La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Banque Mondiale 27 Octobre, 2010 (Antananarivo, Madagascar) Rapport sur lÉvaluation du Climat des Investissements à Madagascar Résultats denquêtes auprès.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Banque Mondiale 27 Octobre, 2010 (Antananarivo, Madagascar) Rapport sur lÉvaluation du Climat des Investissements à Madagascar Résultats denquêtes auprès."— Transcription de la présentation:

1 Banque Mondiale 27 Octobre, 2010 (Antananarivo, Madagascar) Rapport sur lÉvaluation du Climat des Investissements à Madagascar Résultats denquêtes auprès dun échantillon dentreprises

2 Plan de la présentation Lenvironnement des affaires et son importance Les objectifs et la méthodologie du rapport sur le climat des affaires Résultats du rapport Conclusions et perspectives

3 Infrastructure Sophistication du système financier Productivité des entreprises FDI Sécurité Accès aux marchés Réglementation des affaires Qualité de la main dœuvre Stabilité macroéconomique Corruption 1) Lenvironnement des affaires…….. 3

4 2) et son importance Contribution à la croissance économique Création demplois Promotion de linvestissement Augmentation des revenus de lEtat Lutte contre la pauvreté

5 3) Objectifs du Rapport ICSR Analyse la performance des entreprises Analyse les facteurs ayant un impact sur la performance des entreprises et les investissements Étudie la corrélation entre les variables du climat des investissements et la performance des entreprises Contribue à larticulation des programmes de réformes pour le développement du secteur privé et laccroissement des investissements

6 4) Aspects Méthodologiques Le rapport ICSR se base sur une enquête qui rassemble des informations sur la performance des entreprises et sur le climat des affaires. Données recueillies à partir du 15 Septembre 2008 au 13 Février Lenquête se concentre sur les entreprises manufacturières car leurs activités nécessitent des inputs variés et dépendent de la disponibilité des services publics. Aussi lenquête collecte des informations sur le commerce et les services

7 5) Résultats du Rapport Une performance macroéconomique modeste. Le contexte politique instable et laccès au financement sont perçus comme les principales contraintes à la performance des entreprises et aux investissements, en particulier pour les PME. Les difficultés relatives à laccès au financement sont aggravées par un environnement des affaires non favorable à la pratique des affaires (Doing Business), en particulier pour les PME.

8 Une performance macroéconomique relativement modeste avec un faible taux de croissance…

9 …et un risque financier élevé

10 En plus d'une mauvaise performance macroéconomique le manque de crédit interne sont les signes d'une situation microéconomique faible

11 Les Contraintes Identifiées par les Entreprises: (i) Infrastructure (Électricité); (ii) Stabilité Politique et crime; et (ii) Accès au financement

12 Le financement est un problème particulièrement grave pour les PME

13 La performance des entreprises est limitée par un cadre réglementaire médiocre (Doing Business). DomaineMadagascar Ile Maurice Malaise Afrique du Sud KenyaTanzanieInde Mozambique Classement mondial Création dentreprises Octroi de permis de construire Embauche des travailleurs Enregistrement de propriétés Accès au crédit Protection des investisseurs Paiements des impôts Commerce transfrontalier Exécution des contrats Fermeture dentreprise

14 Le système financier et les réglementations en vigueur ne permettent pas une allocation efficace des ressources Productivité du travail Croissance de lemploi Entreprises moins productives ont une croissance similaire que les plus productives Grandes entreprises PME Baisse productivitéProductivité élévée Baisse croissance Croissance élévée

15 De plus, les PME supportent plus difficilement certaines contraintes comme le manque dinfrastructure…en particulier lélectricité Pays Micro et PetitesMoyennesGrande Madagascar200441%43%40%42% Madagascar200761%63% 54% Cote d'Ivoire49%47%53%61% India36%39%35%31% Kenya51%45%50%62% Malaysia15%12%13%19% Mauritius13%5%16%12% Rwanda54%49%60%85% South Africa23%21%23%29% Tanzania89%84%97%94% Uganda86%85%90%88% Vietnam16%11%15%17%

16 Ces contraintes freinent plus la croissance des PME que celle des entreprises plus grandes (1) Les petites entreprises ne croissent pas (2) Les grandes entreprises croissent plus rapidement que les petites…mais jusquà une certaine taille

17 Conclusions et perspectives… Facteurs clés de la performance des entreprises: Coûts de transaction. Pour améliorer la performance des entreprises il est important de réduire les coûts induits par la réglementation des affaires, selon le cadre Doing Business. Accès au financement. Il est nécessaire de cibler les réformes qui visent lamélioration de la productivité des entreprises et le renforcement de la capacité des intermédiaires financiers à répondre aux besoins du marché. Voie a suivre: Réflexion sur la formulation de réformes, en particulier sur la création demplois et la stratégie de développement du secteur privé

18 Banque Mondiale 27 Octobre, 2010 (Antananarivo, Madagascar) Rapport sur lÉvaluation du Climat des Investissements à Madagascar Merci pour votre attention!


Télécharger ppt "Banque Mondiale 27 Octobre, 2010 (Antananarivo, Madagascar) Rapport sur lÉvaluation du Climat des Investissements à Madagascar Résultats denquêtes auprès."

Présentations similaires


Annonces Google