La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Améliorer prescription et utilisation contraceptifs Pr Cheikh Tidiane CISSE et Pr Jean Charles MOREAU Pr Cheikh Tidiane CISSE et Pr Jean Charles MOREAU.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Améliorer prescription et utilisation contraceptifs Pr Cheikh Tidiane CISSE et Pr Jean Charles MOREAU Pr Cheikh Tidiane CISSE et Pr Jean Charles MOREAU."— Transcription de la présentation:

1 Améliorer prescription et utilisation contraceptifs Pr Cheikh Tidiane CISSE et Pr Jean Charles MOREAU Pr Cheikh Tidiane CISSE et Pr Jean Charles MOREAU Clinique Gynécologique et Obstétricale - CHU Dakar Clinique Gynécologique et Obstétricale - CHU Dakar Lissette BERNAL Acquire Project-EngenderHealth Lissette BERNAL Acquire Project-EngenderHealth Pr Issakha DIALLO Advance Africa Pr Issakha DIALLO Advance Africa Repositionnement PF/Afrique de lOuest Accra février 05

2 Introduction - Amélioration santé maternelle et infantile - Droit humain fondamental - Gap entre besoins réels et offre service - But: contribution / repositionnement PF amélioration compétences prestataires

3 Objectifs - Décrire situation contraception en Afrique de lOuest - Expliquer nouveaux critères de recevabilité médicale de lOMS - Leçons apprises à travers résultats recherche sur contraception

4 Situation contraception en Afrique de lOuest

5 Taux Fertilité Afrique Ouest

6 Prévalence contraceptive

7

8 Pourquoi un Gap aussi important Pourquoi un Gap aussi important - Information incomplète et inadéquate - Absence directives claires pour bonne sélection indications - Personnel insuffisamment formé pour prescription méthode et surveillance prescription méthode et surveillance - Manque intégration contraception/ SR

9 Estimation besoins contraceptifs Afrique sub-saharienne (UN Word Contraceptive) Estimation besoins contraceptifs Afrique sub-saharienne (UN Word Contraceptive) (UN Word Contraceptive)

10 Critères recevabilité médicale pour adoption contraception

11 Critères médicaux éligibilité pour utilisation contraception Selection pratiques recommandées pour utilisation contraception Manuel pour prestataires planification familiale Directives pour Décideurs et Gestionnaires de programmes Instructions pour agents de santé Handbook for Family Planning Providers The Decision-Making Tool Family and Community Health World Health Organization, Geneva Reproductive Health and Research Information and Knowledge for Optimal Health for Family Planning Clients and Providers 4 éléments-clés OMS 4 éléments-clés OMS Lignes directrices pour fourniture de contraceptifs

12 Modalité choix informations Modalité choix informations - Pertinence par rapport à 2 objectifs: - améliorer programmes - modifier pratiques actuelles - Correction informations obsolètes - Données objectives/ niveau preuve satisfaisant

13 Méthodologie utilisée - Démarche initiée en Examen données épidémiologiques et cliniques projet classification - Validation réunion groupes dexperts - Production 1 er document ème édition 2001, 3 ème édition ème édition 2001, 3 ème édition 2004

14 Critères médicaux éligibilité 17 méthodes et 120 situations médicales 17 méthodes et 120 situations médicales 1700 recommandations pour utilisation différentes méthodes contraceptives 1700 recommandations pour utilisation différentes méthodes contraceptives Guide prestataires gestion cas particuliers Guide prestataires gestion cas particuliers

15 Objectifs critères médicaux Objectifs critères médicaux - Identifier et changer attitudes erronées relatives utilisation contraception - Réduire barrières médicales - Améliorer qualité, accès et utilisation services de planification familiale

16 Classification par catégories critères médicaux déligibilité (OMS) Classification Avec évaluation clinique complète Avec évaluation clinique limitée 1 Utiliser la méthode en toutes circonstances Oui Utiliser la méthode 2 Dune manière générale utiliser la méthode Oui Utiliser la méthode 3 Lemploi de la méthode nest pas recommandée sauf si des méthodes plus adéquates ne sont pas disponibles ou acceptables Non ne pas utiliser la méthode ne pas utiliser la méthode 4 Methode à proscrire Non ne pas utiliser la méthode ne pas utiliser la méthode

17 Exemple utilisations sans restriction COC (classe 1) - Adolescente - Immédiatement après un avortement - Femme anémiée - Nullipares - Mastopathie bénigne - Fibrome utérin - Infection génitale haute récente

18 Contre- Indications absolues des COC (classe 4) - Allaitantes pendant 6 semaines - Tabagisme et âge > 35 ans - Cancer - Facteurs de risque cardio-vasculaire - Grossesse (risque fœtal ?) - Maladie récente du foie (< 6 mois)

19 Critères médicaux déligibilité: Exemples de situations cliniques COCCICPSPCUDMPAImplantDIU Cuivre LNG Situation Nullipare Obésité IMC 30 Kg/m Fibromes utérins Drépano-cytose

20 Leçons apprises données récentes relatives à lutilisation des contraceptifs

21 Contraception hormonale Evolution composition pilules Contraception hormonale Evolution composition pilules - Diminution progressive dose œstrogène 2000: 20 mcg déthinyl-oestradiol - Développement progestatifs 3 ème génération dérivés du Lévonorgestrel (Gestodène, Désogestrel, Norgestimate) Neutralisation activité androgénique Neutralisation activité androgénique Augmentation risque vasculaire ?

22 Risque thrombo-embolique Progestatifs 3 ème génération Risque thrombo-embolique Progestatifs 3 ème génération (Vessey 1997, B J Gyn-Obs) Taux pour femmes / an femmes / an Pas de COC 5-11 COC avec Désogestrel ou Gestodène 30 COC avec Noréthistérone ou Lévonorgestrel 15 Femmes enceintes ou en post-partum en post-partum60

23 Risque cardio-vasculaire Contraceptifs hormonaux Risque cardio-vasculaire Contraceptifs hormonaux Etude collaborative OMS Maladies cardio-vasculaires/ contraception Contracept 1998;57: ) Contracept 1998;57: ) - Non utilisatrices RR = 1 - C oraux combinés RR = 1,14 - Progestatifs RR = 1,02 - Injectables combinés RR = 0,95

24 Types et Efficacité Contraceptifs injectables Types et Efficacité Contraceptifs injectables Produit Taux de grossesse en fin de première année AMPD0,1 NET-EN0,4 Cyclofem (Cyclo-Provera) 25 mg AMPD + 5 mg cypionate doestradiol 0,2 Mesigyna (Norigynon) 50 mg NET-EN + 5 mg valérate doestradiol 0,4

25 Exemples utilisation AMPD Exemples utilisation AMPD - Quelle que soit la parité (classe 1) - Femme de moins de 18 ans (classe 1) risque hypo-oestrogénie ? (classe 1-2) - Femme allaitante - moins de 6 sem post-partum (classe 3) effet sur sécrétion et composition lait - après 6 semaines (classe 1) aucun effet sur croissance nourrisson aucun effet sur croissance nourrisson

26 Pilule contraceptive durgence Types Types de pilules Grossesses évités utilisation typique Grossesses évités utilisation correcte utilisation correcte PiluleCombinée 57 % 76 % PiluleProgestative 85 % 89 % (OMS, Lancet,1998)

27 Dispositif intra-utérin Augmentation durée validité TCU 308 A Dispositif intra-utérin Augmentation durée validité TCU 308 A (OMS, Contracept, 1997)

28 Innocuité DIU - Hubacher et coll (N Eng J Med 2001): absence association statistique TCU380A/obstruction tubaire (1895 patientes) - Shelton et coll (Lancet 2001): Population avec 10% prévalence IST risque MIP utilisatrices DIU 0,15 % risque MIP non utilisatrices 0,10 %

29 Innocuité DIU Grimes et coll (Contracept 1999): Méta-analyse antibioprophylaxie après pose DIU (4 études randomisées et contrôlées) Aucun effet bénéfique sur taux maladie Aucun effet bénéfique sur taux maladie inflammatoire pelvienne et continuité inflammatoire pelvienne et continuité

30 Infection et DIU Infection et DIU Situations 2 ème edition ème édition 2004 AP Cervicite purulente ou infection à Chlamydiae ou Gonoccoque 442 Autres infections (sauf VIH et hépatique) 222 Augmentation du risque dinfections 32/32

31 Repositionnement DIU Faible utilisation et tendance baisse Sénégal: 27 % en % en 2000 Expérience Kenya - Elargir gamme prestataires (Infirmiers) - Implantation DIU post-partum et post-abortum - Stratégie des « champions »

32 Contraception adolescentes Age et parité Méthodes hormonales combinées,condom spermicides Méthodes progestatives DIU PFN, MAMA Moins de 18 ans Peuvent généralement utiliser Aucune restriction ans Aucune restriction Peuvent généralement utiliser Aucune restriction Plus de 20 ans Aucune restriction Nullipares Peuvent généralement utiliser Aucune restriction

33 Stérilisation tubaire Minilaparotomie anesthésie locale Utilisation faible et en baisse Afrique Est 13 % - Afrique Ouest 5 % (Sénégal 0,8 %) Intérêt +++ prévention grossesses à très haut risque et cas particuliers Echecs (0,8 %) - Complications (0,6 %)

34 Stérilisation tubaire Cotation : A D P S Exple: jeune âge, Parité Oublis: composition taille famille, statut famille ML/AL: obésité, antécédents chirurgie

35 Repositionnement LT par ML/AL Orientation personnels hospitaliers (médecine Interne, cardiologie, endocrinologie, cancérologie) Législation: « acte toléré » Législation: « acte toléré » Stratégie des champions Stratégie des champions

36 Contraception et infection VIH

37 Infection VIH et DIU VIH/SIDA 2 ème édition ème édition 2004 AP Risque élévé VIH 322 Infection à VIH 322 SIDA332 Evolution favorable / ARV 22

38 Critères éligibilité Infection VIH et SIDA COCCICPSPCUDMPAImplantCu-IUD A P Risque élévé VIH Infection à VIH SIDA Evolution favorable sous ARV

39 Conclusion Harmonisation critères sélection Actualisation connaissances Actualisation connaissances - Amélioration compétence prestataires - Amélioration compétence prestataires - Promotion qualité services - Promotion qualité services - Augmentation accessibilité / utilisation

40 Conclusion Adaptation réalités spécifiques locales Adaptation réalités spécifiques locales Simplification méthodes dépistage Simplification méthodes dépistage Actualisation / Résultats recherche Actualisation / Résultats recherche


Télécharger ppt "Améliorer prescription et utilisation contraceptifs Pr Cheikh Tidiane CISSE et Pr Jean Charles MOREAU Pr Cheikh Tidiane CISSE et Pr Jean Charles MOREAU."

Présentations similaires


Annonces Google