La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Yann Le Puits Diaporama de Jacky Questel Les animaux comme ils ne vous ont jamais été présentés. Ils sont ici croqués par la plume alerte de Yann le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Yann Le Puits Diaporama de Jacky Questel Les animaux comme ils ne vous ont jamais été présentés. Ils sont ici croqués par la plume alerte de Yann le."— Transcription de la présentation:

1

2 Yann Le Puits Diaporama de Jacky Questel

3 Les animaux comme ils ne vous ont jamais été présentés. Ils sont ici croqués par la plume alerte de Yann le Puits, qui a bien voulu m'autoriser, pour votre plus grand plaisir, à puiser dans son savoureux livre : "la Légende des animaux«. Je le remercie chaleureusement.

4 Lagneau Ils te qualifient de beau, Parce quils salivent pour ton gigot. Et, quand ils veulent te faire fête, Ils te découpent en fines côtelettes. Lâne On tattelle à une carriole, Puis on te traite de mariole. Tu te venges dune ruade Et on te récompense dune bastonnade. Tu es vraiment le mal-aimé. Ny a-t-il pas de quoi sentêter ?

5 Lalbatros Bel albatros, amoureux des tempêtes, Même le vent fou ne te tourne la tête. Sur toutes les mers de ce monde, Tu planes, en une incessante ronde. Laigle Laigle, au vol si royal, A le ciel pour palais Et pour immense vassale, La fraîche forêt. Comme jenvie lacuité de son regard, Pour lequel rien ne ségare !

6 La baleine La voyageuse baleine, Sous sa saumâtre haleine, Non sans raison grommelle : « Cest assez ! » Contre le bateau cuirassé Qui la harcèle. Lautruche Quelle pauvre cruche, La maladroite autruche ! A quoi lui servent ses ailes, Puisquelle ne sait pas voler ? Oui, mais comme la gazelle, Elle sait galoper !

7 Véloces antilopes, Qui dans la nuit galopent ! Leurs cornes en spirales Les porteront-elles, de cimes en crêtes, Telles des ailes, jusquaux comètes ? Deviendront-elles sidérales ? Laurochs Au temps très ancien de Cro-Magnon, Lorsque lhomme nétait quun bourgeon, Porté par le tonnerre de ses sabots, Avec la puissance déferlante du roc, A travers les continents, laurochs Lançait ses dix mille troupeaux !

8 Le babouin Quand un babouin A le béguin, Pour la trombine Dune jolie babouine, Il prend grand soin, Il se gomine ! Il badine Et la baratine ! Elle, la coquine, Le taquine. Elle fait mine De ne pas être fine. Mais lui, avec son bagout, Il en vient à bout. Alors, elle lui tend son museau, Quil mouille à grands bécots !

9 La belette Lastucieuse belette Fouille et fouine avec sa tête, Poursuit de son museau Mulots et souriceaux, Que le souci mine ! Approche linstant de la ruine ! Le bernard-lermite Cet ermite appelé Bernard, Cest un vrai roublard ! Sa molle chair, Dans locéan Aux mille dents, Ne vaut pas cher ! Pour expulser un mollusque, Il emploie la manière brisque. Et quand rapetisse sa bicoque, Il cherche une autre coque.

10 Le bélier Têtu, le bélier, Sa tête pliée, Fortes cornes en avant, Les sabots plantés, Bravement attend Lassaillant La biche Dame biche en hiver Ne porte ni riche manteau Ni laineux pull-over. Elle attend quil fasse chaud. Et, contre le grand cerf, Tendrement elle se serre.

11 La bergeronnette Qui, près du ruisseau, Garde le troupeau ? Est-ce toi ou la bergère ? En réponse tu hoches la queue Et la joie illumine tes yeux. Et quand, autour de la terre, Le ciel se rembrunit, Cest toi qui du gris te saisis, Pour le blanchir, en bonne lavandière Le bison Avec ton dos bossu Comme les Appalaches Et ton front têtu, Comme celui dun Apache, Toi, vigoureux bison, Tu nes pas un poltron ! Contre le blizzard hurlant du Nord, Toujours dehors, tu te dresses, très fort, Tel un montagneux contrefort !

12 Le blaireau Monsieur du Blaireau, Dans votre château Souterrain, Pour le confort, Vous êtes le plus fort ! Véritable souverain Dune maison toujours proprette, Vous fabriquez votre moquette. Le bigorneau Nest pas un nigaud. Quand recule la marée, Et que, sur le sable mouillé, Il demeure échoué, Il nous ferme la porte au nez.

13 Le bonobo Le très acrobatique bonobo Ne pourra se causer de bobo ! Pas du tout alcoolique, Au contraire de lhomme Qui se saoule de rhum, Il ose, sans lombre dun filet, Darbre en arbre se lancer ! Lhomme, en bas, En reste tout baba ! Le chien Lami chien Ne veut rien Quun os à croquer, Une laisse à mordiller, Une niche où crécher, Une balle pour jouer, Un peu de terre où creuser, Un jardin où gambader, Une main à lécher, Une maison à garder, Des enfants à protéger, Un bonheur pour saimer !

14 La cigale La joyeuse cigale Au temps estival Donne son festival Et se régale. Elle célèbre la terre Et boit la lumière. Le cobaye Avec la cage pour territoire, Prisonnier du laboratoire, Le trop faible cobaye Ne boira pas du vin dAy Aux riches couleurs, Ni ne mangera soupe à lail, Bonne pour son cœur ; Mais, pour le réveillon, Dégustera le sournois bouillon, Quand sonnera onze heures, Infligé par piqure Sous sa peau pas si dure.

15 Le colibri Minuscule colibri, Si vif, si joli, Qui ta appris, Et sur quelle palette, A peindre ton cœur Sous toutes ses facettes De mille couleurs ? Le condor Immense condor, Plus puissant quun conquistador, Maître du vertige ! Des cimes où tu tériges, Quand, au crépuscule dor, Tu planes vers les criques, Portes-tu sur tes ailes Ouvertes aux merveilles, Le soleil dAmérique ?

16 Le bouc Si le bouc ne sest jamais rasé, Cest pour arborer cette barbiche Dont la chèvre sentiche Et que le chevreau aime questionner. Les blattes Pullulantes blattes, si plates, Qui la nuit hantent nos cuisines, Sur nos pâtes et nos patates Promènent leur vermine… Ou, infects cafards, Qui, aux moments les plus blafards, Grouillent dans nos placards… Comme lhomme omnivore, La faim acérée les dévore. Avides de pourriture, Ils infestent nos vide-ordures. Sombre armée de cancrelats, Latomiseur crache leur glas !

17 Le husky Les huskies, harnachés dans lattelage, Jamais ne manqueront de courage. Grâce à leurs yeux si bleus, Ils perceront la nuit boréale, Peuplée dépouvantes ancestrales, Tel un javelot lumineux. Le grizzli Le grizzli, balèze et gourmand, Quel bon vivant ! De miel et saumon, il se régale. Si le menu sétrique, A des citadins il pique Le panier à pique-nique. Dès les flocons, dans sa grotte, il se cavale, Et là, il roupille, peinard ! Vraiment, quel veinard ! Ah, si javais le choix, Je mènerais sa vie de roi !

18 Libis Bel oiseau dEgypte, Dont les ailes griffent Le ciel dun fugace hiéroglyphe, Que seul le sage décrypte, Toi, limpavide Maître du vide, Tu planes, tout blanc, Comme un iris volant. Le lemming Les lemmings, qui, en masses mouvantes, Émigrent sous la lune qui les hante, Telle une étrange armée A la tactique erratique, Se jettent dans le piège de la marée, En un suicide énigmatique.

19 Textes de Yann le Puits, avec son aimable autorisation. Dessins pris sur Internet Musique : Bach – Bourrée (premère suite) Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Yann Le Puits Diaporama de Jacky Questel Les animaux comme ils ne vous ont jamais été présentés. Ils sont ici croqués par la plume alerte de Yann le."

Présentations similaires


Annonces Google