La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyse microphysique in-situ des campagnes MEGHA-TROPIQUES Emmanuel Fontaine, Alfons Schwarzenboëck, Elise Drigeard, Wolfram Wobrock, Julien Delanoë,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyse microphysique in-situ des campagnes MEGHA-TROPIQUES Emmanuel Fontaine, Alfons Schwarzenboëck, Elise Drigeard, Wolfram Wobrock, Julien Delanoë,"— Transcription de la présentation:

1 Analyse microphysique in-situ des campagnes MEGHA-TROPIQUES Emmanuel Fontaine, Alfons Schwarzenboëck, Elise Drigeard, Wolfram Wobrock, Julien Delanoë, Alain Protat LaMP

2 erratum Erreur sur le calcul de la longueur maximum des hydrométéores Surface longueur largeur Ancienne version : Ly Lx Shattering des petites particules surévaluer => diminution de la concentration des petites particules 1 2 Nouvelle version des loi de surface diamètre et Distribution des particules Disponible

3 Rappel sur la méthode

4 Global retrieval On fait varier β entre 1et 3 avec un pas de 0,01 Vol 17 de MT2010

5 Loi masse-Diamètre Laplatissement moyen des hydrométéores va influencé la lois Z-CWC à 94GHz Comportement de laplatissement différent pour les 2 campagnes => Loi Z-CWC différentes Continent Africain Océan Indien

6 Aucunes hypothèses sur la densité des cristaux. M(D) Estimée à partir de simulation de la réflectivité. Projection 2D V(Dmax) A(Dmax) loi masse-Diamètre

7 Paramètres microphysiques -Large diversité des coefficients de la loi de masse : M(Dmax) = α.D max β T [K] => La Température influence les coefficients de la loi de masse Continent Africain Océan Indien α = C.(a.T + b).exp(d.β) A, b,C et d sont des constante calculée pour chaque site.

8 Variabilité de la loi de masse Variabilité verticale et horizontale. Couche de fonte Continent Africain Océan Indien Nb dobservationCoefficient loi de masse Réflectivité RADAR nuage ν=94GHz concentration deauConcentration dhydrométéores 11000m 5500m 7500m 8800m

9 Variabilité de la masse Continent Africain Océan Indien ρ eff [g/cm 3 ] Densité effective dune sphère de même D max C M [g/m 3 /µm] Concentration massique par taille : -Concentrations plus importante sur le continent Africain Couche de fonte < g/cm3

10 - Valeurs moyennes des réflectivités simulées à 94GHz par gamme de Dmax Valeurs moyennes des réflectivités simulées à 5.5GHz par gamme de Dmax Variabilité de la masse => La loi de masse est contrainte par les particules entre 200 et 2mm =>

11 - Large variabilité du coefficient de la loi de masse à petite échelle - En moyenne (moyennes par altitude) peu de variabilité, surtout pour MT Comportement microphysique différent entre les 2 campagnes -Concentration dhydrométéore plus importantes pour MT2010 -Contenu en eau (liquide + glace) condensé plus grande pour MT2010 -Particules plus « plates » pour MT2010 =>2 loi Z-CWC -Décroissance plus importante pour les Z (et CWC) pour MT2010 Conclusions : À suivre : Confrontation entre restitution des lois de masse et vitesse de chute entre le RASTA (Alain MT2010, Julien MT2011)

12 Catalogues nouvelles version Pour CIP(MT2010) et PIP (MT2010 +MT2011) Catégorie 1 : 20 pixels < Dmax < 40 pixelsCatégorie 2 : Dmax > 40 pixels

13 Catalogues pour la CPI(MT2011) Catégorie 1 : 10 pixels < image < 30 pixelsCatégorie 2 : 30 pixels < image < 70 pixels

14


Télécharger ppt "Analyse microphysique in-situ des campagnes MEGHA-TROPIQUES Emmanuel Fontaine, Alfons Schwarzenboëck, Elise Drigeard, Wolfram Wobrock, Julien Delanoë,"

Présentations similaires


Annonces Google