La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bienvenue aux nouveaux directeurs BAZOGES EN PAREDSCASSARD Mélissa CHANTONNAY La FontaineGEOFFROY Frédéric LA CHATAIGNERAIE Le Chat PerchéGRIFFON Emmanuelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bienvenue aux nouveaux directeurs BAZOGES EN PAREDSCASSARD Mélissa CHANTONNAY La FontaineGEOFFROY Frédéric LA CHATAIGNERAIE Le Chat PerchéGRIFFON Emmanuelle."— Transcription de la présentation:

1

2 Bienvenue aux nouveaux directeurs BAZOGES EN PAREDSCASSARD Mélissa CHANTONNAY La FontaineGEOFFROY Frédéric LA CHATAIGNERAIE Le Chat PerchéGRIFFON Emmanuelle ST PROUANTBOISNEAU Audrey ST SULPICE EN PAREDSPAULANGE Dorothée ST VALERIENBOTHUAN Emilie THIREGOURAUD Marion Léquipe de circonscription Mme Marylise COMPIN Mme Isabelle RAPIN Mme Michèle ROBAK M. Fabrice GUERIN

3 Michèle ROBAKFabrice GUERIN EolièreSte Hermine élémentaire La FontaineSte Hermine maternelle RemondetThiré St Philbert du Pt CharraultSt Jean de Beugné PuybelliardSte Gemme la Plaine SigournaisSt Aubin la Plaine St Hilaire le VouhisSt Etienne de Brillouet BournezeauLa Réorthe St Germain de PrinçaySt Juire Champgillon St Vincent SterlangesSaint Valérien RochetrejouxLHermenault Saint ProuantMarsais Ste Radégonde St Sulpice en ParedsPouillé Mouilleron en ParedsMouzeuil St Martin St Pierre du CheminBazoges en Pareds La Châtaigneraie matLa Caillère La Châtaigneraie élémLa Jaudonnière CheffoisPareds Loge Fougereuse

4 Mme ROBAK : PES, T1, T2, Maîtrise de la langue (ROLL), Mathématiques, Sciences … M.GUERIN : PES, T1, T2, Maîtrise de la langue, Mathématiques, EPS, sécurité, intervenants extérieurs, …

5 Les cinq principes directeurs 1/ Maîtriser les fondamentaux et encrer léducation artistique et culturelle Améliorer la maîtrise du français et prévenir l'illettrisme Garantir à tous les élèves les moyens de la maîtrise du socle commun Mathématiques Interactions entre ces deux apprentissages fondamentaux (français et mathématiques) Livrets personnels de compétences Suivi des acquisitions de chaque élève jusqu'à la fin de la scolarité obligatoire à travers le livret personnel de compétences, qui rassemble les attestations de chacun des paliers dans les sept grandes compétences du socle. Ancrer l'éducation artistique et culturelle Mise en place d'un enseignement obligatoire d'histoire des arts de l'école primaire Indicateur CAP 2015 : Taux de réussite aux évaluations de CE1, de CM2 en français et en mathématiques

6 2/Personnaliser les parcours scolaires Renforcer les dispositifs d'aide et d'accompagnement personnalisés introduits depuis la rentrée 2008 à lécole primaire Favoriser un meilleur accès des élèves issus des milieux socialement défavorisés à des parcours de réussite et d'excellence Soutenir les élèves en grande difficulté en dialoguant avec les familles Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves Indicateur CAP 2015 : Proportion délèves entrant en 6 ème avec un an de retard; taux de redoublement dans le 1 er degré.

7 3/Responsabiliser les équipes et les élèves Encourager l'expérimentation et l'innovation Prévenir et lutter contre la violence et les discriminations Favoriser l'appropriation des symboles républicains Ouvrir l'École aux parents (premiers éducateurs de leurs enfants). Généraliser l'éducation au développement durable Indicateur CAP 2015 : Nombre dexpérimentations pédagogiques mises en place dans les écoles dans le cadre de larticle 34 de la loi du 23 avril 2005.

8 4/Accélérer le développement du numérique à lécole Mettre les technologies et les ressources numériques au service des apprentissages et de la réussite des élèves Généraliser les espaces numériques de travail (ENT) Stimuler l'apprentissage des langues vivantes Indicateur CAP 2015 : Pourcentage des établissements ayant employé lENT 5/Renforcer la politique de santé et la pratique du sport Adapter une politique de santé aux besoins des élèves Développer les pratiques sportives à l'école Indicateur CAP 2015 : Nombre de journées de formation et daction plus en direction du second degré.

9 24 heures hebdomadaires 3 heures hebdomadaires soit 108 h annuelles Temps de classe : enseignement à tous les élèves 60h daide personnalisée (un temps est pris pour organiser et préparer laide personnalisée) 24 h de concertation ( activités au sein des conseils de maîtres de lécole, de cycle, relation avec les parents pour lélaboration et le suivi des Projets personnalisés de scolarisation des élèves handicapés) 18h pour lanimation et la formation 6h de participation aux conseils décole

10 De l'aide personnalisée aux aides spécialisées Afin de prévenir l'apparition de difficultés scolaires, tous les enseignants conduisent un travail de prévention systématique, principalement par la pratique d'une différenciation pédagogique et d'une progression rigoureuse des apprentissages, guidé par une évaluation continue des compétences acquises par chaque élève. Lorsqu'une difficulté survient, le maître de la classe, dans le cadre de l'équipe pédagogique, mobilise immédiatement les dispositifs d'aide correspondant aux besoins des élèves. Lorsque la difficulté scolaire est importante, les aides sont coordonnées et évaluées dans le cadre du P.P.R.E. ou du projet d'aide spécialisée à l'école maternelle ou à l'école élémentaire. Les parents sont systématiquement mobilisés autour du projet d'aide de leur enfant. Quand cela s'avère nécessaire, il est fait appel à l'équipe éducative telle qu'elle est définie par l'article R du code de l'éducation. Quand des investigations approfondies semblent nécessaires ou lorsque la situation requiert une prise en charge qui ne peut être assurée au sein de l'école, les enseignants spécialisés et le psychologue scolaire contribuent, avec l'accord des parents, à la recherche de réponses adaptées en dehors de l'école.

11 Aux termes de l'article D , il « permet à l'élève, à ses parents ou représentants légaux et aux enseignants de suivre la validation progressive des connaissances et compétences du socle commun » tout au long de la scolarité obligatoire. Cette validation des compétences s'effectue à trois paliers du parcours scolaire. Le livret personnel est donc constitué des attestations de maîtrise des connaissances et compétences suivantes : l'attestation des compétences du palier 1 renseignée en fin de CE1 ; l'attestation des compétences du palier 2 renseignée en fin de CM2 ; l'attestation de palier 3 qui correspond au niveau de maîtrise du socle commun attendu en fin de scolarité obligatoire. Un vocabulaire commun est défini pour ces attestations : chacune des sept compétences du socle commun est structurée en « domaines », eux-mêmes déclinés en « items ». Les items désignent les connaissances, capacités ou attitudes qui se combinent pour constituer les compétences.

12 Le livret personnel de compétences fait également mention des attestations scolaires de sécurité routière et du certificat de prévention et secours civique qui, néanmoins, ne sont nécessaires ni pour la validation du socle commun, ni, par conséquent, pour l'obtention du diplôme national du brevet. L'acquisition et l'évaluation des compétences du socle commun sont progressives et s'effectuent tout au long du parcours scolaire ; elles requièrent la contribution de plusieurs disciplines et, réciproquement, chaque discipline contribue à l'acquisition de plusieurs compétences. L'évaluation des compétences est conduite dans le cadre habituel des enseignements. Les grilles de référence, propres à chacune des sept compétences, fournissent des précisions sur ce qui est attendu. La validation des compétences relève d'une décision des équipes pédagogiques, qui se fondent sur l'évaluation des items pour valider chaque compétence. Elles peuvent toutefois choisir d'apprécier une compétence de manière globale, même si quelques items qui la composent n'ont pas été évalués positivement. La validation d'une compétence est une décision définitive qui requiert toute l'attention des équipes éducatives : une compétence validée le reste.

13 Information des parents lors des accidents scolaires BO n° 43 du 19/11/2009 Tous les établissements doivent obligatoirement détenir un registre de sécurité. Il doit être consigné : Les vérifications des installations techniques Les exercices d'évacuations réalisés sous la responsabilité du directeur. La règle est d'exécuter trois exercices par an soit un par trimestre. (un signal sonore fonctionne, le cheminement d'évacuation est défini, les points de rassemblement sont connus) Retour à linspection des bilans des exercices. Les 4 demi - journées de pré rentrée, les 2 demi – journées de solidarité (en attente de directive).

14 Note de service n° du 04/06/2010 BO n° 25 Note de lInspecteur dAcadémie DSDEN du 02/09/2010 Les modalités dorganisation et de remontée des résultats.

15 Le thème transversal à lensemble des actions de formation est : « La mise en œuvre dune réelle différenciation pédagogique répondant au(x) besoin(s) de chaque élève pour les conduire à la réussite de tous les apprentissages. » Deux autres axes forts : Comprendre pour réussir dans tous les domaines (français, mathématiques, histoire des arts, éducation musicale, EPS…) Les TUIC au service de la différenciation pédagogique Calendrier des animations pédagogiques

16 Cest avant tout un temps dauto évaluation, déchanges et de formation. Un questionnaire préalable sera envoyé Les documents à rassembler pour le jour de linspection (pour les enseignants, en plus pour le directeur) Critères pris en compte : compétences professionnelles (JO n°300 du ) 1 Agir en fonctionnaire de lEtat et de façon éthique et responsable 2 Maîtriser la langue française pour enseigner et communiquer 3 Maîtriser les disciplines et avoir une bonne culture générale 4 Concevoir et mettre en œuvre son enseignement 5 Organiser le travail de la classe 6 Prendre en compte la diversité des élèves 7 Evaluer les élèves 8 Maîtriser les TICE 9 Travailler en équipe, coopérer avec les parents et les partenaires de lécole 10 Se former et innover Situation de lenseignant, caractéristiques de lécole et de la classe Contrôle de conformité administrative et éducative Mise en œuvre des enseignements Mise en œuvre des dispositifs s daide aux élèves Réalisations des élèves

17 Circulation des rapports Les deux exemplaires du rapport dinspection, signés de lIEN, sont transmis à linspection Académique Linspecteur dAcadémie prend connaissance du rapport et arrête une note. Les deux exemplaires originaux du rapport dinspection sont transmis à lenseignant. L enseignant renvoie lun des deux exemplaires originaux de son rapport dinspection signé à lIEN.


Télécharger ppt "Bienvenue aux nouveaux directeurs BAZOGES EN PAREDSCASSARD Mélissa CHANTONNAY La FontaineGEOFFROY Frédéric LA CHATAIGNERAIE Le Chat PerchéGRIFFON Emmanuelle."

Présentations similaires


Annonces Google