La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Network Intelligence (Intelligence dans les réseaux)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Network Intelligence (Intelligence dans les réseaux)"— Transcription de la présentation:

1 Network Intelligence (Intelligence dans les réseaux)
0,5(0,5) PARLER AVEC L’ENTHOUSIASME, MOTIVÉ, CHUYEN Y , ARTICULATION, MOTS CLÉS, Nhin puiblic, MELODIE 0.Création de Services 1.Nouvelle Architecture 2.Téléphonie sur IP 3. Phare Lip6: Paris 6 & EADS-Télécom (implémenté) Tuan Loc NGUYEN, PhD, Assistant Professor Lip6, University Paris 6, France 11/10/2004

2 Contenu Portal Definition Intelligence Network & services
Context & objective Intelligent Network Intermediation Intelligent Technologies Intelligent Architectures .NET Jain Sun Composition in Networking Portal Some evaluations Ucopia Architecture Archises (Architecture of Intelligent Semamtic Services) Conclusion 0,5(1) -état de l’art en passant par des techniques d'intermédiation, des techniques d’assemblage de composants et des architectures intelligentes de création de services.

3 Definition: Intelligence ? (nom)
What does it mean Intelligence ? Webster Hachette Larousse Latin

4 Webster Intelligence Function: noun Etymology: Middle English, from Middle French, from Latin intelligentia, from intelligent-, intelligens intelligent Date: 14th century 1. the ability to learn or understand or to deal with new or trying situations (raisonnement) : REASON; also : the skilled use of reason (2) : the ability to apply knowledge to manipulate one's environment or to think abstractly as measured by objective criteria (as tests) b Christian Science : the basic eternal quality of divine Mind c : mental acuteness : SHREWDNESS 2 a : an intelligent entity; especially : ANGEL b : intelligent minds or mind <cosmic intelligence> 3 : the act of understanding : COMPREHENSION 4 a : INFORMATION, NEWS b : information concerning an enemy or possible enemy or an area; also : an agency engaged in obtaining such information 5. the ability to perform computer functions

5 Hachette Intelligence n. f. I. 1. Faculté de comprendre, de découvrir des relations, de raisonnement (de causalité, d'identité, etc.) entre les faits et les choses. 2. Aptitude à comprendre facilement, à agir avec discernement. Intelligence remarquable. II. 1. Entente, communauté d'idées, de sentiments. Vivre en bonne intelligence. || Être, agir d'intelligence avec qqn, être, agir de connivence avec lui. 2. (Plur.) Correspondance, communication secrète. Intelligences avec l'ennemi.

6 Larousse Intelligence nom féminin (du latin intelligere, comprendre)
I. 1. Faculté de comprendre, de saisir par la pensée. L'intelligence distingue l'homme de l'animal. –  Intelligence artificielle (I. A.) : intelligence humaine simulée par une machine ; ensemble des théories et des techniques mises en œuvre pour réaliser de telles machines. 2. Aptitude à s'adapter à une situation, à choisir en fonction des circonstances ; capacité de comprendre, de donner un sens à telle ou telle chose. II. Être humain considéré dans ses aptitudes intellectuelles. –  Absolt. Personne très intelligente. III. Communication, entente plus ou moins secrète entre personnes. Intelligence avec l'ennemi. –  Être d'intelligence avec qqn, s'entendre secrètement avec lui. –  Vivre en bonne, en mauvaise intelligence avec qqn  : vivre en bons, en mauvais termes avec lui.

7 Latin Intelligence de l'homme peut se situer à plusieurs degrés. Au degré le plus haut se situe l'intellectuel qui est un être d'exception : "intellectuel" vient du latin "intel", qui veut dire "tout le monde" et "ectuelus", qui veut dire "je ne suis pas". Donc : "intellectuel" signifie littéralement "je ne suis pas comme tout le monde". ->avoir l’intelligence est une être d'exception qui passe son temps à penser et à réfléchir à la place des autres.

8 Le contraire – «Idiot» Définition(Hachette) : «Personne stupide, inintelligente. » Définition : Si vous rencontrez un idiot, il faut le lui dire, car, il ne peut pas s'en rendre compte, vu qu'il est con... Pourtant de nos jours, ce mot n'est que peu employé dans son sens originel. Politiquement, nous devrions écrire : Personne inintelligible. Il n'y a des jeunes cons que pour les vieux, et inversement. Une personne qui est capable de dire : «Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire, c'est moi le meilleur» Personne stupidement intelligente

9 Intelligence artificielle
Ensemble des méthodes permettant la réalisation de logiciels capables de reproduire certains aspects de l'activité intelligente humaine (apprentissage et raisonnement par inférence, notamment) (Prolog par exemple)

10 Intelligence ambiante
Des capacités de traitement partout + de la communication omniprésente + des interfaces intelligentes avec l’homme = Intelligence Ambiante Jean-Michel Cornu Congrès DNAC-4 décembre 2002

11 Intelligence in SLA Service Level Agreement
Intelligence se trouve dans les règles de définition de politique Policy If Actions Conditions Events then User type Appli type Time QoS New user New Appli New command Actions Firewall QoS Security(VPN) SLA:The written agreement between IT and customer on the level of service Agreement between the service provider and its customer aiming to formally define the quality level to be reached in service delivery Its goal is to make the measurement of service quality both objective and quantifiable

12 Why intelligence ? Difference between man and animal
Do it more in radipity Market satisfation Service Creation with value-added.

13 Intelligence in OSI model
Application Physic Link Network Transport Session Presentation Application Ad-hoc: Intelligence Physic Link Network Transport Session Presentation Application “Intelligence” Création de service Presentation or Session Transport Network Link Physic Classical OSI model

14 Contenu Portal Definition Intelligence Network & services
Context & objective Intelligent Network Intermediation Intelligent Technologies Intelligent Architectures .NET Jain Sun Composition in Networking Portal Some evaluations Ucopia Architecture Archises (Architecture of Intelligent Semamtic Services) Conclusion 0,5(1) -état de l’art en passant par des techniques d'intermédiation, des techniques d’assemblage de composants et des architectures intelligentes de création de services.

15 1. Services everywhere … Complex, heterogenic Applications,
Marriage between Telecoms + Internet: Complex, heterogenic Applications, difficult to control. - Price of voice  0. 1’(2) Au cours des années 90, l'Europe occupait une position forte dans le secteur des télécommunications mais la généralisation d'Internet a introduit une rupture sans précédent. services toujours meilleurs aux tarifs les plus bas avec les exigences de qualité de service. Il faut donc rechercher des moyens rapides et économiquement rentables pour satisfaire à cette demande. t Classical telephony Classical Telephony + directory ToIP + + directory + ToIP + + directory + personal pages+… ToIP : Téléphonie sur IP

16 Evolution of economic model (1/2)
user user user revenue revenue revenue Network operator Network operator Services supplier 1(3) 197x -1995 X Telecom (monopoly) Ex: France Télécom Telecom + Internet Ex: FT with Free, Noos,…

17 Evolution of economic model (2/2)
user user revenue revenue Network Partage de revenu Services supplier Network operator 0,5(3,5)Proposer une architecture pour la création rapide de nouveaux services : Tarifs les moins chers, Exigences en qualité de services. Valider cette proposition sur ToIP. Portal Service Integrator Service Integrator

18 Services & presentation
Serveur de Téléphonie IP Web Services Annuaire LDAP Services utilise utilise 1’(4,5) En 1999, la téléphonie sur IP - le protocole SIP(Session Initiation Protocol) est proposé comme standard par l'IETF. Microsoft propose un client SIP à la place de H323 dans leur version de NetMeeting et MSN Messenger, Yahoo suit aussi cette évolution dans leur versions de messenger. Dans l’industrie des télécommunications, Nortel Networks, EADS-Télécom, Alcatel puis Siemens ont réaffirmé leur soutien à SIP dans le cadre de leurs offres de téléphonie privée dans le marché mondial. Téléphonie sur IP est partager l’infrastructure IP pour créer de nouveaux services. LDAP spécifique aux services d’annuaire.Web service il est habituel de traiter des requêtes d’utilisateur en interrogeant des sources d’information hétérogènes, de traduire les différentes réponses et de les regrouper dans une page de données d’un langage de balisage tel que HTML ou XML (« eXtensible Markup Language »), facilite la présentation et communication car il a que les données. Ceci peut être réalisé au moyen d’architectures de type trois-tiers. Ceci permet de traiter personnaliser le service pour le client. Presentation 3/17 LDAP : Lightweight Directory Access Protocol

19 Jonction entre deux mondes :
Future Network objective creation rapid of new services : Cheaper, QoS. Jonction entre deux mondes : logiciel et réseau. 1’(4) Archises ni l’un ni l’autre, jonction, 3 points de bout en bout (ch3: architecture), ch4:valider sur ToIP,ch5Jonction La téléphonie IP n'est pas moins chère, ni meilleure, ni différente de la téléphonie classique ; le marché devient un défi difficilement surmontable. L'une des solutions pour résoudre ce problème est de combiner le service téléphonique IP avec d'autres services classiques du monde IP, tels le Web, la messagerie électronique, … Le nombre de services à valeur ajoutée résultant de cette combinaison peut croître de manière exponentielle grâce à l'application du nouveau concept d’Archises. Services Voice (Source: Gartner/ 03/2000)

20 Contenu Portal Definition Intelligence Network & services
Context & objective Intelligent Network Intermediation Intelligent Technologies Intelligent Architectures .NET Jain Sun Composition in Networking Portal Some evaluations Ucopia Architecture Archises (Architecture of Intelligent Semamtic Services) Conclusion 0,5(1) -état de l’art en passant par des techniques d'intermédiation, des techniques d’assemblage de composants et des architectures intelligentes de création de services.

21 Intelligent Network Réseau Intelligent est un concept architectural permettant de créer et de fournir rapidement des services de télécommunication Le principe du Réseau Intelligent défini par l'ITU : - La séparation du contrôle de service et du contrôle d'appel pour faciliter du déploiement nouveaux services. - Permet de créer et manager rapidement, uniformément des services par l'assemblage des Service Independent Building Block (SIB Q.12xx).

22 Intelligent Network Without Intelligent Network Intelligent Network
Autonome Services de base et services complémentaires a b c d Processus de traitement d’appel de base Processus de traitement d’appel de base Processus de traitement d’appel de base Intelligent Network Création rapide des services (par le créateur de service) Logique du service du réseau intelligent Services de base et services complémentaires Déclenchement Déclenchement Déclenchement Processus de traitement d’appel de base Processus de traitement d’appel de base Processus de traitement d’appel de base

23 Management dans réseau
SCEF SMF Déploiement rapide de nouveaux services Création rapide de nouveaux services SCF SCF SRF Séparation de la Logique et de la Commutation 0,5’(13) créer un nouveau service du type d’Archises, il faut avoir un gestionnaire de service pour le gérer. Il s’agit le SMF Réseau Intelligent : Rapidité : assemblage SIB (Service Independant Building Block), séparation de la logique de services et de la commutation. Complexe à implémenter (Q12xx), Téléphonie seulement, propriétaire. SSF SSF SSF : Service Switching Function SCF : Service Control Function SRF : Specialized Resource Function SCEF : Service Creation Environment Function SMF : Service Management Function 13/17

24 Modèle de Réseau Intelligent
Service X Service Y Service Z A C A E A E D B F G Plan de service User Interaction Filtrage SIB xx Traduction SIB zz SIB yy POI (point of initiation) Basic Call Process POR (point of return) POR SIB Plan fonctionnel global Modèle de Réseau Intelligent SCEF SMF Déploiement rapide de nouveaux services Création rapide de nouveaux services SRF SCF SCF IF Séparation de la Logique et de la Commutation Tuan-Loc Nguyen copyright SSF SSF CCF CCF Plan global réparti SRF SRF SSF IP SSF SDF CCF SDF SDF SCF CCF SCF SN SCF SSP SCP Plan physique SSF/SSP : Service Switching Function/Point SCF : Service Control Function SRF : Specialized Resource Function SCEF : Service Creation Environment Function SMF : Service Management Function SIB : Service Independent Building Block IF : Information flow SN : Service Node IP : Intelligent Peripheral SDF : Service Data Function

25 Chaîne d’assemblage SIBs
Liste des services Nouveau service Définition éléments du service 1 2 Création chaîne d’assemblage SIBs Adaptation aux SIBs existants non adaptation 3 adaptation Conforme avec 1) non Décrire fonctions complémentaires 5 4 oui fin

26 Nouvelle approche avec TCP/IP
Réseau Intelligent : Nouvelle approche avec TCP/IP SCP SCP Application INAP/ASN.1 INAP/XML SS7 TCP/IP TCAP Présentation Session STP routeur IP Transport SCCP TCP - UDP Réseau MTP 3 IP SS7 Réseau physique Lien MTP 2 TCP/IP Physique MTP 1 SSP SSP Modèle OSI Modèle SS7 Modèle TCP/IP SCP : Service Control Point SSP : Service Switching Point STP : Service Transfer Point TCAP : Transaction Capabilities Application Part XML : eXtended Markup Language ASN.1 : Abstract Syntax Notation One

27 Intelligent Network Assembly Composant
SIB 1 SIB 2 SIB 3 SIB 6 SIB 4 SIB 5 POI Basic Call Process POR POR

28 Processus Création de Service
Acteur Besoin Processus Création de Service Service Idée Acteur Création Développement Déploiement Nous proposons SUN propose

29 Service Creation

30 Processus de création de services
Service Creation Environnement Composants (Web,fournisseurs) Service Développement Fournisseur de ressource SRF RSCE Processus de création de services Langage SCDL Fournisseur de management SMF 1’(12) Mobilité Services à valeur ajoutée dans ToIP -Créateur de service: c’est le nouveau venant du monde des télécommunications. Arrivant au monde informatique, son rôle est de développer la logique de service en utilisant des composants existants ou en créant dès le début. -Le processus de création de services se compose en trois phases : développement, assemblage et déploiement. La phase de développement est de créer les micro-services, ce sont les services primitifs de base d’Archises. Cette phase utilise des outils de développement intégrés, des outils de création de services. La phase d'assemblage a pour but d'assembler ces micro-services en utilisant les moteurs d'assemblage. La phase de déploiement est de délivrer les services qui sont créés dans la phase d'assemblage, ceci qui n’est pas dans le contexte de ce travail d'Archises. Fournisseur de réseau Assemblage de Services Déploiement de Service : Créateur de service Service d’utilisateur SCDL : Service Creation Description Language RSCE: Rapid Service Creation Environment 11/17

31 Réseau intelligent : plus de services
PABX Services Un système Séparation de la commutation de la logique de service PABX Réseau Intelligent Services + de services Un système

32 Réseau Intelligent : assemblage de composants ou création rapide de services
PABX Réseau Intelligent Services + de services Un système PABX Réseau Intelligent SIB SIB = composant logiciel SIB SIB Services + de services Un système SIB : Service Independent building Block

33 Réseau intelligent : création de service
Développement de composants Création de services Déploiement Développement classique Développement rapide par assemblage de composants Programmeur Créateur de services Exploitant

34 Création rapide de service par assemblage de composants
SCEF SMF SIB SIB SIB SIB SIB SIB SIB SIB SIB service service service SCF SCF SSF SSF SIB : Service Independent building Block

35 Enterprise Intelligent Networking
SMF SMF User logic service SCF SCF User profile Service layer SSF SSF Infrastructure processing layer Home Network Foreign Network SSF : Service Switching Function SCF : Service Control Function SMF : Service Management Function

36 Contenu Portal Definition Intelligence Network & services
Context & objective Intelligent Network Intermediation Intelligent Technologies Intelligent Architectures .NET Jain Sun Composition in Networking Portal Some evaluations Ucopia Architecture Archises (Architecture of Intelligent Semamtic Services) Conclusion 0,5(1) -état de l’art en passant par des techniques d'intermédiation, des techniques d’assemblage de composants et des architectures intelligentes de création de services.

37 Without Intermediation

38 ‘‘Value-added service’s principe’’
Intermediation Intermediation : ‘‘Value-added service’s principe’’

39 Intermediation Archises 1970 1995 200x Carrefour, Auchan, Wal-mart
Yahoo!, AOL!, MSN Archises (contribution) Production de masse Internet Information de masse 0,5’(12,5) Archises suit cette évolution Information de masse enrichir l’offre de services de leur propre initiative, par création de services, sans avoir besoin d’une intégration lourde dans le système. Intermédiation : Rapidité : ajouter de la valeur en combinant différents services. Tarif moins cher : divers types de terminal accèdent aux divers types de services. Confiance dans les fournisseurs, Pas de moteur d’intégration. Exemple : Intermédiaires vs commerce direct Intermédiaires (valeur ajoutée) (Agence de voyage/Yahoo) Infomédiaires (billet SNCF+hôtel+ +avion+croisière+…) 12/17

40 Cocoon Intermediation

41 Contenu Intelligence & value-added service in SLA/SLS Definition
Network & services Context & objective Intelligent Network Intermediation Intelligent Technologies Composition in Networking Intelligent Architectures .NET Jain Sun Intelligence & value-added service in SLA/SLS Quelques evaluation Architecture Archises (Architecture of Intelligent Semamtic Services) Ucopia Conclusion

42 Intelligence artificielle
Ensemble des méthodes permettant la réalisation de logiciels capables de reproduire certains aspects de l'activité intelligente humaine (apprentissage et raisonnement par inférence, notamment) (Prolog par exemple)

43 Intelligence ambiante
Des capacités de traitement partout + de la communication omniprésente + des interfaces intelligentes avec l’homme = Intelligence Ambiante Jean-Michel Cornu Congrès DNAC-4 décembre 2002 0 dung

44 Intelligence dans le SLA Service Level Agreement
Intelligence se trouve dans les règles de définition de politique Policy If Actions Conditions Events then User type Appli type Time QoS New user New Appli New command Actions Firewall QoS Security(VPN)

45 Intelligence dans Web Services inspirée de la vie quotidienne
Annuaire/ Intermédiaire Appliqué dans l’informatique

46 Web Services vs Web Semantic
About making links between information more intelligent. Web services: About improving the way information is exchanged. (IBM)

47 ASP Principe <% %> ASP IIS Presentation Business logic
Moteur de script (VB Script) <% %> ASP IIS HTTP COM HTML Composants ADO HTTP Serveur Web Windows (NT,Y2K) Base de données Access SQL Server Browser HTML Presentation Business logic Data services

48 Active Server Pages Development flow HTML author Script writer
Systems developer Content, layout, design Component invocation VB Script Expressions Component and database development <% TSym=Request.QueryString("TickerSymbol") SetNObj=Server.CreateObject("NASDAQ.TickerObj") if NObj.GetCompany(TSym)=False then Server.Redirect("ticker/entryform.htm") %> <%=NObj.CompanyName%> <%=NObj.Open%> <%=NObj.Close%> <%=NObj.Volume%> <%=time()%> <%=date()%> </HTML> <HTML> <H1>Today's trade summary for: </H1> <TABLE> <TR><TD>Open</TD><TD>Close</TD><TD>Volume</TD></TR> <TR><TD> </TD> <TD> </TD> <TD> </TD></TR> </TABLE> <H2>Time of report: </H2> </HTML> NASDAQ

49 Servlet - JSP Principe “Now almost everyone using servlets has heard about Java Server Pages (JSP), a Sun-invented technology built on top of servlets.” (Sun) -The programer write an out.println() call per HTML line, became a serious problem for real servlet use -Content creators had to ask developers to make all content changes

50 PHP Principe <?php ?> PHP Apache Presentation Business logic
Moteur de script (PHP Script) <?php ?> PHP HTTP Apache HTML Fonctions MySQL (IIS) HTTP Serveur Web Windows (NT,Y2K,Linux) MySQL Access Base de données Browser HTML Presentation Business logic Data services

51 ASPx : une approche composant
ASP.NET est basé sur un modèle composant coté serveur repose sur le Framework .NET (coté serveur) prend en compte les différentes capacités des navigateurs (support JavaScript, DHTML, …) Ne nécessite rien de particulier sur le client Serveur Client Html IE Composants ASPX .NET Html Opéra

52 ASPx vs ASP/PHP classique
Les pages ASP.NET sont compilées Le contenu et le traitement sont séparés Les développeurs et les graphistes peuvent, en standard, travailler indépendamment ASP / PHP ASP.NET Un seul fichier Fichiers distincts / séparation logique code code <balises> <balises> code code <balises> <balises> Form1.asp Form1.aspx Form1.aspx Form1.aspx.vb

53 Accès aux données téléphoniques à distance
PC TPS SGBD SGBD lire lire données données TPS mettre à jour mettre à jour Réseau TCP/IP Données : Répertoire personnel : lire et MAJ Profil de renvoi : lire et MAJ Configuration de touches (une par une): lire et MAJ Journal : lire

54 Appel Sortant / Appel Entrant
Réseau téléphonique Call manager VASTPS Réseau TCP/IP

55 Contenu Intelligence & value-added service in SLA/SLS Definition
Network & services Context & objective Intelligent Network Intermediation Intelligent Technologies Intelligent Architectures .NET Jain Sun Composition in Networking Intelligence & value-added service in SLA/SLS Quelques evaluation Architecture Archises (Architecture of Intelligent Semamtic Services) Ucopia Conclusion

56 Intelligence dans Architecture de Microsoft Framework.NET
toto MSIL chat .cs chien MSIL chien .pl deployment Windows JIT Linux (?) .vb Exemple CLR:common runtime language Intelligence: -Integration -Reutilisation -Interoperability

57 Evolution: languages& OS
.NET,C# Web Services Win.NET, 200x Evolution: languages& OS Visual Studio 6 Internet 1997 Windows 1990 Visual Tools PC 1981 Quick Languages Basic Interpreter Micro computer 1975

58 l’évolution des technologies
Intelligence suite à l’évolution des technologies Source Microsoft DevDay 2003

59 The dawn of the mobile era
1. The law of number : Mobile devices outnumber PCs Microsoft old mission statement : « A computer on every desk and in every home » Microsoft new mission statement : « Any time, any place and on any device » 2. Wireless mobile device : Anytime & anywhere device 3. Thin mobile device fitted to the new business model : Free terminal ( , free infrastructure), Paid services 4. Key standard of mobile device : WAP 5. End-users do not care about technology. Value is in services

60 Les modèles de services
Schéma du W3c

61 Intelligence dans Web Services inspirée de la vie quotidienne
Annuaire/ Intermédiaire Appliqué dans l’informatique

62 Web Services vs Web Semantic
About making links between information more intelligent (ch) Web services: About improving the way information is exchanged (gh) (IBM)

63 SUN ONE

64 JAIN Management Framework JAIN Application Layer
JAIN (Sun) JAIN Management Framework Network Layer Gateway Service Layer Wireline Packet INAP/AIN MGCP H.323/SIP JAIN Protocol Layer JAIN Application Layer Call Model Transaction Model Coordination Wireless MAP

65 Open Programmable Environment
CNAV pCNAV VPN TCW NTS UM IVM Reusable Service Beans Adapters Session Control (ex: AIN/IN to CS2K) Client Communications Resources (ANNC, DIGCOL, CONF, TTS, SR, VM I/F, UM, LDAP, dB) Services Network service logic (JavaBeans) Desktop IP Client service logic (Applets) Application Servers Communication Server Communication Server IP Periphonics CallPilot SP Edge Devices Succession ATM or IP LDAP Directory IP MG MG Media Server PSTN

66 Service Integration Toolkit
Service Deployment Architecture Reusable service Beans Provisioning GUI’s in XML format Auto-generated GUIs Service Integration Toolkit Deploy Service Provisioning (e.g. Preside) Web Provisioning Bulk Load Creation OSS Provisioning Deploy Executable objects MIBS Deploy Service Service Service Service Management Station Directory OAM Agent Distributed Data Management Execution Environment Test Tools Event Injector Tool Database Open Programmability Environment Service Integration Toolkit Provisioning Services Execution Infrastructure OAM

67 Intelligence dans l’architecture x-tiers Application to application
(B2B/ B2C) Web services XML/SOAP Architecture “n-tiers” Evolution de l’architecture Person to person (C2C) Data echange PC Architecture 1-tier Application to person (B2C) Web server Web browser HTTP/HTML Architecture 2-tiers Architecture 3-tiers Application to person+ Databases

68 Exemple: Evolution de l’intelligence dans la voiture
Portal (My Yahoo!) Portal+ others Musique, vidéo… + Téléchargement du serveur central data data data data Musique, vidéo… Voiture Performance CPU flexibilité Hier Aujourd’hui Demain Après-demain Evolution de l’architecture

69 Modèle universel de raisonnement «intelligent»
« Automatiser» « Modéliser » Problème déjà résolu dans la vie manuellement Informatique intelligence Métiers Maison intelligente Voiture intelligente Frigo intelligent « Feed-back »

70 Perspective d’Archises: cycle de raisonnement
informatique problèmes métiers informatique problèmes time to t1 t2 t3 t4 Plus on monte dans le cycle de raisonnement, plus on peut résoudre le problème le plus sophistiqué

71 LDAP

72 Why LDAP ? In the past Now

73 LDAP, comment ça fonctionne ?
Client request Bind, Unbind, Search, Add, Modify Client LDAP Serveur LDAP Server response Bind, Search result, Add, Modify Un annuaire est une base de donnée spécifiée rapidement à lire d’informations.

74 L’arborescence d’annuaire LDAP
Root C = Fr O = MNC OU = DRT CN = abc RDN DN Type Valeur C = Fr C = Fr Attribut O = MNC O = MNC, C= Fr OU = DRT OU = DRT, O=MNC, C=Fr CN = abc, CN = abc OU = DRT, O=MNC, C=Fr

75 Consultation du Serveur d’Annuaire LDAP Proxy (PORTAIL ARCHIE INVERSE)
Base de donnée LDAP Serveur LDAP Nom de personne : <wml> <name>abc</name> </wml> LDAP LDAP 3 WML LDAP (API Net scape) Nom de personne : <html> <name>abc</name> </html> CASTOR COCOON DSML HTML jndi (Mozilla) jndi Nom de personne : <dsml> <name>abc</name> </dsml> XML 2 Nom de personne : <xml> <name>abc</name> </xml> Triggering 4 4’ 1 Incoming call Proxy (PORTAIL ARCHIE INVERSE) 5 Terminal

76 SIP ( Session Initiation Protocol)

77 SIP (Session Initiation Protocol)
proxy server SIP SIP SIP device SIP device RTP - Data flow SIP RTP SIP RTP UDP TCP IP IP 802.x 802.x

78 SIP (Session Initiation Protocol)

79 SIP (Session Initiation Protocol)
INVITE henning @ cs . columbia . edu 1 From cz @ cs . tu - berlin .de Location Server tune henning 2 3 To: henning @ cs . columbia . edu cs . tu - berlin .de lion cz @ Call-ID: cis 302 Moved temporarily Location: 4 From To: Call-ID: cs.columbia.edu 5 ACK henning @ cs . columbia . edu Call-ID: cis play INVITE From 6 To: Call-ID: 200 OK From: 7 To: Call-ID: * Reproduced in part from the SIP specification. ACK From 8 To: Call-ID:

80 Transaction de SIP Proxy server SIP Client SIP Client Invite Invite
Processing Ringing Ringing OK / Bye OK DATA (RTP) Hangup Hangup

81 H323 (H225 / H245) Architecture driver H.225 RTP H.245 TCP UDP IP
802.11 driver

82 (message passing-RPC) (seek Web Services-Xlink/XPath)
Services Web Un service Web est une ‘’unité logique applicative’’ accessible en utilisant les protocoles standard d’Internet, indépendamment de plate-forme et peut être réutilisé. Call semantic (message passing-RPC) Service Web Service Web SOAP message (HTTP/XML) UDDI (seek Web Services-Xlink/XPath) SOAP (how to call via XML) WSDL (call syntactic &semantic –XML Schema)

83 Semantic – Syntactic - Mix (Back-end / Front-end)
Semantic : Receive 1 : View 1 Receive 0 : View 0 ‘’What you receive what you see’’ Syntactic : Receive 1 : View ‘’Ok‘’ Receive 0 : View ‘’Cancel’’ ‘’What you receive not what you see’’ Mix : Receive 1 : View 1 Receive 0 : View ‘’Cancel’’ ’’What you receive it depends on the context’’

84 Semantic – Syntactic - Mix

85 Intelligence dans Web Services inspirée de la vie quotidienne
Annuaire/ Intermédiaire Appliqué dans l’informatique

86 XML (eXtensible Markup Language)

87 XML XML signifie eXtensible Markup Language : le langage de balisage
extensible. A la différence de HTML, il permet de différencier le contenu d’un document de sa présentation et de créer son propre langage de description. Le DOM, Document Object Model, jeu d’interfaces permettant de manipuler des documents XSL, eXtensible Stylesheet Language, langage de style pour la mise en forme Xlink et Xpointer pour améliorer les liens sur le web

88 Basic XML “parts of speech”
Quote element is wholly inside title element Elements are like nouns They name a piece of information Elements can nest inside each other Attributes are like adjectives They further describe a piece of information <title>XML Will Make Web Easy as <quote>XYZ</quote></title> An attribute has a name (e.g., pub) and a value (e.g., IBD) <article pub="IBD" date=" ">

89 A document can point to its model
It’s like starting a conversation with “I’m going to be speaking in English now” Then, English rules (like subject-verb-object) must apply This is called a valid document <!DOCTYPE article SYSTEM "http://www.myorg.org/dtds/article.dtd"> <article pub="IBD" date=" "> </article> The DTD is accessed with a URL The model is encoded formally as a DTD

90 XML SCHEMA Type = <xsd:Type nom= “nom” [ type= “nom_type_def”
base= “base_type ” fixed= “valeur ” minOccurs= ” valeur” maxOccurs= ”valeur”  ] [ (Type | Element)* ] </xsd:Type> soit: Element = <xsd:element nom= “nom ” [ type= “nom_type_def” base= “base_type” fixed= “valeur” minOccurs= “valeur” maxOccurs= “valeur”  ] [ (Element)* ] </xsd:element> Remarques : - les zones en vert sont les valeurs traduites de l’ASN.1 - les zones entre crochets ne sont pas toujours présentes.

91 Programming Technology & Concept

92 Service-Assemblage/Creation
Primary programming technology Low-level programming ( machine code, Assembler ) High-level programming ( Fortran, Cobol, Basic, …) Structured programming ( Pascal, C, C++, …) Object-Oriented Programming ( C++, Java, Delphi ...) Component Oriented Programming ( COM, JavaBeans, …) Component Oriented Web Programming ( C#, Forte Java, …) Service-Assemblage/Creation Programming ( SIB …) 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 2020 2030 2040 2050 2060

93 Service-Assemblage/Creation
Primary programming - OS models Low-level programming ( IBM Mainframe OS ) High-level programming ( IBM Mainframe OS… ) Structured programming ( Unix … ) Object-Oriented Programming ( Unix, MS DOS, ... ) Component Oriented Programming ( Windows, Unix, Linux, …) Component Oriented Web Programming ( DotNET, JEEE, …) Service-Assemblage/Creation Programming (…) 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 2020 2030 2040 2050 2060

94 Chaîne d’assemblage de composants
Intelligence sur le découpage de services PC - IBM Assembly chain - Henry Ford 1913

95 Contenu Portal Definition Intelligence Network & services
Context & objective Intelligent Network Intermediation Intelligent Technologies Intelligent Architectures .NET Jain Sun Composition in Networking Portal Quelques evaluation Architecture Archises (Architecture of Intelligent Semamtic Services) Ucopia Conclusion

96 Machine à laver - composant
Lessive Tâches (Nouveaux composants) Prélavage Lavage Rinçage Séchage Remplissage Agitation Vidage Séchage Composants N= 4 => Sigma composants = 4! = 44 composants

97 Goals Components that can be easily taken out of one context and be put into another Reuse of existing code and expertise Easier maintenance of existing programs Changing / Updating of parts of the program without interfering with other parts

98 Analogies Lego Game Analogy Components bought for a specific use (e.g. building a castle) can be used to build ships, airplanes etc. House Building Analogy Plumbers, Masons, etc all have their very well defined roles, not having to bother with other problems.

99 Component-définition
A software component is a unit of composition with contractually specified interfaces and explicit context dependencies only. A software component can be deployed independently and is subject to composition by third parties. (Szyperski)

100 Characteristics of a Component
Well defined purpose Context free Portability Self descriptive “Plug and play” Reusable Reliability Modular Interface and Implementation are independent

101 Components vs Objects Components and Objects are related, Components CAN be made of objects. Components have one instance only in a system. Components can be easily taken out of their context, whereas objects generally can not

102 Assemblage de composants
J J c C VB Bonne conception ? 1,5’(10,5) 1.fonctionnelle,monolithique,pas d’interfaces 2.OO:WRAP monolithique, interface 3.COO: orienté composant, interfaces Réutilisation : éviter la re-invention de la roue, flexibilité, adaptabilité. Indépendance avec l’évolution de l’application, Assemblage de composant: plug-and-play. Complexité du système d’information, comment trouver un prix minimum pour le concept d’assemblage de composant. Plus on décompose un système en plusieurs composants, plus on a le coût des interfaces à résoudre. Il faut donc trouver un bon design pour le système d’information pour que le prix soit minimum. C’est un des objectifs que nous essayons de proposer dans le chapitre de contribution. Nombre de composants Prix de composants Prix d’interfaces Prix Prix minimum

103 Définition d’un service in Networking: “Intelligent Semantic Service
Service d’Archises - « intelligent semantic service » est une suite de compositions des éléments architecturaux : composant : boîte noire (instructions logicielles), entrées, sorties. assembleur : interactions entre composants. adaptateur : transformer, configurer. déclencheur : relations entre composants, assembleurs et adaptateurs : appeler des services, déclencher un scénario. architecture: plate-forme de création de services. 1’(36) un service d’Archises se compose d’une suite de compositions des éléments architecturaux : composant(s), assembleur(s), adaptateur(s), déclencheur(s). Nous pouvons définir un service d’Archises comme ceci : -assembleur est un composant spécial qui permet de relier les composants. Il possède les interfaces et le mécanisme d’abstraction permettant la communication et la coordination entre les composants. -déclencheur est une structure de relation entre des composants, des assembleurs et des adaptateurs permettant d’appeler des services à l’extérieur via les connecteurs. Il déclenche un scénario entre les composants, les colles et les adaptateurs. -adaptateur est un composant spécial qui assume des mécanismes de transformation. Il permet de communiquer, coordonner ou coopérer les composants venant de l’extérieur par d’autres fournisseurs de service. -architecture est une plate-forme de création de nouveaux services et l’assemblage de composants. C’est aussi le framework sur lequel les services peuvent être bâtis.

104 Exemple : service in Networking
assembleur Suite des composants + + Transformation Déclenchement 1’(37) -composant d’Archisesest une entité d’abstraction qui contient des instructions logicielles. Il fournit des transformations de données via ses interfaces : des entrées et des sorties. Les nouveaux composants peuvent être formés grâce au mécanisme d’assemblage de composants avec la chaîne de création de services -service d’Archises se compose d’une suite de compositions des éléments architecturaux ou des composants: .un service d’Archises est une suite des composants. Il a les caractéristiques suivantes : . exécute une tâche précise, a des entrées et des sorties, .se compose d’une suite d’instructions logicielles (ou suite des fonctions), .peut également fournir des transformations et des mécanismes d’assemblage de données via ses interfaces, .est neutre et indépendant de système d’exploitation,a un automate de fonctionnement selon les règles prédéfinies.

105 Composant in Networking
assembleur Suite des composants Exemple: (x1+x2+…+xn)/n avec Add,Compter,Diviser sont les services de base. Transformation

106 Résumé : équation finale
Service (XML-RPC,COM, Web Services,JavaBeans,CORBA…) Framework Service = architecture + composant(s) + [assembleur(s)] + [adaptateur(s)] + [déclencheur(s)] 1’(38) xay nha, briques de base, taillées. Archises fournit des contraintes architecturales telles que les interfaces de chaque composant, les assembleurs entre des composants, les adaptateurs de composant dans l’architecture. service du type d’Archises est un service intelligent avec sémantique. Faut bien penser à cette équation quand on voulait créé un nouveau service ayant une bonne QUALITE (Modèle d’architecture dans la construction) BON SERVICE INTELLIGENT Assembleur, adaptateur dans Archises connecteur

107 Contenu Portal Definition Intelligence Network & services
Context & objective Intelligent Network Intermediation Intelligent Technologies Intelligent Architectures .NET Jain Sun Composition in Networking Portal Some evaluations Architecture Archises (Architecture of Intelligent Semamtic Services) Ucopia Conclusion

108 Portail Les portails sont nés du constat que l’information sur l’Internet et les intranets est diffuse et pas du tout structurée. L’internaute est débordé par le nombre d’outils en tout genre. souhait d’une approche plus simple et unifiée.

109 Contexte Un espace informationnel de recherche
Visent à regrouper sous un accès unique  Un espace informationnel de recherche Un espace communautaire de partage Un espace personnalisé de services Caractéristiques : Point d’accès unique Organisation des informations accessibles et des applications disponibles Personnalisation des services offerts, individuelle ou par groupe Contrôle d’accès centralisé et gestion des utilisateurs

110 Définition générale Un portail, qu’est ce que c’est ?
Un portail est un point d’entrée sous forme d’application Web regroupant un certains nombres de services et de contenues à un ensemble de clients.

111 Les Portails Vise à remplacer le bureau. avantages :
Ils sont accessibles de n’importe quel poste Ils sont personnalisés Les services augmentent : calendrier, agenda, répertoire en ligne, traitement de texte, un tableur… Des obstacles restent à surmonter: les temps de chargement les coûts de connexion la largeur de la bande passante Selon un responsable de Netcenter (Netscape) les bureaux représenteraient l’évolution naturelle des portails.

112 Les principaux portails web
Les moteurs ou annuaires de recherche Yahoo!, Voilà,… Site des fournisseurs d’accès Aol.com, wanadoo.fr, … Site de logiciel de navigation msn.com (Microsoft) , netcenter.com (Netscape) Les éditeurs de contenu Hachette.fr, go.com (Disney), … Portail spécialisé ou privé Portail d’entreprise, site de communauté

113 Différents type de portails Web
Portail généraliste ou horizontal 1er types de portail apparu Regroupe le maximum d’informations de tous les thèmes sur un seul site. Point d’entrée sur le Web Yahoo, Altavista, Site Web des providers (Aol, Wanadoo, Free, …).

114 Différents type de portails Web
Portail spécialisé ou vertical Portail spécialisé dans un thème donné Portail d’entreprise ou inter-entreprise Il regroupe et partage des ressources pour un groupe de client ayant un intérêt commun.

115 Les portails horizontaux
But Attirer un maximum de client sur le serveur Vendre de l’espace aux annonceurs (Estimation 2000 : 8 Milliards de dollars). Prendre des commissions sur des transactions Vendre des services améliorés aux clients (boite aux lettres plus grande avec plus de fonctionnalités). Moyen mis en œuvre Fournir et ordonner du contenu et des services pour attirer un maximum de clients

116 Les portails horizontaux. L’exemple Yahoo!
Au début un annuaire de sites classés par thèmes. Dans le but de garder les clients après la consultation des annuaires création de services comme les calendriers, les carnets d’adresses…

117 Les portails horizontaux. L’exemple Yahoo!
Maintenant les principales activités de Yahoo! sont l’agrégation de contenue : Le service de news de Yahoo! regroupe les informations publiés par d’autres site et les classes Le service de mail Yahoo! Messager Jeux en ligne Chat Page personnalisée à un utilisateur Boutique Services de plus en plus évolués comme la personnalisation de page (MyYahoo!)

118 Yahoo

119 Pourquoi développer un portail dans une entreprise
Un utilisateur doit utilisé un grand nombre d’application pour accéder à toutes les informations de l’entreprise. Multiplicité des formats de données, des IHM, informations présentées de façon désordonnées.

120 Pourquoi développer un portail dans une entreprise
Le but est qu’une application interroge elle-même les applications, puis traitent les données pour les présentées de façon ordonnée et unifiée. L’utilisateur y accédera d’une façon unique, en général un navigateur.

121 Apport d’un système de portail
Un accès simplifié aux informations et aux applications intranet Intégration de contenus tiers Constitution d’espaces de travail et d’accès à l’information Personnalisation des services Gestion de l’accès au différentes données de l’entreprise (single sign-on)

122

123 Panorama des produits du marché

124 Exemples de portail JETSPEED
return

125 Exemples de portail BEA Logic
BEA [wBEA] définit son nouveau concept, le « Liquid computing » : “A state of computing in which information and process flow wherever business demands across all application, services, business ecosystem and value chain on global basis”. Le concept « Liquid computing » de BEA (figure 10) est basé sur l’idée du concept d’intermédiation. Il est basé sur le triangle de trois acteurs: entreprise, utilisateur et producteur. Le « Liquid computing » est un bon concept mais il est toujours lié au framework de BEA qui s’appelle BEA Web Logic. Ce framework est une solution propriétaire de BEA et il faut bien maîtriser l’outil de BEA pour créer de nouveaux services, ce qui n’est ni facile ni négligeable à maîtriser aujourd’hui. Producteur (« breakthrough productivity ») : création d’un service le plus rapide possible. Utilisateur (« active adaptability ») : capable d’adaptabilité des nouveaux clients. Entreprise (« entreprise compatibility ») : capable de « plug and play », l’interopérabilité entre les services.

126 Voice Portal Architecture

127 Contenu Portal Definition Intelligence Network & services
Context & objective Intelligent Network Intermediation Intelligent Technologies Intelligent Architectures .NET Jain Sun Composition in Networking Portal Some evaluations Ucopia Architecture Archises (Architecture of Intelligent Semamtic Services) Conclusion 0,5(1) -état de l’art en passant par des techniques d'intermédiation, des techniques d’assemblage de composants et des architectures intelligentes de création de services.

128 “The seamless, secure wireless network mobility”

129 Agenda Ucopia overview Architecture The administration module
The Wireless Gateway The Client Advantages

130 Mobility issues Security Ease of use Mobility Management
Authentication Encryption Access control Ease of use Seamless configuration, connection, access Mobility Management Policy definition & enforcement Quality of service Infrastructure configuration, management & optimization

131 Ucopia mission Ucopia develops and markets an Enterprise Mobility Management Software Enabling Enterprise Mobility in the large Enterprises, administrations, campus Employees, visitors, customers, suppliers, … Internet, Intranet & Extranet With the guarantee of Global security Ease of use Quality of service TCO optimization

132 Features

133 Agenda Architecture Ucopia overview The administration module
The wireless gateway The Client Advantages

134 Architecture High level, centralized administration
Definition of mobility policies Infrastructure configuration & supervision Credentials management Wireless Gateway Wireless VLAN : Traffic forced through the gateway Radius server, IPSec encryption, access control Seamless access & smart routing QoS, priorities queues Wireless client Client software Hardware credentials

135 Ucopia Modules

136 Ucopia architecture

137 Agenda The administration module Ucopia overview Architecture
The wireless gateway The Client Advantages

138 Centralized Administration
Network DHCP, VLAN, SSID, etc Mobility policy Mobility model: user, service, network, policies Information in LDAP directory Credentials Centrally managed Use 2 factors, smart cards or simple login/password Download from Web page

139 Administration

140 Administration GUI

141 Agenda The wireless gateway Ucopia overview Architecture
The administration module The wireless gateway The Client Advantages

142 The Ucopia gateway

143 Authentication Free RADIUS server
EAP SHA1 for hard key (smart card) EAP MD5 for login/password Client software downloaded from the gateway Web page forced when connection fails Architecture LDAP directory access for each connection Users are re-authenticated periodically

144 Encryption X509 certificates
delivered by administration Certificate Authority Windows format: cacert.p12 Certificates stored in token or on user device On the fly encryption /decryption Control, QoS, seamless access

145 Traffic filter & Queuing
Ports IP and Mac address Queuing Priority queues (QoS) HTB (Hierachical Tocken Bucket) queue system Applications Access Control: Illegal traffic is deleted and user notified QoS: Priorities are implemented by queues Smart Routing: traffic is automatically routed to appropriate server

146 Seamless access Smtp packets are routed automatically to the local mail server No need to reconfigure mail client Internet Hides proxy configuration, either on client or on Intranet Printer Gateway implements print service Printer is used without driver installation And many more Video projector, antivirus, interactive white board, etc. Gateway is an open environment New service very easy to install and deploy

147 Agenda The Client Ucopia overview Architecture
The administration module The wireless gateway The Client Advantages

148 The Client The client is made of
An EAP DLL running on the client device Login/password or smart card token The client implements EAP authentication (SHA1 for token, MD5) VPN client based on native Windows IPSec End user GUI: available services, error message, etc. Soft versus Hard key Smart card is best suited for regular users: robust authentication, client software needed Login/password best suited for casual users The Client is available on Win 2000 SP4 Win XP

149 Ucopia Smart card & Client

150 Smart Card A smart card is a tamper resistant computer 5 MHz CPU, 8 Kb RAM, 64 Kb EEPROM, 128 Kb ROM Operating system, Java Virtual Machine, USB protocol 2 factors security : “what I have, What I know” Smart card for personal ID system DoD: 12 Millions cards for employees and suppliers. Shell: 85,000 smart cards for secure physical / network Microsoft: 25,000 cards for network access control Off the shelf IT component Microsoft XP with smart card driver Sun & Dell: smart card on laptop / desktop

151 Agenda Advantages Ucopia overview Delegated architecture Security
Mobility Seamless access Smart Card Advantages

152 Ucopia benefits (1) MIS: robust enterprise class security based on industry standards Security architecture Authentication: EAP SHA1 (->TLS), RADIUS Encryption: IPSEC 3DES on radio link Soft or Hard key technologies X509 certificates Dynamic, access control based on IP address & port filtering (-> level 7) Access & Mobility Policies stored in LDAP directory Benefits Affordable, enterprise class security Compliant with all Wi-Fi equipments Compliant with Windows environments (EAP, IPSc VPN)

153 Ucopia benefits (2) End User: Ease of Use
Seamless configuration, connection and access Automatic client configuration: SSID, VPN, Simple connection: personal code No application reconfiguration Quality of service: bandwidth management, priorities Hard token packaging for visitors and others Benefits Productivity : No back and force terminal re-configuration Quality of services Customer, supplier, visitor relationship

154 Ucopia benefits (3) MIS: ease of deployment & operation
Central administration, seamless access, quality of service Centralized mobility policy administration and dynamic enforcement LDAP directory compliance Automatic Access Points configuration (SSID, DHCP, VLAN) Infrastructure optimization Delegated architecture Web based supervision of users and equipments Benefits TCO: decrease deployment and maintenance costs Scalability Hardware cost optimization Helpdesk cost reduction

155 Gestionnaire de terminal virtuel
Architecture Archises RSCE : Rapide Service Creation Environment Serveur de Téléphonie IP Web Services Annuaire LDAP Services SIP SOAP, UDDI, WSDL LDAP RSCE Environnement de Création de Services Connecteurs Connecteurs XML XML XML Gestionnaire de Portail Profils Gestionnaire de Portail Archises 1’(5,5) On va détailler chaque bloc apart -un module de présentation de services aux terminaux à travers lesdits moyens d’interface, un module de multiplexage de services Gestionnaire de Portail communiquant avec le module de présentation, et un module d’accès aux services communiquant avec le module de multiplexage XML. Gestionnaire de terminal virtuel Terminal Protocole de terminal virtuel (HTML, WAP…) Présentation 4/17 L.I : Langage Intermédiaire

156 No Archises No value-added service Terminal
Résultat de recherche LDAP : Type : search response Object_name [Henry Martin] attributes [ phone : ] result_code [OK] Annuaire LDAP 0,5’(10,5) Sans Archises -> pas VAS No value-added service Henry MARTIN Terminal

157 Archises Archises Sélection de services Script de déclenchement
Téléphonie XML Annuaire LDAP Archises Connecteur Telephonie Connecteur LDAP Sélection de services Script de déclenchement Gestionnaire de session / Intrusion Message XML consolidé : <xml version 1.0> <type pr=3>#response</type> <name pr=4>Henry Martin</name> <attributes> <phone pr=5> <wording>#call</wording> phone:// </phone> </attributes> <intrusion pr=0>lite</intrusion> </xml> 0,5’(11,5) Valeur ajoutée French wording table Adaptation d’affichage logique RESULTAT DE LA RECHERCHE #response Adaptation d’affichage physique #call APPELER RESULTAT DE LA RECHERCHE Henry MARTIN APPELER

158 Evaluation via la plate-forme d’Archises
Call manager SGBD services Serveur Archises RSCE Création de Services IP IP Réseau TCP/IP 0,5’(14) Démo live Démo: Création de Rapide de Services dans ToIP Archises permet de créer rapidement de nouveaux services à valeur ajoutée dans la téléphonie sur IP, un des domaines importants de l’informatique du futur. Téléphonie sur IP n'est pas moins chère, ni meilleure, ni différente de la téléphonie classique. Donc l’arrivée de la téléphonie IP sur le marché est un défi difficilement surmontable. L'une des solutions pour résoudre ce problème est de combiner le service téléphonique IP avec d'autres services classiques du monde IP, tels que le Web, la messagerie électronique … Le nombre de services à valeur ajoutée dans la téléphonie sur IP résultant de cette combinaison peut croître de manière exponentielle grâce à l'application du nouveau concept de réseau intelligent d'intermédiation Archises. le temps pour créer un service est beaucoup réduit via la chaîne de création de services dans Archises. Le nombre de services à valeur ajoutée résultant de cette transformation peut croître de manière exponentielle grâce à l'application du nouveau concept d’Archises services peuvent être fournis par l'extérieur, c'est-à-dire qu'ils peuvent être développés en dehors d’Archises et accessibles de façon transparente pour le client. RSCE est implémenté implicitement dans le serveur Archises. Grâce à celui-ci, les services d’Archises peuvent être créés exponentiellement. Les services sont hébergés sur des serveurs HTTP ou de fichiers. Le serveur Archises doit pouvoir accéder à ces serveurs de pages extérieurs : l’interfaçage est assuré par le serveur Services Extérieurs. Ces services sont développés en utilisant le langage PML et peuvent être statiques ou dynamiques (pages générées par des scripts ASP, PHP, etc). ToIP 14/17

159 Service d’Archises + + Suite des composants Transformation
assembleur Suite des composants + + Transformation Déclenchement 0,5 (13,5)-service d’Archises se compose d’une suite de compositions des éléments architecturaux ou des composants: Assemblage de composants : Rapidité : réutilisation, développement simple. Qualité : sécurité (boîte noire). Interfaces propriétaires. Architectures intelligentes : Rapidité, qualité : l’intelligence se trouve dans la logique de services, pas dans le traitement de services. Ouvertes dans un monde « fermé » : l’implémentation propriétaire (.Net sur Linux?). 15/17

160 Conclusion d’Archises
Inter-Services Services Intra-services RSCE Environnement de Création de Services Connecteur Téléphonie IP Connecteur Web Services Connecteur LDAP XML XML XML Déclencheur & Moteur d’Intégration XML Archises Définitions de services Profils utilisateur Transformateur XML Gestionnaire de Contexte XML. 0,5’(14,5) Cette thèse contribue à la recherche -Architecture Archises pour créer de nouveaux services à valeur ajoutée dans les réseaux. -Framework d’Archises implémenté téléphonie sur IP valider Archises: composants réutilisables -Elargir Archises architecture universelle résoudre d’autres problèmes en réseaux -Archises est une jonction entre deux mondes : logiciel et réseau. Archises: Prémices du modèle universel de l’informatique ? Gestionnaire de terminal virtuel Contribution à la recherche : Architecture Archises, Framework d’Archises, Evolution. Réseau

161 Résumé Archises Architecture Archises
Rapidité : service à valeur ajoutée Assemblage de composants via RSCE, Transformation via Créateur de Services, Déclenchement. Tarif moins cher : Architecture neutre, ouverte, Connecteurs, Tout type de terminal. Partager l’infrastructure IP. Qualité : Tester, valider sur ToIP. Respecter l’équation : Service = architecture+composant(s)+ [assembleur(s)]+[adaptateur(s)]+[déclencheur(s)] (voir thèse: Sécurité « transparente » : non traitée. Gestion de services. 1’(15,5) La téléphonie IP n'est pas moins chère, ni meilleure, ni différente de la téléphonie classique ; le marché devient un défi difficilement surmontable. L'une des solutions pour lever ce verrou économique est de combiner le service téléphonique IP avec d'autres services classiques du monde IP, tels le Web, la messagerie électronique, … Le nombre de services à valeur ajoutée résultant de cette combinaison peut croître de manière exponentielle grâce à l'application du nouveau concept d’Archises. 16/17

162 Perspectives Archises
Aujourd’hui (monople) Demain (ouvert,standard, interopérable) Opérateur 1 Opérateur 2 Opérateur 3 Opérateur N Service Opérateur 1 Opérateur 2 Opérateur 3 Opérateur N Fournirsseur 2 Fournirsseur 1 Fournirsseur 3 Fournirsseur 2 Fournirsseur 1 Fournirsseur 3 Fournirsseur 2 Fournirsseur 1 Fournirsseur 3 Fournirsseur 2 Fournirsseur 1 Fournirsseur 3 Terminaux interopérables Terminal Opérateur 1 Opérateur 2 Opérateur 3 Opérateur N Plate-forme de services Plate-forme de Services unifiée (ARCHISES) Télécom (GSM, 3G) Télécom (GSM, 3G,UMTS,Wi-Max) Infrastructure de Télécom 17/17

163 Références Brevets Articles Web: Bouquins:
Thesis TL Nguyen: Service Creation in the Telephony over IP, 9/2004 TL Nguyen, ”Mécanisme de transfomation”, EADS 2002 TL Nguyen, “Terminal Proxy Server”, EADS 2001 Projet européen ANIMA Articles TL Nguyen, “Intelligent Intermediation architecture for creating rapidly new value-added services”, ICCCN 20002 C.Szyperski, “Component Technology-What,where and how ?”, LNCS 2876,2002 C.CChiang, “The use of adapters to support interoperability of components for reusability” Elsevier 10/2002 Web: Group de travail W3c Web service architecture: Réseau Intelligent, Q1213 de UIT DNAC: NET Framework: Projet Avalon: Web Semantic: Bouquins: Ivar Jacohson: Software Reuse Architecture, Process, and Organization for Business Success Clemens Szyperski: Component Software Thèse de R.T Fielding(inventeur serveur Web Apache): Architecture style and design of Network-based software architectures, University of California Irvine


Télécharger ppt "Network Intelligence (Intelligence dans les réseaux)"

Présentations similaires


Annonces Google