La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L E TRANSPORT ET L A CIRCULATION. LE RÔLE DU TRANSPORT Presque tous les organismes pluricellulaires ont un système vasculaire Il sagit dun réseau de tissus.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L E TRANSPORT ET L A CIRCULATION. LE RÔLE DU TRANSPORT Presque tous les organismes pluricellulaires ont un système vasculaire Il sagit dun réseau de tissus."— Transcription de la présentation:

1 L E TRANSPORT ET L A CIRCULATION

2 LE RÔLE DU TRANSPORT Presque tous les organismes pluricellulaires ont un système vasculaire Il sagit dun réseau de tissus liquides qui joue un rôle dans le transport des nutriments notamment vers les cellules de lorganisme. La plupart des animaux ont un système circulatoire Un système vasculaire dans lequel la circulation des liquides est régie selon un modèle précis par le mouvement des muscles. Chez les animaux supérieurs on trouve un système cardiovasculaire Un système circulatoire qui propulse le liquide vasculaire vers toutes les parties du corps grâce à un organe spécialisé, le cœur.

3 L E SYSTÈME CIRCULATOIRE DES MAMMIFÈRES Le XVII e siècle William Harvey a établi: Que le sang ne circule que dans une seule direction dans le système circulatoire. Il est propulsé par le cœur vers les artères, et il retourne au cœur pas les veines.

4 L E SYSTÈME CIRCULATOIRE DES MAMMIFÈRES Le système circulatoire des mammifères est un système clos, complet et double. Les vaisseaux sanguins sont organisés selon trois cycles primaires. Circulation cardiaque- le circuit que le sang suit dans le cœur même. Circulation pulmonaire- le circuit aller-retour que fait le sang circule entre le cœur et les poumons. Circulation systémique- le circuit du sang du cœur vers le reste du corps Le cycle circulatoire systémique couvre tous les vaisseaux sanguins, à lexception de ceux associés aux poumons.

5

6 L ES HUMAINS Lhomme adulte contient environ 5-6L du sang. La femme adulte contient environ 4-5L du sang. 80%-90% du volume se trouve dans la circulation systémique. Ce qui reste se trouve dans la circulation pulmonaire.

7 L E SYSTÈME CIRCULATOIRE Le système circulatoire comprend trois composants principaux: Des vaisseaux de transport Servent de voie de transport aux liquides, dun point à un autre Un véhicule de transport Un tissu liquide spécialisé qui achemine les substances dans lorganisme Un mécanisme de pompage

8 L ES VAISSEAUX DE TRANSPORT Le système circulatoire des mammifères comprend trois types principaux de vaisseaux sanguins: Les artères Les veines Les capillaires Les artères portent le sang à lextérieur du cœur et toutes les veines ramènent le sang du cœur. Les artères transportent du sang oxygéné; les veines transportent du sang désoxygéné. Exception: Dans la circulation pulmonaire lartère pulmonaire transporte le sang désoxygéné du cœur vers les poumons; la veine pulmonaire renvoie le sang oxygéné des poumons vers le cœur.

9 L ES VAISSEAUX DE TRANSPORT Le sang circule en passant dune artère à une artériole et ensuite, dans le réseau capillaire. Dans le réseau capillaire les gaz, les substances nutritives, les déchets et les hormones sont échangés à travers la paroi capillaire, entre le sang et le liquide interstitiel. Les capillaires débouchent ensuite sur les veinules, qui conduisent à des veines de plus en plus grandes pour ramener le sang au cœur.

10 L ES VAISSEAUX DE TRANSPORT Comme les vaisseaux deviennent de plus en plus petits, la friction augmente, et la pression artérielle diminue. Le sang se déplace donc très lentement dans les capillaires. Des adaptations dans les différents types de vaisseaux permettent au sang de continuer son trajet.

11 L ES VAISSEAUX DE TRANSPORT A RTÈRES Les artères ont trois couches La couche extérieure se compose dune couche de tissu conjonctif entremêlée de quelques fibres élastiques. La couche intermédiaire, la plus épaisse des trois, est faite de bandes circulaires de fibres élastiques et de muscles lisses, en alternance. La couche interne est constituée dune seule couche de cellules épithéliales lisses. Ces couches permettent de réduire la friction quand le sang les traverse. Lélasticité permet de prendre de lexpansion lorsquune vague de sang la traverse et qui fournit une action du pompage supplémentaire.

12 P RENDRE TON POULS Quand tu prendre ton pouls, le battement que tu sens sous tes doigts correspond en fait à lexpansion et à la contraction rythmique de lartère pendant que le sang la traverse!

13 L ES VAISSEAUX DE TRANSPORT L ES VEINES Les veines ont une paroi plus fine et une circonférence interne plus grande que les artères. Les veines nont pas lélasticité des artères, mais leur capacité est supérieure. Après avoir traverser le réseau de fins capillaires, le sang circule très lentement. Dans les régions situées au-dessus du cœur la force de gravité peut contribuer à pousser le sang dans les veines. Les muscles autour les vaisseaux aident le sang à remonter, elles sont aussi munies de valves anti- reflux qui assurent que le sang remonte et ne reflue pas.

14 L ES VAISSEAUX DE TRANSPORT L ES CAPILLAIRES Les capillaires sont les plus petits (assez grand pour laisser une globule rouge de passer à la fois!) Ils atteignent toutes les parties du corps. La paroi capillaire est formée dune couche unique de cellules endothéliales.

15 L E SANG, AGENT DE TRANSPORT Le sang est fait de 2 constituants distincts. La portion liquide : Plasma (55%) La portion solide : différents types de cellules (45%)

16 L ES GLOBULES ROUGES Constituent 44% du volume total de ton sang! Les globules rouges transportent loxygène. Ils contiennent un pigment respiratoire appelé hémoglobine. Hémoglobine contiennent du fer et se fixent loxygène. Une molécule dhémoglobine contient 4 atomes de Fer. Fer peut faire une liaison temporaire avec loxygène et le libèrent aux cellules qui en ont besoin. Ils prennent aussi le CO 2 et le libèrent dans les poumons.

17 EMPOISONNEMENT DE MONOXYDE DE CARBONE Le fer peut faire les liaisons temporaire avec O et CO 2. Mais sils font une liaison avec CO lattraction chimique entre le fer et CO est trop forte et le fer ne peut pas libérer le CO. Sil ne libère pas le CO il ne peut plus prendre loxygène et le personne affecté va asphyxier.

18 L ES GLOBULES BLANCS (L EUCOCYTES ) Constituent environ 1% du sang Lorsque tu combat une infection, le nombre de leucocytes présents dans ton sang peut atteindre plus du double de la normale. Il y a plusieurs types de leucocytes, les plus importants sont : Macrophages Lymphocytes

19 L ES GLOBULES BLANCS ( LEUCOCYTES ) M ACROPHAGES Les macrophages sont des cellules phagocytes qui passent à travers la paroi des capillaires pour ingérer et digérer les agents pathogènes. Ils font partie du système de réponse immunitaire innée de lorganisme face à linfection. Réponse immunitaire généralisée présente à la naissance

20 L ES GLOBULES BLANCS ( LEUCOCYTES ) L YMPHOCYTES Non-phagocytaires Joue un rôle dans le système de réponse immunitaire acquise de lorganisme. Cette réponse permet à lorganisme de reconnaître des agents pathogènes précis et de les combattre. Il y a des lymphocytes T dans le thymus (organe situé à la base du cou, sous le sternum) et lymphocytes B dans la moelle osseuse. Chacun contribue de manière précise à la réponse immunitaire de lorganisme à certaines toxines.

21 L ES GLOBULES BLANCS ( LEUCOCYTES ) A NTICORPS Un anticorps est une molécule protéique en forme de Y. Il est formé dune chaîne polypeptidique, une région de la chaîne reconnaissent les antigènes, ou toxines, qui portent les agents pathogènes envahisseurs. La plupart des anticorps ne peuvent se lier quà un seul antigène.

22 L ES GLOBULES BLANC ( LEUCOCYTES ) A NTICORPS Quand les anticorps reconnaissent un antigène, le lymphocyte sagrandit et se divise pour produire des cellules mémoires et des cellules plasmiques. Les cellules plasmiques produisent dénormes quantités de lanticorps et les libèrent dans le sang pour lutter contre les agents pathogènes. Une fois linfection vaincue les cellules mémoires B restent dans le sang, prêtes à provoquer une nouvelle réponse immunitaire!

23 L ES PLAQUETTES Les plaquettes sont le 3 ième composant important de la portion figurée du sang. PAS de cellules; les plaquettes sont des fragments de cellules qui se forment quand les cellules plus grandes de la moelle osseuse se décomposent. Vie de 7-10 jours Les plaquettes jouent un rôle important dans la coagulation du sang. Ils aident à se protéger contre la perte excessive de sang après une blessure.

24 L E PLASMA SANGUIN Le plasma (55% du sang) est la portion liquide du sang. Les autres parties sont en suspension dans ce véhicule. Important pour le transport des substances Composé de: Protéines CO 2 Ions inorganiques Substances organiques

25

26 G ROUPES S ANGUINS Il y a quatre groupes sanguins: A, B, AB, O Chaque groupe se caractérise par la présence ou labsence dantigène sur les membranes de globules rouges. Les quatre groupes sanguins ont des combinaisons variées de deux antigènes, A et B. Groupe sanguinAntigènesAnticorps sériques AAAnti-B BBAnti-A Oni lun ni lautreAnti-A et Anti-B ABA et Bni lun ni lautre

27 G ROUPES S ANGUINS Lorsquon mélange des groupes sanguins incompatibles, les anticorps sont responsables de lagglutination (ou groupement) des globules. Groupe O na pas dantigènes alors on peut le donner à A, B ou AB. AB à antigène A et antigène B alors on ne peut pas le donner à une groupe avec les anticorps anti-A ou anti-B.

28 G ROUPES S ANGUINS Facteur Rhésus, un autre antigène influe sur la compatibilité sanguine. Les personnes porteuses de lantigène Rh sont Rh + et les personnes qui nen sont pas porteuses sont Rh- Une transfusion de sang Rh+ peut causer lagglutination du sang qui entrait dans le système circulatoire de la personne de sang Rh-

29 L ES PROBLÈMES Si un père Rh+ et une mère Rh- conçoivent un enfant Rh+ Le système immunitaire de la mère pourrait produire les anticorps anti-Rh susceptibles de pénétrer le placenta. Cela aurait pour effet de détruire les globules rouges de lenfant En donnant une injection danticorps Rh à mi chemin pendant la grossesse et pendant les 72 heures qui suivent laccouchement on détruisent tous les globules rouges qui proviennent de lenfant

30 L E CŒUR DES MAMMIFÈRES Le cœur des mammifères se divise en 4 cavités: Une oreillette droite Une oreillette gauche Un ventricule droite Un ventricule gauche Le sang entre dans le cœur par les oreillettes et sort du cœur par les ventricules. Les 2 oreillettes se contractent ensemble et les deux ventricules se contractent ensemble, peu de temps après. Cette double action de pompage pousse le sang dans le cycle cardiaque.

31 L E CŒUR DES MAMMIFÈRES Le sang ramené du corps est recueilli dans une veine, appelé « veine cave supérieure », qui se jette dans loreillette droite. Lorsque les oreillettes se contractent, loreillette droite propulse le sang dans le ventricule droit. Lorsque les ventricules se contractent, le ventricule droit propulse le sang du cœur vers les poumons, dans lartère pulmonaire. Le sang oxygéné est ramené au cœur par les veines pulmonaires ; ces veines sont des vaisseaux sanguins qui se jettent dans loreillette gauche. Lorsque les ventricules se contractent, le ventricule gauche propulse le sang dans laorte et la circulation systémique.

32

33 L E CŒUR DES MAMMIFÈRES La contraction de chaque cavité du cœur produit un certain degré de pression. La fonction des oreillettes consiste uniquement à propulser le sang dans les ventricules adjacents. Les ventricules ont des parois musculaires épaisses, qui peuvent propulser le sang dans les vaisseaux sanguins et les lits capillaires de la circulation pulmonaire et systémique.

34 L E CŒUR DES MAMMIFÈRES Les valvules tricuspides ou bicuspides empêchent le sang de circuler dans la mauvaise direction au cours de la circulation cardiaque. Lorsquon écoute les battements du cœur à laide dun stéthoscope, le bruit quon entend est produit par l ouverture et la fermeture de ces valves

35 L ES SYSTÈMES DE TRANSPORT ET L HOMÉOSTASIE Le système circulatoire nest pas le seul système de transport vasculaire de ton corps. Le système circulatoire lymphatique, un réseau de glandes et de vaisseaux qui sétendent dans tout le corps est étroitement associé. Ces glandes et ces vaisseaux contiennent la lymphe, liquide qui ressemble beaucoup au plasma sanguin dans sa composition.

36 L ES SYSTÈMES DE TRANSPORT ET L HOMÉOSTASIE Le liquide interstitiel – une partie du plasma séchappe des capillaires et il beigne constamment dans toutes les cellules du coups. Ce liquide est absorbé en grande partie par les vaisseaux du système lymphatique. Il retourne dans le système circulatoire principal. Cette circulation continue deau et dautres substances entre le sang, le liquide interstitiel et le système lymphatique permet de maintenir des conditions stables dans lensemble des trois parties.

37 L ES SYSTÈMES DE TRANSPORT ET L HOMÉOSTASIE Les lymphocytes et les macrophages (globules blancs) sont faits dans le système lymphatique. Lorsque tu tombes malade, tu peux parfois sentir, derrière la mâchoire ou sous les aisselles, lenflure des ganglions lymphatiques. Cest dans les ganglions lymphatiques ou la réponse immunitaire commence, (la réplication des lymphocytes et macrophages)


Télécharger ppt "L E TRANSPORT ET L A CIRCULATION. LE RÔLE DU TRANSPORT Presque tous les organismes pluricellulaires ont un système vasculaire Il sagit dun réseau de tissus."

Présentations similaires


Annonces Google