La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HEPATITE FULMINANTE Dr E GIOSTRA Gastroentérologie et Hépatologie Unité de Transplantation Hôpitaux Universitaires de Genève.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HEPATITE FULMINANTE Dr E GIOSTRA Gastroentérologie et Hépatologie Unité de Transplantation Hôpitaux Universitaires de Genève."— Transcription de la présentation:

1 HEPATITE FULMINANTE Dr E GIOSTRA Gastroentérologie et Hépatologie Unité de Transplantation Hôpitaux Universitaires de Genève

2 HEPATITES VIRALES On distingue principalement 5 hépatites virales: A, B, C,D,E Ce sont des virus complètement différents, appartenant à des familles différentes

3 Virale Hepatitis 5 verschiedene Virus: A, B, C, D, E

4 HEPATITES VIRALES Hépatite A Incubation environ 1 mois ARN contenu dans une capside (capsule) Atteint le foie Présent pendant un temps très court dans le sang, pendant une longue période dans les selles (déjà avant lictère) Contamination féco-orale

5 Hepatitis A Inkubation: 1 Monat Virus kurz in Blut, aber für verschiedene Wochen in Stuhlen Ansteckung: durch die Stuhlen (feco-orale)

6 HEPATITES VIRALES Hépatite A La prévalence de linfection diminue avec lamélioration des conditions dhygiène En Suisse: >50% des recrues dans les années 60-70%, < 20% aujourdhui Dans les zones dendémie linfection se produit avant lâge de 5 ans, généralement sans ictère

7 Hepatitis A In die endematische Regionen die Bevolkerung ist vor 5 Jahren infiziert In der Schweiz: Hepatitis A ist jetz ungewöhnlich Impfstoff?

8 HEPATITES VIRALES Hépatite B Europe, Amérique du Nord: < 1% de porteurs chroniques Dépistages chez les femmes enceintes et les sujets à risque

9 HEPATITES VIRALES Hépatite B Facteurs de risque: toxicomanie, homosexualité, partenaires sexuels multiples, tatouages, acupuncture, antécédents de transfusion, mère-enfant Le virus est présent dans le sang et les sécrétions 2-4 semaines avant lictère, Présent constamment en cas dinfection chronique

10 HEPATITIS B Iv Drogen, Injektion, Spritzen Geschlechtsverkehr Transfusion und Blutprodukte Dialysis

11 HEPATITES VIRALES Hépatite B Guérison Heilung >90% Hépatite Fulminante 1% Porteur chronique Chronische Infektion 5-10%

12 HEPATITES VIRALES Porteur chronique du VHB Chronische Infektion Asymptomatique Keine Symptome Hépatite chronique Cirrhose zirrhose Cancer du foie LeberKrebs

13 HEPATITE FULMINANTE Syndrome produit par le dysfonctionnement majeur des fonctions du foie Insuffisance hépatique sévère: diminution > 50% des facteurs de coagulation dorigine hépatique Hépatite fulminante: hépatite sévère + encéphalopathie hépatique survenant 2 semaines après lictère

14 HEPATITE FULMINANTE Definition: Störung der Leberfunktion « severe hepatitis »: Gerinnerungsfaktoren < 50% « Fulminant hepatitis »: severe hepatitis + Enkephalopathie nach 2-3 Wochen seit Ikterus

15 HEPATITE FULMINANTE Clinique: Ictère Troubles de la coagulation Encéphalopathie Insuffisance rénale Infections Troubles hémodynamiques

16 Fulminant hepatitis Ikterus Gerinnerungstörungen, Verblutung Enkephalopathie Niereninsuffizenz Infektionen Hemodynamische Störungen

17 HEPATITE FULMINANTE Origine: Hépatite A ( 0.001%) Hépatite B (1%) Hépatite B+delta Médicaments Toxiques

18 HEPATITE FULMINANTE Pronostic: 60 à 95% de décès suivant lâge, létiologie, le TP, le facteur V, le délai entre ictère et encéphalopathie etc

19 Fulminant hepatitis Prognose: 65%-90% Totenschein mit eine « fulminant hepatitis »

20 HEPATITE FULMINANTE Médicaments: AINS, antiépileptiques (phénytoine, carbamazépine), béta- bloquants, IEC, tétracyclines, anesthésiants, sulfamidés, disulfirame, antidépresseurs, isoniazide, nitrofurantoïne, azathioprine, cyclophosphamide Substances naturelles: germandrée, Kawa-Kawa, pyrrolizidine etc indéterminée

21 Medicamente Aspirin oder andere anti- Entzundungsdrogen Anti-Epileptika Anesthesie-Drogen Anti-Tuberkulose Naturopatika: Kawa-kawa, Pyrrhizolidin usw

22 HEPATITE FULMINANTE Toxiques: CCL4, acetaminophène, amanita phalloidea

23 HEPATITE FULMINANTE Causes de décès: Oédème cérébral Insuffisance rénale Infections Oédème pulmonaire hémorragies

24 Totenschein Hirnschadel-Edema: 50-80% Verblutung Infektionen Niereninsuffizenz

25 HEPATITE FULMINANTE Traitement de lHIC Élévation de la tête 10 à 20 o Sédation Intubation, ventilation contrôlée (hyperventilation = diminution du flux sanguin cérébral)

26 HEPATITE FULMINANTE Coagulopathie Hémorragies sévères nécessitant une transfusion: < 10% Prophylaxie par transfusion de plasma ou facteurs de coagulation: aucun effet sur la survie sauf si hémorragie importante Vitamine K: aucun effet Thrombopénie et thrombopathie

27 Gerinerungsstörungen Nur <10% haben eine todlische Verblutung Gerinnerungsfaktoren: unnütz mit Ausnahme von schwere Verblutung Vitamin K: unnütz

28 HEPATITE FULMINANTE Insuffisance rénale 30% des patients Hémofiltration continue mieux tolérée que dialyse Facteur de mauvais pronostic Attention à lhéparine qui peut aggraver la coagulopathie Attention aux liquides de dialyse(lactate)

29 Niereninsuffizenz 30% der Patienten Schlechte Prognose hemodialysis

30 HEPATITE FULMINANTE Anomalies métaboliques Hypoglycémie: perfusion de G10 ou 20% ou 40%, contrôles fréquents de la glycémie Hypophosphatémie Hypomagnésémie Nutrition par sonde

31 Metabolische Störungen Geringer Blutzucker Azidose (Säure im Blut) Geringe Phosphat und Magnesium

32 HEPATITE FULMINANTE Infections Pnéumonie Bactériémie sans cause identifiable Infection urinaire St aureus, st epidermidis, E Coli Signes cliniques souvent absents: fièvre, leucocytose

33 Infektionen Lungen (Pneumonia) Nieren Generelle (Blutvegiftung) Ohne clinische Zeichen

34 HEPATITE FULMINANTE Paracétamol Dose toxique: 125 mg/kg Dose provoquant fréquemment une atteinte hépatique: 250 mg/kg Dose provoquant une atteinte grave: 30 mg/kg

35 HEPATITE FULMINANTE N-acetyl-cystéine Efficace si administré dans les 8 heures, mais lefficacité persiste même à 72h NAC: 150 mg/kg bolus min puis 50 mg/kg en 4h puis 100 mg/kg en 16h Si les transaminases continuent à monter, 100 mg/kg en 16h

36 HEPATITE FULMINANTE Transplantation hépatique Quand faut-il transplanter un patient avec hépatite fulminante? Pronostic: basé sur des éléments cliniques et bioéogiques

37 Lebertransplantation Wenn? Prognose? Ergebnisse?

38 HEPATITE FULMINANTE Critères du Kings College Paracétamol: ph < 7.3 ou Encéphalopathie TP > 100 sec + créatinine > 300 mol/l

39 HEPATITE FULMINANTE Non-paracétamol TP > 100s ou Un des 3 critères suivants: §TP > 50s §délai ictère-encéphalopathie > 7 jours §étiologie: non-A non-B ou médicamenteuse §Age < 10 ans ou < 40 ans §Bilirubine > 300 mol/l

40 HEPATITE FULMINANTE Critères de Clichy Confusion (Konfusion, Verwirrung) ou coma avec Facteur V >20% chez les patients < 30 ans ou < 30% chez les autres Quelle que soit létiologie

41 HEPATITE FULMINANTE Pronostic: chez les patients remplissant ces critères, la mortalité est supérieure à 80% (> 90% critères de Clichy)

42 HEPATITE FULMINANTE Résultats de la transplantation Survie à 1 ans 60-65% (80-90% chez les patients transplantés pour cirrhose) Si pas de greffe: survie 10-40% Problème: attente

43 HEPATITE FULMINANTE Prise en charge initiale Transfert dans service compétent Admission aux SI Recherche paracétamol, tt avec NAC Si amanite: pénicilline et silibinine iv Recherche étiologie (sérologies virales, HIV, groupe sanguin, céruloplasmine) Monitoring hémodynamique, intubation si nécessaire, évaluer pour greffe si nécessaire


Télécharger ppt "HEPATITE FULMINANTE Dr E GIOSTRA Gastroentérologie et Hépatologie Unité de Transplantation Hôpitaux Universitaires de Genève."

Présentations similaires


Annonces Google