La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES INHIBITEURS DE LA 5-PHOSPHODIESTERASE DANS LE TRAITEMENT DE LA DYSFONCTION ERECTILE LES INHIBITEURS DE LA 5-PHOSPHODIESTERASE DANS LE TRAITEMENT DE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES INHIBITEURS DE LA 5-PHOSPHODIESTERASE DANS LE TRAITEMENT DE LA DYSFONCTION ERECTILE LES INHIBITEURS DE LA 5-PHOSPHODIESTERASE DANS LE TRAITEMENT DE."— Transcription de la présentation:

1 LES INHIBITEURS DE LA 5-PHOSPHODIESTERASE DANS LE TRAITEMENT DE LA DYSFONCTION ERECTILE LES INHIBITEURS DE LA 5-PHOSPHODIESTERASE DANS LE TRAITEMENT DE LA DYSFONCTION ERECTILE

2 INTRODUCTION - dysfonction érectile = impuissance - incapacité d'avoir ou de maintenir une érection suffisante - Causes : 80% psychologiques 20% diverses - mécanisme vasculaire nombre de traitements disponibles - plusieurs médicaments responsables de l'érection naturelle

3 LES INHIBITEURS DE LA PHOSPHODIESTERASE INTRODUCTION I. PHYSIOLOGIE DE LERECTION II. LES CAUSES DES DYSFONCTIONNEMENTS ERECTILES III. MECANISME DACTION IV. LES SPECIALITES A. Sildenafil B. Les autres IPDE-5 CONCLUSION

4 Anatomie du pénis

5 Mécanismes vasculaires de lérection ETAT FLACCIDE Contraction des cellules musculaires lisses Vasoconstriction Diminution apport artériel + faible distension des sinusoïdes Sinusoïdes vides + perméabilité veines Retour veineux normal ETAT FLACCIDE Contraction des cellules musculaires lisses Vasoconstriction Diminution apport artériel + faible distension des sinusoïdes Sinusoïdes vides + perméabilité veines Retour veineux normal STADE ERECTILE Relaxation des cellules musculaires lisses Vasodilatation Remplissage + distension des sinusoïdes volume corps caverneux Occlusion veineuse + remplissage et rigidité verge Erection

6 Contrôle neurologique et neuroendocrinien Relaxation cellules Etat flaccide musculaires lisses libération Ach + VIP Contraction cellules Erection musculaires lisses libération NAd

7 C:\Users\Pauline\Documents\Cours FAC\exposé impuissance P4\IMGP3526.AVI EN RESUME

8 Causes endocriniennes Androgènes - modulent la synthèse neuronale de NO et de GMPc - diagnostic dhypogonadisme difficile - traitement androgénique Prolactine - hyperprolactinémie - agonistes dopaminergiques

9 - 1 ere cause organique - neuropathie autonome des corps caverneux - dégénerescence fibreuse - fonction de : lâge et durée du diabète risque cardiovasculaire - optimisation de léquilibre glycémique - apomorphine et les IPDE-5 Diabète

10 - anxiété ou stress - problèmes matrimoniaux - peur de ne pas être « à la hauteur » - dépression nerveuse - lassitude sexuelle - inhibition : premiers rapports sexuels nouvelle partenaire - dépression nerveuse - névroses obsessionnelles - psychoses diverses Causes psychologiques

11 - par maladie nerveuse - après fracture du bassin - intervention chirurgicale Lésions des nerfs caverneux

12 - lésions artérielles et veineuses - fibrose +/- importante du tissu caverneux Causes vasculaires

13 Médicaments : - à action vasculaire - hypocholestérolémiant - à impact hormonal - antidépresseurs - antipsychotiques - antiparkinsoniens - de chimiothérapie anticancéreuse - tabac et alcool Causes iatrogènes

14 - PDE = enzyme : hydrolyse liaisons phosphodiester - niveau corps caverneux : PDE-5 GMPc actif GMP inactif IPDE-5 empêche inactivation GMPc GMPc vasodilatation érection Mécanisme daction des inhibiteurs de phophodiesterase PDE

15

16 Stimulation sexuelle libération NO activation Guanylate Cyclase PDE-5 GTP GMPc GMP inactif vasodilatation engorgement pénis = érection IPDE-5

17 Sildénafil – VIAGRA* - Classe: IPDE-5 - Chef de file - 1 er sur le marché AMM 1999 Europe - Dysfonctionnement érectile = VIAGRA* -HTA pulmonaire = REVATIO* -Comprimés: mg Les spécialités

18 Pharmacocinétique - Absorption: Cmax = 1h Biodisponibilité = 50% Délai effet = 25 min Durée effet = 4 à 5 h - Distribution: Liaison aux protéines plasmatiques = 96% - Métabolisation: Hépatique CYP 3A4 interactions pharmacocinétiques - Elimination: t 1/2 = 4h

19 Mécanisme daction - Potentialisation effet relaxant du GMPc facilite réponse érectile suite stimulation sexuelle

20 Indications thérapeutiques - Troubles de lérection nécessité stimulation sexuelle - Troubles libido chez la femme suite ttt par inhibiteurs sérotonine - Troubles sexuels chez la femme - Mégaoesophage idiopathique

21 Effets indésirables - Dermatologiques flush rash - Gastro-intestinaux diarrhées dyspepsies - Neurologiques céphalées +++ étourdissement s vertiges - Ophtalmiques vision anormale (PDE-6) névrite cécité - Respiratoires congestion nasale

22 - Cardiovasculaires hypotension bouffées de chaleur +++ tachycardie algie vasculaire de la face infarctus myocarde facteurs mort subite de risque test avec des doses faibles

23 Précautions demploi Examen médical + recherche causes prédisposition au priapisme déformation anatomique du pénis antécédents rétinopathies insuffisances rénale et hépatocellulaire troubles cardiovasculaires insuffisance insuffisance troubles hypo/hyper cardiaque coronaire rythme tension

24 Sujet âgé Conducteurs de véhicules : vertiges + troubles visuels Prise concomitante dinhibiteurs CYP 3A4 adaptation posologique Pour tous les cas nécessitant des PE: débuter par une dose de 10 mg.

25 Contre indications - Inhibiteurs du CYP 3A4 - Nitrates = donneurs NO activent synthèse GMPc nitrate + IPDE-5 GMPc vasoD° hypotension Hypotension - Hypersensibilité - Priapisme - névrite optique ischémique - Angor instable + insuffisance cardiaque

26 Interactions médicamenteuses - Inhibiteurs du CYP 3A4 - Nitrates

27 Mode dadministration et posologie - Voie orale dose usuelle : 25 à 50 mg jamais > 100 mg/j - Prise unique 1 h avant le rapport. 65 ans + cas particuliers dose initiale = 50 mg dose initiale = 10mg efficacité ajustement selon tolérance

28 Les autres IPDE-5 tadalafil CIALIS* vardénafil LEVITRA* comp : mg comp : mg durée daction + longue

29 2 modes dutilisation comp 10 et 20 mg comp 5 mg utilisation à la demande utilisation quotidienne jamais plus de 1 cp / j quand > 2 prises / sem Faible effet au niveau PDE-6 de la rétine troubles visuels

30 CONCLUSION Dysfonction érectile : origine organique origine psychogène

31 Dysfonction érectile = handicap pour +

32 BIBLIOGRAPHIE traitements-pharmacologiques-de-linsuffisance-erectile.html Vidal, édition 2009 Abrégé de pharmacologie, MASSON


Télécharger ppt "LES INHIBITEURS DE LA 5-PHOSPHODIESTERASE DANS LE TRAITEMENT DE LA DYSFONCTION ERECTILE LES INHIBITEURS DE LA 5-PHOSPHODIESTERASE DANS LE TRAITEMENT DE."

Présentations similaires


Annonces Google