La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séquence n°4 : Procédures de préparation, de vote et dapprobation du budget communal I- La préparation et élaboration du budget initial : Cest au Maire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séquence n°4 : Procédures de préparation, de vote et dapprobation du budget communal I- La préparation et élaboration du budget initial : Cest au Maire."— Transcription de la présentation:

1 Séquence n°4 : Procédures de préparation, de vote et dapprobation du budget communal I- La préparation et élaboration du budget initial : Cest au Maire de préparer le budget et de le soumettre au conseil municipal. Il est assisté pour cela par le Secrétaire Général, le responsable administratif et financier et le receveur municipal. La commission municipale chargée des finances est mise à contribution, sous le contrôle de lexécutif, pour déterminer les implications financières et les choix budgétaires pour mettre en forme le projet de budget. Les opérations préalables à effectuer en vue de lélaboration du budget initial sont : Etablir les différentes annexes, compte tenu des textes en vigueur, du budget,textes en vigueur Préparer un programme dinvestissement annuel, Analyse des prévisions et réalisations du budget en cours de réalisation ainsi que les comptes (administratifs et de gestion) précédents ; Evaluation exhaustive des dépenses obligatoires de la commune.

2 II- Le vote du budget : Le projet de budget initial est adopté par un vote du conseil municipal lors de sa quatrième et dernière session ordinaire de lannée n-1. Le vote a lieu par chapitre ou article. (Art. 61 de lordonnance 87/289). 1. La composition du dossier du projet de budget à transmettre : Le dossier du projet de budget est transmis, par la commune, à lautorité de tutelle directe au plus tard le 30 novembre. Il est composé de : une lettre de transmission, le corps du budget initial, les annexes réglementaires du budget, le rapport de présentation, le programme dinvestissement annuel et les moyens de le financer, les délibérations dadoption et dautorisation par le conseil municipal, le procès verbal de réunion du conseil municipal. Dans le cas où le budget initial nest pas adopté avant le 31 décembre, pour une cause quelconque, lautorité de tutelle, après mise en demeure, se substitue à la commune et reconduit le budget précédent. Elle autorise le Maire à exécuter les dépenses (12 ème provisoire des crédits votés) et les recettes (taux votés précédemment).

3 2. La commission de validation du budget communal : Le projet de budget initial est transmis à la tutelle dans les huit jours de son adoption par le conseil municipal. Le Ministère de lIntérieur et de la Décentralisation a mis en place deux commissions dapprobation des budgets communaux : (i) une commission centrale présidée par le Directeur Général des collectivités locales qui est chargée de lapprobation des budgets des communes urbaines et (ii) une commission régionale présidée par le Wali qui a la charge dapprouver les budgets des communes semi urbaines et rurales. Lapprobation du projet de budget intervient par arrêté du Ministre de lintérieur et de la décentralisation ou son délégataire (Wali), ou tacitement au terme d'un délai de 45 jours suivant le dépôt du budget au siège de l'autorité de tutelle.

4 III- Les budgets additifs : 1. Le budget complémentaire est soumis aux mêmes règles, préparé, adopté et approuvé selon la même procédure, que le budget initial (Arrêté N° R-018 du 26 Janvier 1989). Le projet de budget complémentaire est adopté par le conseil municipal lors de sa session ordinaire du mois davril et approuvé par la tutelle avant le 30 juin de la même année. 2. Les décisions modificatives empruntent le même circuit dapprobation que le budget complémentaire, mais ninterviennent quaprès autorisation dexécution du budget initial. Les budgets additifs ne sont pas obligatoires et lintroduction de nouvelles dépenses ne peut se faire quen contrepartie de ressources réellement encaissées ou notifiées.

5 IV- Le compte administratif : Cest un compte établit en fin dexercice, par le Maire, retraçant les mouvements effectifs de dépenses et de recettes de la commune. Il est adopté par le conseil municipal en même temps que le budget complémentaire et le compte de gestion. Le compte administratif est un tableau synoptique qui rend compte de lexécution budgétaire de lexercice N-1 et comporte en annexe :compte administratifannexe Un état des titres de recettes non recouvrés ; Un état des titres de recettes admis en non valeurs ; Un état des engagements non mandatés ; Un état du personnel ; Un état de la dette ; Un état des subventions accordées.

6 V- Le compte de gestion : A la clôture de lexercice budgétaire, le receveur municipal établit le compte de gestion. Il retrace les opérations budgétaires en dépenses et en recettes, selon une présentation analogue à celle du compte administratif. Les comptes administratifs et de gestion présentent le même solde appelé solde de gestion. Le solde de gestion est constitué du solde de trésorerie augmenté du reste à recouvrer diminué du reste à payer.


Télécharger ppt "Séquence n°4 : Procédures de préparation, de vote et dapprobation du budget communal I- La préparation et élaboration du budget initial : Cest au Maire."

Présentations similaires


Annonces Google