La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Épreuve de compréhension orale pour lexamen final clemi 3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Épreuve de compréhension orale pour lexamen final clemi 3."— Transcription de la présentation:

1 Épreuve de compréhension orale pour lexamen final clemi 3

2 il sagit de rédiger la synthèse dun document oral (pris dans le milieu professionnel, ce document peut être très varié : réunion, conférence, interview…). A travers cette synthèse, quelquun qui na pas eu connaissance du texte oral peut : -comprendre de quoi il est question -situer les problèmes -trouver de façon immédiate les informations qui lintéressent SUPPORT : un texte oral lu, lié aux thèmes traités dans lannée, que lon fait entendre deux fois.

3 le compte rendu nest pas un résumé du texte mais une synthèse non chronologique des idées du texte. il doit être clair, cest- à dire avoir une présentation soignée, avec des phrases simples, courtes. Il ne faut pas reprendre intégralement les phrases du texte écouté. Pour être clair, un c.r. doit être précis, c'est-à-dire donner des détails, ne pas rester trop général.

4 Il faut donner à ce c.r. une structure visible, cest à dire: un titre qui donne lidée du type de texte entendu (interview de…, réunion du …)et sa « mise en situation » (qui parle ?à qui ? où ? quand ?). Le titre ne dure pas quelques lignes mais quelques mots. des paragraphes (2, 3, maximum 4) qui regroupent les idées principales du texte. Le contenu de ces paragraphes ne doit pas être répétitif. Tous les paragraphes ont un titre évocateur. Les paragraphes sont homogènes (ils ont plus ou moins la même longueur). A lintérieur des paragraphes, lorganisation des idées peut être schématique ou bien construite sous forme de phrases complètes, liées les unes aux autres.

5 il ny a pas un seul c.r. possible pour un même texte, car le c.r. correspond à une organisation personnelle des concepts du texte écouté. il ne faut pas ajouter au c.r. des réflexions personnelles ou des éléments qui ne sont pas dans le texte écouté. quelques exemples dans le manuel Affaires à suivre, au chapitre 9 notamment et sur la page web personnelle de Mme Occhionorelli.

6 avoir de bonnes bases lexicales, les plus étendues possibles sexercer à la compréhension orale sur des textes variés (émissions de télévision, CD audio, DVD etc…)

7 Voici quelques sites utiles: TV5.org (Apprendre le français) (mise à jour hebdomadaire) rfi (Radio France Internationale) (Langue française) (mise à jour quotidienne) JDN (le Journal du Net) (Video et interview à lire, mise à jour mensuelle)

8 Le compte rendu est noté sur 15 - clarté /1(phrases confuses, pronom indéterminé « on », non sens …) - structure /2(titre, paragraphes avec titres) - langue /5 - contenu /7 (il existe une évaluation positive des contenus mais aussi négative : par exemple, ajouts personnels au texte entendu, contre sens)

9 Bon travail!


Télécharger ppt "Épreuve de compréhension orale pour lexamen final clemi 3."

Présentations similaires


Annonces Google