La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Marseille 2007 1 De LA.F.P.S au P.S.C 1. Marseille 2007 2 Préambule Cette présentation à pour but de présenter les principales différences entre l A.F.P.S.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Marseille 2007 1 De LA.F.P.S au P.S.C 1. Marseille 2007 2 Préambule Cette présentation à pour but de présenter les principales différences entre l A.F.P.S."— Transcription de la présentation:

1 Marseille De LA.F.P.S au P.S.C 1

2 Marseille Préambule Cette présentation à pour but de présenter les principales différences entre l A.F.P.S (version juin 2001) et lunité denseignement P.S.C 1. Cette présentation à pour but de présenter les principales différences entre l A.F.P.S (version juin 2001) et lunité denseignement P.S.C 1. Elle reprend les différences techniques, pédagogiques ainsi que certains apports administratifs et dévaluation. Elle reprend les différences techniques, pédagogiques ainsi que certains apports administratifs et dévaluation.

3 3 Cadre légal Ces modifications découlent de la Loi de modernisation de la sécurité civile ( du 13 août 2004). Ces modifications découlent de la Loi de modernisation de la sécurité civile ( du 13 août 2004). Arrêté du 24 juillet 2007 pour lunité denseignement P.S.C 1 (filière acteur de la sécurité civile). Arrêté du 24 juillet 2007 pour lunité denseignement P.S.C 1 (filière acteur de la sécurité civile). Arrêté du 24 juillet 2007 pour lunité denseignement P.A.E 3 (filière pédagogie de sécurité civile) et MNPS. Arrêté du 24 juillet 2007 pour lunité denseignement P.A.E 3 (filière pédagogie de sécurité civile) et MNPS.

4 Marseille Plan de la présentation Différences techniques ( P.S.C 1) Différences techniques ( P.S.C 1) Différences pédagogiques (P.A.E 3) Différences pédagogiques (P.A.E 3) Lévaluation (P.A.E 3) Lévaluation (P.A.E 3) Aspect administratif (P.A.E 3) Aspect administratif (P.A.E 3)

5 5 Différences techniques P.S.C 1

6 6 La protection Signal National dalerte Signal National dalerte 141-5s-141-5s s-141-5s-141 Gilet de haute visibilité Gilet de haute visibilité Ajout de fréquences radio et TV ( RFO, France bleu, France info, France 3) Ajout de fréquences radio et TV ( RFO, France bleu, France info, France 3) Protection des population en cas dalerte Protection des population en cas dalerte 1- 5s s s s -1 P.S.C 1 A.F.P.S A.F.P.S

7 7 Lalerte Justification de la chaine des secours. Justification de la chaine des secours. Ajout du 115 et du Ajout du 115 et du réseau interne. réseau interne. Suppression du N° du médecin traitant. Suppression du N° du médecin traitant. Contenu du message dalerte inchangé Contenu du message dalerte inchangé Appel même sans code pin Appel même sans code pin P.S.C 1 A.F.P.S

8 8 La victime sétouffe « Est-ce que tu tétouffes ? » (conduite à tenir en fonction de la réponse). « Est-ce que tu tétouffes ? » (conduite à tenir en fonction de la réponse). Technique « claques dans le dos enfant sur les genoux du sauveteur ». Technique « claques dans le dos enfant sur les genoux du sauveteur ». Précision sur la vitesse des compressions thoraciques nourrisson ( + lente que RCP). Précision sur la vitesse des compressions thoraciques nourrisson ( + lente que RCP). Si l obs persiste et vict inscon RCP sans bilan Si l obs persiste et vict inscon RCP sans bilan Les cas particuliers du P.S.E 1 obèse et femme enceinte ne sont pas enseignés. Les cas particuliers du P.S.E 1 obèse et femme enceinte ne sont pas enseignés. P.S.C 1 A.F.P.S

9 9 La victime saigne abondamment Solutions de protections Solutions de protections Appui avec les doigts ou la main. Appui avec les doigts ou la main. Ajout dun 2 ème tampon relai si le premier est inefficace.En cas d echec reprendre la comp manu Ajout dun 2 ème tampon relai si le premier est inefficace.En cas d echec reprendre la comp manu C.A.T en cas de saignement avec corps étranger 15. C.A.T en cas de saignement avec corps étranger Points de compression. 3 Points de compression. Garrot. Garrot. Surélèvation du membre Surélèvation du membre P.S.C 1 A.F.P.S

10 10 La victime est inconsciente et respire =Ajout du cas particulier « la victime inconsciente présente des convulsions ». =Ajout du cas particulier « la victime inconsciente présente des convulsions ». Modification du cas particulier « la victime est retrouvée allongée sur le ventre ». Modification du cas particulier « la victime est retrouvée allongée sur le ventre ». Ouverture de la bouche et désobstruction digitale. Ouverture de la bouche et désobstruction digitale. P.S.C 1 A.F.P.S

11 11 La victime ne respire pas Victime adulte Signes précurseurs. Signes précurseurs. Si témoin: alerte par témoin puis retour avec DAE (pose immédiate). Si témoin: alerte par témoin puis retour avec DAE (pose immédiate). Pas de témoin: alerte, DAE puis RCP. Pas de témoin: alerte, DAE puis RCP. 30 compressions au milieu du thorax (4 à 5 cm) puis 30/2 30 compressions au milieu du thorax (4 à 5 cm) puis 30/2 Si impossibilité de souffler compressions, DAE. Si impossibilité de souffler compressions, DAE. P.S.C 1 A.F.P.S

12 12 La victime ne respire pas Victime enfant Si témoin: 5 insufflations avant les cycles de 30/2. Alerte par le témoin Si témoin: 5 insufflations avant les cycles de 30/2. Alerte par le témoin Absence de témoin: 5 insufflations, 5 cycles de 30/2 avant alerte et DAE. Absence de témoin: 5 insufflations, 5 cycles de 30/2 avant alerte et DAE. Compressions avec 1 ou 2 mains (1/3 épaisseur du thorax).Main légèrement décollée Compressions avec 1 ou 2 mains (1/3 épaisseur du thorax).Main légèrement décollée 5 cycles de RCP avant la pose du DAE. 5 cycles de RCP avant la pose du DAE. Si seul 1 min de RCP avant alerte. Si seul 1 min de RCP avant alerte. Prise de mesure de la zone dappui. Prise de mesure de la zone dappui. 3 à 4 cm. 3 à 4 cm. Contrôle tous les 10 cycles de 5/1 (1 min). Contrôle tous les 10 cycles de 5/1 (1 min). P.S.C 1 A.F.P.S

13 13 La victime ne respire pas Victime nourrisson Si témoin: idem enfant sans DAE. Si témoin: idem enfant sans DAE. Pas de témoin: idem enfant sans DAE. Pas de témoin: idem enfant sans DAE. 30/2. 30/2. Compression 1/3 de lépaisseur du thorax. Compression 1/3 de lépaisseur du thorax. Relâchement complet (idem adulte et enfant). Relâchement complet (idem adulte et enfant). Si seul 1 min de RCP avant alerte. Si seul 1 min de RCP avant alerte. Compression 2 à 3 cm. Compression 2 à 3 cm. P.S.C 1 A.F.P.S

14 14 La victime ne respire pas Cas particuliers 1 cas particulier RCP: le ventre et la poitrine ne se soulèvent pas lors des insufflations.2 insuflations 1 cas particulier RCP: le ventre et la poitrine ne se soulèvent pas lors des insufflations.2 insuflations 6 cas particuliers DAE (relatifs aux précautions dutilisations d un DAE). 6 cas particuliers DAE (relatifs aux précautions dutilisations d un DAE). Retournement victime sur ventre Retournement victime sur ventre 3 cas particuliers: 3 cas particuliers: * réaction de la victime aux 2 insufflations, * réaction de la victime aux 2 insufflations, * sauveteur seul avec la victime, * sauveteur seul avec la victime, * pas de soulèvement du ventre et de la poitrine lors des insufflations. 5 insufl * pas de soulèvement du ventre et de la poitrine lors des insufflations. 5 insufl P.S.C 1 A.F.P.S

15 15 La victime se plaint dun malaise Aucune différence technique napparaît dans cette partie. Aucune différence technique napparaît dans cette partie. Portable à la victime pour discuter avec medecin Portable à la victime pour discuter avec medecin Mal de tête intense et inabituel Mal de tête intense et inabituel

16 16 La victime se plaint après un traumatisme Plaie: ajout de la morsure, précision sur le tétanos 5 ans et position cuisse et genoux fléchis.Fièvre plaie simple Plaie: ajout de la morsure, précision sur le tétanos 5 ans et position cuisse et genoux fléchis.Fièvre plaie simple Brûlure: modification de la CAT. Brûlure: modification de la CAT. Traumatisme: immobiliser la tête dans la position où elle se trouve. Traumatisme: immobiliser la tête dans la position où elle se trouve. Brûlure: 5 min renouvelable si brûlure simple. Brûlure: 5 min renouvelable si brûlure simple. 10 ans 10 ans P.S.C 1 A.F.P.S

17 17 Différences pédagogiques P.A.E 3

18 18 Organisation pédagogique de la formation Plus dâge minimum. Plus dâge minimum. Rôle et responsabilité de chacun: formateur, apprenants et autorité demploi + détaillé. Rôle et responsabilité de chacun: formateur, apprenants et autorité demploi + détaillé. 9 parties. 9 parties. Règles darchivages. Règles darchivages. 10 ans mini. 10 ans mini. 4 parties de 2 modules. 4 parties de 2 modules. P.A.E 3 A.F.P.S

19 19 Déroulement pédagogique P.A.E 3 A.F.P.S Scénario pédagogique. Scénario pédagogique. Synthèse à chaque fin de parties paires sur les 2 parties précédentes. Synthèse à chaque fin de parties paires sur les 2 parties précédentes. Synthèse générale en fin de formation (cas concret). Synthèse générale en fin de formation (cas concret). Evaluation de la formation (obligatoire) Evaluation de la formation (obligatoire) Recommandations pédagogiques. Recommandations pédagogiques. Synthèse à chaque fin de partie (tous les 2 modules). Synthèse à chaque fin de partie (tous les 2 modules). Synthèse générale en fin de formation (cas concret). Synthèse générale en fin de formation (cas concret). Evaluation de la formation (facultative et hors temps de formation) Evaluation de la formation (facultative et hors temps de formation)

20 20 Différences pédagogiques P.A.E 3 A.F.P.S Partie 3: « compressions abdominales et technique enfant sur les genoux » en DCJ. Partie 3: « compressions abdominales et technique enfant sur les genoux » en DCJ. Partie 4: « tampon relai » en DCJ. Partie 4: « tampon relai » en DCJ. Partie 6:DCJ obligatoirement en 3 séquences. Partie 6:DCJ obligatoirement en 3 séquences. RP 3: « compressions abdominales » en DTR. RP 3: « compressions abdominales » en DTR. RP 4: « tampon relai » en DTR RP 4: « tampon relai » en DTR RP 6: DCJ possible en 1 ou 2 séquences RP 6: DCJ possible en 1 ou 2 séquences

21 21 L évaluation P.A.E 3

22 22 Evaluation formative Comme en AFPS lévaluation en PSC 1 se fait de manière formative tout au long de la formation. Comme en AFPS lévaluation en PSC 1 se fait de manière formative tout au long de la formation. Pour se voir attribuer un certificat de compétence « Citoyen de sécurité civile » le candidat devra assisté à la totalité de la formation et réalisé au cours de sa formation tous les gestes techniques et au minimum un cas concret (idem AFPS). Pour se voir attribuer un certificat de compétence « Citoyen de sécurité civile » le candidat devra assisté à la totalité de la formation et réalisé au cours de sa formation tous les gestes techniques et au minimum un cas concret (idem AFPS). Elle nécessite lutilisation dune grille dévaluation (annexe A) contresignée par le candidat et archivé selon les conditions en vigueur. Elle nécessite lutilisation dune grille dévaluation (annexe A) contresignée par le candidat et archivé selon les conditions en vigueur. Cest lautorité demploi qui après certification de léquipe pédagogique délivre le certificat de compétence (PV de fin de formation). Cest lautorité demploi qui après certification de léquipe pédagogique délivre le certificat de compétence (PV de fin de formation).

23 23 Evaluation de la formation L évaluation de la formation est une nouveauté en PSC 1. L évaluation de la formation est une nouveauté en PSC 1. Elle a pour but de donner aux formateurs, aux autorités demploi et à la DDSC le niveau des formations dispensés, afin dy apporter des axes daméliorations. Elle a pour but de donner aux formateurs, aux autorités demploi et à la DDSC le niveau des formations dispensés, afin dy apporter des axes daméliorations. Elle se caractérise par une « grille cible » et par un questionnaire à faire remplir aux candidats en fin de formation. Elle se caractérise par une « grille cible » et par un questionnaire à faire remplir aux candidats en fin de formation.

24 24 Aspects administratifs P.A.E 3

25 25 Organisation de la formation 1 moniteur ou instructeur PAE 3 pour 10 candidats (30 candidats maxi par session) 1 moniteur ou instructeur PAE 3 pour 10 candidats (30 candidats maxi par session) Application et diffusion dun règlement intérieur établit par lautorité demploi. Application et diffusion dun règlement intérieur établit par lautorité demploi. Feuille de présence et attestation de présence pour les candidats. Feuille de présence et attestation de présence pour les candidats. Grille d évaluation (formative et de la formation) et certificat de compétence. Grille d évaluation (formative et de la formation) et certificat de compétence. Présence du matériel indispensable et respect des nouvelles règles dhygiène des mannequins Présence du matériel indispensable et respect des nouvelles règles dhygiène des mannequins


Télécharger ppt "Marseille 2007 1 De LA.F.P.S au P.S.C 1. Marseille 2007 2 Préambule Cette présentation à pour but de présenter les principales différences entre l A.F.P.S."

Présentations similaires


Annonces Google