La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fabula, Phaedrus [1,1] I. Lupus et Agnus Ad rivum eundem lupus et agnus venerant, siti compulsi. Superior stabat lupus, longeque inferior agnus. Tunc fauce.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fabula, Phaedrus [1,1] I. Lupus et Agnus Ad rivum eundem lupus et agnus venerant, siti compulsi. Superior stabat lupus, longeque inferior agnus. Tunc fauce."— Transcription de la présentation:

1 Fabula, Phaedrus [1,1] I. Lupus et Agnus Ad rivum eundem lupus et agnus venerant, siti compulsi. Superior stabat lupus, longeque inferior agnus. Tunc fauce improba latro incitatus jurgii causam intulit; 'Cur' inquit 'turbulentam fecisti mihi aquam bibenti?' Laniger contra timens 'Qui possum, quaeso, facere quod quereris, lupe? A te decurrit ad meos haustus liquor'. Repulsus ille veritatis viribus 'Ante hos sex menses male' ait 'dixisti mihi'. Respondit agnus 'Equidem natus non eram'. 'Pater hercle tuus' ille inquit 'male dixit mihi'; atque ita correptum lacerat injusta nece. Haec propter illos scripta est homines fabula qui fictis causis innocentes opprimunt.

2 Vocabulaire à retenir uenio is, ire, ueni, uentum : venir ille illa, illud : ce, cette, celui-ci, celle-ci, il, elle inquit vb. inv. : dit-il, dit-elle facio is, ere, feci, factum : faire aqua ae, f. : eau tu tui, pron. : tu, te, toi ego mei : je possum potes, posse, potui : pouvoir meus mea, meum : mon malus a, um : mauvais dico is, ere, dixi, dictum : dire, appeler atque conj. : et, et aussi ita adv. : ainsi homo minis, m. : homme, humain

3 ? Qui est lauteur de ce texte ? Quels sont les personnages principaux ? Cela te rappelle-t-il un autre texte ? Quels indices as-tu relevé ? Que peux-tu dire sur la mise en forme du texte ? Quelle différence y a-t-il avec le texte que tu connais ? Repère deux parties dans ce texte et souligne les passages dialogués. Quels mots signifient « dire » ? Qui commence à parler ? Qui a le dernier mot ? Indique les marques de personnes qui révèlent qui parle. Situe sur ce schéma, la place de chaque personnage.

4

5 Traduction 'Ante hos sex menses male' ait 'dixisti mihi'. Respondit agnus 'Equidem natus non eram'. 'Pater hercle tuus' ille inquit 'male dixit mihi'; avant Hic, haec, hoc : celui-ci, ce six Mensis,is,m : mois certes

6 W. Aractingy 81 x 100 cm, Juillet 1997

7 Où est la traduction ? La raison du plus fort est toujours la meilleure : Nous l'allons montrer tout à l'heure. Un agneau se désaltérait Dans le courant d'une onde pure. Un loup survient à jeun, qui cherchait aventure, Et que la faim en ces lieux attirait. "Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage? Dit cet animal plein de rage : Tu seras châtié de ta témérité. -Sire, répond l'agneau, que Votre Majesté Ne se mette pas en colère ; Mais plutôt qu'elle considère Que je me vas désaltérant Dans le courant, Plus de vingt pas au-dessous d'Elle ; Et que par conséquent, en aucune façon, Je ne puis troubler sa boisson. - Tu la troubles, reprit cette bête cruelle, Et je sais que de moi tu médis l'an passé. -Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ? Reprit l'agneau ; je tette encor ma mère -Si ce n'est toi, c'est donc ton frère. - Je n'en ai point. -C'est donc quelqu'un des tiens : Car vous ne m'épargnez guère, Vous, vos bergers et vos chiens. On me l'a dit : il faut que je me venge." Là-dessus, au fond des forêts Le loup l'emporte et puis le mange, Sans autre forme de procès. Au bord du même ruisseau étaient venus un loup et un agneau pressés par la soif. En amont se tenait le loup et loin de là, en aval, était l'agneau. Alors, poussé par sa voracité sans scrupules, le brigand prit un prétexte pour lui chercher querelle. « Pourquoi, dit-il, as-tu a troublé l'eau que je bois? » Le porte- laine répondit tout tremblant : « Comment pourrais-je, je te prie, Loup, faire ce dont tu te plains? C'est de ta place que le courant descend vers l'endroit où je m'abreuve. » Repoussé par la force de la vérité, le loup se mit à dire : « Il y a six mois tu as médit de moi. » - « Moi? répliqua l'agneau, je n'étais pas né. » -- Ma foi, dit le loup, c'est ton père qui a médit de moi. » Et là-dessus il saisit l'agneau, le déchire et le tue au mépris de la justice. Cette fable est pour certaines gens qui, sous de faux prétextes, accablent les innocents.

8 Esope/Phèdre/La Fontaine Ésope, en grec ancien Α σωπος ( VIIe siècle av. J.-C. - VIe siècle av. J.-C.), écrivain grec à qui on attribue la paternité de la fable. La Fontaine en tête de ses Fables, présente Ésope comme « difforme, laid de visage, ayant à peine figure d'homme » et presque entièrement privé de l'usage de la parole. Après avoir rêvé que la Fortune lui déliait la langue, il s'éveillera un jour guéri de son bégaiement. Acheté par un marchand d'esclaves, il arrive dans la demeure d'un philosophe de Samos, Xanthos, auprès duquel il rivalisera d'astuces et de bons mots avant de réussir à se faire affranchir. Il se rend alors auprès de Crésus pour tenter de sauvegarder l'indépendance de Samos et il réussit dans son ambassade en contant au roi une fable. Il se mettra ensuite au service du « roi de Babylone », qui prend grand plaisir aux énigmes du fabuliste. Mais possédé par le désir de voyager, il se rend en Grèce et s'arrête notamment à Delphes. Là, ayant comparé les Delphiens à des bâtons flottants, il encourt leur haine et, à la suite d'une machination, est accusé de vol et condamné à mort. Ésope a beau leur raconter deux fables, La grenouille et le rat et L'aigle, l'escargot et le lièvre, rien n'y fait, et il meurt précipité du haut des roches Phédriades. Phèdre (15 av. J.-C.-50 ap. J.-C.) est un fabuliste latin. Né en Thrace de descendance grecque, Phèdre est emmené très jeune comme esclave à Rome où il est affranchi par Auguste. Employé au palais, il est témoin des problèmes de succession que connaît l'empire sous Tibère, Caligula et Néron ; soupçonné d'avoir glissé des allusions politiques dans certaines de ses fables, il est même condamné à l'exil pendant plusieurs années. Il a fait de la fable un genre littéraire. Il en a composé cinq livres, qui contiennent 123 fables versifiées. La moitié est reprise de sujets déjà traités par Ésope. L'autre moitié provient de sources diverses et de créations originales. Souvent, Phèdre met en scène le personnage d'Ésope pour introduire son sujet. Jean de La Fontaine (8 juillet 1621 à Château-Thierry dans l'Aisne, France - 13 avril 1695 à Paris) est un poète français. Il est surtout connu pour ses fables. Ilsuit des études jusquen troisième, il apprend surtout le latin sans sintéresser au grec, ce quil regrettera par la suite lorsqu'il s'intéresse aux auteurs grecs. En 1660, il se lie intimement avec Molière, Boileau, Racine et Fouquet. Outre les contes, et surtout les fables qui constituent toute sa gloire, La Fontaine sest essayé dans tous les genres mais ses fables, au nombre de 243, restent son chef dœuvre. Wikipédia

9 183/00 Roman mosaic from Syria depicting a running wolf (dog?). 3rd-4th century A.D.


Télécharger ppt "Fabula, Phaedrus [1,1] I. Lupus et Agnus Ad rivum eundem lupus et agnus venerant, siti compulsi. Superior stabat lupus, longeque inferior agnus. Tunc fauce."

Présentations similaires


Annonces Google