La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

V I H et SIDA -Maladies opportunistes- résumé.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "V I H et SIDA -Maladies opportunistes- résumé."— Transcription de la présentation:

1 V I H et SIDA -Maladies opportunistes- résumé

2

3

4

5 Le virus et les fonctions des principales protéines In Fields Virology, Lippincott-Raven 3 ed. 1996, p ARN - 2 brins p 11 : Protéase p 32 : Intégrase p 66/51 :Transcriptase inverse p 7/9 : nucléocapside Protéines de la p 17 : Protéine de matrice p 24 : Protéine interne majeure gp 41 : GP transmembranaire gp 120 : GP externe Intégration du génome viral Clivage des précurseurs gag et gag-pol en ADN Rétrotranscription de l'ARN Protéines associées à l'ARN et la nucléocapside Connection entre l'enveloppe Constituant de lacapside et la membrane de la cellule Fusion entre l'enveloppe virale et des corécepteurs Reconnaissance du CD4 5

6 VIRUS DE LIMMUNODEFICIENCE HUMAINE Glycoprotéine Transmembranaire (gp41) Couche Lipidique Nucleocapside (p17) icosaèdrique Reverse transcriptase Protéine majeure interne (p24) ARN et proteines internes (p7/p9) Glycoprotéine denveloppe externe (gp120)

7 Le VIH est un rétrovirus ARN viral ADN viral etLTR ADN cellulaire Transcriptase inverse (TI ou RT) Intégrase ADN proviral

8

9

10 Dynamique de la réplication du VIH-1 production quotidienne de virus : 10 x10 9 virus demi vie du virus plasmatique : 6 heures destruction quotidienne des lymphocytes 10 x10 9 CD4

11

12 SOMMAIRE

13 Quantification des différentes formes du VIH Cellules productrices Cellules infectées latentes ARN viraux PCR ADN VIH : ADN proviral PROVIRU S (+ ADN non intégré) ARNm (non épissés) ARN VIH Intra- cellulaires ARN VIH plasmatique

14 SOMMAIRE

15

16

17

18

19 Infections opportunistes les plus fréquentes Parasites Pneumocystis >poumons Toxoplasme >SNC,rétine,poumons,grl Toxoplasme >SNC,rétine,poumons,grl Cryptosporidie >T.D,voies biliaires Cryptosporidie >T.D,voies biliaires Isosporose >T.D. Isosporose >T.D. Microsporidies >T.D.,urines Microsporidies >T.D.,urines Champignons Candida >bouche,œsophage Cryptococcoque----->SNC,poumons,ur,diss. Cryptococcoque----->SNC,poumons,ur,diss. Bactéries MycoB Tuberculosis----->poumons,ggl,diss. MycoB atypiques >sang,poumons,ggl,T.D. MycoB atypiques >sang,poumons,ggl,T.D. Virus CMV >rétine,SNC,T.D. Papovavirus (virusJC)--->LEMP Papovavirus (virusJC)--->LEMP Herpès >peau,muqueuses Herpès >peau,muqueuses

20 PNEUMOCYSTOSE GENERALITES GENERALITES I.O. inaugurale la plus fréquente I.O. inaugurale la plus fréquente Toux,dyspnée,perte de poids Toux,dyspnée,perte de poids Syndrome alvéolo-interstitiel Syndrome alvéolo-interstitiel Dng par L.B.A Dng par L.B.A LDH LDH TRT DE REFERENCE TRT DE REFERENCE Bactrim F (TMP_SMX) 6 comp/jr ou 12 amp/jr /21 jours Bactrim F (TMP_SMX) 6 comp/jr ou 12 amp/jr /21 jours CORTICOTHERAPIE CORTICOTHERAPIE Pa mHg P Pa mHg P Prednisone 80mg/jr/5jrs-4Omg /jr/5jrs,20/mg/jr/5 jrs Prednisone 80mg/jr/5jrs-4Omg /jr/5jrs,20/mg/jr/5 jrs Methylprednisolone 240mg/jr/` Methylprednisolone 240mg/jr/` 3jrs-120mg/jr/3jrs-60 mg/jr/3 jrs TRTS ALTERNATIFS Pentamidine IV 3-4mg/Kg (pancréatite,diabète,hypoT,I;rénale torsades) Pentamidine aérosol (300mg) Atovaquone 250mgX3/ttes les 8 heures Dapsone(100mg)-Triméthropine (20mg/kg)` Clindamycine (900mg/8h)- Primaquine 15-30mg/jr) Trimétrexate (Neutrexin) mg/m2/jr +Acide folinique

21 Signes cliniques Pneumonie interstitielle, en 3 à 5 jours (fièvre, toux sèche, dyspnée, asthénie) Radiologie: Syndrôme interstitiel (infiltrat focalisé rare) Pronostic fatal sans traitement

22 Pneumopathie à Pneumocystis carinii 6

23 Diagnostic biologique GB: normaux Fibroscopie bronchique avec lavage bronchoalvéolaire Diagnostic biologique GB: normaux Fibroscopie bronchique avec lavage bronchoalvéolaire

24 PNEUMOCYSTOSE:PROPHYLAXIES –INDICATIONS Prophylaxie1aire si CD4 inf à 200/mm3 ou 15% Prophylaxie1aire si CD4 inf à 200/mm3 ou 15% Prophyaxie 1aire si chimio Prophyaxie 1aire si chimio Prophylaxie 2aire après toute PCP quelque soit taux de CD4 Prophylaxie 2aire après toute PCP quelque soit taux de CD4 Interruption de la prohylaxie Interruption de la prohylaxie Sous trt ARV lorsque CD4 entre 200et 300/mm 3 depuis 3- 6mois Sous trt ARV lorsque CD4 entre 200et 300/mm 3 depuis 3- 6mois TRTS PROPHYLACTIQUES 1ère intention BACTRIM F Efficacité(CD4<100/mm3,prophylaxie 1aire toxo. Intolèrance cutanée Autres prophylaxies Aérosol de PENTAMIDINE Dapsone 100mg/jr ou 200mg/sem (deficit G6PG,anémie )

25 TOXOPLASMOSE Infection ubiquitaire 70% population séro toxo positive Infection ubiquitaire 70% population séro toxo positive Réactivation endogène des kystes présents organisme Réactivation endogène des kystes présents organisme Clinique Clinique signes focaux, fièvre dans 50% cas,céphalées, epilepsie signes focaux, fièvre dans 50% cas,céphalées, epilepsie Dng par imagerie Dng par imagerie Dng differentiel lymphome Dng differentiel lymphome Traitement ( bloque synthèse des folates indispensable au dvt des trophozoites ) Adiazine Malocide Alternatives thérapeutiques Dalacine +Malocide Atovaquone

26

27 Abcès souvent multiples (80 %) à linverse du lymphome 8

28 TOXOPLASMOSE : PROPHYLAXIES PROPHYLAXIE PRIMAIRE PROPHYLAXIE PRIMAIRE Fonction de la sérologie toxo et du taux de CD4 Fonction de la sérologie toxo et du taux de CD4 Sérologie toxo négative :règles diététiques Sérologie toxo négative :règles diététiques Efficacité du TMP-SMZ (Bactrim Forte) +++ Efficacité du TMP-SMZ (Bactrim Forte) +++ Association dapsone (50-100mg/jr) Association dapsone (50-100mg/jr) +pyriméthamine (50mg/sem) +pyriméthamine (50mg/sem) Autres alternatives Autres alternatives Pyriméthamine 50à 100mg/jr Pyriméthamine 50à 100mg/jr Macrolides (clarithromycine ou azithromycine) Macrolides (clarithromycine ou azithromycine) PROPHYLAXIES 2AIRES Réduction du traitement d attaque à demi- doses Suprématie de la prophylaxie 2aire par Adiazine -Malocide (risque de rechutes très négligeable- prophy laxie 1aire PCP) Peu d études pour interruption de la prophylaxie sous ARV

29

30 LEMP 26 a et b LEMP typique IRM encéphalique Coupes axiales T2 TSE. Plage hyper intense de la substance blanche frontale droite, suivant les circonvolutions, sans effet de masse (a). Contrôle à 1 mois. Même coupe (b). Aggravation très rapide des lésions qui progressent en tâche d'huile vers l'avant et l'arrière. c LEMP atypique IRM encéphalique. Coupe Frontale FLAIR. Lésions mal limitées en hyper signal de la substance blanche profonde et sous corticale. d F. Héran ab c

31

32 Candidoses oro-pharyngées 16

33 Œsophagite à Candida 17

34

35

36 INFECTIONS A CMV Réactivation de l infection à CMV induite par immunodépression spécifique cellulaire (50% -80% adultes sains séro CMV+) Survenue infections à CMV CD4<50/mm3 :fond d œil/mois-ag viral intracellulaire (agnémie pp65)-(enquete Predivir) Manifestations cliniques Rétinite:fond d œil Rétinite:fond d œil Atteintes digestives:(oesophagite,colite) anomalies endoscopiques Atteintes digestives:(oesophagite,colite) anomalies endoscopiques inclusions intracytoplasmiques ou intranucléaires de CMV inclusions intracytoplasmiques ou intranucléaires de CMV Atteintes neurologiques:encéphalite (tr cognitifs,tr de la cons- Atteintes neurologiques:encéphalite (tr cognitifs,tr de la cons- cience,fièvre)myèloradiculite (tr sensitifs ou moteurs MI,trou- cience,fièvre)myèloradiculite (tr sensitifs ou moteurs MI,trou- bles sphinctériens ) Interet de la P.L. et PCR CMV bles sphinctériens ) Interet de la P.L. et PCR CMV Atteintes pulmonaires (rares) Atteintes pulmonaires (rares)

37

38 TRAITEMENTS INFECTION CMV

39

40 23 Cryptococcus neoformans var. neoformans, à partir de colonies muqueuses, présence dune capsule Encre de ChineFuchsine sérum

41 MALADIE DE KAPOSI Décrit en 1872 par Moritz KAPOSI Décrit en 1872 par Moritz KAPOSI 4 formes cliniques europe ouest (cutanée MI), africaine (ganglionnaire ), immunodéprimé, VIH+ 4 formes cliniques europe ouest (cutanée MI), africaine (ganglionnaire ), immunodéprimé, VIH+ Agent viral HHV Agent viral HHV Séroprévalence :Europe USA 2%,Méditerranée 10 à20% Ouganda 51% Séroprévalence :Europe USA 2%,Méditerranée 10 à20% Ouganda 51% Transmission sexuelle, salive mère à enfants Transmission sexuelle, salive mère à enfants Tumeur vasculaire angiomateuse Lésions cutanées et/ou viscérales Traitements HAART Local Chimiotherapie


Télécharger ppt "V I H et SIDA -Maladies opportunistes- résumé."

Présentations similaires


Annonces Google