La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diversification des revenus Leçons tirées des participants au sujet du Programme dincitatifs aux fonds de dotation du Patrimoine canadien.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diversification des revenus Leçons tirées des participants au sujet du Programme dincitatifs aux fonds de dotation du Patrimoine canadien."— Transcription de la présentation:

1 Diversification des revenus Leçons tirées des participants au sujet du Programme dincitatifs aux fonds de dotation du Patrimoine canadien

2 À propos des orchestres canadiens 150 orchestres, dont 50 se définissent comme étant professionnels ou semi- professionnels Revenus annuels de 175 millions de dollars Assistance aux concerts : 2,6 millions de personnes Revenus répartis entre les recettes (38 %), les subventions gouvernementales (33 %), et les dons privés (29 %) Laccent mis sur le renforcement de la dotation est relativement nouveau

3 Programme dincitatifs au fonds de dotation du Patrimoine canadien – Historique Lancé en 2001 A survécu au changement de gouvernements et à deux évaluations de programmes Met laccent sur les organismes artistiques professionnels sans but lucratif

4 Programme dincitatifs au fonds de dotation du Patrimoine canadien – résultats escomptés Vise à « créer un climat qui encourage les donateurs privés à contribuer aux fonds de dotation des organismes professionnels à but non lucratif et leur permettre de compter sur de nouvelles sources de fonds à lavenir ». Vise à « renforcer la capacité des organismes datteindre ses objectifs de réalisation artistique et dassurer sa viabilité à long terme ».

5 Programme dincitatifs au fonds de dotation du Patrimoine canadien – quels sont les coûts? Fonds disponibles en : 18,9 millions de dollars canadiens Fonds totaux depuis 2001 : 156 millions de dollars (dont 31,75 millions aux orchestres) Les subventions sont attribuées en fonction de largent recueilli sur une période donnée Les subventions sont rarement effectuées au dollar près – le pourcentage dappariement dépend du nombre de demandes reçues

6 Le rôle de la politique fiscale Depuis 1988, les bailleurs de fonds individuels ont pu réclamer un taux de crédit dimpôt de 15 % sur des dons caritatifs inférieurs à 200 $, et 29 % sur des dons supérieurs à 200 $ Depuis 2006, les bailleurs de fonds dactions de sociétés cotées en bourse aux organismes caritatifs sont exemptés de limpôt sur les gains en capital sur toute hausse de la valeur de leurs actions. Plusieurs organismes ont perçu des dons de cette nature entre 2006 et 2008 – moins après le ralentissement.

7 Les orchestres canadiens et les incitatifs aux fonds de dotation Depuis 2001, 33 orchestres ont participé au programme. Depuis quOC a entrepris, en 2005, de rassembler les données de fonds de dotation, le fonds de dotation des orchestres est passé de 84,4 millions de dollars à 164 millions de dollars (année financière 2012/13) Dotation du secteur privé : 43 % en provenance de particuliers 21 % de corporations 36 % dautres sources (fondations, ou les orchestres eux-mêmes)

8 Leçons tirées des directeurs – le groupe cible Sept orchestres aux revenus annuels entre dollars et 13,7 millions de dollars Croissance des fonds de dotation, de 2006 à 2013, se situant entre 100 % et 1000 % Quels sont leurs secrets?

9 Dénominateur commun des orchestres participants ayant récolté du succès Stabilité de léquipe de gestion Gouvernance solide Part de marché et communion desprit dans la zone desservie Leadership interne ayant fait ses preuves pour la campagne – travail rémunéré ou bénévole

10 Ce qui a fonctionné - I Intéresser dès le début musiciens et membres du conseil Effectuer une étude de faisabilité (et porter une attention aux résultats) Sassurer de disposer dun personnel approprié : les campagnes de financement requièrent beaucoup de travail Garder les leçons « à la maison », de sorte que des relations nouvelles/améliorées auprès des bailleurs de fonds puissent être bâties sur celles-ci En savoir plus sur la capacité des bailleurs de fonds : plusieurs dentre eux PEUVENT donner davantage à des campagnes de durée limitée pour des causes qui les tiennent à coeur

11 Ce qui a fonctionné - II Assurer une solide intendance et gestion des fonds : favoriser léquilibre de la préservation du capital ET maximiser les rendements annuels Penser à long terme (et transmettre ce message aux donateurs potentiels) Équilibrer les dotations et les campagnes annuelles Considérer les dotations COMME une stratégie de diversification des revenus Utiliser stratégiquement les legs Sappuyer sur les programmes de fonds de contrepartie provinciaux (le cas échéant); la possibilité de tripler sa donation sest avérée fort convaincante!

12 Les points qui ont soulevé des questions - I Le fonds dexploitation par rapport aux incitatifs de fonds de dotation : dentrée de jeu, la plupart des orchestres préfèreraient voir augmenter les fonds dopération qui proviennent du gouvernement Laccent mis cette année sur létablissement des correspondances a pu en distraire quelques-uns des activités de développement à plus long terme, telles que les dons par anticipation Choisir entre prioriser les besoins futurs et les besoins courants

13 Les points qui ont soulevé des questions - II Rendements irréguliers provenant des donations : 2008 était une année difficile Équilibre des priorités concurrentes (orchestres et donateurs) : renforcement des fonds de dotation par rapport à la recherche de réserves de fonctionnement adéquates Projets de transformation actuels par rapport à la stabilité future Implications pour la négociation collective

14 Quelques mots des participants « La campagne est la meilleure chose qui soit arrivée à cet organisme ces 25 dernières années. » « Faire lexpérience dune campagne nous a enseigné (personnel et membres du conseil) comment améliorer considérablement notre recherche et notre habileté à demander. » « Vous serez surpris de largent que vous pouvez récolter des gens qui font chaque année des dons relativement réduits. »

15 Merci! Katherine Carleton Directrice générale Orchestres Canada


Télécharger ppt "Diversification des revenus Leçons tirées des participants au sujet du Programme dincitatifs aux fonds de dotation du Patrimoine canadien."

Présentations similaires


Annonces Google