endoplasmique lisse La corticosurrénale

29 La première étape de la synthèse des stéroïdes a lieu dans les mitochondries. La prégnénolone obtenue diffuse vers le cytoplasme et subit des modifications catalysées par des enzymes de la membrane du REL. La dernière étape de la synthèse du cortisol est assurée par une enzyme mitochondriale. La synthèse de laldostérone nécessite également une "navette" entre le REL et les mitochondries. Détail des réactions : voir diapo annexe 2. récepteur LDL ester de cholestérol cholestérol prégnénolone 11 déoxycortisol cortisol REL goutelette lipidique cortisol La corticosurrénale lib.mcq.edu (modifié)

30 Les hormones de la glande surrénale Hormones Effets physiologiques Zone glomérulée Aldostérone (minéralocorticoïde) Stimule la réabsorption du Na + au niveau de la partie distale du néphron et stimule lexcrétion du K + Zone fasciculée Glucocorticoïdes (cortisol, corticostérone, cortisone…) Augmentent la glycémie (en stimulant la néoglucogénèse) et jouent un rôle anti-inflammatoire Zone réticulée Stéroïdes sexuels (DHEA sulfate, androstènedione) Favorisent le développement de la pilosité corporelle chez la femme Médullo- surrénale Adrénaline et noradrénaline Préparent lorganisme aux efforts physiques et mentaux dans les situations durgence (stress)

31 Annexe 1 : comparaison entre hormones peptidiques et stéroïdes Hormones peptidiquesHormones stéroïdes Lieu de synthèseREG et Golgimitochondries et REL Mode de sécrétion exocytosediffusion Transport plasmatique hormones libreslipoprotéines Site dactionmembrane plasmiquegénome Les hormones dérivées dacides aminés se comportent soit comme les hormones peptidiques (adrénaline), soit comme les hormones stéroïdes (T3 et T4), en fonction de leur degré dhydrophilie/hydrophobie.

32 desmolase 3- DH 21- hydroxylase 11- hydroxylase aldostérone synthase La 17-alpha hydroxylase nest pas exprimée dans la zone glomérulée. Laldostérone synthase nest exprimée que dans cette zone En bleu : enzymes du REL En rose : enzymes mitochondriales Annexe 2 : synthèse des hormones corticosurrénaliennes


Télécharger ppt "TP histophysiologie des glandes endocrines L3 option endocrinologie UFR Sciences."

Présentations similaires


Annonces Google