La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Directeurs de thèse: Dr. Mavingui P. Pr. Jeannoda V. Co-encadrants de thèse: Pr. Lemaire M. Dr. Ramanandraibe V. Evaluation de la sensibilité des moustiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Directeurs de thèse: Dr. Mavingui P. Pr. Jeannoda V. Co-encadrants de thèse: Pr. Lemaire M. Dr. Ramanandraibe V. Evaluation de la sensibilité des moustiques."— Transcription de la présentation:

1 Directeurs de thèse: Dr. Mavingui P. Pr. Jeannoda V. Co-encadrants de thèse: Pr. Lemaire M. Dr. Ramanandraibe V. Evaluation de la sensibilité des moustiques de Madagascar aux répulsifs et attractants chimiques : vers un développement de tests in natura. Par Franck Y. RASOLOHARIJAONA Doctorant

2 2 Méthodes de lutte contre les moustiques vecteurs Insecticides Résistances et problèmes environnementaux Encouragement mondial de la recherche de nouvelles méthodes de lutte plus respectueuses de lenvironnement Répulsifs Impacts cutanés et neurologiques

3 Chimiotropisme des moustiques mâles Femelles matures 4 CO2 NH3 C n H 2n O n C3H6O3C3H6O3 CH3-(CH 2 ) 12 -COOH Terpènes ?

4 Malaria journal 2009, 8 : 302 Disponibilité des pièges seulement en Europe : coûts Difficulté dapplication sur le plan électrique Manipulation dangereuse des souches bactériennes Inconvénients : 4 Exemples de dispositif : CDC – trap et MMX - trap (Niels et coll., 2009)

5 Appareillage couteux (plus de 25 Keuros) Difficulté de nettoyage Peu adapté aux conditions de terrain J. Agric. Urban Entomol. 23(2): 57–64 5 Exemple de Dispositif : olfactomètre (Zhengyan et coll. 2009) Inconvénients :

6 O BJECTIFS DU L.I.A Développement de biotests pratiques in natura pour insectes vecteurs Utilisable pour les attractants et répulsifs Efficace et à faibles coûts 6 (Laboratoire International Associé)

7 DISPOSITIF EXPERIMENTAL Eau bouillie 1 m 7 Petite cage (40 cm 2 ) 100 cm 150 cm o Répétition dun test 10 fois o Interchangement de la place des piège à chaque test

8 Levure boulangère Saccharomyces cerevisiae 1,83 g Eau préalablement bouillie 100 ml Sucre blanc 8,33 g 8 Le type de piège Les pièges à kairomone et à blanc Source de CO2 Bandelette de papier filtre Eau sucrée 6% Emballage en plastique noire Bouteille transparente en plastique emballage en plastique noir

9 9 Recherche de gîte larvaire (Antananarivo) Transport des larves au laboratoire Emergence des adultes en insectarium LES MOUSTIQUES Test sur 50 femelles Prélèvement des mâles et femelles

10 10 Salle délevageLes salles de test L INSECTARIUM

11 P IÈCES EXPÉRIMENTALES 11 Radiateur Grande cage (1.5x1x1m 3 ) petite cage (40x40x40 cm) Ventilateur Cuvette remplie deau Pièce 1 Pièce 2 o Température contrôlée constante (26°C) o Humidité relative avoisinant les 70%

12 LES MOLECULES SEMIOCHIMIQUES TESTEES locténol 1-octen-3-ol lacide isovalérique acide 3-méthylbutanoïque le DEET N, N-diéthyl-3-méthylbenzamide la Picaridine 1-piperidinecarboxylic acid, 2-(2- hydroxyethyl)-- 1-méthylpropylester 12 Les répulsifs : Les répulsifs : Les attractants (kairomones) : Les attractants (kairomones) :

13 13 MESURE DINDICES DEFFICACITE = IS: Indice de sélectivité IR : Indice de répulsion IA : Indice dactivité a : Somme des moustiques capturés dans le piège à kairomone ou à répulsif b : Somme des moustiques capturés dans le piège témoin c : Somme des moustiques restés dans la grande cage a - b a + b IA (%) = a + b a + b + c Utilisation dune régression non linéaire pour déterminer: ED50 et ED90 pour les sémiochimiques × 100 IS/IR (%) × 100

14 Dose (mg) 14 RESULTATS Evaluation de répulsifs connus

15 15 Athanasse B. et coll. (2004): DEET et Picaridine efficaces contre Ae. aegypti et An. gambiae Frances et coll. (2004) : Protection > 95% de la Picaridine sur Culex annulirostris : 5h DEET Efficacité du DEET sur Culex quinquefasciatus avec ED 50 et ED 90 = 1,2 mg et 1,6 mg Picaridine Aucun effet du Picaridine

16 16 Evaluation de kairomones connues Dose (mg)

17 17 acide isovalérique Faible attraction de locténol et de lacide isovalérique pour Cx. quinquefasciatus Pour Kline DL et al ; 1994 : locténol Observation dun effet attractif de locténol sur Cx. melanoconion spp. Une augmentation de la dose docténol -> reduction du nombre de moustiques capturés

18 Schéma récapitulatif dun élevage d Aedes albopictus Elevage à linsectarium Larves d Andasibe Repas sanguin (3h) Collecte des œufs Dépôt des pièges de ponte Incubation des œufs Larves nourris avec du biscuit pour chien Mise en cage des cuvettes contenant des pupes Tests Transport

19 CodeAge (j) T° test (°C) HR Test % T° Rslt (°C) HR Rslt % P. cage G. Cage EDEGIA(%) Moyenne6 23,5763,4326,27540,6727,3312, Tests à blanc (eau sucrée 6%) sur Aedes albopictus. en fonction de lâge des moustiques (Pièce 1 et 2) Tests avec le DEET 2 mg sur Aedes albopictus. en fonction de lâge des moustiques (Pièce 1 et 2) CodeAge (j) T° test (°C) HR Test % T° Rslt (°C) HR Rslt % P. cage G. Cag e TR IR(%)IA(%) FY 254 B625,964,026,756, FY 254 C625,955,526,854, Moyenne6 25,959,7526,7555,85020,5254,569,559 Moyenne de 6 tests

20 Mise au point du piège utilisant Cx. quinquefasciatus et Ae. albopictus Sensibilité du Cx. quinquefasciatus Ae. albopictus avec le DEET et résistance avec la Picaridine Faible efficacité des kairomones sur Cx. quinquefasciatus Kairomones à forte concentration = répulsifs 20 CONCLUSION

21 Test des autres sémiochimiques sur Aedes albopictus Test dautres produits attractifs dont des microflores cutanées sur Ae. albopictus Recherche dautres produits naturels à effet antimoustique (extraits de plantes malgaches) 21 PERSPECTIVES

22 22


Télécharger ppt "Directeurs de thèse: Dr. Mavingui P. Pr. Jeannoda V. Co-encadrants de thèse: Pr. Lemaire M. Dr. Ramanandraibe V. Evaluation de la sensibilité des moustiques."

Présentations similaires


Annonces Google