La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diaporama de Jacky Questel Un diaporama très spécial, pour vous présenter une œuvre d'art très spéciale : Le calvaire de Guimiliau, le plus impressionnant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diaporama de Jacky Questel Un diaporama très spécial, pour vous présenter une œuvre d'art très spéciale : Le calvaire de Guimiliau, le plus impressionnant."— Transcription de la présentation:

1

2 Diaporama de Jacky Questel

3

4 Un diaporama très spécial, pour vous présenter une œuvre d'art très spéciale : Le calvaire de Guimiliau, le plus impressionnant calvai- re du Finistère. Plus de 200 personnages, un foisonnement de vie, une exubérance de mouvement, d'amour et de haine… J'ai essayé d'identifier les différentes scènes, et c'est là que je me suis rendu compte que ma connais- sance de l'évangile n'était sans doute pas encore à la hauteur… Il n'y a pas beaucoup de commentaires, cela se re- garde et c'est tout.

5

6 Documentation offerte par le site "InfoBretagne.com" : CALVAIRE ( ). Granit, moucheté de lichen sédentaire. Deux cents personnages, beaucoup en cos- tume d'époque. Drame de la Passion, et scène de l'Enfance de Jésus. Soubassement carré, avec contreforts ajourés d'arcades. - Personnages, étage inférieur : corps rigides, longues robes, scènes naïves ; étage supérieur : mouvement fou- gueux, lignes courbes, visages expres- sifs, vibrants de vie, on les dirait faits de chair...

7 Aux quatre coins taillés en biseau, les quatre évangélistes : Ici, si je ne me trompe, Marc et Matthieu.

8 Saint Luc et Saint Jean.

9 Une vue générale, juste pour voir si vous vous y retrouvez… (enfin, si je m'y retrouve…)

10 Un autre côté… Remarquez, en bas Et en haut, Marie devant son Fils étendu dans la même position… Raccourci saisissant !

11 L'Annonciation : Remarquez Dieu-Père, qui tient le globe dans sa main, car il envoie son Fils pour le salut du monde, et l'Esprit-Saint, qui "couvre Marie de son ombre".

12 LA VISITATION

13 La naissance. Marie, émerveillée comme toutes les mamans, Joseph dubitatif, et qui semble avoir plutôt envie de se reposer !

14 L'ange a guidé les bergers jusqu'à la crèche, et ceux-ci adorent l'Enfant. Regardez celui qui est en arrière, et qui se penche pour mieux voir !

15 Ladoration des mages, présentant leurs offrandes.

16 La Présentation de Jésus au Temple. Je suppose que c'est Syméon qui tient l'Enfant, et la prêtresse Anne qui est à genoux. Marie porte la cage avec les colombes…

17 La fuite en Egypte. Marie est pensive, et l'Enfant semble lui demander réconfort. Marie le tient serré contre elle, et emprisonne le petit pied dans sa main, comme pour lui donner confiance. Joseph porte sans doute les dons précieux des Mages, qui permettront au couple émigré de survivre en Egypte.

18 Tout à fait arbitrairement, et pour faire la séparation entre la naissance du Christ et sa crucifixion, je place ici deux scènes issues du folklore ou de la croyance bretonnes. Katel-Gollet : une jeune fille aux mœurs dissolues. On la voit ici traînée en enfer ; Cet enfer est symbolisé par la gueule béante d'un monstre d'où sortent des démons hideux qui s'acharnent à plaisir sur Katel ; (Catherine) La pauvre damnée, entièrement dénudée, est toute pantelante à la pensée du châtiment qui l'attend. Saint Yves entre le riche et le pauvre : Saint Yves, patron de la Bretagne avec Sainte Anne, est né 1253 et mort en Il était juriste, prêtre, puis évêque, mais toujours parcourait sa campa- gne pour porter secours aux plus pauvres ou les défendre. Il est souvent représenté entre le riche et le pauvre : il arbitra un jour un conflit entre deux personnes, le pauvre devant de l'argent au riche. Pour ama- douer les deux parties qui se disputaient, St Yves suggéra que le riche vint manger à la table du pauvre, lequel devait prier pour l'homme riche. Cette scène célèbre est représentée dans nombre de calvaires et d'églises en Bre- tagne.

19

20 L'entrée triomphale à Jérusalem

21 Jésus, à genoux devant ses apôtres, leur lave les pieds

22 Le dernier repas de Jésus avec ses disciples. Thomas, trésorier du groupe, a la bourse en main : a-t-il déjà touché le prix de sa trahison ?

23 Je suppose que cette scène représente Saint Pierre tranchant l'oreille de Malchus.

24 L'arrestation de Jésus

25 Jésus traduit devant Pilate qui se lave les mains avec ostentation.

26 La flagellation. A noter que les verges de l'un des soldats se sont brisées au cours des siècles…

27 Les soldats s'amusent avec Jésus, le couronnent d'é- pines (ils ne sont pas fous, et se servent de bâtons pour enfoncer la couronne) Et lui cachent les yeux pour lui cracher au visage et le frapper, lui disant : "main- tenant, prophétise ! Dis- nous qui t'a frappé !"

28 Jésus tombe sous le poids de la croix.

29 Ces deux personnages semblent faire partie de la scène précédente, ainsi décrite sur un document trouvé sur place : "Scène grandiose, criante de vérité. Autour du Christ, ployant sous le poids de la croix, une foule s'agite, toute à ses tâches. On y reconnait les soudards brutaux et joyeux lu- rons d'Henri III, menant tambour battant et au son des olifants un véritable charivari au- tour de Jésus." Cette scène constitue un véritable panorama vestimentaire ! Regardez la finesse des broderies et crevés sur les personnages ci- contre !

30 Vous voyez peut-être mieux ici la profusion des personnages, les différentes expressions, les différents costumes…

31

32 À sa descente de croix, le corps du Christ est remis à sa mère.

33 Je ne sais pas situer cette scène. Le soldat semble tenir l'écriteau portant la sentence : ce- lui-ci est le roi des Juifs" Et, si l'ange est envoyé là pour réconforter Jésus, il semble plu- tôt demander au ciel ce qu'il doit faire exactement…

34 Sainte Véronique, qui a essuyé le visage de Jésus, trouve l'empreinte de ce visage sur le linge.

35 Je ne sais pas situer cette scène. Le soldat semble tenir l'écriteau portant la sentence : ce- lui-ci est le roid es Juifs" Et, si l'ange est envoyén là pour réconforter Jésus, il semble plu- tôt demander au ciel ce qu'il doit faire exactement…

36

37 L'ensevelissement : derrière la tête du Christ, la Vierge, debout, contemple le visage de son Fils. Puis trois "saintes femmes" ; celle de droite représente Marie Stuart, reconnaissable à sa physionomie et à son accoutrement. Saint Jean qui essuie une larme, Nicodème, Gamadiel, Joseph d'Arimathie…

38

39 La Résurrection : Le Christ se dresse au dessus des soldats endormis, dans un enchevêtre- ment de corps, d'armes… Deux soldats le contemplent stupéfaits, sans trop savoir comment réagir.

40 Le détail des soldats endormis

41 Deux vues générales, impression- nantes, pour terminer : vous y re- trouvez-vous mieux, maintenant ?

42

43 Rappelez-vous que tout cela a été fait en , en sept ans, sans les moyens actuels. Déjà, pas de photographie pour fixer les détails des cos- tumes ou des visages, par exemple. Les artistes qui ont réussi ce chef-d'œuvre – et vous en verrez d'autres dans d'autres diaporamas – étaient portés par une foi profonde, qui transcendait leur art. Et nous, nous profitons de toutes ces réalisations grandioses… Merci à l'âme bretonne…

44 Photos : Yvonne Ducumentation de sources diverses Texte : Jacky Musique : Celtic Christmas –Good King Wenceslas Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Diaporama de Jacky Questel Un diaporama très spécial, pour vous présenter une œuvre d'art très spéciale : Le calvaire de Guimiliau, le plus impressionnant."

Présentations similaires


Annonces Google