La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES INSTANCES A LHOPITAL Dans le cadre de la nouvelle gouvernance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES INSTANCES A LHOPITAL Dans le cadre de la nouvelle gouvernance."— Transcription de la présentation:

1 LES INSTANCES A LHOPITAL Dans le cadre de la nouvelle gouvernance

2 LE CONSEIL DADMINISTRATION Créé par la loi du 21 décembre 1941 Organe délibérant Rôle renforcé par lordonnance du 2 mai 2005

3 SES ATTRIBUTIONS Définit la politique générale de létablissement Est lorgane par lequel sont adoptées les grandes décisions, organe délibérant Attributions recentrées sur les questions stratégiques Nouvelles compétences en matière dévaluation et de contrôle

4 SES MEMBRES Attribution dun nouveau siège (usager) par lordonnance du 2 mai 2005 Présidence assurée par le Président du Conseil Général Catégories de membres regroupées en 3 collèges

5 8 sièges pour les représentants des collectivités territoriales 8 sièges pour les représentants du personnel 6 sièges pour les personnes qualifiées et les représentants des usagers Soit un total de 22 membres

6 FONCTIONNEMENT Réunion 4 fois par an Possibilité de réunions extraordinaires Vote à la majorité des membres Vote à bulletin secret à la demande dun des membres

7 LA COMMISSION MEDICALE DETABLISSEMENT Créée par le décret n° davril 1943 Organe consultatif Pouvoirs étendus au fil des réformes Composition et attributions modifiées par la réforme sur la nouvelle gouvernance hospitalière

8 SES ATTRIBUTIONS La CME doit être obligatoirement consultée sur certains projets La CME doit préparer certaines mesures conjointement avec le Directeur détablissement Instance consultative

9 SES MEMBRES Composition modifiée par le décret du 7 juillet 2005 dans le cadre de la réforme sur la nouvelle gouvernance hospitalière Président élu parmi les praticiens hospitaliers membres de la CME 48 membres maximum 40 sièges maximum pour les représentants des praticiens titulaires 8 sièges pour les autres catégories de personnels : praticiens non titulaires, internes, sages- femmes

10 FONCTIONNEMENT Réunion 4 fois par an Possibilité de séances extraordinaires Prépondérance de la voix du Président en cas de partage égal des voix

11 LE COMITE TECHNIQUE DETABLISSEMENT Créé par la loi du 31 juillet 1991 Organe consultatif Compétences consultatives étendues, par la réforme sur la nouvelle gouvernance hospitalière

12 SES ATTRIBUTIONS Compétences consultatives redéfinies Obligatoirement consulté sur toutes les questions concernant lorganisation et le fonctionnement de létablissement Désormais obligatoirement consulté sur tous les projets de délibérations relevant de la compétence du Conseil dAdministration

13 SES MEMBRES 11 membres avec voix délibératives Présidence assurée par le Directeur de létablissement 1 représentant des personnels composant le collège des agents de la catégorie A 4 représentants des personnels composant le collège des agents de la catégorie B 5 représentants des personnels composant le collège des agents de la catégorie C

14 FONCTIONNEMENT Réunion au moins 4 fois par an Avis et vœux transmis au Conseil dadministration Avis et vœux portés à la connaissance du personnel par voie daffichage

15 LE CONSEIL EXECUTIF Instance créée par la réforme sur la nouvelle gouvernance hospitalière Objectif : associer plus étroitement les praticiens à la gestion de létablissement

16 SES ATTRIBUTIONS Assiste le Directeur détablissement Gestion de létablissement Participation à la préparation et à la mise en œuvre du projet détablissement Préparation du projet médical Avis sur la nomination des responsables de pôle clinique et médico-technique…

17 SES MEMBRES Président : le Directeur de létablissement Membres de direction Le président de la CME Des praticiens désignés par la CME Leffectif est fixé conjointement par le Directeur et le président de la CME

18 FONCTIONNEMENT Toute délibération de conseil dadministration doit faire lobjet dune préparation préalable par le conseil exécutif les consultations de la CME et du CTE impliquent dune manière générale la réunion du conseil exécutif En cas de partage égal des voix, la voix du président est prépondérante

19 LA COMMISSION DE SOINS INFIRMIERS La commission de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques se substitue à lex- commission du service des soins infirmiers Attributions, composition, organisation et fonctionnement définies par le décret du 26 décembre 2005

20 SES ATTRIBUTIONS Instance consultative Domaine de consultation obligatoire étendu 6 matières de consultations dont lorganisation générale des soins infirmiers, lévaluation des pratiques professionnelles, le projet détablissement et lorganisation interne de létablissement

21 SES MEMBRES Commission élargie aux soins de rééducation et médico- techniques Les représentant sont désormais élus et non plus tirés au sort Présidence assurée par le coordonnateur général des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques 3 groupes constitués en collège : groupe des cadres de santé, groupe des personnels infirmiers, de rééducation et médico-technique et groupe des aides-soignants Le nombre de membres est défini par le règlement intérieur de chaque établissement

22 FONCTIONNEMENT Réunion au moins 3 fois par an sur convocation de son président qui en fixe lordre du jour Possibilité de réunions extraordinaires

23 LE COMITE DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES Pour mémoire Fera lobjet dune présentation plus spécifique par le cadre hygiéniste

24 LE COMITE DHYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Institué par un arrêté du 29 juin 1969 Instance consultative, obligatoire dans les établissements de santé employant au minimum 50 agents Contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des professionnels hospitaliers Rôle renforcé par la loi du 30 juillet 2003

25 SES ATTRIBUTIONS Le CHSCT doit être préalablement consulté en ce qui concerne les domaines de lhygiène, de la sécurité et des conditions de travail Le CHSCT a lobligation de procéder à des inspections Le CHSCT a pour mission de procéder à des enquêtes

26 SES MEMBRES Le Directeur de létablissement, président du CHSCT Représentants des personnels non médicaux Représentants du personnel médical Leffectif du CHSCT est fixé par larticle R du code du travail, prend en compte les effectif de létablissement

27 SON FONCTIONNEMENT Réunion au moins tous les trimestres Possibilité de réunions extraordinaires Les représentants des personnels doivent bénéficier dune formation théorique et pratique


Télécharger ppt "LES INSTANCES A LHOPITAL Dans le cadre de la nouvelle gouvernance."

Présentations similaires


Annonces Google