La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lexamen neurologique Pierre R Bourque MD, FRCP(C).

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lexamen neurologique Pierre R Bourque MD, FRCP(C)."— Transcription de la présentation:

1 Lexamen neurologique Pierre R Bourque MD, FRCP(C)

2 Examens neurologiques ? Complet Dépistage Ciblé

3 Types D Examen

4 NC 7, examen détaillé ! FonctionCibleExamen Motricité volontaireMuscles du visage (orb. Oris,Oculi, frontalis, platysma, nasalis, etc.) Sourire, lever sourcils, froncer le nez et sourcils, gonfler joues, etc Motricité involontaireMuscle stapédien (étrier, oreille moyenne) Réflexe stapédien Sensation cutanéePartie de loreille externeToucher cutané Sensation spécialiséeGoût, 2/3 antérieur de la langue Solutions: salée, sucrée, amère, acre ParasympathiqueGlandes lacrymales (larmes) et submandibulaires (salive) Production lacrymale (Schirmer), test de salivation

5 N.C. VII dépistage Inspection du visage : Sourire Lever les sourcils

6 N.C. VII ciblé Quand ? Lhistoire suggère une lésion du NC VII Faiblesse faciale notée au dépistage Structures avoisinantes atteintes (CN 5 or 8) Que tester ? Muscles additionels: orbicul, platysma, bucc. Dans certains cas (rares !) : gustation (salé / sucré)

7 Examen des nerfs crâniens

8 NC 1 Olfactif

9 C.N. 1 olfactif Chaque narine séparément Substances non irritantes : idéalement café/huiles aromatiques; de façon courante savon/dentifrice Anosmie (olfaction) vs Ageusie (goût) Dabord penser à des désordres de la muqueuse nasale

10 N.C. II (optique) Ophthalmoscopie: Paleur Optique, papilloedème Acuité Visuelle Tableau de Snellen Carte tenue en main (Rosenbaum)

11 N.C. II (optique) Champs Visuels Périmétrie : ne détecte pas un déficit relatif ou une inattention visuelle Autres techniques de confrontation (Beck):

12 N.C. II Champs Visuels

13 N.C. Champs Visuels

14 Réflexes pupillaires (NC 2 & 3) Regard au loin, lumière brillante pour éviter le réflexe daccommodation Eclairement alterné (swinging flashlight) i.e. déficit pupillaire afférent ? Test sensible pour détecter une neuropathie optique syndrome de Horner (oculo-sympathique) miosis, ptosis, anhydrose

15 Eclairement alterné, dans un environnement sombre - réponse photomotrice normale: directe > consensuelle - normalement: légère constriction pupillaire supplémentaire quand la lumière est dirigée vers ce côté - phénomène symétrique

16 Déficit Pupillaire Afférent Relatif - la pupille gauche(du patient) semble se dilater quand la lumière est dirigée à gauche : réponse photomotrice directe relativement faible - atteinte probable des voies afférentes (œil, nerf optique)

17

18 Erreur médicale ! Extrémité dun drain thoracique causant lésion de la chaine sympathique en paraspinal !

19

20 NC 3, 4, 6 6 vers lextérieur, 4 en bas et à lintérieur, 3 pour le reste

21 Mouvements extraoculaires

22 NC 3, 4, 6 Parasympathetique (pupillo-constricteur) NC 3 NC 3,4,6 sont sous contrôle central; Ex: Faisceau longitudinal medial (bandelette longitudinale postérieure) Ophtalmoplégie internucléaire - défaut ipsilatéral de ladduction, nystagmus de loeil opposé Aire oculomotrice frontale Dirige le regard du côté opposé: avec une lésion du lobe frontal, les yeux sont déviés ispilatéralement (regardent la lésion). Phénomène passager (quelques jours)

23 Hémorrhagie hémisphère Gauche Aire oculomotrice frontale gauche atteinte Le patient a : Hémiplégie contralatérale (son côté droit) Le regard dévié vers la gauche Ses yeux regardent la lésion (regardent le côté gauche du cerveau !) Chaque aire oculomotrice cherche a diriger le le regard du côté opposé. Si laire oculomotrice gauche est lésée, les yeux seront poussés vers la gauche par le lobe frontal droit normal Ce phénomène est transitoire (premiers jours)

24

25 Ptosis, mydriase, déviation en latéral de lœil droit Atteinte du CN 3

26

27 NC. 5 (trijumeau) Toucher fin, piqûre : 3 divisions Réflexe cornéen Palpation des muscles masséters et temporaux Réflexe massetérin

28

29 Réflexe Cornéen Afférent 5, Efférent 7 (muscle orbiculaire de lœil) Toucher la cornée (pas la conjonctive) Approche latérale (pour éviter un réflexe visuel dévitement)

30 NC 7, examen détaillé ! FonctionCibleExamen Motricité volontaireMuscles du visage (orb. Oris,Oculi, frontalis, platysma, nasalis, etc.) Sourire, lever sourcils, froncer le nez et sourcils, gonfler joues, etc Motricité involontaireMuscle stapédien (étrier, oreille moyenne) Réflexe stapédien Sensation cutanéePartie de loreille externeToucher cutané Sensation spécialiséeGoût, 2/3 antérieur de la langue Solutions: salée, sucrée, amère, acre ParasympathiqueGlandes lacrymales (larmes) et submandibulaires (salive) Production lacrymale (Schirmer), test de salivation

31 Mouvements volontaires unilatéraux de la partie inférieure du visage: le côté gauche du cerveau contrôle le bas du visage à droite de façon sélective

32 Incapacité de ne lever quun sourcil (la norme humaine): Pour les connexions aux muscles du front, chaque lobe frontal est connecté de façon obligatoire aux deux nerfs faciaux,

33 * Lésion du NC7: paralysie ipsilatérale * Fait étrange: le lobe frontal (mouvements volontaires) contrôle le visage de façon bilatérale pour le front, et contralatérale pour le bas du visage * Plusieurs autres fonctions motrices crâniennes sont aussi `bilatérales` (yeux, larynx, pharynx)

34 Paralysie de Bell (complète) Faiblesse des muscles du front et du bas du visage à gauche Atteinte du nerf facial gauche, ou de son noyau dans le tronc cérébral à gauche Paralysie de type périphérique; = Moitié ipsilatérale du visage

35 Levez les sourcils Mouvement symétrique normal du front Souriez Faiblesse du bas du visage à gauche Faiblesse sélective du bas du visage gauche, de type Central Lésion des voies motrices centrales, lobe frontal droit (contralatéral à la faiblesse du bas du visage)

36 NC 8 (vestibulocochléaire) Vérifier lacuité auditive ! Si anormale ou si on soupçonne une lésion du 8: otoscopie Weber Rinne (normalement conduction aérienne > osseuse) Tests vestibulaires

37 Épreuve de Weber

38 NC 9 & 10 Dysphonie ? Évaluer les mouvements du palais lors de la phonation Pour simplifier: 9 plus afférent, 10 plus efférent SI il y a dysarthrie, dysphagie, dysphonie: Evaluer le réflexe pharyngé

39 Réflexe pharyngé: Elévation symétrique du voile du palais et de la luette lors de la stimulation pharyngée Signe du rideau: le côté faible du palais reste déprimé, le côté normal lève, entrainant la luette Dans le cas montré: le patient dit Ahh et on voit lasymétrie du mouvement du palais (lésion NC 10 ?)

40 NC 11 (spinal accessoire) Deux muscles: trapèze: hausser les épaules ; abduction du bras > 90 degrés sternocleidomastoidien: tourner la tête vers lépaule opposée

41 Muscle SCM de bon volume, lors de la rotation vers le côté opposé: normal On doit palper /inspecter ce muscle, plutôt que chercher à détecter une faiblesse Quand les deux SCM sont faibles, la flexion du cou peut alors être faible.

42 NC 12 (grand hypoglosse) Langue au repos atrophie, fasciculations Protraction de la langue déviation du côté lésé Etonnament: atteinte unilatérale relativement peu symptomatique (détectée à lexamen) Atteinte bilatérale ( ex: Sclérose Latérale Amyotrophique ) dysarthrie sévère.

43

44


Télécharger ppt "Lexamen neurologique Pierre R Bourque MD, FRCP(C)."

Présentations similaires


Annonces Google