La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sur les traces dun grand explorateur : Samuel Champlain.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sur les traces dun grand explorateur : Samuel Champlain."— Transcription de la présentation:

1 Sur les traces dun grand explorateur : Samuel Champlain

2 Entre les marais de Rochefort et ceux de Marennes se trouve la citadelle de Brouage, patrie de Samuel Champlain.

3 Un enfant du pays Sur sa jeunesse peu dinformations sont connues. On sait quil a vécu dans ce village de Saintonge mais on ne sait pas dans quelle maison il habitait.

4 Lenfance de Champlain Samuel Champlain est né à Brouage en Dès son plus jeune âge il découvre une passion pour la mer et les bateaux transmise par son père. Fasciné par les écrits de Jacques Cartier il veut faire comme lui.

5 La ville de Brouage jaillit des marais comme un vaisseau fantôme

6 Brouage et lor blanc En 1555, Brouage devient une importante place de négoce internationale. Les navires viennent y chercher les blancs cristaux des salines : le sel de Brouage.

7 Marchands et courtiers sy croisent Les rues qui mènent au port offrent aux marchands échoppes et tavernes où chacun raconte son dernier voyage, ses derniers exploits. Marins dici ou dailleurs on y entend parler plusieurs langues.

8 A la nuit tombée… A la nuit tombée, les marins regagnent leurs casernes et les navires, pendant que la ville sendort.

9 De ville à citadelle Les guerres de religion ont transformé la ville. Le port de commerce va devenir une place fortifiée, Brouage passe successivement entre les mains des catholiques et des protestants. Les catholiques sen emparent en Cest depuis cette époque que la ville est fortifiée.

10 Des fortifications dignes dune forteresse

11 La citadelle et ses bâtiments militaires

12

13 Autour de Brouage, un environnement sauvage…

14 … qui abrite de nombreuses espèces vivantes

15

16

17

18 Cest dans cet univers que vécut Samuel Champlain jusquau jour où il rencontra Pierre Dugua de Mons, un grand explorateur qui lui proposa de laccompagner dans ses expéditions.

19 1604 : première expédition Après avoir armé un bateau de 150 tonneaux et long de 33 mètres, Dugua et Champlain embarquèrent à bord du Don de Dieu en partance pour lAcadie.

20 Un comptoir de traite de fourrures Sous la bannière dHenri IV Dugua de Mons nétait pas à son premier voyage. Dès 1600, il installa un comptoir de traite de fourrures à Tadoussac.

21 Une ouverture sur le monde En 1603, Henri IV lui donne le privilège de la traite des fourrures. Il est nommé lieutenant général des côtes, terre et confins de lAcadie, du Canada et autre lieu en Nouvelle- France.

22 Un commerce fructueux Aussitôt, Dugua organise le commerce des fourrures en associant des marchands de La Rochelle, Saint Malo, Rouen et Saint Jean de Luz.

23 Champlain participe à laventure Dugua embarque Champlain au titre de géographe et cartographe.

24 1603 : port de Tadoussac Pour son premier voyage, Samuel Champlain débarque à Tadoussac, premier comptoir créé par Dugua. Sur lîle, une seule habitation située au niveau du Cap Chauvain construite en lan 1600.

25 1604 : Sainte Croix Quelques sapins, des bouleaux, des érables, des chênes et une maison où tout le monde sy réfugie pour se protéger du froid.

26 1605 : Port Royal

27 : Port St Louis et Port Fortuné

28 1608 : « Kébec » En Huron, « Kébec » veut dire : là où le fleuve se rétrécit. En 1608, Champlain fait construire la première maison à Québec. Aujourdhui, la ville de Québec compte habitants.

29 Champlain et les Hurons Allié avec les tribus des Hurons, il pratique des échanges : fourrures, peaux, armes… Cette alliance lui permet de découvrir, lannée suivante, la rivière Richelieu et le lac qui porte aujourdhui le nom de Champlain.

30 Le retour de Dugua en 1605 Sous lordre du roi, Pierre Dugua de Mons rentre en France. Son privilège de traite des fourrures est supprimé. De retour en Saintonge, il finit sa vie dans sa demeure à Ardennes près de Pons où il meurt en 1628.

31 Une indéfectible amitié Malgré léloignement, Champlain est resté fidèle à Dugua de Mons, celui quil a considéré comme son protecteur et son inspirateur. Samuel de Champlain est mort au Québec le 25 décembre 1635.

32 Ce diaporama a été réalisé par les élèves de cours moyen 2 de lEcole Elémentaire de Puilboreau dans le cadre de la commémoration de la fondation de Québec. Maquette de Brouage en argile


Télécharger ppt "Sur les traces dun grand explorateur : Samuel Champlain."

Présentations similaires


Annonces Google