La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dramatiser? Sinquiéter? Banaliser? La drogue, comment en parler avec les jeunes? Sonia Longpré B.Sc., DESS Toxicomanie, Éducatrice en prévention des toxicomanies.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dramatiser? Sinquiéter? Banaliser? La drogue, comment en parler avec les jeunes? Sonia Longpré B.Sc., DESS Toxicomanie, Éducatrice en prévention des toxicomanies."— Transcription de la présentation:

1

2 Dramatiser? Sinquiéter? Banaliser? La drogue, comment en parler avec les jeunes? Sonia Longpré B.Sc., DESS Toxicomanie, Éducatrice en prévention des toxicomanies Commission scolaire des Patriotes

3 Plan de match Cest quoi un ado? Lado et les drogues Le prof, lélève et les drogues

4 Ladolescence Période de grands changements Période de quêtes et de crises Période dexpérimentation

5 Valeurs actuelles Consommation Individualisme Performance Évasion

6 « La drogue est un phénomène de jeunesse… » Mythe #1

7 Pourquoi la drogue est si attirante? Agréable Immédiat Facile à obtenir Trip à coup sûr Plaisir + Ado = mélange parfait

8 Pourquoi cest lfun?

9 Ado vs adulte La notion et le sens des comportements à risque La perception temporelle Lexpression émotive, lintensité de laffect La pensée magique VS loi de Murphy Beaucoup de gens impliqués

10 DépresseursPerturbateursStimulants Alcool 2G 3FSolvantsMineurs Nicotine 2F 3G Caféine 1 GHBChampignons LSD, MDA Majeurs Cocaïne Amphétamines HéroïnePCP Kétamine Anti-dépresseurs MédicamentsEcstasy (MDMA) Cannabis 4Méthylphénidate (Ritalin ® )

11 La loi de leffet ou la loi de ça dépend de…

12 Substance Individu Contexte I Taille Sexe Poids État santé physique ou psychologique État desprit Expériences passées … C Lieu Ambiance Entourage Moment de la journée Accessibilité Us et coutumes Attitude Politique Stress vs détente S Quantité Pureté Fréquence Tolérance Mode dadministration Combinaison … E

13 « Les usagers de drogues, les drogués et les toxicomanes, cest la même chose » Mythe #2

14 Non- consommateur ou abstinent ExplorateurOccasionnelRégulierSurconsommateur Celui qui na jamais consommé ou qui ne consomme plus Essai Curiosité Plaisir 1 fois / mois Événements prescrits dans le temps Entre 1 à 3 fois/semaine Début de problèmes manifestes Répétition toutes les fins de semaine Dépendance psychologique A tous les jours Priorité dans la vie Problèmes associés Amis (sur) consommateurs Dépendance psychologique, physique Abusif Grandes quantités irrégulières et incontrôlées « Binge » / calage Mélange de substances Surdose

15 « Faire peur est le meilleur moyen dempêcher les enfants de se droguer » Mythe #3

16 « La prévention, cest dabord laffaire de lécole Mythe #4

17 « Un jeune à risque est facile à repérer. » Mythe #5

18 Dort sur son bureau Ne fait pas ses travaux Commentaires impertinents Se lève pour rien Bavardage Démotivation graduelle Désintérêt marqué Réplique constamment Retards répétés Regard vide Intimidation Sèche ses cours Chahute Apathique Évitant

19 consommation acting out séparation rejet violence pauvreté orientation sexuelle délits Santé mentale Difficultés familiales négligence deuil repli stress Difficultés dapprentissage sevrage

20 Rôle de lenseignant Écouter Supporter Questionner Refléter »RÉFÉRER

21 Aspect physique Posture : o Sallonge o Bouge constamment o Démarche chancelante o Ne peut se tenir debout Yeux : o Vitreux o Petits o Rougeurs o Pupilles dilatées o Hagards / perdus o Fuyants Élocution : o Difficulté à sexprimer o Bouche pâteuse o Mâchoire hors contrôle o Verbomoteur o Fou-rire Gestuelle : o Très lente o Très rapide, saccadée o Tremblements o Tics répétitifs (ou incontrôlables) o Engourdissement Teint : o Pâle ou verdâtre Odeurs : o Alcool o Cannabis Communication o Circulation dargent o Téléavertisseur ou cellulaire en classe et qui sonne sans arrêt o Vocabulaire spécifique aux psychotropes o Réseau à risque o Rumeur(s) au sujet dun élève Cognitif et mémoire o Mémoire à la baisse o Difficulté de concentration o Difficulté de compréhension o Difficulté avec les consignes o Travaux non faits o Liens ou idées incongrus o Baisse des résultats scolaires Comportement : o Au ralenti o Plutôt agité o Je menfoutisme / apathie o Prend des risques fréquents sans raisons apparentes o Constamment hors contexte o Agressif o Défiant o Somnolent o Dort o Malade (nausée, etc) o Évitant, reste à lécart Comportement habituellement observé : Interventions effectuées : Remarques : Observations

22 Motivation au changement Contemplation « ouain, faudrait ben qujarrête» Préparation « Jarrête demain ! » Intégration Précontemplation « Otez-vous dsu mon dos » Action « Ca y est, jai arrêté » Maintien « Je continue de progresser, jai les bons moyens » Rechute « Une fois, cest pas grave ! »

23 Différence entre relation complice et relation daide Complicité Évite les discussions et les confrontations Adoucit les conséquences en minimisant limportance des événements Fournit des excuses et des défenses pour les comportements problématiques Recommande rarement un changement de comportement Aide Confronte les comportements perturbants et sources de détresse Sassure que chaque comportement est accompagné dune conséquence pertinente Insiste pour que la personne accepte la responsabilité de ses actes Recommande fréquemment un changement de comportement

24 Qui a consommé ? Raymond entre en classe tout énervé Micheline rit toute seule Carmen a la larme à lœil Michel dort sur son bureau Jean sent le pot à plein nez et participe bien Mireille est à son affaire au fond de la classe

25 Notre volonté Leur premier pas


Télécharger ppt "Dramatiser? Sinquiéter? Banaliser? La drogue, comment en parler avec les jeunes? Sonia Longpré B.Sc., DESS Toxicomanie, Éducatrice en prévention des toxicomanies."

Présentations similaires


Annonces Google