La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 2. Univers Vivant Section 1. Tissus/organes/systèmes (Manuel p. 62-65) Section 2. Fonction de nutrition A : Système digestif (Manuel p. 68-87)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 2. Univers Vivant Section 1. Tissus/organes/systèmes (Manuel p. 62-65) Section 2. Fonction de nutrition A : Système digestif (Manuel p. 68-87)"— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 2. Univers Vivant Section 1. Tissus/organes/systèmes (Manuel p ) Section 2. Fonction de nutrition A : Système digestif (Manuel p ) B : Système respiratoire (Manuel p ) C : Systèmes circulatoire et lymphatique (Manuel p ) D : Système excréteur (Manuel p )

2 Composition du sang Le sang représente 7 à 8 % de la masse corporelle dun individu. Transporte les nutriments, les gaz respiratoires, les hormones, les déchets, etc. Le corps dun adulte contient environ 5 L de sang.

3 Composition du sang Une partie liquide : Le plasma (55 %). Une partie déléments solides : Les éléments figurés (45 %). Moins de 1 % du sang total Globules blancs (7 millions/mL de sang) Plaquettes (300 millions/mL de sang) Globules rouges (5000 millions/mL de sang) 45 % du sang total Plasma 55% Éléments figurés 45%

4 Le plasma Liquide jaunâtre, composé à 90 % deau. Les 10 % restants contiennent : o Des nutriments o Des protéines o Des hormones o Des gaz o Des déchets o Une centaine dautres solutés Le plasma sert principalement au transport des éléments figurés et des solutés.

5 Les éléments figurés 1.Les globules rouges Les cellules les plus abondantes du sang (99% des éléments figurés). Forme de beigne, sans noyau, capacité de se déformer. Durée de vie denviron 120 jours. Contiennent des molécules dhémoglobine fixe loxygène et une partie du CO 2. Lhémoglobine donne aussi la couleur rouge au sang. Transport oxygène

6 Les éléments figurés 2. Les globules blancs (revus en détails lors de létude du système lymphatique) Nommés leucocytes, ce sont les cellules du système immunitaire. Défendent lorganisme. Leur nombre augmente lors dinfections. Durée de vie de quelques heures à quelques années.

7 Les éléments figurés 3. Les plaquettes Fragments cellulaires qui résultent de léclatement dénormes cellules. Très petites, sans noyau, vivent environ 10 jours. Lorsquun vaisseau sanguin est endommagé : o Se dirigent vers la lésion o Deviennent collantes, sagglomèrent, referment la brèche. Responsables de la formation de caillots sanguins dans les cas de lésions plus importantes.

8 Groupes sanguins À la surface des globules rouges se retrouvent des Agglutinogènes. Agglutinogène : De type A, B ou Rh. Leur présence ou absence sur les globules rouges détermine le groupe sanguin dun individu. A-A+B-B+AB-AB+O-O+

9 Transfusion sanguine Lorganisme compte sur des anticorps spécifiques présents dans le plasma : les Agglutinines. Celles-ci réagissent en sattaquant aux agglutinogènes du sang provenant dun donneur incompatible avec celui du receveur.

10

11 Transfusion sanguine Lors dune transfusion entre un donneur et un receveur incompatibles, une réaction dagglutination se produit : Les agglutinines du receveur se fixent sur les agglutinogènes du donneur. Cette réaction entraîne la destruction des globules rouges. Donneur : B+ Exemple : Receveur : A+ Agglutinines : anti-B

12 Agglutination

13 Le système lymphatique et limmunité 1.Liquide interstitiel : Lorsque le sang arrive dans les réseaux de capillaires, un peu de plasma sort des vaisseaux et remplit lespace entre les capillaires et les cellules ; il devient alors le liquide interstitiel. 2.Lymphe : Liquide, composé essentiellement deau, qui circule à lintérieur des vaisseaux lymphatiques.

14 Le système lymphatique 1.Système lymphatique : Transporte la lymphe dans un réseau de vaisseaux, dorganes et de ganglions lymphatiques. Recueille aussi le surplus de liquide interstitiel pour le réintroduire dans la circulation sanguine. Rôle important dans la défense de lorganisme car il transporte beaucoup danticorps et globules blancs chargés de neutraliser les antigènes.

15 Le système lymphatique 1.Vaisseaux lymphatiques : Ressemblent aux vaisseaux sanguins et sont situés près deux. Transportent la lymphe et la réintroduisent dans les vaisseaux sanguins au niveau des veines sous-clavières. 2.Ganglions lymphatiques : Petites bosses situées dans le parcours des vaisseaux lymphatiques. Ils sont remplis de gobules blancs et filtrent la lymphe afin den retirer tout débris de cellules, bactéries ou virus. 3.Organes lymphatiques : Même rôle que les ganglions. -Amygdales -Thymus -Moelle osseuse -Rate Système lymphatique

16 Le système immunitaire Système immunitaire : Comprend les vaisseaux et les organes du système lymphatique ainsi que toutes les autres structures ou cellules (comme les globules blancs) contribuant à la défense de lorganisme. Anticorps : Substance produite par certains globules blancs qui est capable de neutraliser un antigène spécifique (ex : virus, bactéries, cellule anormale, etc).

17 Le système immunitaire : Immunité non spécifique Deux types dimmunité : spécifique et non spécifique A.Immunité non spécifique : Capacité qua le système immunitaire de se défendre contre nimporte quel corps étranger (bactéries, virus, etc.). La peau (recouvre tout le corps). Les muqueuses (Tapissent les cavités de lorganisme souvrant sur lextérieur). Première ligne de défense : o Bloquent lentrée des virus, bactéries, champignons, etc. o Poils, cils, mucus, larmes aident à jouer ce rôle. Phagocytes : globules blancs qui peuvent quitter le sang (diapédèse) et se rendre dans les tissus. Capables dentourer les agents pathogènes et de les digérer (phagocytose). Deuxième ligne de défense : o Les phagocytes éliminent les pathogènes qui ont réussi à franchir les premières lignes de défense du corps.

18 Exemple : 1.Suite à une coupure au doigt, une bactérie est présente dans le muscle de la main. 2.Les globules blancs du système circulatoire vont sortir des capillaires par diapédèse pour aller léliminer. 3.Une fois arrivé à la bactérie, le globule blanc reconnaît la bactérie et lentoure et la détruit ; cest ce que lon appelle la phagocytose. Le système immunitaire : Immunité non spécifique Diapédèse Phagocytose (réel)

19 Le système immunitaire : Immunité spécifique Pendant que les défenses non spécifiques travaillent à éliminer las agents pathogènes, les mécanismes de défense spécifique se mettent en branle : Les mécanismes de défense spécifique : Identifient les agents pathogènes. Élaborent contre eux une attaque sur mesure. Se développent tout au cours de la vie par la rencontre dagents pathogènes. 1. Comme les globules rouges, les agents pathogènes portent des antigènes à leur surface. 2. Ces antigènes sont alors reconnus dans notre corps comme étant des inconnus. 3.Les lymphocytes B (un type de globule blanc) se mettent alors à produire des anticorps dirigés spécifiquement contre ces antigènes. 4.Ces anticorps sont des grosses molécules qui se fixent à lantigène pour en neutraliser laction. 5.Une fois ces anticorps fabriqués, un «moule» de ceux-ci demeure dans la mémoire du système immunitaire. 6.Lorganisme pourra ainsi réagir beaucoup plus rapidement lors dune nouvelle rencontre avec ce nouvel antigène.

20 Le système immunitaire : Immunité spécifique BB

21 Le système immunitaire : Immunité spécifique Il existe deux façons dacquérir une immunité spécifique contre un pathogène en particulier : 1.Immunité passive : Transmise par la mère au fœtus par le biais danticorps qui traversent le placenta et de la mère à lenfant grâce aux anticorps contenus dans le lait maternel. 2.Immunité active : Acquise au cours de la vie par la fabrication danticorps permettant de combattre les antigènes rencontrés lors dune infection ou par la vaccination.

22 La vaccination

23 Trois types de vaccins : 1.Vaccins vivants atténués. 2.Vaccins inactivés. 3.Vaccins issus du génie génétique. Virus sauvage Virus inactivé génétiquement

24 B. Immunité spécifique : Capacité qua lorganisme humain de se protéger contre un antigène en particulier. *** Notre corps produit des anticorps qui reconnaissent chacun un seul type dantigène. Notre système contient des milliards danticorps différents. *** La réaction immunitaire sera beaucoup plus rapide et efficace que dans kle cas de limmunité non spécifique. 2 façons de lacquérir : 1. Naturelle (être infecté par un virus ou une bactérie) 2. Vaccins (on injecte dans le corps des antigènes qui stimuleront la production danticorps spécifiques à cet antigène). Le système immunitaire : Immunité spécifique

25

26 Le système immunitaire : Phagocytose Diapédèse et Phagocytose de cellules mortes


Télécharger ppt "Chapitre 2. Univers Vivant Section 1. Tissus/organes/systèmes (Manuel p. 62-65) Section 2. Fonction de nutrition A : Système digestif (Manuel p. 68-87)"

Présentations similaires


Annonces Google