La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Découverte du monde Maternelle / 2013. Les enjeux des sciences: Sinscrire dans une perspective citoyenne les sciences font partie de la culture de « lhonnête.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Découverte du monde Maternelle / 2013. Les enjeux des sciences: Sinscrire dans une perspective citoyenne les sciences font partie de la culture de « lhonnête."— Transcription de la présentation:

1 Découverte du monde Maternelle / 2013

2 Les enjeux des sciences: Sinscrire dans une perspective citoyenne les sciences font partie de la culture de « lhonnête homme » (compétence 3 du socle). Faire des sciences, cest: lire le monde qui nous entoure, développer lesprit critique, prendre le pouvoir sur le monde, appréhender le monde en raison et non par des croyances, participer au débat qui anime notre société et qui nécessite des connaissances scientifiques (ex : débat sur les OGM, développement durable, réchauffement climatique…)

3 Les grilles de références du palier 2 du LPC La démarche dinvestigation se développe en trois phases successives dont la première consiste à poser une question à partir de lobservation dun phénomène ou dinformations fournies et denvisager une ou plusieurs explications possibles. Elle conduit ensuite, à partir de ce questionnement, à essayer de trouver une réponse par lexpérimentation ou la documentation : - prévoir puis tester un dispositif dexpérimentation (en faisant plusieurs essais) ou rechercher dans une documentation ; - recueillir et consigner les résultats obtenus par lobservation, par la mesure ou par la recherche documentaire ; - confronter les résultats avec les hypothèses de départ ; - argumenter pour valider, ou non, lhypothèse de départ. - Produire un court texte faisant la synthèse des observations et des conclusions (le texte produit utilise un vocabulaire spécifique et peut être accompagné dun schéma explicatif). - Rendre compte de la recherche, des résultats obtenus et formuler une conclusion. - Sappuyer sur un ou plusieurs schémas.

4 Schéma de la démarche dinvestigation Une situation de départ Un questionnement La recherche de réponse ou de solution -Observer -Expérimenter -Se documenter -Interviewer -Fabriquer -… La mise en mots de la réponse ou de la solution trouvée Phase 1Phase 2Phase 3

5 Les programmes Découvrir les objets Les enfants découvrent les objets techniques usuels et comprennent leur usage et leur fonctionnement. Ils prennent conscience du caractère dangereux de certains objets. Ils fabriquent des objets en utilisant des matériaux divers, choisissent des outils et des techniques adaptés au projet (couper, coller, plier, assembler, clouer, monter et démonter...). Découvrir la matière Cest en coupant, en modelant, en assemblant, en agissant sur les matériaux usuels comme le bois, la terre, le papier, le carton, leau, etc., que les enfants repèrent leurs caractéristiques simples. Ils prennent aussi conscience de réalités moins visibles comme lexistence de lair et commencent à percevoir les changements détat de leau. Découvrir le vivant Les enfants observent les différentes manifestations de la vie. Élevages et plantations constituent un moyen privilégié de découvrir le cycle que constituent la naissance, la croissance, la reproduction, le vieillissement, la mort. Ils découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Ils sont intéressés à lhygiène et à la santé, notamment à la nutrition. Ils apprennent les règles élémentaires de lhygiène du corps. Ils sont sensibilisés aux problèmes de lenvironnement et apprennent à respecter la vie.

6 Les obstacles Défaut dexpériences Pas les mots pour dire Pas de représentations mentales Elève égocentré Immédiateté de laction

7 Élargir un champ dexploration: construire un vécu commun en interaction entre pairs et avec les adultes Cumuler des « expériences »:construire un premier niveau de connaissances, établir des constats. Les moyens : Accompagner les expériences par un langage daction et dévocation

8 dépasser légocentrisme de lenfant pour amener lélève à douter Agir et réfléchir : passer de laction moteur à quelque chose dintellectuel Mettre à lépreuve ses idées : dépasser le réalisme enfantin, se rendre compte quon ne pense pas tous la même chose La transformation à effectuer :

9 Développer le rapport au réel: distinguer les événements des faits ou phénomènes scientifiques qui sont généraux, reproductibles par dautres en dautres lieux et autres moments Découvrir le monde à lécole maternelle: Objectif:

10 Favoriser un vécu partagé: on ne peut pas avoir de représentations mentales sur quelque chose qu'on n'a pas vécu. Donner du temps pour que l'élève agisse et manipule en alternance avec des phases de regroupement pour favoriser la verbalisation des actions et des effets. Des moments d'observation : ce qu'on a fait, ce qu'ont fait les autres (on compare ) L 'enseignant oriente l'observation pour amener un questionnement.

11 Développer des compétences langagières Le vocabulaire Acquérir et enrichir le lexique : apprendre des mots nouveaux et précis dans des situations vécues La syntaxe -Construire une syntaxe adaptée rendant compte des caractéristiques scientifiques : utiliser des connecteurs logiques, spatiaux et temporels pour rendre compte des relations entre des phénomènes -Utiliser des marques explicites de la généralité(chaque fois…) ou de la condition (si…alors)

12 Tendances spontanéesEvolutions souhaitées Raisonnement enfantin: le chat a des griffes pour attraper les souris. Raisonnements de cause à effet plus ou moins élaborés: Le chat peut attraper des souris parce quil a de griffes. Le chat peut attraper des souris parce quil a des griffes et parce quil peut bondir. Intérêt porté aux évènements: Liés au vécu Souvent subjectif Situés dans lespace et dans le temps Liés au hasard ou aux circonstances Intérêt porté aux faits scientifiques Indépendants du vécu Objectifs Indépendants du lieu et du moment Dépendants de conditions expérimentales reproductibles Langage « évènementiel» Pas de connecteurs ou connecteurs impropres Et pour que Description de circonstances: ce matin Verbes au passé Utilisation fréquente de la première personne: le sujet de la phrase est lenfant lui-même: je peux attirer le trombone. Langage scientifique Présence de connecteurs logiques ( parce que Marques explicites de la généralité: toujours, chaque fois et de la condition: si Verbe au présent Utilisation de la 3è personne: le sujet de la phrase est lobjet détude: laimant attire le trombone

13 La préoccupation de lenseignant doit être daménager la transition entre le vécu personnel et immédiat, et le caractère général et complexe des sciences et de la technologie.

14 Découverte du monde N° 2 20 mars 2013/ Condé/ Vire

15 Favoriser un vécu partagé: on ne peut pas avoir de représentations mentales sur quelque chose qu'on n'a pas vécu. Donner du temps pour que l'élève agisse et manipule en alternance avec des phases de regroupement pour favoriser la verbalisation des actions et des effets. Des moments d'observation : ce qu'on a fait, ce qu'ont fait les autres (on compare ) L 'enseignant oriente l'observation pour amener un questionnement.

16 Phase 1 Phase 2 Phase 3 Maternelle Familiarisation pratique La recherche de réponse ou de solution -Observer -Expérimenter -Se documenter -Interviewer -Fabriquer -… La mise en mots de la réponse ou de la solution trouvée

17 Les objectifs en découverte du monde: En TPS/PS: Faire découvrir la fonction de laimant ( en lien avec le vécu de la classe ) En MS/GS: Faire découvrir quelques propriétés des aimants Les objectifs langagiers: En TPS/PS: Amener les élèves à nommer, décrire des objets, à mettre en mots leurs actions et leurs résultats. En MS/GS: Passer de la description des actions et des résultats au constat argumenté ( lien de cause à effet)

18 Evaluation diagnostique : Situation proposée : « la pêche à la ligne » But de tâche : Pêcher le plus d'objets possible en 3 essais Matériel : canne à pêche : baguette + fil + aimant fixé au bout Critères de réussite : j'ai réussi si j'ai pêché 3 objets en 3 essais.

19 Les objets proposés : un bouchon en plastique un couvercle en métal ( pot de bébé) une pince à linge en bois ( ou autre objet en bois) une feuille de papier un morceau de carton un objet en tissu ( ex : un chouchou ou un petit objet en tissu) un porte manteau en métal très léger une petite cuillère une paire de ciseaux ( avec du métal et du plastique) Soit : 5 objets non attirés par l'aimant 3 /4 objets attirés par l'aimant

20 Les modalités de lévaluation: Groupes de 6 élèves : Une prise de représentation individuelle: Quels sont les objets que vous pensez pêcher? Pourquoi? 3 essais

21 Groupe 1: Objectif de transformation Passer de laléatoire ou dun critère non pertinent à un choix sappuyant sur laspect visuel de la matière. Groupe 2: Objectif de transformation Passer de laspect visuel comme seul critère de reconnaissance du métal à lutilisation de laimant pour vérifier la présence de fer. Etre en mesure de justifier par la matière constituant lobjet

22 Les différentes fonctions du coin sciences: En phase de découverte et dexploration groupes restreints en accueil ou accès libre – temps daccueil ou atelier avec une consigne En phase dexpérimentation : pour confronter leur prédiction avec la réalité ( groupe restreint avec un matériel et une consigne précise ) En phase de réinvestissement ( groupe restreint en accès libre avec une consigne précise )-entraînement ou prolongement

23 Le langage oral : Les compétences : Nommer, décrire les objets Dire ce que je pense ( représentations ) avant l'action Dire ce que j'ai observé, constaté juste après l'action Dire ce que j'ai compris en justifiant mon choix

24 Les fonctions du langage écrit Se situer dans la démarche en laissant une trace des différentes phases avec laide dun codage

25 Codage de la démarche d'investigation La Question : On se demande … Notre question.... Nos suppositions : ce que nous pensons Se questionner faire des suppositions Nos recherches, nos expérimentations, nos observations: ce que nous avons fait Exposer justifier contredire Nos savoirs: ce que nous avons compris Synthétiser formaliser

26 Le coin sciences en maternelle Académie de Versailles Listes dobjets à proposer dans les coins sciences Formation sur le coin sciences en maternelle Académie de Grenoble Pourquoi et comment mettre en place un coin sciences au cycle 1 Mettre en place un coin sciences en classe de maternelle Académie de la réunion « Chercheurs en herbe » Académie de Nancy/Metz DVD: Apprendre la science et la technologie à lécole /Sceren 2008 Documents daccompagnement: Découvrir le monde à lécole maternelle/Sceren 2002 Ressources


Télécharger ppt "Découverte du monde Maternelle / 2013. Les enjeux des sciences: Sinscrire dans une perspective citoyenne les sciences font partie de la culture de « lhonnête."

Présentations similaires


Annonces Google