La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » Jean-Pierre Terrail.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » Jean-Pierre Terrail."— Transcription de la présentation:

1 « Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » Jean-Pierre Terrail

2 Introduction Cycles de conférences Questions déducation« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail Cycles de conférences Questions déducation« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail 1. Comment comprendre le caractère social des inégalités scolaires ? 2. De ce que certains nont pas à ce que tous ont 3. Les conditions dun accueil efficace des élèves les moins bien pourvus

3 Introduction Des faits dont on ne peut sexonérer : Cycles de conférences Questions déducation 20% de jeunes de 15 ans « en grande difficulté de compréhension de lécrit » un échec scolaire fortement corrélé au milieu socioculturel mais qui touche toutes les catégories sociales des données stables depuis les années « Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail Cycles de conférences Questions déducation« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail

4 - 1 - Comment comprendre le caractère social des inégalités scolaires ? Cycles de conférences Questions déducation Lappartenance sociale facteur de loin le plus déterminant Depuis les années 1920 accent mis sur les ressources linguistiques de la réussite scolaire et la variation de ces ressources selon le milieu social. « Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail Cycles de conférences Questions déducation« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail

5 - 1 - Comment comprendre le caractère social des inégalités scolaires ? Cycles de conférences Questions déducation Lexplication de Basil Berstein (1961) : lopposition code restreint/code élaboré. Lexplication de Jack Goody (1981) : la contamination de loral des classes supérieures par leur familiarité avec la langue écrite. « Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail Cycles de conférences Questions déducation« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail Lexplication par les modèles éducatifs, inégalement proches du modèle scolaire. Limpact du travail familial dencadrement scolaire, moment essentiel de transmission des ressources culturelles.

6 - 2 - De ce que certains nont pas à ce que tous ont Cycles de conférences Questions déducation La bonne question La différence des ressources linguistiques et culturelles et des capacités daide familiale est un fait. Mais de quoi donc disposent ceux qui en sont le moins bien pourvus ? Comment la poser ? Regarder non plus du côté des différences culturelles, mais de luniversel langagier humain, non plus du côté des performances linguistiques mais de la compétence à assimiler du vocabulaire, former des phrases, comprendre et se faire comprendre. Et interroger les compétences intellectuelles qui vont de pair avec la pratique humaine du langage. « Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail Cycles de conférences Questions déducation« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail

7 Cycles de conférences Questions déducation Mener lenquête Apprendre à parler cest apprendre à pratiquer le registre de labstraction, le raisonnement logique, la pensée réfléchie. Ces observations des fondateurs de la linguistique moderne (Saussure, Jakobson, Benveniste) sont aujourdhui corroborées tant par lanthropologie des sociétés de tradition orale que par la psycholinguistique de lenfant post- piagétienne. Les intelligences individuelles Elles se développent différemment, mais tous les enfants de six ans disposent des mêmes outils intellectuels de base. « Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail Cycles de conférences Questions déducation« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail De ce que certains nont pas à ce que tous ont

8 Cycles de conférences Questions déducation Un souci récurrent, de la grande rénovation pédagogique des années 1970/80 au socle commun daujourdhui ou à lappel à « faire lécole pour ceux qui nont que lécole pour apprendre » Les mesures adoptées à légard des publics « difficiles » ont été essentiellement conçues en terme dadaptation aux « manques » présumés des élèves concernés. Le constat de leur faible efficacité globale invite à un profond réexamen de cette logique, en considérant ces élèves pour ce quils sont réellement : éloignés sans doute de la culture lettrée transmise par lécole, mais disposant de tous les moyens intellectuels nécessaires pour se lapproprier. « Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail Cycles de conférences Questions déducation« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » de Jean-Pierre Terrail Plutôt dès lors que le souci de ne pas mettre ces élèves en difficulté, ne conviendrait-il pas de nourrir à leur égard une véritable ambition intellectuelle, en accompagnant leur confrontation à linéluctable difficulté des apprentissages ? Lexemple de la lecture Les conditions dun accueil efficace des élèves les moins bien pourvus

9


Télécharger ppt "« Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté » Jean-Pierre Terrail."

Présentations similaires


Annonces Google