La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comprendre un texte littéraire ou documentaire Animation du 27 janvier 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comprendre un texte littéraire ou documentaire Animation du 27 janvier 2010."— Transcription de la présentation:

1 Comprendre un texte littéraire ou documentaire Animation du 27 janvier 2010

2 Tricheur ! Mercredi après-midi, Thomas et sa sœur sennuient en attendant leurs invités. Tiens, je vais te faire un tour de magie, dit Thomas. Donne-moi un jeu de cartes. Il y en a un derrière toi sur la cheminée. Prends une carte et remets-la dans le paquet. Mathilde fait ce que lui demande son frère. Elle choisit une carte, la regarde et la glisse au milieu du jeu. Puis Thomas ferme les yeux, mélange bien les cartes avant de les retourner une à une. Cest celle-là ! déclare-t-il en montrant le roi de pique. - Tricheur ! - Mais non, petite sœur chérie, cest ça la magie ! - Nimporte quoi ! dit-elle. Tu as regardé dans la glace derrière moi ! Tu crois que je ne tai pas vu.

3 Comprendre un texte littéraire ou documentaire zDéfinition zLes programmes zLes compétences nécessaires zRôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul zLes obstacles à la compréhension zDes outils pour l enseignant

4 Définition Maîtriser la lecture ONL zComprendre un texte, cest construire une représentation mentale de la situation décrite. Cette représentation est élaborée à partir dinformations explicites de nature lexicale (les mots), organisées en phrases selon les règles propres à la langue donnée (la syntaxe), ces phrases elles-mêmes agencées séquentiellement dans des textes. Les mots et leurs agencements induisent lévocation des concepts et des relations quils entretiennent.

5 Les programmes Cycle 1 zGrâce à la répétition d histoires ou de contes adaptés à leur âge, classiques et modernes, ils parviennent à comprendre des récits de plus en plus complexes ou longs, et peuvent les raconter à leur tour. Comprendre une histoire racontée ou lue par l enseignant : èla raconter, au moins comme une succession logique et chronologique de scènes associées à des images èl interpréter ou la transposer : marionnettes, jeu dramatique, dessin Comprendre un texte documentaire lu par l enseignant : èfaire les liens avec les questions que l on se posait et/ ou avec ce qui a été découvert en classe.

6 Les programmes Cycle 2 ENTENDU zIls s entraînent à écouter et comprendre les textes que lit le maître, à en restituer l essentiel et à poser des questions. èManifester sa compréhension d un récit ou d un texte lu par un tiers en répondant à des questions le concernant èreformuler le contenu d un paragraphe ou d un texte èidentifier les personnages principaux d un récit LU à partir du CE1 èmanifester sa compréhension dans un résumé, une reformulation, des réponses à des questions

7 Les programmes Cycle 3 (…)il participe ainsi à la construction d une culture littéraire commune.(…) Les élèves rendent compte de leur lecture, expriment leurs réactions et leurs points de vue et échangent entre eux sur ces sujets, mettent en relation des textes entre eux(…) Les interprétations diverses sont toujours rapportées aux éléments du texte qui les autorisent ou au contraire les rendent impossibles.

8 Les programmes Cycle 3 ENTENDU Raconter, décrire, exposer èFaire un récit structuré et compréhensible pour un tiers de l histoire racontée (CE2) LU lire un texte littéraire ou documentaire et le comprendre èreformuler èrépondre à des questions sur ce texte Dans un récit, s appuyer : èsur le repérage des différents termes désignant un personnage

9 Les programmes Cycle 3 Dans un récit, s appuyer : èsur les temps des verbes et sur les mots de liaison exprimant les relations temporelles pour comprendre avec précision la chronologie des événements èsur les deux points et guillemets pour repérer les paroles des personnages èsur les mots de liaison qui marquent les relations spatiales et sur les compléments de lieu pour comprendre avec précision la configuration du lieu de l action CM1 èsur les mots de liaison et les expressions qui marquent les relations logiques pour comprendre avec précision l enchaînement d une action ou d un raisonnement CM2

10 Les programmes Cycle 3 et aussi : èparticiper à un débat sur un texte en confrontant son interprétation à d autres de manière argumentée CM1 ècomprendre l usage de l imparfait et du passé simple dans un récit, du présent dans un texte scientifique ou documentaire CM1 èraconter de mémoire ou en s aidant de quelques images des histoires lues titre, auteur et court extrait caractéristiquess

11 Les programmes Cycle 3 Adopter une stratégie pour parvenir à comprendre : èrepérer des mots inconnus et incompris èrelire èquestionner èrecourir au dictionnaire...

12 Lire, c est mobiliser et faire interagir des activités cognitives diverses : décoder, identifier, reconnaître, explorer, mémoriser, contrôler, comprendre,... Gérard Chauveau

13 Les compétences simultanément nécessaires Elles sont de trois ordres: zDes connaissances cognitives zDes compétences qui favorisent laccès au contenu linguistique des textes zDes compétences qui favorisent laccès au contenu sémantique André Ouzoulias Goigoux

14 Les compétences nécessaires Des connaissances cognitives avec sollicitation : zde la mémoire, zde l'attention, zdu raisonnement pour lier les informations entre elles

15 Les compétences nécessaires Des compétences qui favorisent laccès au contenu linguistique des textes : reconnaître les mots écrits et les organiser en unité de sens zConnaître le nom des lettres zConnaître la conversion graphème / phonème zReconnaître les syllabes fréquentes z Savoir utiliser les analogies orthographiques zConnaître la morphologie lexicale zMémoriser lorthographe des mots...

16 Les compétences nécessaires Des compétences qui favorisent laccès au contenu sémantique : construire le sens des textes Les traitements sémantiques mettent en jeu principalement trois grands champs de compétences : zDes connaissances lexicales ou linguisitiques zDes connaissances référentielles (on parle aussi de connaissances encyclopédiques ou socioculturelles) zCompétences stratégiques (résolution de difficultés identifiées par des procédures pour comprendre

17 Les compétences nécessaires Des compétences stratégiques : contrôle, évaluation et régulation de sa propre activité de lecture (R Goigoux ) zAdaptation de la posture au support zRésolution du mot inconnu zGestion des substituts zConnaissance des personnages et repérage dans le dialogue zReprésentation des lieux zGestion de la chronologie des événements Viser l auto régulation

18 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Aider à se représenter l acte de comprendre, développer les compétences stratégiques : zdéfinir la lecture : vlire c est construire une représentation mentale vlire c est traduire vlire c est construire pas à pas une représentation cohérente vlire c est accepter de revenir sur ses perceptions accroître sa flexibilité vlire c est s auto contrôler

19 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Lire c est construire une représentation mentale qui permette de tenir ensemble tous les éléments importants du texte.représentation mentale Chaque élève doit prendre conscience que lactivité de compréhension en lecture est une activité complexe qui suppose des connaissances mais qui implique aussi un effort personnel de raisonnement.

20 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Lire c est traduire : zFaire prendre conscience aux élèves que leffort de reformulation facilite la compréhension car : - il incite à porter son attention sur les « idées » portées par le texte - il permet de sinterroger sur la qualité de sa propre compréhension.

21 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Lire c est traduire : Les mots du texte Les idées du texte Nos propres mots

22 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Construire une représentation cohérente : zFaire comprendre aux élèves que la compréhension est le résultat dun travail réalisé pas à pas, au fil du texte : Un jeune égyptien dAlexandrie a donné contre un paquet de cigarettes à un brocanteur qui depuis sest volatilisé, le ventilateur détraqué où sa mère cachait les économies de toute sa vie.

23 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Construire une représentation cohérente : zUn jeune égyptien dAlexandrie a donné contre un paquet de cigarettes à un brocanteur qui depuis sest volatilisé, le ventilateur détraqué où sa mère cachait les économies de toute sa vie. zLordre des trois actions (réalisées / évoquées) Cacher // Échanger // Se volatiliser Échanger // Se volatiliser // Cacher

24 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Construire une représentation cohérente : zMettre les procédures sous le contrôle de lattention : prendre conscience que comprendre, cest construire une représentation dès les premières phrases du texte puis la compléter ou la modifier, autrement dit la faire évoluer au fur et à mesure quon avance dans la lecture.

25 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Des situations pour mettre en mots et conscientiser les stratégies : Les idées du texte Nos propres mots z AQT : Roll A Bentolila z activité de reformulation et de rappel : Goigoux et Cèbeactivité de reformulation et de rappel

26 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Accepter de revenir sur ses perceptions accroître sa flexibilité : zFaire comprendre aux élèves quils doivent construire une première représentation dès le début du texte et la faire évoluer (lenrichir, la modifier) en intégrant progressivement les informations nouvelles.

27 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Accepter de revenir sur ses perceptions accroître sa flexibilité : zLeur apprendre à être flexible, cest-à-dire à modifier leur représentation au fur et à mesure quils avancent dans le texte et à accepter, si nécessaire, de remettre en cause leurs premières représentations.

28 Le dragon vert Il était une fois une petite fille qui se promenait dans la forêt. Sa maman lui avait dit de faire très attention au méchant dragon. La petite fille entendit un bruit, comme si quelquun pleurait. Elle continua son chemin et arriva devant une caverne. Cétait celle du terrible dragon vert ! Quand elle le vit, elle cria de peur. Mais comme il pleurait, elle reprit courage et lui demanda ce quil avait. De sa grosse voix méchante il répondit : «... »

29 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Lire entre les lignes : zAider les élèves à comprendre quun texte ne dit jamais tout, donc quil suppose une collaboration avec le lecteur même si celui- ci doit respecter ses exigences zApprendre à rendre explicite limplicite ; en particulier dans le cas des inférences causales.

30 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul Finir par élaborer une fiche mémoire Pour comprendre un récit,il faut faire attention à: 1 Ce qui arrive aux personnages et ce qu ils font 2 ce qu ils pensent : yleurs buts (pour l avenir) et leurs raisons d agir(qui appartiennent au passé) yleurs sentiments et leurs émotions yleurs connaissances et leurs raisonnements.

31 Umberto Eco, Lector in fabula, p.66 « Le texte est un tissu despaces blancs, dinterstices à remplir, et celui qui la émis prévoyait quils seraient remplis et les a laissés en blanc pour deux raisons. Dabord parce quun texte est un mécanisme paresseux (ou économique) qui vit sur la plus-value de sens qui y est introduite par le destinataire [...]. Ensuite, au fur et à mesure quil passe de la fonction didactique à la fonction esthétique, un texte veut laisser au lecteur linitiative interprétative [...]. Un texte veut que quelquun laide à fonctionner. »

32 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul " Chaque jour, Wan allait boire une tasse de thé près de chez lui. Il navait jamais de pièces pour payer, mais il laissait souvent un dessin à laubergiste pour le remercier ". zRéférences culturelles du lecteur

33 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul zExpliciter les stratégies : quoi, pourquoi, comment, quand (Jocelyne Giasson)Giasson zinterpréter : débat zquestionner pour amener à se référer aux informations littérales du texte (Comment tu le sais ?)

34 Le rôle de l enseignant : aider l élève à comprendre seul zRendre explicite l implicite : yinsertion de page ou de partie de texte cycle 1 et 2(Brigaudiot) yexpansion de texte cycle 3 z...

35 Les obstacles à la compréhension zun texte trop complexe pour le niveau d âge (ZPD)un texte trop complexe zles habitus scolaires zles représentations de l acte de lire

36 Les obstacles à la compréhension Les habitus scolaires : zla seule lecture d albums illustrés lire des histoires sans illustration zl utilisation dimages séquentielles zles changements trop rapides de supports zl emploi de questionnaires autonomes laissent penser que le texte contient explicitement la réponse à la question

37 Les obstacles à la compréhension sauf si l on prend le temps d expliciter les démarches, l élève peut se construire cette représentation.

38 Les obstacles à la compréhension D après Patrick Joole : zcomposantes de l énonciation: xQui parle ? Qui raconte ? xD où ? xQuand ? zActants : xdénomination xcaractérisation xrelations

39 Les obstacles à la compréhension zcohérences : Chronologie Parcours autres : entrelacement... zRapports logiques : causalités opposition, concession hypothèse, condition zHiérarchisation : idées événements personnages

40 Les obstacles à la compréhension Les représentations de l acte de lire : Ne pas penser que la compréhension est un processus automatisé (Tauveron Catherine) Un bon lecteur n est pas forcement un bon compreneur ! Si on laisse l élève découvrir des stratégies par lui-même, on risque d agrandir l écart entre les plus forts et les plus faibles (J Giasson)

41 Des outils pour travailler la compréhension Disponibles en circonscription

42


Télécharger ppt "Comprendre un texte littéraire ou documentaire Animation du 27 janvier 2010."

Présentations similaires


Annonces Google