La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Structures et fonctions du vivant: Les défenses de lorganisme Collège Ahuntsic, Geneviève Bernier, 15 mars 2004 1 Les défenses de lorganisme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Structures et fonctions du vivant: Les défenses de lorganisme Collège Ahuntsic, Geneviève Bernier, 15 mars 2004 1 Les défenses de lorganisme."— Transcription de la présentation:

1 Structures et fonctions du vivant: Les défenses de lorganisme Collège Ahuntsic, Geneviève Bernier, 15 mars Les défenses de lorganisme

2 2 Vaisseaux lymphatiques : transportent la lymphe Ganglions lymphatiques : filtrent la lymphe Rate : prolifération des lymphocytes Thymus : maturation des lymphocytes T Moelle osseuse : maturation des lymphocytes B Amygdales : éliminent une grande partie des envahisseurs de lair et des aliments Les organes du système immunitaire

3 3 Les cellules du système immunitaire Granulocytes neutrophiles : phagocytose des bactéries Granulocytes éosinophiles : destruction des vers parasites Granulocytes basophiles et mastocytes : libération de médiateurs chimiques Lymphocytes B : production danticorps Lymphocytes T : attaque des cellules infectées Monocytes : se transforment en macrophages phagocytose

4 4 Maladies touchant les cellules immunitaires Mononucléose Lymphocyte normal

5 5 Maladies touchant les cellules immunitaires Leucémie Lymphocyte normal

6 6 Les 3 lignes de défense PREMIÈRE LIGNE Peau, muqueuses, sécrétions (barrière physique) TROISIÈME LIGNE Système immunitaire (réponse humorale et cellulaire) Défenses NON- SPÉCIFIQUES DEUXIÈME LIGNE Phagocytes (neutrophiles, macrophages) Protéines antimicrobiennes (interférons, complément fig.39.17) Réaction inflammatoire (fig. 39.6) Défense SPÉCIFIQUE

7 7 La réaction inflammatoire Symptômes : rougeur, chaleur, gonflement et douleur.

8 8 Le complément Autres rôles du complément : faciliter la phagocytose (opsonisation) augmenter la réaction inflammatoire attirer les phagocytes

9 9 Les caractéristiques du SI Spécificité : Diversité : Soi et non-soi : Mémoire : Capacité de reconnaître un antigène particulier Capacité de reconnaître des millions dantigènes Capacité de distinguer entre les molécules de lorganisme lui-même (soi) et les molécules étrangères (non-soi) Capacité de se rappeler les antigènes rencontrés et y réagir vite si les rencontre à nouveau

10 10 Antigènes Antigène : Molécule étrangère qui provoque une réaction immunitaire Grain de pollen Protéine de surface Non reconnue par les lymphocytes PAS UN ANTIGÈNE Virus de la grippe Protéine de surface RECONNUE par les lymphocytes ANTIGÈNE réaction immunitaire

11 11 Anticorps Anticorps : Immunoglobuline (protéine) qui reconnaît spécifiquement un antigène V C V C V CV C

12 12 Types danticorps (immunoglobulines) IgM : premier Ac à apparaître mais [ ] diminue rapidement IgG : les plus abondants; traversent facilement les capillaires et placenta IgD : se trouvent sur les lymphocytes B; ne traverse PAS le placenta IgE : se trouvent sur les mastocytes et basophiles IgA : dans les muqueuses et sécrétions Tableau 39.1, p.858

13 13 Immunité passive vs active Vaccin Infection Lait maternel Sérothérapie ACTIVE PASSIVE NATURELLEARTIFICIELLE TEMPORAIRE LONG TERME

14 14 antigène déterminant antigénique Antigènes et anticorps virus

15 15 Antigènes et anticorps lymphocyte B Antigène du virus récepteur antigénique plasmocyte Anticorps spécifiques à lantigène de départ Comment sélectionne-t-on le lymphocyte qui est spécifique pour lantigène rencontré? Déterminant antigénique

16 16 Sélection clonale Lympho. matures Récepteurs antigéniques X X MITOSE PLASMOCYTES (sécrétion dAc) LYMPHO. MÉMOIRE Sélection du lymphocyte spécifique

17 17 Pourquoi est-ce quon nattrape PAS deux fois la varicelle? Et pourquoi peut-on attraper plusieurs fois la grippe?

18 18 Virus de la grippe (influenza)Virus de la varicelle

19 19 Diversité des lymphocytes (…) ADN (région variable) Région VRégion JRégion D (…) VJ VJD V J C V J C V J C V J C Région variable Région constante D D Récepteur antigénique Région V segments Région D 30 segments Région J 4-6 segments TOTAL DES POSSIBILITÉS : 3 MILLIONS

20 20 hémocytoblastes cell. souches myéloïdes cell. souches lymphoïdes MOELLE OSSEUSE lympho. B immatures DIVERSITÉ Développement des lymphocytes lympho. B matures SÉLECTION THYMUS lympho. T immatures DIVERSITÉ lympho. T auxiliaires lympho. T cytotoxiques SÉLECTION

21 21 Sélection des lymphocytes B Dans la moelle osseuse antigène du soi soluble APOPTOSE LYMPHOCYTE B MATURE Différencier le SOI du NON-SOI récepteur antigénique

22 22 Sélection des lymphocytes T LYMPHOCYTE T MATURE APOPTOSE Antigène lié au CMH dune cellule du soi Différencier le SOI du NON-SOI récepteur antigénique

23 23 Les protéines du CMH CMH :Complexe Majeur dHistocompatibilité = empreintes digitales des cellules Protéines servant de présentoir aux antigènes TOUTES les cellules du corps: CMH de classe Lymphocytes B et macrophages : CMH de classe 1 ET de classe Antigène + CMH 1 = réponse cellulaire Antigène + CMH 2 = réponse humorale

24 24 Relation entre CMH, le type de lymphocyte et la réaction immunitaire déclenchée Ag présenté sur CMH I Lymphocytes T cytotoxiques (ou T8) RÉPONSE CELLULAIRE reconnaît Ag présenté sur CMH II Lymphocytes T auxiliaires (ou T4) Lymphocytes B RÉPONSE HUMORALE reconnaît active


Télécharger ppt "Structures et fonctions du vivant: Les défenses de lorganisme Collège Ahuntsic, Geneviève Bernier, 15 mars 2004 1 Les défenses de lorganisme."

Présentations similaires


Annonces Google