La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chicago Escapade dans la ville des vents. Incontournable Chicago Lincontournable Chicago Impossible de simaginer ce qui nous attendait à Chicago. Cette.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chicago Escapade dans la ville des vents. Incontournable Chicago Lincontournable Chicago Impossible de simaginer ce qui nous attendait à Chicago. Cette."— Transcription de la présentation:

1 Chicago Escapade dans la ville des vents

2 Incontournable Chicago Lincontournable Chicago Impossible de simaginer ce qui nous attendait à Chicago. Cette ville sest métamorphosée et étonne par plus dun aspect. Commençons par quitter Montréal. Mardi le 19 juin, nous quittons le Domaine Belle-Rive en autobus, comme dhabitude. Un peu avant darriver au terminus Cartier, Michel se rend compte quil a oublié son appareil photo! Il doit retourner à lappartement. Il prend un taxi aller et retour. Pendant ce temps, au terminus Cartier, je mactive au téléphone puisque vraisemblablement on aura du retard à notre lieu de rendez-vous à la Place Versailles. Après quatre téléphones, on me confirme que le chauffeur dautobus de Bel Horizon est averti et quil nous attendra. Ouf ! Quand Michel revient, je lui annonce la bonne nouvelle. On a tout même bien hâte dêtre à bon port. Dans le stationnement de la Place Versailles, on se dirige vers notre point de rencontre et, étrangement, aucun autobus en vue. On a moins de 10 minutes de retard. Je minquiète, lautobus serait-il déjà parti ? Ironie du sort, lautobus aura près dune heure de retard à cause dun bouchon sur la Rive-Sud et dun petit accrochage qui a bousillé lun des rétroviseurs.

3 Nous y serons bientôt Nous voilà installés sur la dernière banquette et cest le départ. Des gens sympathiques nous ont accueillis dans lautobus qui arrivait de Québec. Un groupe chaleureux, un guide compétent et un chauffeur qui sy connaît. Tout sannonce bien. La route sera longue toutefois puisque nous arriverons à Chicago seulement le lendemain après-midi. La planification de la journée demande quelques ajustements puisque nous avons une heure de retard sur ce qui était prévu. Les arrêts sont modifiés. En route, on voit le film Les Incorruptibles avec Kevin Costner. Ce qui nous rappelle un passé bien révolu où Al Capone régnait en maître sur la ville alors en pleine Prohibition. Depuis ce temps, la ville de Chicago sest métamorphosée grâce, notamment, au maire Richard M. Daley. On a donné plusieurs surnoms à cette ville. Dabord, «la ville des vents». Pas seulement à cause de sa situation climatique, mais également parce quelle a eu un an de retard pour inaugurer lexposition universelle de 1892 (ici «ville des vents» signifie qui brasse de lair). Ensuite «la deuxième ville», car elle a été reconstruite en 1871 après le grand incendie et aussi parce quelle a longtemps été la deuxième ville la plus peuplée du pays. Aujourdhui, elle est classée troisième ville après New York et Los Angeles.

4 En route Troisième surnom, «la ville aux toits verts» grâce au maire qui permettait aux gens davoir des subventions pour installer des toitures végétales chez eux. Et finalement «la ville dans un jardin», surnom dû en grande partie aux nombreux parcs et espaces verts de certains quartiers de la ville et des larges avenues bordées darbres et de verdures. Nous arrivons donc à Windsor, Ontario, pour dormir. Nous sommes séparés de Détroit par la rivière Détroit. Comme il fait nuit, il est possible dadmirer ces édifices imposants, celui de GM par exemple, de lautre côté de la rivière, qui nous rappellent les difficultés que lindustrie automobile a connues récemment. Windsor est la ville la plus au sud de la province de lOntario et du Canada. Elle est située dans la division de recensement dEssex de lautre côté de la rivière Détroit et du lac Sainte-Claire de la ville de Détroit dans lÉtat du Michigan. Mercredi matin on part à 8 h, direction Chicago. On y sera vers 14 h, enfin !

5 USA, nous voilà On passe aux frontières à Détroit. Tout se déroule rapidement et facilement. Nous voilà aux États-Unis. Le dîner, premier repas en sol américain, plutôt copieux et pas tellement santé. Quà cela ne tienne, on poursuit notre périple vers lIllinois. On entrera à Chicago par le sud du lac Michigan. On traverse une banlieue métallurgique pauvre avant dapercevoir le bleu du lac.

6 Nous voila à Chicago Sur Lake Shore Drive, on pourra admirer un panorama des plus attrayants, avant de se diriger sur lavenue Michigan surnommée le Magnificient Mile. Ce sera notre premier arrêt. Dès lentrée dans la ville, nous sommes complètement épatés de déambuler au milieu de nombreux édifices, anciens et modernes, rivalisant en hauteur et en beauté. La partie nord de Michigan Avenue est lendroit idéal pour magasiner. Boutiques chics, centres commerciaux et grands magasins salignent de chaque côté de cette avenue. Sous une chaleur étouffante, 40°C, on a cherché et trouvé la boutique Orvis, vêtements pour hommes et femmes. Nous aimons beaucoup cette boutique. Michel seulement y a fait des achats, le chanceux. Il y avait des ventes dont je nai pas pu profiter. Rien ne me convenait. Le magasinage sarrête là pour nous. On retrouve le groupe au Wrigley Building. Très beau bâtiment situé au nord-ouest de la rivière Chicago. On le considère en fait comme le plus beau de la ville. Il fut le premier immeuble de bureaux de la ville à être équipé dun système dair climatisé. Ce sera notre point de rencontre à plusieurs occasions.

7 Michigan avenue

8 Sous une chaleur étouffante, 40°C, on a cherché et trouvé la boutique Orvis, vêtements pour hommes et femmes. Nous aimons beaucoup cette boutique. Michel seulement y a fait des achats, le chanceux. Il y avait des ventes dont je nai pas pu profiter. Rien ne me convenait. Le magasinage sarrête là pour nous. On retrouve le groupe au Wrigley Building. Boutique Orvis Une jolie vendeuse

9 Chicago Tribune

10 Le Wrigley Building Lendroit où nous nous retrouvons

11 Le Wrigley Building Très beau bâtiment situé au nord-ouest de la rivière Chicago. On le considère en fait comme le plus beau de la ville. Il fut le premier immeuble de bureaux de la ville à être équipé dun système dair climatisé. Ce sera notre point de rencontre à plusieurs occasions. Avant de quitter cet endroit, nous avons visité la Tribune Tower située sur le Magnificient Mile. Cest un gratte-ciel dans le style néogothique qui abrite, notamment, les bureaux du journal Chicago Tribune. Avec ses sculptures et ses arcs-boutants qui rappellent le gothique flamboyant, il est lun des édifices les plus emblématiques de la ville de Chicago.

12 Chicago Pendant que nous attendions dembarquer dans lautobus, nous avons remarqué Big Belly Solar Compactor. Cest un container pour les déchets muni dun compacteur intégré qui fonctionne à lénergie solaire. Permet de réduire de beaucoup la quantité de déchets. Génial ! Finalement, nous nous sommes dirigés en autobus vers les rues Ontario, Érié, State, où lon trouve de nombreux restaurants. Nous soupons à une terrasse de restaurant italien. Tout est bon et agréable, y compris les gens qui nous accompagnent pour déguster une pizza à croute mince de même quun pichet de bière bien fraîche. On rentrera à lhôtel vers 21 h 30, heureux de pouvoir se reposer. Deux journées bien remplies nous attendent dans les rues de Chicago.

13 Une des plus vieille taverne de Chicago Textes : Suzanne Alix Photos Michelg À suivre


Télécharger ppt "Chicago Escapade dans la ville des vents. Incontournable Chicago Lincontournable Chicago Impossible de simaginer ce qui nous attendait à Chicago. Cette."

Présentations similaires


Annonces Google