La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

© CERS & Partenaires, XI. 2004 1 La langue du voisin : notre langue des affaires ! Richard Stock directeur général Pourquoi apprendre la langue du voisin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "© CERS & Partenaires, XI. 2004 1 La langue du voisin : notre langue des affaires ! Richard Stock directeur général Pourquoi apprendre la langue du voisin."— Transcription de la présentation:

1 © CERS & Partenaires, XI La langue du voisin : notre langue des affaires ! Richard Stock directeur général Pourquoi apprendre la langue du voisin ?

2 © CERS & Partenaires, XI Développement international des entreprises Oui, notre développement passe par l'international !

3 © CERS & Partenaires, XI Les global players Seuls les très grands groupes Pas de véritables entreprises mondiales Anglais pour le reporting "Europe" ou "US" (= très peu d'emplois concernés) Expansion dans les "nouveaux" pays avec des équipes réduites

4 © CERS & Partenaires, XI Quels sont les véritables besoins des PME/PMI ? Préserver la culture de l'entreprise mère ! Approche du client dans sa langue maternelle Mise au point de l'affaire dans la langue de l'entreprise

5 © CERS & Partenaires, XI Économie & Langues F GB ID NL B&L 4 3 USA

6 © CERS & Partenaires, XI Allemagne

7 © CERS & Partenaires, XI Belgique

8 © CERS & Partenaires, XI Un seul marché : l'Europe ! Grandes et petites entreprises, parmi lesquelles un nombre important de firmes interrégionales et internationales ont choisi l'espace économique entre Rhin, Sarre, Moselle et Meuse comme lieu d'activité.

9 © CERS & Partenaires, XI Régions & Langues Charleroi Liège Saarbrücken Metz Namur Nancy Kaiserlautern Trier Luxembourg Arlon Bar-le-Duc Epinal Eupen

10 © CERS & Partenaires, XI Les exportations de la Grande Région

11 © CERS & Partenaires, XI La valeur du bilinguisme ? Le recrutement La capacité linguistique dun candidat est un élément important (28 % des réponses) à déterminant (51 % des réponses) lors dune embauche, quels que soient les secteurs. 28% 21% 51% important peu important déterminant

12 © CERS & Partenaires, XI La valeur du bilinguisme ? La rémunération Pour 43 % des entreprises, les langues étrangères sont un critère de meilleure rémunération 25 % des entreprises reconnaissent financièrement la pratique de la langue allemande 43% 57% oui non 51% 28% 21% anglais allemandles deux

13 © CERS & Partenaires, XI Les travailleurs frontaliers

14 © CERS & Partenaires, XI Écarts de rémunération dans l'industrie

15 © CERS & Partenaires, XI Écarts de rémunération énergie et eau

16 © CERS & Partenaires, XI Écarts de rémunération bâtiment

17 © CERS & Partenaires, XI Écarts de rémunération commerce de gros

18 © CERS & Partenaires, XI Écarts de rémunération commerce de détail

19 © CERS & Partenaires, XI Écarts de rémunération banques

20 © CERS & Partenaires, XI Écarts de rémunération assurances

21 © CERS & Partenaires, XI Le bon choix ? La langue du voisin en 1ère langue, Anglais en seconde langue, Luxembourgeois dans certains secteurs.


Télécharger ppt "© CERS & Partenaires, XI. 2004 1 La langue du voisin : notre langue des affaires ! Richard Stock directeur général Pourquoi apprendre la langue du voisin."

Présentations similaires


Annonces Google