La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SYSTÈME DE DE PROTECTION DES ENFANTS DU GHANA. CONTEXTE MISE EN PLACE DU COMITÉ CONSULTATIF NATIONAL RENCONTRE DES INTERVENANTS NATIONAUX AVEC LES EQUIPES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SYSTÈME DE DE PROTECTION DES ENFANTS DU GHANA. CONTEXTE MISE EN PLACE DU COMITÉ CONSULTATIF NATIONAL RENCONTRE DES INTERVENANTS NATIONAUX AVEC LES EQUIPES."— Transcription de la présentation:

1 SYSTÈME DE DE PROTECTION DES ENFANTS DU GHANA

2 CONTEXTE MISE EN PLACE DU COMITÉ CONSULTATIF NATIONAL RENCONTRE DES INTERVENANTS NATIONAUX AVEC LES EQUIPES DE RECHERCHE POUR EXAMINER L'EXERCICE DES SYSTEMES DE CARTOGRAPHIE COUVERTURE

3 Cadre juridique et politique

4 Les PAN sont destinés à traiter les diverses questions de protection de l'enfance. Travail ( pires formes et cacao ; OEV; le trafic et la petite enfance. Enfants en conflit avec la loi, etc.) Les catégories d'enfants couverts se chevauchent et certaines activités sont dupliquées par exemple les normes ou procédures d'élaboration. La plupart n'est pas entièrement chiffrée et parfois trop ambitieuse. Des procédures normalisées pour le traitement des cas d'enfants victimes ou d'enfants en conflit avec la loi pas encore élaborées. Les PAN font appel aux procédures pour le traitement de catégories spécifiques d'enfants. Politiques/Plans d’Action

5 Aucune déclaration politique unificatrice concernant l'approche nationale pour les services protection de l'enfance : –Principe et approches de la protection de l'enfance et la protection (équilibre entre réactif contre préventif, les soins de renforcement de la famille contre soins substitutifs ; soins institutionnels axé sur la famille, etc) Politiques/Plans d’Action

6 Mandats et Structures

7 Le mandat principal de prestation de services protection de l'enfance se situe dans les assemblées de district - District de protection sociale et de développement communautaire. En général, il y a un manque de clarté en termes de mandats, de rôles et responsabilités Mandats

8 DSW: agents de la protection ou les agents de probation dans tous les districts, même si les 50 districts disposent seulement d'un seul membre professionnel du personnel. Développement communautaire: en moyenne 2-3 officiers dans chaque district Système Formel

9 DOC – personnel dans toutes les régions et 16 districts DOVSSU: 87 unités Unité de lutte contre la traite: 4 unités Certains travailleurs scolaires et hospitaliers. Une unité de violence à l'endroit des enfants spécialisée à Accra Comités d'enfants - 70 Tribunaux de la famille et tribunaux pour mineurs: dans tous les districts, mais les systèmes de comités ne fonctionnent pas toujours efficacement Système Formel

10 De nombreux comités de coordination sont en place aux niveaux national, régional et de district: Comité multisectoriel pour la protection de l'enfance (CMPE) Secrétariat de la violence domestique Comité de coordination multisectorielle d'OEV Réseau contre la maltraitance des abus Comité national de Justice Juvénile Conseil de gestion du trafic humain Forum des Partenaires du travail des enfants Comité national de coordination ECCD. Mécanismes de Coordination

11 Les chefs, les reines mères et les chefs religieux peuvent avoir une influence et autorité importante Les enseignants et les travailleurs de la santé publique ont le plus de contact avec les enfants et les familles, mais n'ont pas un mandat clair dans le cadre du système de PE Les équipes de protection des enfants et comités (bénévoles) formées dans certaines communautés. Divers modèles sont utilisés, en fonction du partenaire au développement. Au niveau communautaire:

12 Programmes et Services

13 Grande sensibilisation et sensibilisation des communautés et d'importants investissements dans les programmes scolaires et communautaires mis en œuvre. Moins d'attention sur prévention de la délinquance juvénile et la sensibilisation des jeunes de la communauté afin d'atténuer les réponses communautaires sévères pour les délinquants mineurs. Politique ECCD. Stratégie nationale de protection sociale Prévention

14 Actuellement il n'y a aucun mécanisme d'identification proactive pour les enfants ayant besoin de protection. DOVVSU est devenu le principal point d'entrée pour les services. Tend à se concentrer sur le sauvetage et l'élimination. Les lieux temporaires de la sécurité demeurent un défi, l'accent a été mis sur le logement, plutôt que des solutions basées sur la famille. L'aiguillage semble fonctionner raisonnablement bien pour s'assurer que les besoins immédiats de l'enfant sont satisfaits, par exemple, l'accès aux soins de santé, le counselling. Services d'interventions

15 Les rôles, les responsabilités et la prise de décision des autorités ne sont pas claires. Des décisions cruciales qui ont une incidence sur la sécurité physique de l'enfant et son bien-être sont souvent faites par la police ou les ONG. Les besoins de la justice sont parfois prioritaires par rapport aux intérêts de l'enfant Services d'interventions

16 Services de soutien pour la réinsertion des enfants en conflit avec la loi également très faible. Le temps et les ressources nécessaires pour satisfaire les exigences des tribunaux expose les agents de probation avec une capacité limitée pour l'interaction avec les enfants et les familles Au-delà de la médiation / l'aide juridique, il existe peu d'ONG qui travaillent avec les mineurs délinquants. Les comités pour les enfants ont augmenté ces dernières années, mais ne sont pas entièrement fonctionnels. Le programme ADR Cour et la médiation informelle sont plus largement disponibles. Services d'interventions

17 Conclusions

18 L'accès aux services officiels de protection de l'enfance est assez limitée, il y a une forte résistance communautaire pour le signalement des cas. Des liens limités entre le système formel et informel. Pratiques protection de l'enfance au sein du système formel encore plus informées par les approches du Royaume-Uni que les pratiques locales et les réalités locales. Conclusions

19 Le système de protection de l'enfance opte pour un modèle d'approche réactive, médicolégale. Il met moins l'accent sur ​​ l'intervention précoce, ou des services d'appui un enfant plus favorable à l'enfant et aux familles séparés et distincts des interventions criminelles. Le rôle des travailleurs communautaires, comme les enseignants, les travailleurs de la santé sur les questions de protection de l'enfance, n'est pas claire. Ils pourraient jouer un rôle beaucoup plus important dans la prévention, l'identification précoce et l'aiguillage. Conclusions

20 Il y a eu quelques exemples d'approches holistiques et intégrées axées sur la prévention, l'intervention précoce et la réponse, mais elles ont tendance à être des projets fragmentés et à petite échelle axés sur des questions particulières (travail des enfants par exemple). Des progrès significatifs ont été accomplis dans le renforcement des pièces individuelles du puzzle (les comités de protection de l'enfance, de protocoles d'aiguillage, mais cela se fait de façon isolée, sans une vision globale de ce que le système devrait ressembler et comment ces pièces interagissent Conclusions

21 Développer une conception convenu pour protection des enfants et des services de protection : –Définir les principes convenus et les approches de protection de l'enfance et des services de protection; –Cadre pour la prestation de services axé sur la protection sociale et les départements de développement communautaire, avec des réseaux pour le niveau communautaire (comités de protection de l'enfant ou d'autres modèles et approches); Recommendations

22 Piloter un nouveau système dans quelques districts, en utilisant éventuellement la recherche pragmatique pour identifier et développer des réseaux à partir de la base Bâtir un cas solide pour les investissements dans les services de protection de l'enfance. Une réforme législative après que les systèmes- cadre aient été conçus et pilotés Recommandations

23 Merci


Télécharger ppt "SYSTÈME DE DE PROTECTION DES ENFANTS DU GHANA. CONTEXTE MISE EN PLACE DU COMITÉ CONSULTATIF NATIONAL RENCONTRE DES INTERVENANTS NATIONAUX AVEC LES EQUIPES."

Présentations similaires


Annonces Google