La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rabin BHUJUN Rédacteur en chef lexpress dimanche THE MEDIA AND THE PRIVATE LIFE OF POLITICIANS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rabin BHUJUN Rédacteur en chef lexpress dimanche THE MEDIA AND THE PRIVATE LIFE OF POLITICIANS."— Transcription de la présentation:

1 Rabin BHUJUN Rédacteur en chef lexpress dimanche THE MEDIA AND THE PRIVATE LIFE OF POLITICIANS

2 Il repose sur un pacte des loups Qui existe ici et ailleurs La presse respectait ce pacte même sil nen est pas un participant (approche non anglo- saxonne)

3

4 Le 10 décembre 2012 un incident a lieu lors du dépouillement des élections municipales à Maurice Curé, Vacoas Une personne qui a vocation à rester dans lombre est soudain projetée en pleine lumière.

5 16 décembre23 décembre

6

7 30 décembre

8

9 prohibiting and restraining the respondents forthwith, either individually or severally from publishing or allowing or causing to be published in the above mentioned newspapers, in any manner whatsoever, anything against Applicant and Applicants family for the protection of applicants right to privacy and the right of privacy of Applicants family.

10 Respect de sa vie privée (CC, UNHR, CEDH) Chacun a droit au respect de sa vie privée. Les jurisdictions compétentes peuvent, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toutes mesures […] propres à empêcher ou faire cesser une atteinte à lintimité de la vie privée. Art 22 CC Harcèlement allégué de la presse Propos diffamatoires Détresse personnelle et celle de ses enfants à la suite de la publication des articles Protection de la vie privée et de lidentité de son enfant mineure

11 Elle est une personnalité publique du fait de son engagement politique Elle sest elle-même projetée dans la lumière Ses entreprises sont en affaire avec des institutions publiques Lex ministre des finances allègue lexistence dinterventionnisme dun « high profile politician » Lintérêt public lemporte sur toute autre considération Lors de la PNQ du 18/12, le PM laisse échapper quelque chose…

12 Cest un aveu, et une rupture du pacte des loups!

13 Très sévère envers la presse quil accuse dagir avec un agenda politique…

14 Dexagérer la menace sur la liberté dexpression

15 Dencourager lhystérie collective

16 The Press is entitled to publish matters which relate to applicants public activities but it should exercise restraint in publishing matters which relate to her rights of privacy and the rights of privacy of her family.

17 Il y a de quoi dire sur le business de Soornack…

18 … Le juge Balancy reprend laffaire. … Déclenchant une polémique politico-médiatique … Mais lordre intérimaire est maintenu

19 It is beyond dispute that freedom of expression is a fundamental requirement of a democratic state. Section 12(1) of our Constitution provides for the protection of freedom of expression

20 Latteinte à la vie privée est justifiée par lexercice de la liberté dexpression lorsquelle est nécessaire à la compréhension dun évènement public, dun fait dactualité ou dun débat dintérêt général (V n o 85 à 89) avec lequel la personne concernée est en lien direct (V n o 90 à 94). Bien que nécessaire, la violation de la personnalité peut être injustifiée lorsquelle est disproportionnée en ce quelle se double dune atteinte au principe de dignité

21 The press has already published (…) a mass of material of a nature to create public concern about the circumstances in which the applicant has, apparently through her intimate connections, within the realm of her private life, with a high profile politician, obtained favours at the hands of state-controlled agencies which have led her, within a relatively short time, to move from a relatively modest condition to that of a very successful business woman.

22 The applicant is a political activist(…) She has worked as an agent (…) during Elections (…) She was involved in a public incident of a political nature at a public place during the recent municipal elections. That public incident, in the course of which she herself, rightly or wrongly, seized the mobile phone of her political opponent and handed it to the police, led to the immediate transfers of two senior police officers and was the subject of a PNQ by the Leader of the Opposition

23 Pravind Jugnauth, a former Minister of Finance (…) has already been reported in the press as having made (…) that the applicant has benefited from undue political influence in the allocation of contracts from institutions controlled by the State and that he received instructions in that connection (…)from the PM (…) as to the nature of the extra- marital relationship existing between the applicant and a high profile politician who was the author of the undue political influence referred to above.

24 it appears to me that, except in relation to her minor child (…) the applicant can have no reasonable expectancy of privacy in respect of all aspects of her private life which are linked to the indisputable facts the present case is clearly one where latteinte à la vie privée est justifiée par lexercice de la liberté dexpression inasmuch as it is nécessaire à la compréhension dun fait dactualité and a débat dintérêt général with which the applicant has alien direct.

25 I shall, to avoid any ambiguity, discharge the interim order made on 5 January 2013 in its form and tenor. In relation to the applicants minor child, I make an interlocutory order restraining the respondents from publishing or causing to publish anything further about the minor child of the applicant …

26

27 A-t-on respecté la déontologie? « Tout citoyen a droit au respect de sa vie privée. La publication dinformations qui touchent à la vie privée dun individu ne peut être justifiée que par lintérêt public. Le comportement privé dun personnage public peut être évoqué lorsquil est pertinent pour comprendre son comportement public ou lorsquil est contraire à limage quil incarne ou le discours quil tient en public. Il peut également être évoqué lorsque cette personnalité est soupçonnée de trafic dinfluence ou dabus de biens sociaux. » Code de déontologie de la Sentinelle

28 Changement de politique chez AML Conséquences sur lachat et la revente de la Gooljaury Tower à la Sicom Un coup de semonce sur la question des largesses consenties par les hommes politiques à leur proche

29

30 Le « Main Case » pour diffamation est toujours en Cour.

31 Rabin BHUJUN Rédacteur en chef


Télécharger ppt "Rabin BHUJUN Rédacteur en chef lexpress dimanche THE MEDIA AND THE PRIVATE LIFE OF POLITICIANS."

Présentations similaires


Annonces Google