La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Se passe dans les cellules végétales uniquement grâce au chloroplaste. Le but de la photosynthèse est de créer du glucose pour être utilisé le soir dans.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Se passe dans les cellules végétales uniquement grâce au chloroplaste. Le but de la photosynthèse est de créer du glucose pour être utilisé le soir dans."— Transcription de la présentation:

1

2 Se passe dans les cellules végétales uniquement grâce au chloroplaste. Le but de la photosynthèse est de créer du glucose pour être utilisé le soir dans la respiration cellulaire. La photosynthèse est seulement possible en présence de la lumière. 6CO 2 + 6H 2 O C 6 H 12 O 6 + 6O 2

3

4 Les réactions photochimiques se passent dans les membranes des thylakoïdes des chloroplastes. Il existe des molécules pigmentaires nommées chlorophylles. On les nomme des antennes pigmentaires car elles captent les rayons du Soleil selon des couleurs spécifiques. Cette étape est nécessaire pour créer lénergie pour compléter la deuxième étape de la photosynthèse.

5 Chaque couleur de la lumière blanche a sa propre longueur donde mesurée en nm.

6 Les plantes vertes sont vertes car les chlorophylles reflètent la lumière verte. Les autres couleurs de la lumière blanche sont absorbées par les pigments des plantes.

7 Sur ce diagramme, on voit que les chlorophylles a et b reflètent les longueurs dondes dans les régions jaunes, vertes et oranges. Les longueurs dondes de violet, bleu et rouge sont toutes absorbées.

8 Les chlorophylles sont constituées d'un noyau avec un magnésium en son centre, et estérifié avec un alcool à une très longue chaine en C20. Dans la membrane des thylakoïdes, les chlorophylles sont associées à des protéines et forment des complexes protéines - pigments.

9 β-carotène Les autres pigments absorbent dautres longueurs donde que les chlorophylles.

10 Les pigments sont des molécules qui peuvent être excitées par lénergie de la lumière. Ce sont des électrons situés dans certaines liaisons conjuguées qui sont excités. Une liaison conjuguée est un terme qui explique en chimie un type de liaison covalente. Cela étant dit, cest une suite de liaison soit double-simple- double. Le système est dit conjuguée car la liaison double peut se déplacer et attribuer certaines charges. Larrivée dun photon de lumière excite un de ces électrons dits « délocalisé ».

11 Voici la β-carotène. Les liaisons rouges démontrent là où il y a des liaisons conjuguées et où les électrons peuvent être excités. tosynthese/014pigments.htm

12 La chlorophylle excitée retourne à son état plus stable. Pour ce faire, elle peut utiliser trois moyens: En émettant de la lumière (fluorescence). En transférant son énergie à une molécule proche (résonance et cest ce qui se passe dans la photosynthèse). En perdant un électron (photochimie et cest ce qui se passe lorsque la chlorophylle cède son électron à un accepteur délectron). Les électrons des chlorophylles deviennent énergisés et lénergie est transmise de molécule de chlorophylle à molécule de chlorophylle. Elle finit par atteindre le centre réactionnel, soit une molécule de chlorophylle a.

13 Lénergie est transmise jusquà temps quelle atteint le centre réactionnel (une molécule de chlorophylle a). Ensuite lénergie est transmise à laccepteur délectrons.

14 Le photosystème II a pour centre réactionnel une paire de molécules de chlorophylle a P680 (absorbant a une longueur d'onde 680 nm). À ce stade, l'énergie accumulée par le centre réactionnel libère un électron libre qui est transporté sur une chaîne d'accepteurs d'électron. Il passe par les complexes des cytochromes où il entraîne un proton dans la lammelle du granum d'un thylakoïde. Les protons se retrouvent donc en plus grand nombre à lintérieur du thylakoïde. Ce gradient de proton permet à l'ATP synthétase de produire de l'ATP (le proton passe dans le canal de l'ATP synthase pour lui fournir l'énergie nécessaire à la production d'ATP).proton L'électron part des complexes des cytochromes et il est transmis au second photosystème qui a pour centre réactionnel une molécule de chlorophylle P700.centre réactionnelchlorophylle

15 Les molécules dATP et de NADPH produites alimentent les réactions de synthèse qui forment le glucose. Les électrons de leau passent du photosystème 680 au photosystème 700, pour ensuite passer au NADP+. Leau fournit les électrons dans le système. Il reste loxygène doù la produc- tion dO 2. Photosystème IIPhotosystème I

16 Le photosystème I (ou P700) est une chlorophylle a qui absorbe la lumière à 700nm. Sous laction de la lumière, il libère un électron capable de réduire (donc ajouter des électrons) à le NADP + pour devenir le NADPH + H + grâce à lenzyme NADP réductase.

17 -Les complexes enzyme situés dans la membrane thylakoïdienne aspirent les H + du stroma dans le sac thylakoïde. -Ceci forme un gradient de concentration H +. -Les molécules ATP sont formées lorsque les H + descendent le gradient et retournent dans le stroma. Ils font ceci par le biais du complexe ATP synthétase.

18

19 1 ière étape 2 e étape

20 Les métabolites du cycle Calvin: 3-phosphoglycérate = PGA 1,3-biphosphoglycérate = PGAP glycéraldéhyde-3-phosphate = PGAL ribulose biphosphate = RuBP Le cycle de Calvin est la deuxième étape de la photosynthèse. Le cycle de Calvin est divisé en 3 étapes 1 ière étape: la fixation du carbone 2 e étape: la réduction 3 e étape: la reconstitution du RuBP 9 ATP et 6 NADPH sont requis pour compléter un cycle.

21 PGA PGAP PGAL RuBP

22 Le but est de faire une incorporation initiale du carbone dans les molécules organiques. o Le gaz carbonique est pris de latmosphère et fixer au RuBP (ribulose biphosphate). H 2 C–O–P CO 2 + H 2 O H 2 C-O-P C=O 2 HC-OH + H 2 HC–OH C=O HC–OH RuBP O - H 2 C–O-P corboxylase RuBP (agit comme catalyseur) PGA 3 RuBP forment 6 PGA

23 Les réactions qui réduisent le PGA pour former du PGAL sont réalisées grâce au stroma. Ceci se passe en deux étapes: o Les molécules ATP donnent des groupements phosphate aux molécules de PGA qui les transforment en PGAP (biphosphoglycérate). o Une molécule NADPH donne un ion dhydrogène et deux électrons au PGAP. Ceci réduit le PGAP en PGAL (phosphoglycéraldéhyde). Pi ATP ADP + Pi PGA PGAP PGAL NADPH NADP + + H +

24 Le PGAL est une unité de construction pour la synthèse du glucose. Le NADP + oxydé peut retourner à la membrane thylakoïdienne pour être réduit de nouveau.

25 Seulement une petite partie des molécules PGAL contribuent à la production du glucose. 5 molécules de PGAL sont utilisées pour reconstituer 3 RuBP. 5 PGAL3 RuBP (C 3 ) (C 5 ) Pi 3 ATP 3 ADP + Pi Donc les réactions du cycle Calvin doivent se produire deux fois pour créer une molécule de glucose. En total, 18 ATP et 12 NADPH sont requis pour créer du glucose.

26 Une fois que le glucose est produit, les cellules végétales peuvent lutiliser pour: la respiration cellulaire transformation en amidon formation de la cellulose transformation en saccharose

27 Photosynthèse Chloroplaste Plantes seulement Une chaîne respiratoire située sur les membranes du chloroplaste H 2 O est oxydée O 2 Respiration cellulaire Aérobie Mitochondrie Cellules végétales et animales Une chaîne respiratoire située sur les membranes de la mitochondrie O 2 est réduit H 2 O Les enzymes: catalysent les réactions dans le chloroplaste et la mitochondrie, aident à réduire le CO 2 en glucose dans le chloroplaste, aident à oxyder le glucose en CO 2 dans la mitochondrie.


Télécharger ppt "Se passe dans les cellules végétales uniquement grâce au chloroplaste. Le but de la photosynthèse est de créer du glucose pour être utilisé le soir dans."

Présentations similaires


Annonces Google