La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

THEORIE ET PRATIQUE DE LA TRADUCTION Conférence 7 Les problèmes empiriques de la traduction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "THEORIE ET PRATIQUE DE LA TRADUCTION Conférence 7 Les problèmes empiriques de la traduction."— Transcription de la présentation:

1 THEORIE ET PRATIQUE DE LA TRADUCTION Conférence 7 Les problèmes empiriques de la traduction

2 Questions à discuter: 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. 2. Les particularités de la traduction poétique.

3 Sources bibliographiques: Guţu A. Théorie et pratique de la traduction. Chişinău, ULIM, Gutu A. Certains problèmes de théorie, empirisme et didactique des langues. Chisinau, Cary E. Comment faut-il traduire? Paris, Meschonic H. Poétique du traduire. Paris, Guiraud P. Les jeux de mots. Paris, Ballard M. Le nom propre en traduction, Paris, Ophrys, Grass, T. Quoi ! Vous voulez traduire Goethe? Essai sur la traduction des noms propres allemands-français, Berne, 2002, Peter Lang, coll. «Travaux interdisciplinaires et plurilingues en langues étrangères appliquées », 296 p. Atelier de traduction. Pour une poétique du texte traduit. Numéro hors série, Suceava, 2007.

4 Sources internet 2/003295ar.html 2/003295ar.html 35.htm 35.htm seologia/otrolozano.pdf seologia/otrolozano.pdf 5.92uvres

5 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. La traduction littéraire dun texte de prose est la mise au point dune autre œuvre, cest-à­dire dun texte autonome de même statut. Lessentiel nest plus alors de calquer loriginal, mais de produire un nouvel original qui viendra se substituer à lui.

6 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. Lunité de traduction nest plus le mot, le syntagme ou la phrase, mais le texte tout entier (H.Meschonnic, F.Rastier). Lexactitude de linformation compte moins que la création dun effet propre à susciter une réaction affective, une émotion esthétique voisines de celles quengendre le contact avec loriginal.

7 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. Les principales contraintes de la traduction dun texte de prose, vu les difficultés, sont: a) La traduction des titres b) La traduction des noms propres c) La traduction des jeux de mots d) La traduction des tropes et des figures de pensée e) La traduction des proverbes, des dictons et des expressions idiomatiques.

8 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. La traduction des titres. On affirme souvent que les titres ne se traduisent pas, les livres se réintitulent. Ex.: Gone With The Wind /Emportés par le vent/Pe aripile vantului – Margaret Mitchell. Lord Edgware Dies /Le Couteau sur la nuque; The Mystery of the Blue Train /Le Train bleu ; After the Funeral /Les Indiscrétions d'Hercule Poirot etc. – Agatha Christie. Le Couteau sur la nuqueLe Train bleuLes Indiscrétions d'Hercule PoirotLe Couteau sur la nuqueLe Train bleuLes Indiscrétions d'Hercule Poirot Il y a là une raison plausible – lintérêt de léditeur à vendre ses livres et qui soutient que le titre dun livre doit accrocher le public, le lecteur, le titre doit convaincre le lecteur à acheter le livre. Il y a là une raison plausible – lintérêt de léditeur à vendre ses livres et qui soutient que le titre dun livre doit accrocher le public, le lecteur, le titre doit convaincre le lecteur à acheter le livre.

9 Exemples Harry Potter and the Deathly Hallows Traductions possibles: Harry Potter et les sanctifiés trépassés? Harry Potter et les Saints Défunts Harry Potter et les saints décédés ? Harry Potter et les morts bienheureux ? Harry Potter et les Saints Cadavériques

10 Mauvaise traduction de titres d'oeuvres d'art La collection Max Fourny du Musée International d'Art Naïf de Vicq (www.midan.org), à proximité de Paris, regroupe des artistes des quatre coins du monde, provenant de plus de 40 pays. Lors du catalogage informatisé de la collection (fin des années 1990, début des années 2000), vu que la collection regroupe des œuvres de provenance internationale, il a été convenu pour les titres en langues étrangères de n'en inventorier que la traduction française, sans garder trace du titre original. Ceci avait comme but d'éviter le multilinguisme au sein de l'inventaire informatisé du musée. Le personnel du musée a dû se transformer en équipe de "traducteurs bénévoles en plus de 40 langues" pendant la durée de l'inventoriage.

11 -"Expectation" ("Espérance" en anglais) avait été traduit par "Un ange passe" -"Die geschichte vom Paradies" ("Lhistoire du paradis" en allemand) traduit par "Si lon pouvait y aller" -"No entardecer" ("Au crépuscule" en portugais) par "Impossible d'entrer ou Un spectateur au paradis" -"A Cidade do Menino" ("La cité de lenfant" en portugais) par "Repos des citadins" -"Pacifica convivenza a Roma" ("Vie paisible en communauté à Rome" en italien) par "Confidences à Rome" -"Paisaje con haz de luz" ("Paysage au faisceau lumineux" en espagnol) par "Loin de la ville" -"Amanecer en la ciudad" ("L'aube en ville" en espagnol) était devenu "L'heure d'affluence" -"Cosiendo junto al arco" ("En cousant près de l'arche" en espagnol) avait été traduit par "Conciliabule"

12 La traduction des noms propres. Problématique Deux types de problèmes se posent immédiatement : (I) celui de la délimitation des noms propres : quest-ce quon retient comme nom propre pour objet détude ? (II) comment classer en sous-catégories les noms propres retenus ? En somme, quelle subdivision adopter pour leur reconnaissance et traitement dans le cadre traductif adopté ?

13 Thierry Grass envisage successivement le traitement du nom propre dans les grammaires, il propose une définition du nom propre qui en fait « un nom associé primairement à un référent individualisé. Le référent est un être vivant ou divin, un lieu, une œuvre humaine ou encore un événement unique, son existence est culturellementnotoire, cest-à-dire attestée dans les faits, dans le mythe ou dans la fiction » (op.cit.p. 38).

14 Bien sûr, les noms propres qui ne sont pas motivés (Gutu, Petrov, Ionescu etc), ne présentent rien dintéressant pour la traduction, car ils transcendent dans la langue cible sans modification. Le problème se pose pour les noms propres connotatifs, passés dans la classes des noms communs et des noms propres des contes (ex.: Fat-Frumos, Ileana Cosanzeana, Flamanzila, Satila, Pasari- Lat-Lungila – Prince Charmant, Hélène la Belle, Le Gros Mangeur, Le Gros Buveur, LHabile-Attrape-Oiseaux etc).

15 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. La traduction des jeux de mots. Le jeu de mots est une figure de la pensée qui se base sur une cadence rythmique, phonique ou sémantique pour mettre en valeur un trait distinctif dune personne, la confusion dune situation communicative etc. Cest une allusion plaisante fondée sur léquivoque de mots qui ont une ressemblance phonétique mais contrastent par le sens.

16 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. La base des formes de cette équivoque en est dans la polysémie ou lhomonymie. Lantanaclase - daprès le grec anti signifie «contre » et anaklasis « répercussion » - est une figure de rhétorique qui consiste à reprendre un mot dans une phrase mais avec un sens différent. Ex. « Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église » ; ou, dans la fameuse pensée de Pascal ; « Le coeur a des raisons que la raison ne connaît pas. »

17 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. le pataquès – la modfication dune ou deux lettres dans le mot – ex.: rénumération pour rénumération (en roumain renumeraţie pour remuneraţie; iconomie pour économie en roumain iconomie pour economie;

18 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. Ex.: Chez Molière: - Comment se porte-t- elle? Elle se porte sur ses deux jambes.-/ - Cum îi mai merge? - Merge pe amîndouă picioarele. Chez Molière: …épouser une sotte pour nêtre point sot.- antanaclase traduction: cand nu esti prost, o proastă alege-ţi de nevastă. nous proposons : C-o proastă de te-ai însura, nicicând ea nu te-a-ncornora

19 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. La traduction des tropes et des figures de pensée – par exemple, des métaphores (par métaphores, par comparaisons, par dé-métaphorisation), des antithèses (par antithèses,par oxymores, par comparaisons, par métaphores), des symboles (par des symboles équivalents, par des métaphores, par notes en bas de pages), des métonymies, des comparaisons etc.

20 Suite Milan Kundera affirmait « rien nexige,de la part dun traducteur plus dexactitude que la traduction dune métaphore. Cest là que lon touche le coeur de loriginalité poétique dun auteur ».

21 Traduction des métaphores par métaphores Pour Julien, excepté dansles moments usurpés par la présence de Mathilde, il vivait damour et sans presque songer à lavenir./ Julien, în afara clipelor furate de prezenţa Matildei, trăia din dragoste, aproape fără să se mai gândească la viitor. (Stendhal, Le rouge et le noir – Roşu şi negru, traduit par Gellu Naum, Chişinău, Hyperion, 1994.Pour Julien, excepté dansles moments usurpés par la présence de Mathilde, il vivait damour et sans presque songer à lavenir./ Julien, în afara clipelor furate de prezenţa Matildei, trăia din dragoste, aproape fără să se mai gândească la viitor. (Stendhal, Le rouge et le noir – Roşu şi negru, traduit par Gellu Naum, Chişinău, Hyperion, 1994.

22 Traduction des métaphores par métaphores On croit toujours, lorsqu on sengage sur le chemin du mensonge, que le trajet sera court et facile…/Când apuci pe calea minciunii, crezi întotdeauna că drumul va fi scurt şi ca-n palmă... (Maurice Druon, Les rois maudits, Le lys et le lion. Regii blestemaţi, Crinul şi Leul. Traduit en roumain par Sergiu Dan, Bucureşti, Humanitas, 2003.)

23 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. La traduction des proverbes, des dictons et des expressions idiomatiques. Comme espèce de la création folklorique, le proverbe (la parémie) a été lobjet de nombreuse études qui lont décrit, défini, lui ont établi une histoire, une typologie, lui ont fixé un statut poétique.

24 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. Malgré les variantes répertoriées dans les dictionnaires, la traduction des proverbes dans les œuvres littéraires dans la plupart des cas est un choix délibéré du traducteur qui se base sur ladaptation à la situation communicationnelle.

25 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. La classification la plus traditionnelle des proverbes est celle thématique, ex.: La logique des actions, La morale du monde, Les échanges et les biens, La vie quotidienne, Les relations humaines, Les activités psychologiques, Les conditions sociales, La Religion, La communication, Les âges de la vie, La nourriture, Les activités intellectuelles, La guerre, La nature, La justice, Le monde du travail. La classification la plus traditionnelle des proverbes est celle thématique, ex.: La logique des actions, La morale du monde, Les échanges et les biens, La vie quotidienne, Les relations humaines, Les activités psychologiques, Les conditions sociales, La Religion, La communication, Les âges de la vie, La nourriture, Les activités intellectuelles, La guerre, La nature, La justice, Le monde du travail.

26 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. Ex.: Creanga: Cand nu sînt ochi negri, săruţi şi albaştri ; Traducteur: Au royaume des aveugles les borgnes sont rois; Dictionnaire: Quand on na ce que lon aime il faut aimer ce que lon a. Creanga: Dacă dai nas lui Ivan, el se suie pe divan; Traducteur :Laisse faire Ivan, il grimpera sur le divan; Dictionnaire: Si vous lui donnez un pied, il en prendra quatre.

27 2. Les particularités de la traduction poétique La poésie impose au traducteur, à part les contraintes formelles mentionnées, la contrainte de la rime, du vers, de leuphonie, du rythme, tout en parlant, pour le moment, de limportance de la forme dans la traduction poétique. Ces quatre paramètres introduisent des rigueurs qui rendent plus difficile la tâche du poète- traducteur, compte tenu aussi de la langue vers laquelle il va réaliser sa traduction. Quant au contenu poétique, celui-ci se prête souvent à des modifications transformationnelles causées par les contraintes citées plus haut.

28 2. Les particularités de la traduction poétique Les transformations dans des cas pareils ne sont pas contre-indiquées, au contraire, elles doivent être opérées, car le but suprême de la traduction poétique est de susciter chez le récepteur de la langue cible les mêmes sentiments, les mêmes émotions, provoqués par le poème chez le récepteur dans la langue originale.

29 2. Les particularités de la traduction poétique Tout conseil pratique à propos des solutions concrètes visant la traduction des poèmes perd quasi totalement son importance à cause de laltérité de la traduction dans lespace et dans le temps. Il ny a pas quune traduction, il y en a une multitude. Cet axiome est surtout valable pour la traduction des poésies.

30 2. Les particularités de la traduction poétique Pour traduire des poésies deux possibilités se présentent: 1) un poète fait la mise en vers dune traduction fidèle effectuée par un traducteur; 2) le traducteur est lui- même poète (autotraduction). De nos jours une troisième variante se dessine – lappropriation de la poésie par le poète traducteur. (analyse des poésies proposées)

31 Traduction des métaphores par métaphores équivalentes (dans les poèmes dEminescu): râuri de lapterivières de lait (Isanos) râuri de focrivières de feu ( Miclău) lună, tu, stăpâna măriilune, toi, des mers maîtresse (Vericeanu)

32 Traduction des métaphores par métaphores paraphrasées (dans les poèmes dEminescu): Codrul bătut de gânduribois plongé dans ses pensées (Miclău) Privazul negru al vieţii seuil noir de ma triste vie (Miclău) Châssis de ma vie sombre ( Vericeanu) Ale vieţii valurila vie avec ses larmes (Isanos) Les flots de la vie (Vericeanu)

33 1. La traduction de la prose: expérience, exemples, contrastivité. Traduction des métaphores par comparaisons: braţele de marmurcomme en marbre blanc les bras (Isanos) părul de aur cheveux comme l or(Isanos)

34 V. Banaru – trad.A.Guţu RoumainDeziceri S-a dezis de mine lumea, S-a dezis, s-a dezis, Viitorul şi trecutul S-au topit, s- au topit Français L abandon Le monde ne veut plus de moi, Plus jamais, plus jamais, Le passé, lavenir en soi, Ecoulé, écoulé… EspagnolDesdichado Y la gente me quitaba, Me quitó, me quitó, El futuro, el pasado, Me-olvidó, me- olvidó …

35 Autotraduction poétique LE MUR Un jour je brise le vase contre le mur qui nous sépare. Le vase éclate en mille morceaux écarlates, mais derrière le mur qui choit savère une paroi immense qui me sépare de toi – lindifférence.PERETELE Întro zi fac ţăndări vaza de peretele care mă desparte de tine. Vaza se aprinde în cioburi de sânge. însă în spatele peretelui descopăr un zid construcţieimensă ce mă desparte de tine - indifrenţa.

36 Devoir: Dissertation: Si je compare la traduction de la prose avec celle de la poésie je découvre que… Conditions: 1 page A-4, Times New Roman, caractères 14, espace 1,5. Envoi par à ladresse ou présentation sur feuille imprimée.


Télécharger ppt "THEORIE ET PRATIQUE DE LA TRADUCTION Conférence 7 Les problèmes empiriques de la traduction."

Présentations similaires


Annonces Google