La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bipolarité et Toxicomanie « Toxicomanie et Psychiatrie », le 19/11/2009 Dr N. Werner Service de psychiatrie - CHU de Nancy.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bipolarité et Toxicomanie « Toxicomanie et Psychiatrie », le 19/11/2009 Dr N. Werner Service de psychiatrie - CHU de Nancy."— Transcription de la présentation:

1 Bipolarité et Toxicomanie « Toxicomanie et Psychiatrie », le 19/11/2009 Dr N. Werner Service de psychiatrie - CHU de Nancy

2 Plan Définitions Quelques chiffres Quels liens entre trouble bipolaire (TBP) et toxicomanie ? Comment dépister le trouble bipolaire chez un patient toxicomane? Comment traiter cette commorbidité? Conclusion

3 Définitions Comorbidité: association, dans un temps donné, dau moins deux troubles distincts Toxicomanie, dépendance, abus Trouble bipolaire : dépression, manie, euthymie

4 Quelques chiffres (1) Prévalence à vie du TBP: 1% à 2% Prévalence des drogues Toutes substances (excepté tabac) AlcoolDrogues ECA (Régier et coll, 1990) Prévalence à vie 16,7%13,5%6,1% NESARC (Grant et coll, 2004) Prévalence à 1 an 9,35%8,46%2% Cannabis:1,45% Opiacés: 0,35% Cocaïne: 0,27%

5 Quelques chiffres (2) Forte prévalence de la toxicomanie dans les TBP Plus forte association du TBP à la dépendance quà labus de substance (sévérité de la toxicomanie associée au TBP) TBP (ECA) Troubles liés aux substances 56,1% (OR: 6,6) Alcool43,6% (OR: 5,1) Drogues33,6% (OR:8,3)

6 Quelques chiffres (3) TBP: pathologie psychiatrique la plus fortement associée aux troubles liés aux substances (TBP I > TBP II, dépression unipolaire) (NESARC) AlcoolDroguesCannabisCocaïneOpiacésAmphétaminesHallucinogènes Troubles de lhumeur (ECA) 13,4% (1,9) 26,4% (4,7) 23,7% (3,8) 34,7% (5,9) 30,8% (5,0) 32,7% (5,7) 34,3% (5,8)

7 Liens entre trouble bipolaire et toxicomanie (1) 4 types dassociations Co- occurrence fortuite Toxicomanie primaire Vulnérabilité commune TBP primaire

8 Liens entre trouble bipolaire et toxicomanie (2) 4 types dassociations Co- occurrence fortuite Toxicomanie primaire Vulnérabilité commune TBP primaire

9 Liens entre trouble bipolaire et toxicomanie (3) 4 types dassociations Co- occurrence fortuite Toxicomanie primaire Vulnérabilité commune TBP primaire

10 TBP primaire / addiction secondaire (1) Un peu moins de la moitié des cas TBP plus précoce que TBP isolé (13,5 ans versus 23 ans) Evolution du TBP plus sévère

11 TBP primaire / addiction secondaire (3) Hypothèse neurobiologique Neurotoxicité des épisodes thymiques sur les structures limbiques (amygdale, hippocampe) - taille des ventricules cérébraux (Strakowski, 2002) - taille des structures limbiques adjacentes (Gorwood, 2005) Hypothèse: atteinte fonctionnelle des structures limbiques entrainant une vulnérabilité aux addictions

12 TBP primaire / addiction secondaire (2) Hypothèse clinique:Automédication/Autorégulation Cocaïne et stimulants - effet antidépresseur: élévation de lhumeur, lutte contre le RPM (Freud, 1884) - prolongation et renforcement des symptômes maniaques (Weiss et coll, 1984) (dimension hédonique: toute puissance, énergie décuplée, rapidité intélectuelle) Opiacés et dépresseurs du SNC - lutte contre les éléments dysphoriques, irritabilité, anxiété liés à l(hypo)manie (Weiss et coll, 1984) - interaction système de récompense et axe hypothalamo hypophysaire Weiss et coll. (2004): 45 patients bipolaires déclarant avoir commencé leur consommation à cause des symptôme thymiques (dépression (78%), tachypsychie (58%)): 67% évoque une amélioration dau moins un symptôme suite à leur consommation Toxicomanie régulatrice de lhumeur

13 TBP primaire / addiction secondaire (3) Hypothèse psychodynamique Miroir brisé dOlivenstein: théorie narcissique de la toxicomanie TBP: - 6ième cause de handicap (OMS) - un épisode thymique tous les deux ans (durée 4 à 12 mois) (De Zélicourt, 2003) - divorces (44,8 % versus 18,4 %) (Coryell et coll, 1993) - chômage (51 %) (Romans et coll, 1992) désocialisation, difficultés identitaires (manie, dépression, euthymie?), destructuration, autodévalorisation toxicomanie réparatrice

14 Liens entre trouble bipolaire et toxicomanie (4) 4 types dassociations Co- occurrence fortuite Toxicomanie primaire Vulnérabilité commune TBP primaire

15 Addiction primaire / TBP secondaire (1) Un peu plus de la moitié des cas Début du TBP plus tardif (27 ans versus 23 ans) (Strakowski, 1998) TBP moins sévère (Strakowski, 2005)

16 Addiction primaire / TBP secondaire (2) TBP: maladie à hérédité complexe Vulnérabilité génétique (polygénique) Manifestation clinique du TBP Facteurs environnementaux

17 Addiction primaire / TBP secondaire (3) Toxicomanie: stress environnemental Importance de la régularité des rythmes sociaux pour la stabilité du TBP (sommeil,repas,activitésquotidiennes) - évènements de vie stressants perturbant les rythmes sociaux déclencheurs dépisodes thymiques (Malkoff-Schwartz, 2000) - une nuit dinsomnie potentiel déclencheur dune phase maniaque (Wehr, 1992) vulnérabilité liée aux rythmes anarchiques induits par la toxicomanie (anorexie, troubles du sommeil, perte des activités)

18 Addiction primaire / TBP secondaire (4) Toxicomanie: stress environnemental Activation du système de stress - effets directs des drogues - les situations de craving - les situations de sevrage. des neuromédiateurs excitateurs du SNC (glutamate, activité des canaux calciques) (Myrick, 2004). des neuromédiateurs inhibiteurs du SNC (GABA) (Cowen et Nutt, 1982) instabilité de lhumeur, anxiété, troubles du sommeil

19 Addiction primaire / TBP secondaire (5) Toxicomanie: stress environnemental Neurotoxicité du cortisol: lésions hippocampique (Gorwood, 2005)

20 Addiction primaire / TBP secondaire Impact de la toxicomanie sur le TBP Cycles rapides plus fréquents (kindling, hypersensibilité aux drogues) (Schneck et coll, 2004) Augmentation du risque de virage maniaque sous antidépresseur Suicide et actes criminels augmentés (impulsivité augmentée) (Harris et coll, 1997; Cameron et Quanbeck, 2004) Mauvaise observance médicamenteuse - insight défaillant (Keck et coll, 1997) - rythmes sociaux anarchiques - effets secondaires physiques liés à linteraction drogue/médicament

21 Liens entre trouble bipolaire et toxicomanie (5) 4 types dassociations Co- occurrence fortuite Toxicomanie primaire Vulnérabilité commune TBP primaire

22 Vulnérabilités communes (1) Vulnérabilités communes Comorbidités communes: troubles anxieux, personnalité borderline, Tempérament cyclothymique Dimensions communes: Impulsivité, réactivité émotionnelle

23 Vulnérabilités communes (2): Impulsivité Impulsivité-trait (BIS) (Swann et coll, 2001, 2004 ; Moeller et coll, 2001) Pop Gale TBP Euthymie Toxicomanie TBP (euthymie) + Toxicomanie

24 Vulnérabilités communes (3): Tempérament cyclothymique (Perugi et Akiskal, 2002)

25 Vulnérabilités communes (4): Hyperréactivité émotionnelle (Henry, 2003) Réactivité émotionnelle: capacité à ressentir les émotions Echelle de mesure: MAThyS Etude de lintensité de lhumeur (variable quantitative) plutôt que sa tonalité (variable qualitative) Hyperréactivité émotionnelle dans les TBP (manie, certaines dépressions, euthymie) Corrélation avec les troubles anxieux et les prises de toxiques hyperréactivité émotionnelle instabilité émotionnelle / tempérament cyclothymique TBP grave / comorbidités

26 Comment dépister un TBP chez un toxicomane? Critères DSMIV Difficile: - symptômes superposables - pas de période sans prise de substance - patient euthymique: biais de remémoration - pas doutils spécifiques - outils en cours dévaluation pour lalcool Symptômes du TBP précédent lintoxication Symptômes de TBP durent > 4 semaines après intoxication ou sevrage Sévérité des symptômes disproportionnée par rapport à lintoxication Recherche dantécédents personnels ou familiaux de TBP

27 Traitement Prise en charge intégrée Traitement médicamenteux - peu détudes - drogues: lithium, alcool: divalproate (Singh et zarate, 2006) - selon les autres comorbidités Psychoéducation

28 Conclusion Comorbidité fréquente Interaction à double sens entre les deux troubles Penser à rechercher la comorbidité Bénéfice dune prise en charge intégrée


Télécharger ppt "Bipolarité et Toxicomanie « Toxicomanie et Psychiatrie », le 19/11/2009 Dr N. Werner Service de psychiatrie - CHU de Nancy."

Présentations similaires


Annonces Google