La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 SNCAED- SIST ASSEMBLEE GENERALE 2003 24 janvier 2003.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 SNCAED- SIST ASSEMBLEE GENERALE 2003 24 janvier 2003."— Transcription de la présentation:

1 1 SNCAED- SIST ASSEMBLEE GENERALE janvier 2003

2 2 PROGRAMME DE LA JOURNEE 9h30 : LUnion A.C.C.E.S 11h00 : Introduction à la présentation de la Loi Dutreil et du dispositif du SNCAED en faveur de la création dentreprises 11h30 : Intervention de Sylvain Géron sur la Loi Dutreil et présentation du plan « Agir pour la Création dentreprises » 12h15 : Linternet sans fil par WIFIX 13h00 : Déjeuner « Chez Françoise » 15h00 : Assemblée Générale SIST 16h00 : Assemblée Générale SNCAED 16h45 : Commission « Identification des métiers » du SNCAED 17h15 :Action régionale « Rhône Alpes » SNCAED 17h30 : Cocktail de clôture « Chez Françoise »

3 Présentation des intervenants : SNCAED : Liliane MALIAN Fabrice COLAS Nicolas PETIT SIST : Christine PEIFFER CERTEX : Isabelle VIO MERCI DE VOS QUESTIONS PAR ECRIT CLOTURE DES ECHANGES SUR A.C.C.E.S A 11h00

4 LUNION DES METIERS DE SERVICES EXTERNALISES AUX ENTREPRISES : A.C.C.E.S

5 A.C.C.E.S Association interprofessionnelle des Centres de Compétences et dExternalisation de Services aux entreprises

6 6 PRINCIPES ET OBJECTIFS Regrouper les Organisations Professionnelles représentatives des métiers de prestation de services externalisés aux entreprises : Centres dAffaires Centres de Domiciliation Centres dAccueil Téléphonique, Secrétariat et Saisie informatique …. Ensuite, dautres signataires de la Convention Collective des prestataires de services.

7 7 PRINCIPES ET OBJECTIFS Pour les Syndicats qui se regroupent : Représentativité accrue auprès des institutionnels et des media ; Défense plus efficace des dossiers communs ; Economies déchelle ; 280 membres au lieu de 210 (SNCAED) ou 70 (SIST) pour laction de terrain. SOIT PLUS DU TIERS DU POTENTIEL ET 80% DU POIDS ECONOMIQUE DU SECTEUR

8 8 PRINCIPES ET OBJECTIFS Pour les adhérents : Appartenir à un ensemble plus vaste et plus fort, plus écouté aussi ; Etre destinataire dune information plus riche en provenance de tous les métiers regroupés ; Disposer de nouveaux relais et de synergies avec des métiers complémentaires pour élargir son champ daction ; Faire plus dactions spécifiques à chaque métier en sappuyant sur une structure commune.

9 9 PRINCIPE DE CONSTITUTION Les Organisations existantes : 2 Syndicats Professionnels : SNCAED et SIST, sont maintenus : SNCAED pour 2 Chambres (Centres de Domiciliation et Centres dAffaires), SIST pour 1 Chambre ( Accueil tél, secrétariat et saisie informatique) ; Ladhésion à lun des deux Syndicats entraîne ladhésion automatique de lentreprise membre du Syndicat à lAssociation « A.C.C.E.S » ; A.C.C.E.S : Association Loi 1901 ; Reçoit les cotisations et les répartit selon les règles votées par les adhérents ; Gère les actions communes ; Représente, lorsque le besoin existe, lensemble des adhérents des Syndicats.

10 10 Sur quel(s) plan(s) pensez-vous que la réalisation de lUnion vous apportera le plus, en tant que membre (en %) ?

11 11 Voyez-vous des inconvénients à la réalisation de lUnion (en %) ?

12 12 LES MISSIONS DA.C.C.E.S Information du public : demandes du public, listes de membres, site web, contacts avec les institutionnels et la presse ; Information et communication interne : flash et lettres dinformation périodiques, demandes des adhérents, Commissions et Groupes de travail communs ; Secrétariat administratif : réunions, gestion du courrier, facturation ; Information sur les négociations collectives : ou paritaires menées par les Syndicats.

13 13 LES MISSIONS DA.C.C.E.S Action externe intéressant tous les métiers : Guide 2003 des Centres de Compétence et dExternalisation de Services aux entreprises ; Site web commun ; Dossier de presse de présentation dA.C.C.E.S et des métiers qui la composent ; Plan daction « Création dentreprises » ; Conformité professionnelle, critères dentrée dans les Syndicats ; Rencontres institutionnelles ; Référentiels et actions de formation. PRIORITES DEFINIES PAR LA CONSULTATION

14 14 Quelles sont à votre avis les actions prioritaires à mener par lUnion A.C.C.E.S en 2003 (Au total, pour A.C.C.E.S ? Dévlpt et référencement site web commun 1 (rang moyen 2,41) Plan daction « AGIR POUR LA CREATION » 2 (rang moyen 2,60) Dossier de presse A.C.C.E.S et RP 3 (rang moyen 2,75) Guide 2003 des membres 4 (rang moyen 4,24) Communication certificats, labels 5 (rang moyen 4,33) Actions défensives contre les menaces 6 (rang moyen 5,24) Formation commune 7 (rang moyen 5,45) Réunions régionales 8 (rang moyen 5,85) Actions spécifiques lobbying 9 (rang moyen 6,45) Rapprochement organisations européennes 10 (rang moyen 11)

15 15 LES MISSIONS DES CHAMBRES Négociation collective ou paritaire ; Actions spécifiques intéressant une branche ou un métier seulement : Etudes de marché, statistiques, ratio, chiffres clés ; Communication aux adhérents dune branche dactivité ; Experts ou interventions spécifiques : juridique, fiscal, … ; Promotion et communication spécifique à une branche dactivité ; Formation ou recrutement particuliers à une branche ; Labels et démarches qualité spécifiques ; Cahiers des Charges déquipements, de matériel spécifiques et de progiciels. PRIORITES DEFINIES PAR LA CONSULTATION

16 16 Notez la ou les Chambres auxquelles vous pensez vous inscrire :

17 17 Quelles sont à votre avis les actions spécifiques à votre activité principale à mener par : DOMICILIATION (8-rg moyen)

18 18 Quelles sont à votre avis les actions spécifiques à votre activité principale à mener par : CENTRES DAFFAIRES (8-rg moyen)

19 19 Quelles sont à votre avis les actions spécifiques à votre activité principale à mener par : ACCUEIL TELEPHONIQUE (8-rg moyen)

20 20 LES PRINCIPES DE COTISATION : COTISATION A LUNION Chaque membre dun Syndicat composant A.C.C.E.S choisit la ou les Chambres auxquelles il souhaite appartenir : Centres dAffaires ; Centres de Domiciliation ; Centres dAccueil téléphonique, Secrétariat et Saisie informatique. A.C.C.E.S regroupe les membres de toutes les Chambres, mais un membre déclaré dans plusieurs Chambres ne paye quune cotisation « A.C.C.E.S ».

21 21 LES PRINCIPES DE COTISATION : CONTRIBUTIONS SPECIFIQUES Chaque Chambre peut par ailleurs décider de déclencher des actions spécifiques. Certaines sont « prioritaires » : ce sont les actions minimales votées par la Chambre, dont le financement est assumé par tous les centres qui se sont déclarés membres de la Chambre. Certaines sont « facultatives » : elles sont proposées à tous les membres de la Chambre et/ou dA.C.C.E.S, qui peuvent y participer ou pas et les financent alors.

22 22 GRILLE DE COTISATION « MONOSITES » (1 ou 2 centres) Chiffre daffaires du CentreCOTISATION ( HT) < à HT à HT à HT à HT à HT à HT à HT2 000 Plus de HT2 500

23 23 GRILLE DE COTISATION « MULTISITES » (3 centres et plus) Centres concernésCOTISATION ( HT) Premier centre600 Centres suivants : Du 2ème au 5ème inclus300 par centre Du 6ème au 10ème inclus200 par centre Du 11ème au 20ème inclus100 par centre Au delà de 20 centres50 par centre

24 24 CONTRIBUTIONS SPECIFIQUES AUX ACTIONS DES CHAMBRES Centres concernésCotisation ( HT) Jusquau 10ème centreEnviron 350 par centre 10ème au 20ème centre50% soit 175 HT par centre Au delà de 20 centresPlus de contribution supplémentaire par centre Elles seront votées chaque année par lAG de la Chambre, réunie le même jour que lAG dA.C.C.E.S.

25 25 DECLARATIONS ET CONTROLES Déclaration sur lhonneur du CA et du nombre de centres dans lequel le dirigeant est soit associé, soit mandataire social ; Vérification par échantillonnage de 20% des déclarations. Le centre contrôlé devra alors produire un document officiel : attestation dexpert comptable par exemple. Deux modes de règlement : règlement par chèque de la totalité à réception ou premier semestre par chèque et signature de lautorisation de prélèvement mensuel pour le deuxième semestre.

26 26 REPARTITION BUDGETAIRE Levée des cotisations de lUnion ; Le budget de lUnion A.C.C.E.S est équilibré ; Sil reste des fonds, ils sont répartis entre les Chambres selon le pourcentage de centres qui se sont déclarés membres de chaque Chambre ; Les Chambres lèvent leurs contributions spécifiques, qui leur sont entièrement consacrées. En moyenne estimées à 350 par centre (dégressif à partir du 10ème centre) pour 2003.

27 27 BUDGET 2003 DE LUNION A.C.C.E.S NATURE DES DEPENSESBUDGET 2003 HT Actions récurrentes : contacts institutionnels, information sociale, contrôle des adhésions et de la conformité professionnelle Conception et gestion des actions internes et externes : fonctionnement des commissions, communications, établissement de documents, réponses aux questions… Frais techniques actions externes (guide, site web…) Fonctionnement administratif, structures Frais techniques de fonctionnement : tél, papeterie, routages en nombre, reproductions… Assemblée générale4 000 TOTAL

28 28 SIMULATION DE COTISATIONS PURES ORGANISATIONCOTISATIONS HT SNCAED, Centres dAffaires et de Domiciliation HT pour 70% des centres de lUnion SIST, Centres dAccueil téléphonique, de Secrétariat et de Saisie informatique pour 30% des centres de lUnion TOTAL Cette simulation ne tient compte que des centres à jour de leurs cotisations et engagements à fin décembre et nintègre aucun nouveau membre pour les deux organisations.

29 29 INSTANCES DE LUNION Présidence tournante : Le Président de chaque Chambre occupe la présidence pendant un an. Deux vice-Présidents, Présidents des autres Chambres. Conseil dAdministration : 12 membres (9 plus les trois Présidents) 2 élus des CA des Chambres (vote au sein du CA de la Chambre), avec répartition équitable des votes.

30 30 ECHEANCES 24 janvier 2003 : Vote du principe de lUnion Février 2003 : Rédaction des statuts, levée des cotisations à lUnion, sur la base des déclarations préalables des centres ; Février 2003 : Préparation par les Chambres de leur plan daction spécifique et des budgets correspondants ; 20 Mars 2003 : AG constitutive dA.C.C.E.S, avec élection du Président et du Bureau et vote par Chambre des budgets daction spécifiques.

31 31 DECISION PROPOSEE AUX VOTES Engagement du SNCAED/SIST dans le processus de création dA.C.C.E.S. Vote à main levée. Le quorum est atteint avec 122 centres présents ou représentés sur 158 pour le SNCAED (77%) et 47 centres présents ou représentés sur 70 pour le SIST (67%). Vote « contre » : aucun Abstention : 1 pour le SNCAED et 2 pour le SIST. Vote « pour » : Les membres du SNCAED et du SIST approuvent à la majorité absolue lengagement de leur Syndicat respectif dans le processus de création de lUnion.

32 32 COMPOSITION DU GROUPE : Reconduction de la Commission Union SNCAED/SIST Pour le SNCAED : Mmes Malian, Mouret et MM. Petit, Venot, Colas, Vallette Viallard Pour le SIST : Mmes Peiffer, Lazzerini, Robin et MM. Berhaut, Grancher, Ruiz Conseil, formalisation, animation et communication : Certex.

33 AGIR POUR LINITIATIVE ECONOMIQUE Liliane MALIAN, Présidente du SNCAED La genèse et le point où nous en sommes

34 34 La LOI DDOEF Article 33 Loi DDOEF Mai 2001 : MENACE Durée illimitée de la domiciliation au domicile du mandataire social et possibilité de transfert vers son domicile à tout moment de la vie de lentreprise.

35 35 La LOI DUTREIL AGIR POUR LINITIATIVE ECONOMIQUE Présentation du SNCAED, de ses membres et de ses arguments : Défensifs : nuisances et inconvénients Offensifs : proposition de dispositif « Agir pour la création dentreprises »

36 36 AGIR POUR LA CREATION DENTREPRISES Le SNCAED sengage pour participer au dispositif DUTREIL en faveur des créateurs dentreprises.

37 37 LE « BON DECHANGE CREATEUR » Champ dapplication : sièges sociaux immatriculés pour la première fois dans la dernière année, à raison dun seul par créateur et par raison sociale, attesté par une déclaration sur lhonneur ; Coût pour le créateur : 100 HT Contre-valeur de services fournis, en moyenne : 400 HT ; Inclut : 3 mois de domiciliation et quatre « droits dusage » à utiliser dans les trois premiers mois parmi les services du centre, par ex (1) : Secrétariat, Permanence téléphonique, Réception de fax, Photocopies, Mise à disposition de bureau, Consultation daccompagnement avec un membre du réseau du centre (expert comptable, banque, formaliste, etc.). (1) Dans la limite des quantités fixées par le SNCAED : Secrétariat : 1h00 pour les 3 mois, Permanence téléphonique : 20 appels/mois, Réception de fax : 100 par mois, Photocopies : 100 par mois, Bureaux : une demie journée par mois, Consultation : une pour la période des trois mois.

38 38 LE « BON DECHANGE CREATEUR

39 39 LA CHARTE DES CENTRES SIGNATAIRES. Ils sengagent …. A mettre à disposition des créateurs laccès à la logistique professionnelle de leurs centres, dans les conditions privilégiées définies par le « Bon déchange » Créateur SNCAED ; A honorer les « Bons déchange » Créateur SNCAED ; A proposer un réseau et des services daccompagnement du créateurs pour ses formalités ; A diffuser le « Guide du Créateur » édité par le SNCAED ; A identifier un "Espace Créateurs d'Entreprises" et à former, au sein du centre, une personne pour laccueil et lorientation des créateurs ; A faciliter la mise en relations entre les créateurs dentreprises et les entreprises hébergées dans le Centre ; A préserver la confidentialité des projets des créateurs dentreprises qui sont hébergés ou qui prennent des renseignements en vue de le faire ; A réaliser un suivi de satisfaction périodique auprès des créateurs dentreprises hébergés.

40 40 AGIR POUR LA CREATION DENTREPRISES Le dispositif de promotion : Mise à disposition du Bon déchange dans tous les CFE, sous réserve de décision favorable de lACFCI en février 2003 ; Guide du créateur ; Intégration du SNCAED dans la communication institutionnelle présentant les réseaux qui relayent laction du Gouvernement en faveur de la création et pérennisation des entreprises.

41 AGIR POUR LINITIATIVE ECONOMIQUE Sylvain GERON, Secrétariat dEtat aux PME, au Commerce, à lArtisanat, aux Professions Libérales et à la Consommation

42 42 LA LOI DUTREIL Constats ; Objectifs ; Principales dispositions.

43 43 LOI DUTREIL : LISTE DES MESURES THEME 1 SIMPLIFICATION DE LA CREATION DENTREPRISE THEME 2 TRANSITION ENTRE LE STATUT DE SALARIE ET CELUI DENTREPRENEUR THEME 3 FINANCEMENT DE LINITIATIVE ECONOMIQUE THEME 4 ACCOMPAGNEMENT SOCIAL DES PROJETS THEME 5 TRANSMISSION DE LENTREPRISE THEME 6 LESPRIT DENTREPRISE

44 44 LOI DUTREIL : LES ACTEURS IMPLIQUES Elus Services de lEtat Chambres de Commerce et dIndustrie et Centres de Formalités des entreprises Réseaux publics daide à la création dentreprise Réseaux ou entreprises privés tels que le SNCAED

45 LA NORME WIFI Marc Taïeb, Société Wifix Pour les centres intéressés par une documentation ou un contact au sujet de la norme WI-FI et de la société WIFIX, merci de le signaler par mail à

46 ASSEMBLEE GENERALE DU SIST Christine Peiffer, Présidente.

47 47 AG DU SIST Rapport moral : C. PEIFFER Rapport financier : A. LAZZERINI Approbation des rapports Questions diverses.

48 RAPPORT MORAL Christine PEIFFER, Présidente.

49 49 COMMISSION PARITAIRE DE LA CONVENTION COLLECTIVE Travail de nuit Augmentation de la valeur du point Fonds du paritarisme Commission Nationale de Conciliation et dInterprétation Clause de non concurrence et secret professionnel Prévoyance

50 50 COMMISSION AGEFOS

51 51 INTERVENTIONS Maître PETREL

52 52 BILAN DES ACTIONS VOTEES LORS DE LAG DU 8 MARS 2002 Le label Qualité Le site internet Les ateliers Association à laction menée par le SNCAED pour la défense de la Domiciliation Prises de contacts auprès de la Chambre des Métiers au niveau National.

53 53 VIE DU SIST 70 adhérents Réunions de Bureau et du Comité Directeur Le sistinfo Secrétariat

54 54 CONCLUSION

55 55 RAPPORT FINANCIER Anne LAZZERINI, Trésorière.

56 56

57 57

58 58

59 QUESTIONS DIVERSES

60 60 APPROBATION DU RAPPORT MORAL ET FINANCIER

61 Résolution 1 : LAssemblée approuve le Rapport Moral présenté par la Présidente, Christine PEIFFER. Approuvée à lunanimité par les 47 centres présents ou représentés.

62 62 Résolution 2 : LAssemblée approuve le Rapport de la Trésorière Anne LAZZERINI, et lui donne quitus pour lexercice Approuvée à lunanimité par les 47 centres présents ou représentés.

63 ASSEMBLEE GENERALE DU SNCAED Liliane MALIAN, Présidente.

64 RAPPORT MORAL Liliane MALIAN, Présidente.

65 LES ACTIONS DE LANNEE 2002 : Des menaces Des difficultés de financement Des dossiers importants pour le développement durable du SNCAED Année de construction.

66 66 ACTIONS RECURRENTES 1.Actualité sociale Grilles de salaires dans vos dossiers. Prévoyance : négociation INPC. Travail de nuit. Clauses de non concurrence : contrepartie financière à prévoir et verser mensuellement. Fonds du paritarisme.

67 67 ACTIONS RECURRENTES 2.Formation AGEFOS. Programmes prioritaires. Action « Coup de poing » vis à vis des AGEFOS. Prise en charge : Moins de 10 salariés : 300 HT/jour/stagiaire + frais 100 HT Plafond entre et /an Plus de 10 salariés : Cas par cas. UTILISATION DU TIERS SEULEMENT DES FONDS PAR LA BRANCHE

68 68 ACTIONS RECURRENTES 3.Dossier « Pépinières » Jugement de Nantes exécuté, sans appel. ACCET à Cergy Pontoise. Nouveau dossier sur Rennes.

69 69 ACTIONS RECURRENTES 4.Rencontres et actions institutionnels. Rencontres et obtention de liens vers le site SNCAED : Lien CCI des Hauts de Seine. Lien Internet avec Agence des PME. Lien avec lARD Ile de France.

70 70 ACTIONS RECURRENTES 5.Rendez-vous politiques et institutionnels. Cabinet de Laurent FABIUS en février Directeur de Cabinet de R. DUTREIL. Rencontres multiples avec S. GERON. Responsables Création-Transmission-Formalités et département Emploi-Alternance de la CCIP : lien futur. Fédération « FORCE ». Directeur de Cabinet du Président de lACFCI et Déléguée Générale « dEntreprendre en France ».

71 71 ACTIONS RECURRENTES 6. Opérations de recrutement. Zones « non couvertes » : 270 centres ont reçu un dossier. Relancés par les Délégations régionales. Contacts non aboutis sur 3 ans, également destinataires dune information sur ladhésion. Réunion régionale Ile de France le 9 avril : 550 envois, vingtaine de présents.

72 72 ACTIONS RECURRENTES 7.Diffusion périodique du Guide. Diffusion trimestrielle : Greffes, CFE. Envois aux CCI. A tous les demandeurs qui nont pas internet.

73 73 ACTIONS RECURRENTES 8.CGPME. Adhésion suspendue : Raisons financières ; Manque de réactivité ; Départ du Président REBUFFEL et difficultés de succession.

74 74 ACTIONS RECURRENTES 9.Certificats de Conformité Professionnelle. Intérêt des institutionnels ; Nouveau Certificat A.C.C.E.S ; Obligation dune RCP.

75 75 ACTIONS RECURRENTES 10.Contrat RCP. Contrat GAN avec le Cabinet BARBIER à Orange. Barêmes et plafonds dans votre dossier (Flash de décembre 2002).

76 76 ACTIONS RECURRENTES 11.Commissions : 5 en Inventaire et Définition des métiers (Fabrice COLAS) Site Web (J.M. COQUARD et C. SOULET) Loi DDOEF/Lobbying (Liliane MALIAN) Services aux créateurs (Daniel LEVY) Union SNCAED/SIST (Marie MOURET, Nicolas PETIT, Christian VENOT, Liliane MALIAN et Fabrice COLAS)

77 77 ACTIONS EXCEPTIONNELLES 1.Développement de lextranet « adhérents » du site web Préparation, cahier des charges, consultations et devis sont faits. Pas de trésorerie pour les exécuter.

78 78 ACTIONS EXCEPTIONNELLES 2.Dossier de presse SNCAED Préparation, plan et trame des contenus, consultations et devis sont faits. Pas de trésorerie pour lexécuter.

79 79 ACTIONS EXCEPTIONNELLES 3. Union SNCAED-SIST 4. AGIR POUR LA CREATION DENTREPRISES

80 PERSPECTIVES 2003

81 RESEAUX CONFIRMES OU NOUVEAUX ACDE* : 8 centres Atéac* : 11 centres NCI : 22 centres Régus : 22 centres Sofradom* : 34 centres * Ces dossiers sont en cours dinstruction et seront soumis au prochain CA du SNCAED pour approbation.

82 NOUVEAUX MEMBRES (en cours dadhésion étant donné lévolution vers A.C.C.E.S) ATRIUM ELYSEES 116 LE SECRETARIAT PARTAGE TOP SERVICES ECOGEFI/BURODOM INTER ST PHILIPPE DU ROULE Contacts : Nari Gestion, Call Center Secretariat, Centre dAffaires Elysées, Alter Ego.

83 5 RADIATIONS POUR DEFAUT DE PAIEMENT

84 84 OBJECTIF centres pour A.C.C.E.S

85 85 RAPPORT FINANCIER Jean-Christophe MION, Trésorier.

86 86 COMPTES DE PRODUITS Adhésions : Actions récurrentes : Contributions internet : Droits dentrée et AG : Loi DDOEF* : TOTAL : * Facturation et encaissement partiel sur 2001

87 87 COMPTES DE CHARGES Fourniture administratives : Opérateur/Certex : Sous-traitance : DDOEF : juriste + Lobbying : Internet : Honoraires + Frais Conv. Coll. : Réceptions : Assurances, frais banc., Fisc : TOTAL :

88 88 RESULTAT Déficit de Avance de trésorerie sur cotisations 2003 par les administrateurs de 50% de leur montant 2002 soit La trésorerie reste très tendue en fin dannée, ce qui ne permet pas dagir dans de bonnes conditions.

89 NOUS RESTONS SUR UN BUDGET EXTREMEMENT SERRE. REGLEMENTS PARVENUS JUSQUAU 20 JANVIER MALGRE RELANCES EN JUILLET ET DECEMBRE 2002.

90 90 APPROBATION DU RAPPORT MORAL ET FINANCIER Nicolas PETIT, Secrétaire Général Adjoint

91 Résolution 1 : LAssemblée approuve le Rapport Moral présenté par la Présidente, Liliane MALIAN. Approuvée à lunanimité par les 122 centres présents ou représentés.

92 92 Résolution 2 : LAssemblée approuve le Rapport du Trésorier Jean-Christophe MION, et lui donne quitus pour lexercice Approuvée à lunanimité par les 122 centres présents ou représentés.

93 93 Compte rendu de la Commission « Identification des Métiers » ASSEMBLEE GENERALE 2003

94 94 Inventaire des Services Offerts Typologie basée sur 63 questionnaires retournés, MEMBRES DU SNCAED 6 grands thèmes analysés: Domiciliation, Permanence téléphonique, Services de secrétariat, Services informatiques et données, Location de bureaux équipés, Location de salles de réunion.

95 95 Domiciliation

96 96 Domiciliation: Une amplitude horaire de 9h00 en moyenne

97 97 Permanence téléphonique

98 98 Permanence Téléphonique: Une amplitude horaire par jour hétérogène

99 99 Permanence téléphonique: Les enseignements Une automatisation du traitement des appels et des messages à 50%, Un taux de pénétration de 40% des boîtes vocales, Une amplitude hebdomadaire de 55 heures, Une vrai offre complémentaire.

100 100 Une résistance des services traditionnels

101 101 Une offre technologique encore faible

102 102 Une offre despace segmentée

103 103 Caractéristiques des Espaces Bureaux

104 104 Typologie des capacités daccueil des espaces de réunion

105 105 Conclusion Une offre variée ; En services offerts, En capacité daccueil, En niveau de technologie, Une problématique de clarification de loffre ; Pour les clients Pour les partenaires Objectifs ; Faire ressortir les principaux segments doffre, Codifier ces segments.

106 106 ACTION REGIONALE Rhône Alpes Christine MAGAND

107 107 VOTRE ORGANISATION A BESOIN DE VOUS ! Rejoignez activement : Une Commission. Quel thème ?……………………... /__/ Chambre Centres dAffaires /__/ Chambre Domiciliation /__/ Chambre SIST Un Réseau Régional. Quelle région ?………………. Votre nom :………………….Votre Sté :………………

108 108 CONCLUSION Liliane MALIAN


Télécharger ppt "1 SNCAED- SIST ASSEMBLEE GENERALE 2003 24 janvier 2003."

Présentations similaires


Annonces Google