La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

© N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC1 Entrepreneuriat féminin Une force économique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "© N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC1 Entrepreneuriat féminin Une force économique."— Transcription de la présentation:

1 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC1 Entrepreneuriat féminin Une force économique Caractéristiques Styles de gestion Enjeux

2 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC2 Les femmes entrepreneures (FE) : pourquoi ? 1. Phénomène en croissance. 2. Peu importe votre carrière, ex.: consultants, banquiers, gestionnaires, vous allez cotoyer des FE. Elles sont incontournables. Vous devez comprendre qui elles sont ce quelles apportent à la société, souvent dans des domaines autres que ceux des hommes - complémentarité leurs défis, leurs enjeux

3 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC3 Les femmes entrepreneures (FE) : pourquoi ? 3.Les FE vivent souvent les mêmes phénomènes que les HE. Une meilleure connaissance des FE ne peut que rejaillir sur celles des HE. 4. Vous serez peut-être vous-même entrepreneur. 5.Souvent aujourdhui, on demande aux cadres de gérer leur département comme si cétait leur entreprise.

4 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC4 I- Une force économique

5 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC5 Global Entrepreneurship Monitor (GEM) 2000 Executive report Centre fondé en Initiative de recherche regroupant le Babson College, le London Business School et le Kaufman Center for Entrepreneurial Leadership. Enquête auprès de adultes dans 21 pays différents (total de ) Interviews en profondeur Utilisation de statistiques officielles des différents pays Activité entrepreneuriale : création dentreprise : % dadultes impliqués dans la création dune nouvelle entreprise présence de nouvelles entreprises : % dadultes impliqués dans lexploitation dune nouvelle entreprise - âge de lentreprise : inférieur à 42 mois

6 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC6 Activité entrepreneuriale totale selon le genre 1 1 : Global Entrepreneurship Monitor Executive report, p. 12 Pourcentage dadultes impliqués dans lactivité entrepreneuriale (index standardisé)

7 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC7 Global Entrepreneurship Monitor (GEM) 2000 Executive report Indice de participation relative des femmes à lentrepreneuriat : Femmes impliquées dans lactivité entrepreneuriale, ajusté pour la participation relative des femmes à la population active.

8 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC8 1 : Global Entrepreneurship Monitor Executive report, p. 24

9 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC9 1 : Ratté, Sylvie. Les femmes entrepreneures au Québec : quen est-il ?, FCEI, 1999

10 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC10 Comparaison de taux de croissance Québec - Données tirées de lEPA, Femmes Hommes Rapport De 1977 à 1987 : 69 % 44 % 1,5 De 1987 à 1997 :77 % 22 % 3,5 1 : Ratté, Sylvie. Les femmes entrepreneures au Québec : quen est-il ?, FCEI, 1999

11 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC11 II - Caractéristiques

12 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC12 Secteurs dactivité des FE - Données tirées de lEPA, : Ratté, Sylvie. Les femmes entrepreneures au Québec : quen est-il ?, FCEI, 1999

13 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC13 Taille des entreprises - Canada 1 Plus petites que celles des hommes 1: Thompson, Lightstone pour lABC, Échantillon de PME au Canada.

14 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC14 Profil des FE - Données tirées de lEPA, Âge Femmes Hommes 15 à 24 ans : 9 % 6% 25 à 54 ans : 79 % 77% 55 ans et + :12 % 15% Niveau de scolarité Études secondaires : 28 % Études post secondaires : 41 % Diplôme universitaire : 23 % 1 : Ratté, Sylvie. Les femmes entrepreneures au Québec : quen est-il ?, FCEI, %

15 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC15 Profil des FE - Données tirées de lEPA, Heures de travail 1 : Ratté, Sylvie. Les femmes entrepreneures au Québec : quen est-il ?, FCEI, 1999

16 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC16 Données tirées dune enquête menée au Québec en 2000 par la Population : Femmes propriétaires dentreprise dans les secteurs manufacturier et tertiaire moteur au Québec. Listes obtenues des bureaux régionaux du MIC propriétaires dirigeantes et dirigeantes 1096 femmes 364 répondantes Chaire de développement et de relève de la PME - École dec HEC

17 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC17 Répondantes

18 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC18 Quelques résultats Données sur les entreprises des femmes - Échantillon global

19 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC19 Quelques résultats Données sur les entrepreneures - Échantillon global

20 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC20 III - Styles de gestion

21 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC21 Motivations dêtre en affaires Satisfaction de voir croître son entreprise :84 % Être sa propre patronne :80 % Relever des défis plus grands :79 % Avoir un horaire de travail plus flexible :40 % Avoir un meilleur niveau de revenu :33 % Largent nest pas le seul objectif Une explication à la taille plus petite ?

22 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC22 Personnalité de lentrepreneure Valeurs Désir dindépendance Souci daccomplissement Sécurité de la famille Qualité de vie Dimensions importantes Volonté de réussir Besoin de contrôler son environnement

23 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC23 Facteurs clés de succès selon les entrepreneurs Femmes : persévérance et ténacité14,5* standards dexcellence et de qualité16,5 autorité fondée sur la compétence20,5 sentourer de gens compétents23,5 éducation et milieu familial32 santé physique39 Hommes : autorité fondée sur la compétence5 sentourer de gens compétents9,5 initiative et proaction18,0 équilibre entre la vie personnelle et professionnelle23,0 faire confiance aux autres27 mobilité professionnelle29 Bordeleau, Y. Gestionnaires performants… comment expliquent-ils leur succès ? Édition Agence dArc inc., Ottawa, 1992 * : moyenne des cotes attribuées à chacun des facteurs (1 : le plus important, 100 : le moins important)

24 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC24 Les FE et le PODC Planification : stratégie émergente Organisation : très près des opérations Direction : style de leadership distinctif Contrôle : ?

25 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC25 Leadership de lentrepreneure Les femmes expriment leurs valeurs par leur leadership Ces valeurs se reflètent dans leur comportement CARACTÉRISTIQUES 1.Veulent donner du pouvoir récompense invitent la communication motivatrices valorisent la créativité visionnaires

26 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC26 Leadership de lentrepreneure CARACTÉRISTIQUES (suite) 2.Dans un environnement de restructuration favorisent le changement connection réseautage flexibilité globale - holistique systémique

27 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC27 Leadership de lentrepreneure CARACTÉRISTIQUES (suite) 3.Ouverture favorisent la croissance transmettent linformation posent les bonnes questions 4.Rôles préférés facilitatrices jouent un rôle de modèle

28 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC28 Styles de gestion Motivations FormationExpérience FinanceCarrière Taille et croissance Conciliation famille / travail Schéma intégrateur

29 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC29 IV - Les enjeux Le financement Lutilisation des réseaux La formation La globalisation

30 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC30 IV- a) Le financement

31 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC31 Littérature 1. Les femmes en affaires empruntent moins Causes possibles : taille plus petite; objectifs de croissance moins importants; aversion au risque; peur dun refus 2. Taux de refus plus élevé et conditions de prêt moins avantageuses Expliquées par Non expliquées taillepar ces facteurs secteur dactivité âge discrimination expérience de lentrepreneure

32 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC32 Données tirées dune enquête menée au Québec en 2000 par la Chaire de développement et de relève de la PME - École des HEC La perception de laccès au financement des FE Échantillon :membres féminins de la FCEI - région du Québec et listes fournies par les bureaux régionaux du MIC femmes entrepreneures 675 répondantes

33 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC33 Contacts avec les IF Ont effectué au moins 1 demande : 80 %

34 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC34 Perceptions et satisfaction des FE

35 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC35 Perceptions et satisfaction Relations avec le directeur ou la directrice de compte (DC) Incommodées par la rotation du DC :33 % Connaissances générales insuffisantes du DC :19 % Connaissances spécifiques insuffisantes du DC :39 % Aucune relation entre le sexe du DC et la satisfaction

36 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC36 Perceptions des FE et satisfaction Perception de lappui de lI.F. envers les FE :12 % Satisfaction générale (satisfaite et très satisfaite) :72 % Perception dun traitement différent à cause du genre :21 %

37 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC37 Facteurs correlés avec le degré de satisfaction (statistiquement significatifs) Nombre dannées à titre dentrepreneure+ Chiffre daffaires+ Nombre demployés+ Âge de lentrepreneure+ Utilisation dautres services+ Connaissance du secteur dactivité par le DC : non– Statut de propriété : propriétaire unique–

38 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC38 Facteurs non correlés avec le degré de satisfaction (statistiquement non significatifs) Statut juridique Secteur dactivité Sexe du directeur de compte Expérience antérieure en gestion Niveau de scolarité Formation en gestion

39 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC39 Facteurs correlés avec la mention de problèmes (statistiquement significatifs) Nombre dannées à titre dentrepreneure – Âge de lentrepreneure – Connaissance du secteur dactivité par le DC : non+ Statut de propriété : propriétaire unique+

40 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC40 Facteurs non correlés avec la mention de problèmes (statistiquement non significatifs) Nombre demployés Chiffre daffaires Statut juridique Secteur dactivité Niveau de scolarité Formation en gestion Expérience antérieure en gestion Sexe du directeur de compte

41 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC41 Nature des problèmes et caractéristiques des FE et de leur entreprise Endossement du conjoint :enregistrée petite taille Refus sans justification valable :plus jeunes Conditions trop élevées :grande taille incorporées

42 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC42 Perception dun traitement différent à cause du genre Propriétaires uniques Expérience de travail dans le secteur dactivité Chiffre daffaires < $ Plus grande expérience antérieure en gestion Significatif au niveau de 5 % Significatif au niveau de 10 %

43 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC43 Un peu moins de demandes(2,79 c. 3,28) Taux dacceptation un peu plus faible(71 % c. 84 %) Perception dun traitement différent à cause du genre

44 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC44 Plus de problèmes Incommodées par la rotation du directeur de compte Incommodées par le niveau de connaissances générales insuffisant Incommodées par le niveau de connaissances spécifiques insuffisant Sentent moins lappui de linstitution financière envers les femmes (8 % c. 12 %) Sont moins satisfaites Perception dun traitement différent à cause du genre et caractéristiques des FE et de leur entreprise

45 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC45 Conclusion Certains facteurs peuvent expliquer le degré de satisfaction La présence de difficultés nest pas expliquée par la taille ou le secteur dactivité Les conditions moins avantageuses sont mentionnées par les entreprises de plus grande taille La perception des directeurs de compte est négative Perception dun traitement différent de la part de certaines femmes

46 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC46 IV-b) Les réseaux

47 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC47 Les réseaux Définition Types de réseaux (signaux forts, signaux faibles) Importance des réseaux

48 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC48 Les réseaux Définition : Processus de développement et dutilisation de contacts pour lavancement et le support nécessaire à sa carrière Le réseau peut être : Formel Informel Petit Grand Court terme Long terme

49 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC49 Les réseaux Types de réseaux : 1.LES RÉSEAUX DAFFAIRES constitués des entreprises en amont fournisseurs matières premières pièces et produits semi-finis (secteur manufacturier) pièces et produits + ou - finis (entreprises commerciales) information de base (entreprises de services) ORGANISATIONS PARTICULIÈRES franchises bannières clubs dachats sous-traitance spécialité intelligence coopératives alliances

50 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC50 Les réseaux Types de réseaux (suite) 2.LES RÉSEAUX INSTITUTIONNELS constitués de divers services aux entreprises soutenus par les gouvernements incubateurs dentreprises parcs technologiques facilitent le démarrage et la croissance dentreprises 3.LES RÉSEAUX INFORMATIONNELS constitués de diverses associations daffaires associations professionnelles associations daffaires clubs économiques et sociaux chambres de commerce

51 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC51 Les réseaux A.RÉSEAUX À SIGNAUX FORTS (liens forts) information pertinente à lentrepreneur personnes-ressources dialogue approfondissement des échanges réseau personnel et affectif mentorat Types de réseaux (suite) B.RÉSEAUX À SIGNAUX FAIBLES milieux de la recherche et de lenseignement information de pointe - implicite conférences de chercheurs regroupement par affinités industrielles Les réseaux informationnels peuvent être à signaux forts ou à signaux faibles

52 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC52 Les réseaux 1.RÔLE DE RASSEMBLEUR brise lisolement fournit entraide et support favorise les échanges permet le partage de linformation aide à flairer les opportunités facilite lidentification de talents permet lacquisition dhabiletés transférables Les réseaux comme levier : 3 rôles

53 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC53 Les réseaux Rôles du réseau (suite) 2.RÔLE DAGENT DE CHANGEMENT favorise la la visibilité permet de se faire connaître et reconnaître fournit un appui dans la démarche de réussite permet de dénicher le potentiel des gagnantes et de les aider entraîne un effet multiplicateur sur la taille et la vitalité des entreprises sert de levier à la relève

54 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC54 Les réseaux Rôles du réseau (suite) 3.RÔLE DE PRÉCURSEUR éveille aux nouvelles tendances technologies de linformation innovation technologique crée des réseaux dentreprises par complémentarité amène à travailler autrement concertation des énergies complémentarité des expertises partage des coûts facilité dadaptation flexibilité

55 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC55 Les réseaux 10 bonnes raisons de constituer des réseaux dentreprises 1.Économies déchelles 2.Maîtrise des processus et des marchés 3.Pouvoir de réaction plus rapide face au changement 4.Plus grande flexibilité comme entreprise 5.Pouvoir de maîtriser plus facilement les technologies de lavenir 6.Accès à des sources de financement et de capital 7.Profiter dune technologie de pointe 8.Réduction des risques associés à ses projets 9.Conquête de nouveaux marchés 10.Allègement de sa structure interne

56 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC56 Le réseautage Comment faire du réseautage 1.Simpliquer dans un ou plusieurs réseaux influents 2.Repérer les gens daffaires susceptibles déchanger avec vous type dentreprises affinités intérêts communs expertise 3.Communiquer ses besoins et ses attentes

57 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC57 Le réseautage Bienfaits du réseautage Accès rapide aux bons contacts Références Crédibilité des partenaires potentiels Démystification des écarts culturels Appui et soutien dans latteinte dobjectifs Effet multiplicateur

58 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC58 Utilisation des réseaux par les entrepreneures (364 répondantes) 1 1 : Données tirées d une enquête menée par la Chaire de développement et de relève de la PME, École des HEC, Québec, 2000.

59 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC59 IV - c) La formation

60 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC60 La formation les nouvelles technologies le savoir faire les capacités des femmes face à ce défi

61 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC61 Formation - Besoins et activités (364 répondantes) 1 1 : Données tirées d une enquête menée par la Chaire de développement et de relève de la PME, École des HEC, Québec, 2000.

62 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC62 IV - d) La globalisation

63 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC63 Pourquoi sintéresser à la globalisation ? opportunités daffaires réduites sur le plan local mouvements de migraton importants présence des nouvelles technologies

64 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC64 Le commerce électronique Apport du commerce électronique Avantages du commerce électronique Enjeux du commerce électronique marché virtuel auquel il faut affecter des ressources suffisantes. mise à jour continuelle des connaissances utiles. temps consacré à apprivoiser le commerce électronique imposant. environnement moins propice dans certains pays. commerce électronique implique nécessairement compétitivité.

65 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC65 La globalisation - recommandations de lOCDE Informer les femmes sur les débouchés commerciaux existant à léchelon international. Collecter des données et réaliser des travaux de recherche sur les femmes et le commerce international. Établir des partenariats entre les secteurs public et privé.

66 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC66 Conclusion

67 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC67 Constats De plus en plus de femmes entrepreneures Secteurs différents de ceux des hommes entrepreneurs La nouvelle économie favorisera les FE. Hypothèse reliée à leur niveau de scolarisation Style de gestion avec des caractéristiques propres Question de recherche Pourquoi les entreprises des FE sont-elles plus petites que celles des HE ? Conclusion

68 © N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC68 Conclusion Enjeux Le financement : les banques sont interpelées car moins de garanties à offrir et plus petites Habiletés à développer au niveau de la négociation Comprendre limportance des réseaux et apprendre à les utiliser


Télécharger ppt "© N. Beaudoin, Réseau des femmes d'affaires du Québec et L. St-Cyr, Chaire développement et relève de la PME, HEC1 Entrepreneuriat féminin Une force économique."

Présentations similaires


Annonces Google